AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Partagez | 
 

 Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 8:42

    Izzie ne me demande pas souvent quelques choses cependant quand elle le fait c'est qu'il y a urgence d'un autre coté. Ce matin quand elle m'a appelé pour me demander de m'occupper de ses patients j'ai compris que dans sa voix il y avait un problème, elle ne se sentait pas très bien. J'espère que ça va aller et que c'est pas un problème dus à ses traitements. Bien que je sois très chargés aujourd'hui me voilà avec le double de travail. Il est 13 heures 30 et il me reste un patient à aller voir. Son identité, Denny Duquette. Je ne sais pas grand chose de son cas car je ne l'ai pas beaucoup suivis jusqu'à maintenant c'est plus Izzie qui connait son dossier. La porte est entrebaillé. Je toc avant d'entrer. Il n'y a personne dans le lit. Depuis quand les patients ont le droit de se faire la malle sans l'autorisation du médecin? Mon regard se pose sur un fauteuil roulant non loin avec une personne dedans. C'est sûrement Denny. Je m'avance vers lui.

    "Bonjour j'imagine que vous êtes monsieur Denny Duquette"

    Tout en me mettant à sa hauteur je l'observe un moment. Il semble conscient quoique peut être un peu à bout de forces. C'est après un soupir

    "Vous n'êtes pas censé aller vous promener dans votre état. Vous ne facilité pas le travail du docteur Stevens en aggisant de la sorte ni le mien."

    Je ne veux pas être méchante, depuis le coup de téléphone d'Izzie je dirais même que je me suis adoucit un peu.

    "Je suis le docteur Yang. On va gentiment se remettre dans le lit d'accord?"
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 9:26

L'après-midi était déjà entamé mais je n'avais pas vue Izzie depuis ce matin. Quelque chose me disait qu'elle n'allait probablement pas venir aujourd'hui et donc, je me suis mis à s'inquiéter pour son état de santé. Je savais qu'elle pouvait avoir des baisses d'énergies parfois, dû à ses nombreux médicaments et ses traitements ...J'espérais seulement que ce ne soit pas trop grave et que je puisse la revoir demain matin, à mon réveil. Ouvrir mes yeux en me faisant prendre le pouls par cette jeune médecin était comme se réveiller au paradis ...Elle était mon ange, ma source d'espoir, tout simplement. C'est un peu pour elle d'ailleurs, que je continuais à me battre jusqu'à ce que j'obtienne ce nouveau coeur.

Je venais de terminer mon repas et, comme je trouvais le temps long, je décidai de me lever sans en avertir qui que ce soit ...Une faute que je commettais très peu souvent ...mais disons que j'étais aussi contrarié de ne pas avoir pu la voir aujourd'hui. J'avais donc besoin de bouger un peu et de voir l'extérieur, par la fenêtre. Izzie avait cette habitude de me décrire le temps qu'il faisait dehors, lorsqu'elle venait me voir, pour que je puisse m'imaginer un peu l'effet du vent ou des rayons du soleil sur ma peau ...mais comme elle n'était pas là, j'avais envie de le découvrir par moi-même.

Assis au bord de mon lit, je commençais déjà à me sentir essouffler. Ce n'était pas gagner! Je tendis alors ma main pour en saisir mon moniteur cardiaque afin de m'y tenir pour ne pas tomber et m'étaler au sol, et je laissai mes pieds toucher le plancher avant de me retrouver debout, les jambes légèrement tremblantes sous mon poids .Cela faisait un petit moment déjà, que je ne m'étais pas lever sans aide de personne. Quand on se fait soutenir, ça va! mais seul ...C'était une toute autre paire de manche! Voyant ma chaise roulante non loin de moi, je tendis ma main libre vers celle-ci et me mit à marcher tranquillement, à pas de bébés vers celle-ci, jusqu'à ce que je l'atteigne et m'y laisse tomber lourdement.

