AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -36%
Pack 1 mois – PAMPERS New Baby Taille 1 (2- 5Kg) ...
Voir le deal
29 €

Partagez | 
 

  ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:14

Edena Penelope Miller

Bonjour tout le monde! Je me présente. Je m'appelle Edena Penelope Miller. Je suis née le 12 décembre 1986 à Chicago. J'ai donc 25 ans, et je suis évidemment américaine. Je travaille à l'hôpital depuis 2 ans et j'ai le poste de résidente dans le service de chirurgie générale mais j'envisage le transfert en pédiatrie.
De nature,je suis bien élevée, perfectionniste, bout-en-train, hyperactive, fidèle, colérique, créative, critique envers moi-même, idéaliste et gourmande

Avec les patients, je suis emphatique, nerveuse, terre-à-terre, sensible, fiable, exigeante, compréhensive et déterminée
The Story; 'cause We all have One...
Elizabeth R. Miller – Ça va être notre dernier bébé, Will. Cinq enfants, c’est amplement suffisant pour rendre une mère complètement folle.
William P. Miller – Je comprends, ma chérie. Surtout que nos quatre garçons sont des monstres quand ils s’y mettent.
Elizabeth R. Miller – Je veux vraiment que ça soit une fille. Je veux avoir ma petite princesse à moi. Et je veux faire des tresses.
Le soleil n’était même pas levé sur Chicago. Dans la chambre d’une belle maison, un couple était assis sur le lit défait. La femme tenait dans ses mains un test de grossesse dont la petite croix ne pouvait pas caché la réalité. À l’aube de ces trente-cinq ans, Elizabeth Miller allait être mère pour la cinquième fois. Elle avait toujours voulu avoir des enfants. Mais si à ses quinze ans, on lui aurait appris qu’elle serait mère de cinq enfants dont quatre était des garçons, elle aurait ri au nez des gens. Car la jeune Elizabeth avait toujours nourri des rêves de grandeur. Elle voulait devenir médecin, chirurgienne. Un domaine qui n’était pas nécessairement ouvert aux femmes au début des années 70. C’était pour cette raison qu’elle s’était engagée dans l’armée, parce que l’armée lui paierait ses études en médecine pour avoir des médecins sur le front. L’armée l’avait accepté à 21 ans. Il fallait du cran pour faire ce qu’elle avait fait. C’était ce cran qui avait attiré l’attention du soldat William Phileas Miller, lui aussi aux études pour devenir médecin sur le front. Il avait aimé l’arrogance et l’audace de cette jeune femme. Les deux avaient flirtés pendant leurs études. Après deux déploiements, plus de six ans de connaissance, William avait demandé Elizabeth en mariage. Et Elizabeth Rose Sinclair était devenue Elizabeth Rose Miller celle qui avait quitté l'armée pour s'installer dans la petite maison de Seattle. Elle s’était retirée et elle avait pris un poste de médecin titulaire à l’hôpital de la ville des vents d’où était originaire le couple. Et de fil en aiguille s’était tricoté quatre garçons. Quatre petits anges aussi adorables qu’énergique. Mais William était resté dans l’armée de terre et Elizabeth élevait en grande ses fils pendant les déploiements de son époux comprenant mieux que quiconque pourquoi il faisait son métier avec tant d’ardeur. La nouvelle de cette nouvelle grossesse, dix-huit mois après la naissance d’Edgar Preston Miller, tombait mal, à une semaine tout juste d’un déploiement d’une durée de neuf mois. La mère savait donc qu’elle ferait face à cette grossesse seule. Elle ferma doucement les yeux en se callant dans les bras chauds de son époux.
Elizabeth R. Miller – Donc, tu ne me verras pas avec mon ventre rond comme un ballon?
William P. Miller – Tu prendras une tonne de photos. Elliot adorera ça. Bon, elles vont être horriblement cadrée, car cadrée par un flot de huit ans. Mais tu auras pleins de photos à me montrer. Et Evan va te mener la vie dure. Il n’avait pas aimé l’arrivée d’Erik… tout comme celle d’Edgar.
Elizabeth R. Miller – Tu me jures que tu ne mourras pas hein? Jure le. Je ne saurais pas m’occuper de ces petits monstres si tu n’es pas là.
William P. Miller – Je te le jure mon amour.
Il y avait tant d’amour et de douceur dans la voix de William. Tant d’assurance. Le temps donnera raison à ce père de famille. Il revient moins d’une semaine après l’accouchement de sa femme. Elle vient d’ailleurs le chercher à l’aéroport de la gare militaire, accompagné de quatre garçonnets de neuf, sept, quatre et deux ans qui étaient dans leurs plus beaux habits. La seule fillette des Miller collée contre elle par un bout de tissus porté en croisés. Une petite fille aux cheveux couleurs du sable et au regard couleur de forêt vierge dormait en douceur contre sa mère.