Mon coeur battait rapidement et très fort dans ma poitrine. Il y avait à peine un mètre qui séparait mon lit de ma chaise, en plus! C'était ridicule! mais c'était ma réalité ...et je devais faire avec, malheureusement! Je refermai ensuite mes yeux afin de récupérer un peu d'énergie quand j'entendis quelqu'un ouvrir la porte. Je relevai donc mon regard épuisé vers elle et la reconnue immédiatement. C'était le docteur Yang. Izzie m'avait quelques fois parlée d'elle. Elle l'a décrivait comme froide mais ...bien au fond d'elle, elle pouvait être sympathique à ses heures. En voyant ses traits tirés de surprise en s’apercevant que je m'étais déplacé sans l'autorisation, je compris ce qu'elle voulue dire par froide. Néanmoins, je lui esquissai un sourire lorsqu'elle se penchai à mon niveau en me disant "Bonjour j'imagine que vous êtes monsieur Denny Duquette" Je hochai alors de la tête en disant, toujours à bout de souffle, mais d'une voix légère «Lui seul ...» tout en la regardant dans les yeux, avec mon regard permanent de chien battu. Je me mordis la lèvre, fautif quand elle mentionnai "Vous n'êtes pas censé aller vous promener dans votre état. Vous ne facilité pas le travail du docteur Stevens en agisant de la sorte ni le mien." Je hochai alors de nouveau la tête en fronçant un peu les sourcils. Elle avait mentionné Izzie et je me sentais devenir coupable, du coup. Comme un enfant qu'on aurait grondé! D'une voix presque inaudible, je murmurai «Pardonnez-moi ...J'avais simplement envie de voir l'extérieur, un peu ...» et je retournai mon regard dans le sien en souriant légèrement, timide. Elle était imposante, en fait! Petite ...mais imposante! Elle semblait dure de caractère ...et je me demandais si je pouvais briser cette carapace. Cela m'intriguait ...Elle semblait coriace!

Elle finie par se présenter en disant "Je suis le docteur Yang. On va gentiment se remettre dans le lit d'accord?" et je hochai de nouveau la tête en lui prenant la main, tout en disant «Enchanté, Yang ...» puis, avec son aide, je me relevai péniblement en laissant s'échapper un petit soupire de douleur, entre mes lèvres. Ce n'était pas mon coeur qui me faisait mal cette fois, mais bien tous mes muscles! Mon coeur s'était remit à battre rapidement et à affoler la machine, mais cela ne m'inquiétait pas vraiment.

Une fois dans le lit, je me relaissai tomber doucement sur le dos en reprenant encore une fois mon souffle. Je voyais des étoiles! C'était joli! Toujours souriant, je tirai la couverture un peu plus sur moi afin de couvrir mes jambes et dit «Merci, Docteur Yang ...Vous êtes gentille ...» humectant mes lèvre du bout de la langue, je la regardai ensuite en demandant, d'un regard soucieux et inquiet, soudainement «Vous allez remplacer Izzie aujourd'hui, n'est ce pas? Savez-vous comment elle va?» Mon état de santé m'importait peu en ce moment, à vrai dire. Tout ce que je voulais savoir était comment ma Izzie se portait.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 9:52

    C'est normal de vouloir voir l'extérieur quand on est enfermé dans un lieu confiné. Je ne peux pas lui en blamé même si j'aurais préféré qu'il ne le fasse pas de son propre chefs. Quand on a un coeur à bout il ne faut pas trop le fatiguer il faut le respecter. Le jour où le coeur s'arrête il ne reste plus rien, la personne est parti et elle ne reviendra plus jamais. Je n'ai pas l'habitude qu'on s'excuse tel un petit garçon. Je n'aime pas voir ce regard de chien battus. Ce regard me rappelle celui de mon père, les dernières minutes où il me demandais d'arrêter de sortir de la voiture mais je ne lui avait pas obéis. En chassant cette images de ma tête j'aide Denny à se rallonger dans le lit. Le moniteur cardiaque s'affole un peu. Ce bruits qui a tendance à me stresser de plus en plus à chaque secondes. C'est après un moment que je décide d'arrêter la machine je n'ai pas besoins de ça pour voir que le rythme cardiaque de Denny n'est pas au beau fixe. Il vient de dire que je susi gentille. Il doit vraiment aller très mal. Je ne suis pas une personne gentille. Je pose de doigts au niveau de sa carotyde et je caommence à faire un massage carotydien afin de faire reenir son rythme cardiaque à la normal

    "C'est bien de vouloir prendre l'air. La prochaine fois le mieux c'est d'attendre un peu que quelqu'un puisse vous y aider. Le plus important c'est de refaire revenir votre coeur à des battement plus ou moins normaux."

    Il veut savoir comment va Izzie. Certaine vérités sont difficile à entendre. Cependant il ne faut pas toujorus les cacher. Tout en continuant mon gestes je dis

    "Je ne suis pas aussi gentille qu'Izzie. Il va falloir qu'on apprenne à se supporter car en effet je vais m'occupper de vous aujourd'hui. Certains de ses médicaments la fatigue beaucoup mais ça aller tout comme ça va aller pour vous. S'il vous plait vous serez gentil d'éviter de me regarder avec un regard de chien battus. Ce regard m'en rappelle un autre que je cherche à oublier."
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 10:37

Allongé dans mon lit, je sentais mon pouls s'affoler de plus en plus vite et de façon quelque peu irrégulier. Cependant, ce n'était pas réellement cela qui m'importait, en ce moment. C'était Izzie. Où était-elle? Dans mes réflexions, je suivis du regard le Dr. Yang qui allai éteindre le moniteur cardiaque pour ensuite se pencher sur moi et déposer deux doigts à mon cou afin de me faire un massage carotidien tout en disant "C'est bien de vouloir prendre l'air. La prochaine fois le mieux c'est d'attendre un peu que quelqu'un puisse vous y aider. Le plus important c'est de refaire revenir votre coeur à des battement plus ou moins normaux." Ce massage réussi peu à peu à diminuer mon rythme cardiaque pour le faire revenir à une constante un peu plus normale bien que pas suffisamment satisfaisante et je dis d'une voix épuisée «Je le ferai, Docteur Yang ...soyez sans crainte ...» mes yeux se refermèrent alors quelques secondes dû à ce changement rapide de mon rythme et je pris une grande respiration avant d'ouvrir mes yeux une seconde fois pour la regarder et lui demander où était Izzie.

C'est elle qui m'inquiétait le plus, disons ...et lorsqu'elle me dit "Je ne suis pas aussi gentille qu'Izzie. Il va falloir qu'on apprenne à se supporter car en effet je vais m'occupper de vous aujourd'hui. Certains de ses médicaments la fatigue beaucoup mais ça aller tout comme ça va aller pour vous. S'il vous plait vous serez gentil d'éviter de me regarder avec un regard de chien battus. Ce regard m'en rappelle un autre que je cherche à oublier." je ressenti un douloureux pincement au coeur. Elle était mal ...donc je l'étais aussi. Je hochai la tête, suite à sa demande et baissai les yeux pour regarder mes draps. Mordillant ma lèvre, angoissé, je lui demandai alors «Si vous réussissez à avoir d'autres nouvelles d'elle ...pourriez-vous m'en faire part, svp?» puis je relevai encore une fois mon regard vers elle et, les yeux brillant de douceur, esquissai un léger sourire en disant «Je m'adapte à tous le monde, vous savez, Yang ...et vous n'êtes pas aussi méchante que vous croyez l'être ...» je pris ensuite sa main qui continuait de me faire un massage, et la serrai comme pour me présenter officiellement «Bonjour ...Je suis le futur nouveau mari d'Izzie ...» et je lui souris doucement en relâchant tranquillement sa main tout en calant convenablement ma tête sur mon oreiller. Je ne me cachais plus ... À quoi bon? Elle allait connaître tôt ou tard mes plus profonds sentiments pour elle ...et d'ailleurs, je lui avais dis l'aimer, la fois où, à son retour de maladie, je passai près de faire une crise cardiaque devant elle! Elle avait cru à une baliverne, biensur, et m'avait sommée de me taire en mettant un masque à oxygène sur mon visage ....mais ces mots si précieux étaient bel et bien sortis de ma bouche cette journée là ...

Mordillant ma lèvre et me sentant de plus en plus affaibli par ma petite marche improvisée, je regardai de nouveau le Docteur Yang droit dans les yeux en disant, un sourire au coin des lèvres «Inutile de divulguer ce que je viens de vous dire partout dans l'immeuble, d'accord ...? Je connais les procédures et je reconnais ne pas avoir le droit de sortir avec mon médecin ...mais vous savez, on ne peut empêcher le coeur d'un homme ...un coeur malade, qui plus est, d'aimer comme jamais avant!» Je soupirai ensuite en me laissant examiner par Yang et dit, tout en regardant le plafond, cette fois «Je veux qu'elle l'apprenne de ma bouche, et de personne d'autre ...Ce sera un grand jour ...Croyez-moi ...» et mes yeux continuèrent à briller d'amour ...à rêvasser à ce jour si merveilleux, où je lui annoncerai l'aimer plus que tout au monde ...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 19:30