Elizabeth R. Miller – Je te présente notre petite princesse, Edena Penelope Miller. Elle constitue avec moi la résistance à la testostérone de la maison.
Il y avait un grand sourire dans le visage de la nouvelle maman. Elle avait de la chance. Et la vie lui montrerait que l’avenir rayonnerait. Edena avait donc grandit dans cet univers un peu particulier. Avec un père souvent absent parce qu’il servait pour l’armée, à des milles et des milles de là et une mère qui mettait tous les efforts possibles pour s’assurer que ses enfants ne manquent jamais de rien. Chicago était la ville des vents. Dans l’histoire, elle est associée à ces vieilles légendes, la contrebande avec Al Capone pendant les longues années de la prohibition et l’émeute raciale de 1919 causé par la noyade d’un jeune noir. Pour Edena Penelope Miller, Chicago représente ses racines, sa petite enfance, son enfance et une partie de son adolescence. Dans la petite maison en bordure du secteur que les habitants de Chicago appellent la loop, la vie était toujours pleine d’action et d’éclat de rire. Il y avait Elliot Parker Miller qui était le grand de la famille. Responsable et pragmatique, il avait l’allure des meneurs. Il y avait aussi Evan Pierce qui était la fofolle de la famille. Têtu et aimant le danger, il avait l’allure de ces jeunes policiers. Il y avait aussi le rebelle de la famille, Eric Porter Miller qui avait depuis toujours un véritable don pour les embrouilles. Vite et astucieux, il aimait l’action. Et il y avait Edena Penelope, seule et unique fille de la fratrie. Son caractère était profondément marqué par le fait d’avoir quatre grands frères. Elle a donc grandi dans ce milieu plus masculin que féminin. Dans ce milieu où elle avait toujours été un peu le mouton noir de la famille. Les Miller n’étaient pas riches, mais appartenait certainement à une classe sociale élevée avec deux parents médecins. Les enfants de la fratrie Miller fréquentèrent l’elementery school de Chicago, celle qui était située dans le quartier huppé au nord de la fameuse Loop qui caractérise le centre-ville de la cité des vents. Ils auraient pu avoir accès à une école privée, mais les parents avaient décidés que leurs enfants n’auraient pas à grandir dans des uniformes. Il n’y avait dans l’univers de l’enfance d’Edena aucune question, aucun problème. Elle était choyée et en avait pleinement conscience dès son jeune âge. Les plus grandes batailles dans sa vie étaient pour avoir le droit de dormir dans le lit du haut du temps où elle partageait encore sa chambre avec Edgar – avant que celui-ci n’atteigne 11 ans. Il y avait assez de chambre pour que chaque Miller ait la sienne. Mais les parents avaient des valeurs importantes de coopération, d’amour et de famille à transmettre à leurs enfants. Dès son plus jeune âge, Edena se montra davantage comme celle qui écoutait et qui négociait plutôt que celle qui était porté à bouder. Bien que le budget ne fût pas illimité, chaque enfant avait le droit à deux activités payantes. L’horaire de la jeune famille était donc souvent chargé pendant l’enfance des enfants. Si la présence des frères poussa la jeune fille vers des sports plus contacts comme le hockey, où elle était souvent la seule fille, elle s’inscrivit dans des activités plus féminine. Ainsi, à quatre ans, elle commença le ballet classique et le hockey sur glace. Avant même de commencer l’école, la jeune demoiselle fréquente activement la bibliothèque publique où se donnent des cours gratuit de bricolage et de lecture publique avec les enfants. Face à ses frères, Edena était une intellectuelle. En fait, s’il aurait fallu définir chacun des enfants, Parker était l’organisateur qui voulait tout faire en permanence, Pierce était le protecteur qui n’hésitait pas à se mettre dans le trouble pour protéger les gens qu’il aimait, Porter était le fouteur de trouble qui voulait toujours se débrouiller tout seul et Preston était le patriotique protecteur qui copiait souvent sur son père. L’école, qu’Edena commença à fréquenter à 5 ans, s’avéra être un véritable cadeau pour la jeune demoiselle. Sociale, elle semblait avoir des amis avec tous les jeunes de son niveau. Les enseignants