    Le massage carotydien est un bon moyen afin de faire revenir un rythme cardiaque stable. C'est inffaillible, c'est une technique qui marche à 80 pour cent. Tout en le faisant j'écoute les paroles de mon patient. Je fus un peu surprise en l'entendant m'annoncer qu'il nouveau futur mari d'Izzie. Le fait qu'il aime Izzie a un coté dérangeant. Quand je disais que les médecins ne devait pas s'attacher aux patients. D'un autre coté en regardant Denny je suis certaines qu'il pourrait être plus compréhensif d'Alex au niveau de sa femme. Le coeur semble être revenus à la normal. J'arrête le massage et après un moment

    "Se n'est pas pour vous vexez monsieur Duquette mais Izzie est mariés maintenant et même si vous avez une tête plus sympathique que son mari je crois que ça va être très compliqué."

    Je ne parle pas souvent de cette manière. Tout en continuant d'examiner Denny je m'efforce de faire le vide dans ma tête. Je ne dois pas briser les barrière. Je suis Cristina, je ne suis pas là pour être gentille. Je ne suis pas gentille

    "Si vous tenez vraiment à lui avouer vos sentiments essayer de le faire le bon jour, quand votre coeur ira un peu mieux et qu'il n'y est pas l'ombre de son maris si vous tenez encore un temps soi peu à votre vie du moins ce qu'il en reste."

    Je note quelques observations sur le dossier.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeSam 11 Fév - 20:30

Izzie était celle qui me rendait heureux, quoiqu'il arrive. Même en état de crise, l'avoir à mes côtés réussissait à m'apaiser quelque peu. Elle était mon ange, ma source d'espoir. Elle était celle pour qui je continuais de me battre avec acharnement contre ma maladie. Même si parfois la vie ne me la rendait pas facile, et que quelques fois j'avais envie de tout laisser tomber et de me laisser aller, je repensais au doux visage d'Izzie et l'envie de me battre resurgissait des ténèbres. Je savais aussi très bien à quel point il était ardu pour un médecin, de tomber amoureuse de son patient ...et je connaissais les enjeux et les risques que cela pouvait encourir. Cependant, je n'avais plus rien à perdre. Mes chances de survie étaient, il faut se l'avouer, assez faible. Mon coeur n'était plus assez solide pour tenir une année de plus et chaque jours où je me réveillais, était une vrai bénédiction pour moi. Je me doutais bien aussi, qu'Izzie ressentait quelque chose pour moi. Ses regards posés sur moi n'étaient pas du tout indifférents à mon égard. Je le savais ...Je le ressentais de par ses gestes doux et tendre lorsqu'elle m'examinait, et par ses pommettes qui rougissaient lorsque je la complimentais sur sa façon d'être, sa coiffure du jour ou son joli sourire.

Seulement, lorsque le docteur Yang me dit "Se n'est pas pour vous vexez monsieur Duquette mais Izzie est mariés maintenant et même si vous avez une tête plus sympathique que son mari je crois que ça va être très compliqué." je ne pu réprimer un petit grognement d'agacement. Je savais qu'elle était mariée, bien sur ...mais selon moi, Karev ne la méritait pas. Il ne la chérissait pas assez. Izzie était une femme que l'on devait combler de bonheur à chaque secondes ...Je pouvais être cet homme! mais Karev, j'en doutais énormément. Je hochai donc de la tête avant de dire «Je sais, docteur Yang ...» pour ensuite détourner mon regard du siens. Ses paroles me faisaient mal. Tel un coup de poignard planté au coeur, j'avais l'impression qu'elle faisait bouger la lame afin de me faire encore plus souffrir.