adoraient avoir cette petite fille dans leurs classes. Elle était si gentille, si polie et pourtant si active. Elle grandit en se liant avec des jeunes de différentes origines ethniques et de différents milieux sociaux, puisqu’elle fréquentait des écoles publiques. Elle avait droit à une enfance calme et joyeuse où le plus grand stress familial venait avant tout des résultats scolaire qu’elle allait obtenir, signe de sa nature nerveuse par rapport à ses objectifs. Peu à peu, elle avait grandi. Elle avait quitté l’élémentaire pour rejoindre le middle school puis le high school à tout petit pas sous le regard protecteur de ces grands frères. La vie familiale changea brusquement à l’approche des quatorze ans de la jeune femme.
Edena P. Miller – Common Porter, soit cool! Il neige genre, je peux pas marché jusqu’au cinéma! C’est comme freaking loin. Puis, Lisa m’attend!
Eric P. Miller – ‘Dena. Il neige!
Edena P. Miller – Quoi, t’as peur? T’es pas game, c’est ça? Common, c’est genre dix minutes de voiture.
Les mots à dire avaient été prononcés. Edena avait gagné la bataille. Elle le voyait dans les yeux de son frère. Il était le genre qu’il ne fallait pas mettre au défi. À vingt ans tout juste, Eric Porter était ce grand adolescent qui n’était jamais vraiment devenu adulte. Il fréquentait des filles à la douzaine et n’avait toujours pas choisi où était sa place dans le monde. Le travail social l’intéressait. Une clope au bec, il réfléchissait. Il y avait bien une raison qui avait motivé et son père et sa mère à refuser d’aller conduire Edena au cinéma en ce 18 décembre froid de 2000. La neige probablement. Mais après tout, qu’est-ce qu’un peu de neige allait bien pouvoir faire pour l’en empêcher? Sa sœur avait probablement essayé avec Pierce avant. Mais il était bien trop occupé à monopoliser le téléphone pour parler à un ami quelconque de l’école de police. Et s’il refuserait, Porter cesserait d’être le grand frère cool de la famille pour devenir moins cool que Preston – qui venait tout juste d’avoir son permis pourtant. Il ferma les yeux et murmura finalement le fameux :
Eric P. Miller – C’est bon, t’as gagné, je vais y aller. Mais juste pour cette fois.
Edena P. Miller – Sérieux?!? T’es vraiment trop hot toi!
Edena sauta dans les bras de son grand frère qui sourit avant de la pousser à s’habiller. Malgré la neige qui tombait en bourrasque sur la ville, Porter fila dans la voiture à une vitesse folle. Il avait l’arrogance des jeunes de 20 ans qui ont leur première voiture. La détermination de ceux qui ont la vie devant eux. Il était un surhomme. Filant dans le monde. Et ce qui devait arriver arriva. Dans une courbe étroite, il perdit le contrôle de son véhicule. La voiture fit un tonneau, un second et se fit persécuter par une voiture roulant en sens contraire sur le côté conducteur. Les deux enfants furent conduits à l’hôpital général où Elizabeth était en poste. Pour une rare fois de sa vie, elle fut ébranlée. Ébranlée devant ses enfants blessés. Edena fut celle des deux qui s’en sortit le mieux. Mis à part deux fractures, une à l’épaule et une autre à la jambe, elle s’en sorti intact. Il en fut tout autrement pour Porter qui, suite à l’accident, devint paraplégique, sans aucune sensation dans les jambes. Il n’y avait jamais eu de grands drames dans l’entourage d’Edena et l’accident bouscula grandement la personnalité de la jeune femme. Peu après ses quatorze ans, Elizabeth acceptait un poste à Seattle où l’hôpital proposait de la payer un meilleur salaire. De plus, la mère était certaine qu’un changement d’air ferait le plus grand bien du monde à sa fille, mais aussi à Porter dont la réadaptation était difficile. Parker, l’ainé, était déjà fiancé du haut de ses vingt-cinq ans et en attente d’un premier enfant. Avec des amis, il mettait sur pied dans un quartier défavorisé, un centre d’aide pour les jeunes en difficulté, une sorte de maison des jeunes. Son MBA aurait pu le mener bien loin. Mais il avait choisi d’aider les autres, suite au décès d’un de ses amis proches dans une bataille de gangs. Pierce, quant à lui, venait tout juste de sortir de son placard et il enchainait histoire d’amour sur histoire d’amour à vingt-deux ans. Et c’était bien son droit. Porter et Edena tous les deux blessés aux plus profond de leur âme suivirent leurs parents comme des âmes errantes vers la grande pomme. Preston en fit de même.