mais lorsqu'elle reprit parole en disant "Si vous tenez vraiment à lui avouer vos sentiments essayer de le faire le bon jour, quand votre coeur ira un peu mieux et qu'il n'y est pas l'ombre de son maris si vous tenez encore un temps soi peu à votre vie du moins ce qu'il en reste." Je retournai lentement mon regard vers elle. Venait-elle de dire subtilement que j'étais qu'un mourant, un peu comme Karev me l'avait dit un jour? Je ressenti monter en moi des larmes et ma gorge se serrai douloureusement. Je réussi à prononcer, entre mes dents «...Ce qu'il en reste?» tout en la regardant avec un regard mélangé à de la colère et de la détresse. J'avais peine à croire en ces paroles. Elle était médecin, non? N'était-elle pas là pour m'encourager? Respirant un bon coup par le nez, je dis ensuite, d'une voix tremblante «Je ne laisserai pas ma maladie l'emporter sur mes sentiments, Docteur Yang. Je choisirai la bonne journée pour lui avouer mon amour ...et peu importe ce qu'il arrivera par la suite, je continuerai à l'aimer jusqu'à ce que j'aie ce nouveau coeur ...et après cela ...» et je me tu. Je m'étais peut-être un peu trop emporté car je ressenti une vive douleur à la poitrine durant quelques secondes. Je pinçai alors mes lèvres et refermai mes yeux. J'étais fou de croire que j'allais réussir à survivre à tout cela. Je ne pouvais même pas m'insurger à ma guise. Peut-être que Yang et Karev avait raison, du coup ...J'étais sans doute déjà à moitié mort. Je me demandais si Izzie pensait la même chose.

Ouvrant lentement mes yeux, je retournai mon regard vers Yang où, quelques larmes glissèrent le long de mes joues lorsque je lui dis d'une voix faible «Yang ...Ce qu'il reste de ma vie, je veux le passer aux côtés d'Izzie et de personne d'autre ...Si vous avez déjà été amoureuse ...Je suis certain que vous comprendrez mes propos ...» puis lentement, ma main vint se déposer sur mon coeur et la douleur diminuai de quelques degrés. Heureusement que j'étais entouré de la meilleure équipe qui soit!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeDim 12 Fév - 9:20

    Je me suis peut être mal exprimé en utilisant l'expression de ce qu'il en reste de sa vie, en disant cela je ne voulais pas emmettre l'hypothèse qu'il était finit qu'il fallait qu'il fasse attention. Je ne sais pas être dans la délicatesse. Je continus de marqué sur le dossier mes observation tout en écoutant le reste des paroles de mon patient. Il se stoppa mon regard se leva et vit le visage crispé de mon patient. Je repose le dossier et m'approche de lui. Je lui repprends le pouls il est rapide. Avant d'agir je le laisse se calmer un peu. Sa douleur à l'air de s'appaiser peu à peu. Il reprends ses paroles. Après un moment

    "Tout à l'heure quand j'ai employé le terme concernant votre vie ce qu'il en reste je ne voulais pas le dire qu'il n'y avait plus d'espoir. Le plus important est de se battre, de toujours se battre pour continuer de vivre et c'est en le faisant que vous réussirez à vivre jour après jour et année après année. Izzie est une personne sensible depuis sa maladie elle est devenue encore plus fragile qu'avant."

    Je m'assois à coté de Denny sur une chaise. Dans ses yeux j'ai pus voir de la colère mais aussi de la détresse. Cette même détresse qui a une notion familière à mes yeux.

    "Je ne veux que le bien d'Izzie et même si je suis dure et froide je ne veux que le votre. Pour Izzie le fait de votre préscence à son écoute est déjà une preuve d'amour. Je suis certaine qu'elle le comprendra sans que vous ayez besoins de lui faire de très grands discours."
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeLun 13 Fév - 8:48

Je m'étais emporté par ses propos et mon coeur s'était mit à serrer dans ma poitrine. Je devais me calmer sinon j'allais avoir une autre crise! Je me détestais à cet instant, à vrai dire. Pourquoi ne pouvais-je pas réagir aussi fort que je le voulais? J'en avais marre de ce mauvais coeur, marre de cette santé qui partait en vrille. Je désirais plus que tout retrouver une vie normale. Une vie dans laquelle je pourrais dire à Izzie tout mes sentiments, sans être pressé par ce temps maudit qui me poussait par derrière afin que je fasse les premiers pas, de peur de mourir dans les jours prochains! mais je devais me ressaisir ...