Edena se senti coupable pendant de longues semaines et s’enfonça de plus en plus. Elle avait tout juste quinze ans quand elle fut placée en hôpital psychiatrique pour soigner la dépression qu’avait entrainé l’accident. Elle revenait de loin sans vraiment le sentir. Et un pas à la fois, elle se remit sur pied. Après deux mois d’internement, elle revient à la maison, comme avant. Et supporta son frère dans le deuil de ses jambes. Porter et Edena se rapprochèrent eux qui avaient quand même près de six ans d’écart. Il avait laissé tomber les drogues et les conneries et avait muri trop vite. Et elle, sa vie n’était plus dédier qu’à une seule et une chose. Devenir chirurgienne. Au cours de ses mois de réhabilitation et du moment qu’elle suivit Porter à l’hôpital, elle reçut l’illumination que c’était ce qu’elle voulait faire dans la vie. Elle voulait sauver des vies et trouver le moyen de donner de l’espoir à ceux qui étaient malades. Et elle mettrait tous les efforts de son bord pour devenir chirurgienne. Bien qu’elle avait entamé sa première année de lycée à Chicago, l’accident la poussa à reprendre un an plus tard. En août 2001, elle entra donc de nouveau au lycée annulant l’année qu’elle avait sauté à l’élémentaire… revenant encore plus forte de tout ce qu’elle avait vécu. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort dit la rumeur et dans le cas d’Edena P. Miller, cela était cent pour cent vrai. Ses études se passèrent avec brio. Elle aimait l’école mais sans nécessairement aimé les filles qui jugeaient davantage au privé qu’aux public et qui étaient à ces yeux, toutes de petites poupées à papa. Elle prit donc l’habitude de se tenir avec des garçons bien qu’elle était membre des pompons girls de son High School. C’est par les pompons qu’elle rencontra Alexander Roberts. Il était si beau, si gentil, si adorable. Mais c’était un fruit interdit car le meilleur ami de Preston. Et pourtant… pourtant. Leurs chemins ne cessèrent de s’entrecroiser pendant l’année qui suivit. Il fallait avouer que le fait qu’il était capitaine du membre de foot et qu’ils se retrouvaient donc souvent aux mêmes fêtes. Et il y eu cette fête qui fit tout changer, d’un flirt à une relation bien plus réelle. C’était le 2 de mai. Un vendredi. Et l’équipe venait de gagner un match. Le party s’était déplacé jusqu’à la maison d’un des joueurs dont les deux parents étaient aisés. Entourée de sa petite clique de fille, Edena parlait des divers garçons de l’équipe – notant le physique de chacun. C’est justement au moment où elle parlait d’un membre de l’équipe avec une certaines détermination qu’une main de mis sur son épaule. Elle se retourna :
Edena P. Miller – … non mais je te jure… il a vraiment les fesses les plus parfaites de l’équipe
Alexander Roberts – Qui a les fesses les plus parfaites de l’école
Juste à voir la couleur pivoine que pris le visage d’Edena et le petit pouffement de rire généralisée de ces cinq amis… Il ne fallait pas avoir un QI de 180 pour comprendre que l’expression « en parlant du loup » était exactement ce qui s’appliquait. Le jeune homme de dix-huit ans lui sourit doucement en la regardant d’un air inquisiteur. Edena murmura un nom incompréhensible en rougissant de plus belle.
Alexander Roberts – Tu es en beauté ce soir… Je peux te parler en privé?
La jeune demoiselle hocha la tête en tournant un peu plus pivoine. Elle ferma doucement les yeux en le suivant. Sans se rendre compte sur le coup qu’il l’amenait vers l’une des seules chambres qui était vide encore. Il ferma la porte derrière lui tandis qu’elle s’assoyait sur le bord du lit. Il la regarda avec des yeux doux. Romantique et vient s’asseoir à côté d’elle un sourire sur son visage.
Alexander Roberts – Alors… c’était de moi que tu parlais?
Edena P. Miller – Un peu…
Alexander Roberts – C’est extrêmement étonnant… parce que je pense aussi que tu es la plus jolie pompom girl de l’équipe.
Si Edena aurait pu devenir encore plus pivoine que ce qu’elle… elle le serait devenue. Plus aventureuse qu’elle ne le pensait. Elle se surprit à chercher les lèvres d’Alexander. Oui, ce soir-là marqua la première de beaucoup de choses. Beaucoup de secrets naissent derrières les portes closes. Chose certaine, depuis le 2 mai 2002, la jeune Edena Penelope Miller, cadette de William et Elizabeth Miller commença à sortir avec ce jeune homme au regard si doux. Au début, la fratrie désapprouvait cette relation – surtout Preston qui fut profondément affectée par la relation entre son meilleur ami et sa petite sœur. Il lui fallut du temps pour comprendre comment les deux avaient une influence positive l’un sur l’autre. Le temps passa et Alexander et Preston arrivèrent à 19 ans… Avant même la fin de leurs études… tout deux savaient ce qu’ils voulaient faire. Ils voulaient s’engager dans l’armée. Edena qui était fille de militaire, n’y avait que peu d’opposition. Elle comprenait le rôle de l’armée à l’étranger. Mais il n’empêchait que le sort lui semblait différent quand son petit copain était impliqué. Elle accepta quand même sa décision. Il était libre de son choix. Libre d’affirmer ce qu’il voulait et elle n’aurait pas été une bonne copine si elle l’aurait retenue. Edena s’était donc faite à l’idée que son copain servirait pour son pays. Elle eut le temps d’accepter le départ de son copain pour l’Afghanistan dont le premier fut en juin 2004 – un an après qu’il eut joint la même unité que son père. Elle se souviendrait toujours du vide qui l’avait envahi quand elle s’était rendue cette fois-là à l’aéroport militaire. Elle s’était longuement callé dans ses bras et elle avait murmurée à son oreille.
Edena P. Miller – Jure moi que tu ne mourras pas au front! Je ne te le pardonnerais jamais. Je t’aime…
Cette phrase… toute banale n’avait rien de particulier. Alexander avait tout juste 20 ans. Il était un médecin militaire en formation. Mais cette phrase était celle qui marquait leur couple. À chaque déploiement qui suivirent – chacun des sept déploiements d’une durée de cinq à neuf mois, commençait avec cette phrase. Avec le temps qui passa, Edena entra en école de médecine. Elle fut admise à la prestigieuse Washington University de Seattle en médecine. Elle finit par être diplômer. Son internat fut fait au Seattle Grace Mercy West en chirurgie peu après la fusion entre les deux grands hôpitaux où elle avait aussi fait du bénévolat avant son admission à titre de fille de la librairie sur roue. Un an à passer et en Septembre, elle a hérité d’un groupe d’interne à son nom. Elle en est donc à sa résidence. Depuis un peu plus de deux semaine, depuis le 10 janvier 2012 son homme a été redéployé pour la huitième fois. Et comme à chaque fois, elle était présente au décollement de l’avion pour lui souhaiter bonne chance… même si cette fois-ci… avec le temps, son humeur massacrante n’a pas disparu avec le temps. Elle ressentait aussi plusieurs symptômes inexplicables… dont des nausées persistantes et des sautes d’humeur. Et si Edena cachait un secret sous ses apparences de jeune fiancée?
What Can I Say ; More about Me...