Yang avait bien remarqué que je me sentais mal, donc elle se mit à prendre mon pouls d'un air soucieux et dit par la suite "Tout à l'heure quand j'ai employé le terme concernant votre vie ce qu'il en reste je ne voulais pas le dire qu'il n'y avait plus d'espoir. Le plus important est de se battre, de toujours se battre pour continuer de vivre et c'est en le faisant que vous réussirez à vivre jour après jour et année après année. Izzie est une personne sensible depuis sa maladie elle est devenue encore plus fragile qu'avant." Ça, je le savais bien. Izzie était devenue plus sensible qu'avant ...Je l'avais bien vue à son premier jour, comme elle avait changée. Elle s'était mise à pleurer suite à une crise de tachycardie que j'avais fais devant elle. Avant, jamais Izzie ne se serait laissée emporter ainsi ou du moins, elle aurait peut-être versée des larmes mais elles auraient été plus discrètes! Je hochai donc oui de la tête, pour confirmer ses dires, et dit par la suite «Je m'excuse ...Je n'aurais peut-être pas dû le prendre au premier degrés ...» puis me mordis la lèvre en la regardant prendre place dans la chaise qui se tenait non loin de mon lit. Soupirant, je me passai une main au visage tout en retournant mon regard vers le plafond et dis «Je vais me battre jusqu'au bout, Docteur Yang ...C'est elle que je veux, et personne d'autre ...» Je respirai ensuite un bon coup avant d'aplatir ma main contre ma poitrine tout en la massant doucement. Je n'avais plus mal ...C'était rendu qu'un simple réflexe. Cela me calmait quelque peu, pour tout dire. D'un murmure je prononçai «Je dois vivre ...Je dois survivre ...Pour pouvoir continuer à l'aimer ...» d'une voix déterminée mais à la fois, épuisée ...J'étais tout de même terrifié intérieurement, malgré tout ...

Le regard toujours plongé sur les tuiles du plafond, je tendis l'oreille lorsque Yang reprit parole en disant "Je ne veux que le bien d'Izzie et même si je suis dure et froide je ne veux que le votre. Pour Izzie le fait de votre présence à son écoute est déjà une preuve d'amour. Je suis certaine qu'elle le comprendra sans que vous ayez besoins de lui faire de très grands discours."et ému, je retournai ma tête vers elle afin de la gratifier d'un tendre sourire. Elle venait de me redonner le bonheur qui s'était légèrement dissipé depuis quelques heures. Prenant le temps de bien réfléchir à mes mots, je lui tendis ma main relié à min saturomètre et dit, lorsqu'elle prit ma main dans la sienne «Merci, Yang ...» je respirai une nouvelle avant de continuer «Vous êtes une femme en or ...et Izzie a beaucoup de chance de vous compter parmi ses amies. Je ne vous décevrez pas pour elle ...et mon discours dépendra certainement du moment de la journée ...et de la situation ...mais je dirai tout ce qu'il y a au fond de mon coeur ...» et de ma main libre, je donnai deux petits coups sur ma poitrine afin de lui démontrer en geste mes dires. Je repris ensuite en disant, toujours le sourire aux lèvres et les yeux brillants d'amour «Je serais prêt à l'écouter jours et nuits, parler de tout et de rien avec elle ...Tout de cette femme m'intéresse, vous comprenez? Je l'aime comme aucun autre homme ne pourra l'aimer un jour, Yang ...Pas même Karev ...J'aime le fait qu'elle soit un peu loufoque et tête en l'air ...J'aime son rire, son sourire ...Son regard lorsqu'elle le pose sur moi ...Sa façon d'agir et d'être avec les autres ...et sa détermination.» mordillant ma lèvre, je m'arrêtai un moment pour reprendre mon souffle et recalai ma tête contre mon oreiller en souriant, toujours. D'un murmure presque inaudible cette fois, je dis «Je l'aime ...Je l'aime si fort que s'en est presque douloureux ...» puis un rire sorti d'entre mes lèvres avant que je retourne mon visage vers Yang pour lui sourire, doucement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeMar 14 Fév - 8:55

    Quand on apprend à me connaitre on se rend compte qu'il ne faut pas toujours prendre au premier degrés mes paroles. Parfois elles peuvent blesser sans le vouloir. Il y a des moments où je pense être juste dans mes dires mais ils ne sont pas toujours interprétés comme je le souhaite. C'est bien triste je trouves même si au fond de moi certaines personnes ont le dont de m'exaspérer au plus profond de moi. Denny n'a nul besoins de me remercier. Franchement il n'y a aucune raison pour cela. Je suis loin d'etre une femme en or. Je ne peux m'empêcher de dire

    "Vous devriez porter des lunettes car je n'ai rien d'une femme en or."

    Pour cela j'en suis certaines, je ne m'appelle pas Izzie moi, je ne suis pas Meredith non plus. Je n'ai pas leurs douceurs. Non je n'ai pas tout cela. Denny semble cependant convaincu de ce qu'il avance. Après tout sa vision est peut être troublé. Il tient beaucoup à Izzie. Dans sa voix cela s'entends très bien. Pour lui Izzie compte énormément. Même si se n'est pas bien il l'aime et je sais que pour Izzie, Denny est une personne qui compte énormément.

    "Pour sa détermination et son coté loufoque je suis totalement d'accord. Quand elle a quelques choses en tête elle ne l'a pas ailleurs. Sur ce point il faudrait qu'elle devienne un peu plus raisonnable bien qu'elle fait des efforts elle a repprit son travail trop tôt. Elle doit apprendre à se ménager un peu mais je ne suis pas sa mère et elle ne m'écoutera jamais. Si vous pourriez lui faire comprendre un de ces quatres ça serait très gentil de votre part."
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitimeMer 15 Fév - 6:33

J'avais bien remarqué que, sous ses airs de femme dure et professionnelle se cachait tout de même un grand coeur. Certaines personnes avaient cette fâcheuse tendance à s'arrêter à la première opinion, sans creuser plus profondément pour découvrir le bon dans chacun. Je trouvais cela malheureux puisque des femmes comme Yang, il y en avait des masses. Je ne connaissais pas la raison pour laquelle elle s'était créer cette si solide carapace ...et je ne le saurai probablement jamais, mais je n'avais aucunement envie de me fermer à elle. Yang, comme je lui avais dis, était une femme en or. Un diamant non forgé qui attendait seulement quelqu'un pour lui prouver à quel point elle était exceptionnelle.

Lorsqu'elle me dit "Vous devriez porter des lunettes car je n'ai rien d'une femme en or.", je ne pu m'empêcher de réprimer un petit rictus. Je hochai non en souriant légèrement puis tirai les couvertures sur moi pour me couvrir un peu mieux. Il ne faisait pas si froid, mais j'avais plutôt besoin d'un contact réconfortant, que je retrouvais dans ma couverture ...Un peu comme un enfant avec son doudou. D'une voix enjoué, je tournai alors mon regard brillant vers elle en disant «Un jour, un homme vous le fera comprendre, Yang ...et vous, vous rappellerai de mes paroles!» et je terminai en lui faisant un clin d'oeil complice.

Je me remis ensuite à parler d'Izzie. De combien je l'aimais et à quel point je ne voulais que son bien ...Elle était la femme dont j'avais toujours rêvé d'épouser un jour ...et de par mon charme si connu maintenant, j'espérais vivement qu'elle tombe amoureuse de moi, de la même façon que je peux l'aimer. C'est après avoir louanger Izzie qu'elle me dit "Pour sa détermination et son coté loufoque je suis totalement d'accord. Quand elle a quelques choses en tête elle ne l'a pas ailleurs. Sur ce point il faudrait qu'elle devienne un peu plus raisonnable bien qu'elle fait des efforts elle a repprit son travail trop tôt. Elle doit apprendre à se ménager un peu mais je ne suis pas sa mère et elle ne m'écoutera jamais. Si vous pourriez lui faire comprendre un de ces quatres ça serait très gentil de votre part." et je me mordis la lèvre, doucement. Yang avait raison. Izzie devait se ménager. Peut-être m'écouterait-elle plus? Cependant, j'avais de gros doutes ...mais malgré tout, je hochai de nouveau la tête en disant, d'un air un peu plus sérieux cette fois «Je lui parlerai ...» puis je respirai un bon coup avant de reprendre «Je lui dirai que je m'inquiète pour elle et que j'aimerais la voir ralentir le pas un peu. Que si elle s'emmerde réellement seule chez elle à faire des muffins...Qu'elle les fasses et nous en apporte tous un panier chacun!» Puis je lui souris en coin avant de laisser passer un petit rire entre mes lèvres. Je rigolais bien, mais je connaissais sa petite manie. Lorsqu'elle était contrariée ou stressée, elle était capable de faire une cargaison complète de muffins! Même ce détail me séduisait au plus haut point ...J'aimais cette douce folie qui l'habitait à chaque jours!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]   Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle Garde de nouveaux cas [pv Denny Duquette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Hentaï RP
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» [UPTOBOX] Ip Man [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Age of Heroes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-