Quand à son caractère... il est tout à fait unique. La jeune médecin est une jeune femme énergique. Elle aime mener mille et un projets de front. Comme tous les membres de sa famille, elle s’implique dans sa communauté au maximum. Son énergie, elle la canalise en offrant tout ce qu’elle peut faire aux gens qui lui sont chers. Sociable et engagée, elle a toujours eu de la misère à s’intégrer dans un univers de castes sociales aussi coupée qu’au lycée publique qu’elle a fréquenté. Elle est souvent porter à briser le moule de ces classes. Elle détestait justement l’image de la pompon girl idiote puisqu’elle était une première de classe dans plusieurs de ses cours au secondaire. Bonne pédagogue et fille intelligente, elle a adoré être tutrice – et continue à soutenir les élèves de médecine qui sont plus difficile. Elle sait très bien comment vulgariser toutes les matières dans lesquelles elle excelle et ces dernières sont nombreuses. Compréhensive et empathique, elle est le genre de fille qui et toujours capable de repousser des limites pour venir en aide à un ami parce qu’elle a cette grande capacité de se mettre dans la peau de l’autre surtout lorsqu’il est en difficulté. Il faut dire que le fait d’avoir grandi à Chicago permet de voir des gens qui sont dans des états bien pires que celui de la famille Miller. Son grand humanisme lui pose souvent bien des tracas puisque ça la rend d’une nature soucieuse. Protectrice, Edena est le genre de fille qu’il vaut mieux avoir de son côté parce qu’elle n’est pas le genre à abandonner une bataille avant qu’elle se soit sur que ceux pour qui elle prend sont en sécurité. Têtue, elle n’est pas le genre à laisser tomber quelque chose qu’elle croit. Ces nombreuses querelles avec des enseignants pour des demi-points sur des examens sont une des preuves de ce fait. Fidèle en amour comme en amitié, elle ne serait pas capable de tromper ou de mentir à quelqu’un qui est important à ses yeux puisque c’est de mettre en danger le lien de confiance entre les deux personnes. La jeune femme a toujours eu extrêmement confiance en elle et en ses idées. Mais elle n’a pas confiance en elle au point d’en ignorer le danger. Son sérieux et son grand sens des responsabilités sont aussi deux des caractéristiques de la jeune femme. Posée et pragmatique, la jeune femme travaille toujours très fort pour obtenir tout ce qu’elle veut. Bien qu’elle vienne d’une famille relativement aisée, elle n’est pas le genre à s’assoir et à attendre les lauriers. Ses parents ont trimé très fort pour en arriver où ils sont et ils n’ont jamais rien donné à leurs enfants sans qu’ils ne fassent d’effort. Dès son plus jeune âge, elle a donc appris à travailler pour avoir ce qu’elle veut. Authentique, la jeune femme ne porte jamais de masque. Elle dit ce qu’elle pense et pense ce qu’elle dit. Optimiste, elle ne se laisse pas facilement décourager. Romantique, elle sait qu’elle a trouvé charmant dans Alexander, son fiancé. Par contre, sa grande implication envers les autres et surtout en amour fait en sorte qu’elle a toujours été influençable au niveau de son humeur. Lors des déploiements d’Alexander, il lui devient toujours très difficile de s’adapter – elle peut même devenir un peu plus froide et sec parce que ses soucis sont vraiment grands. Elle a aussi tendance à trop s’impliquer émotionnellement.
You? Behind your Computer...
Prénom/Pseudo ☞ Bianca
Age ☞ 19 ans
Comment as-tu découvert le forum? ☞ J'étais sur l'ancienne version
Mon personnage est ☞ inventé
L'avatar que j'utilise est ☞ Bethany Joy Galeotti
Ma fiche est ☞ terminé
Quel est votre docteur préféré ? ☞ Je serais un mixte horrible. J'aime bien Mark Sloan et Derek. Mon personnage était Denny puis George puis Izzie... maintenant c'est Mark.
icons©fanpop&Plume ; CSS©elodie


Dernière édition par Edena P. Miller le Mar 31 Jan - 17:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:18

Hellooooo beauté et merci de nous avoir rejoint! :4:

Tu as juste oublié la petite partie qualités-défauts, mais tu es bien évidemment validée, comme promis  ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ 4257297559

Tu sais juste compléter ce qu'il manque  ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ 2603259518
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:33

Bonjour!

J'étais en train de les faire... tout comme je cherchais les icônes. J'ai changé quelques dates dans l'histoire par contre parce que je n'avais pas été active sur l'autre site. Je repars donc à zéro avec le compte d'Edena. Serait-il possible de savoir à quelle période de l'année on se trouve?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:37

Hey Edena! Merci de nous avoir suivi dans ce nouveau départ!
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:40

Merci beaucoup! C'est avec plaisir aussi que je vais être beaucoup plus active (pas difficile à battre XD)
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:43

Pour la chronologie, on a décidé de suivre la réalité, à savoir janvier 2012.
Mais cela ne correspond pas à la réalité de la série, dans le sens où tout le monde peut faire ce qu'il veut de son personnage.

(par exemple, Mark n'a pas d'enfant avec Callie. Tu vois ^^ ?)
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:46

Oui, je me doutais bien de cette partie. Donc, ma date fonctionne avec le départ en Afghanistan d'Alexander.

Merci beaucoup! Je me trouve un avatar sous peu... *bataille à en finir avec bazzart XD*
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:47

Oh en passant Edena il te manque la réponse à la dernière question  ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ 4257297559

Oui voilà, Alaska a bien résumé^^


Edit : Moi je peux t'en faire un d'avatar :3:
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:50

Je vais aller faire la réponse à la dernière question aussi!

Bien sur! si tu veux tu es libre de m'en faire un (j'ai jamais d'objection à un avatar non utilisé par des centaines et des centaines de personnes XD)
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 17:56

 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ 2499522033 Dur de choisir pas vrai?

Bon, je vois que tu as terminé ta fiche et elle est très bien, alors tu es validée

Si tu as la moindre question, n'hésites pas hein ;)

Et merci encore de nous avoir suivi  ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ 1467900100
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitimeMar 31 Jan - 18:27

Merci d'être là :cheers:
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



 ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Empty
MessageSujet: Re: ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥    ♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ Edena P. Miller ♥ And never forget I love you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-