AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Jeu d’ambiance Dobble
7.12 € 9.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeJeu 2 Fév - 13:29

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] ChambersA funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] 3051853589_1_5_iy5JY1fF

« The stars lean down to kiss you... »
Il semblait à Edena Penelope Miller que la température était glaciale. Il faisait pourtant deux degrés, une température normale pour le mois de janvier à Seattle. Les traversiers fonctionnaient à plein régime. Un ciel d’un gris morose planait sur la ville. Pas l’ombre d’un soleil à l’horizon, mais plutôt, une menace persistante d’une pluie qui gèlerait sur le sol une fois la nuit tombée. Ici, plutôt qu’à Chicago, la neige était inexistante. Edena avait toujours raffolé de celle qui était collante, tombant généralement avant Noël et qui annonçait la fameuse bataille du 24 avec les frères, les cousins et quelques cousines qui osaient se mettre les mains dans la neige froide. Il faisait assez froid pour se couvrir, mais pas assez pour porter le beau manteau neuf offert l’hiver précédent par un grand frère bourré de bonnes intentions qui ignorait que le climat de Seattle était à des milliers d’années-lumière de celui de Chicago.

En entrebâillant ses rideaux à quatre heures du matin sur une température morose, comme celle des deux dernières semaines, Edena aurait voulu allez se recoucher. C’était la température qui lui donnait cette humeur. Elle en était sûre et certaine. Elle ferma les yeux un court instant prenant une longue et profonde inspiration. Non, ce n’était pas cela. Elle le savait. Il y avait cette température, oui, qui s’était installé tout de suite après le 10 décembre 2011. Et justement, c’était à partir du dix qu’elle aurait eu besoin d’un beau grand soleil. Elle ne dormait qu’à peine et était profondément irritable. Parce qu’Alexander, son copain, Preston, son frère, et William, son père, étaient tous déployer en Afghanistan où tout était si dangereux. Machinalement, elle fonctionnait. Elle se levait et allait travailler quand elle attendait éperdument des nouvelles. Elle passa un court moment assise devant son ordinateur, actualisant la page de messagerie avec beaucoup d’espoir. Non, toujours pas de nouvelle ce matin. Il fallait s’y attendre, il était en mission aujourd’hui, probablement très loin de la base militaire de la base. Edena ne s’habituerait jamais à être la copine du militaire. Jamais. Il n’avait beau ne pas être un soldat, mais médecin militaire. Elle savait qu’il était armé et qu’il pourrait mourir.

Elle attacha ses mèches folles et relativement courtes qu’elle avait fait couper juste avant le déploiement et fila vers l’hôpital sans déjeuner. Elle avait tout le temps devant elle. Ses internes avaient une ronde à faire et puis elle pourrait aller se chercher un café et un muffin juste pour s’assurer de survivre à la matinée. Emmitouflée dans son manteau, elle sortit vers son automobile. La radio était branchée sur le poste des nouvelles en continu. Au cas où une nouvelle sortirait sur le bataillon, sur la mission, sur un mort… là-bas, ailleurs. Edena conduisit juste qu’au traversier le plus proche. Elle salua le garde qui la connaissait depuis de nombreuses années. Assise dans sa voiture, elle ferma les yeux en essayant de calmer cette impression qui ne voulait pas partir depuis plus d’un mois. Une impression de silence et d’attente. Tout cela ne pouvait être que dans sa tête. Quoiqu’elle doive peut-être parler de ses craintes à quelqu’un… quelqu’un comme Addison en qui elle avait définitivement confiance. Peut-être même qu’aller voir un psychologue l’aiderait.

Edena rouvrit les yeux quand le traversier s’arrêta et elle descendit roulant jusqu’à l’hôpital. Elle alla se changer en silence dans le vestiaire abordant l’uniforme bleu typique aux gens de la chirurgie. Il régnait un silence peu réveillé – comme celui causé par plusieurs personnes qui n’ont pas encore pris leur café dans une même pièce. Ce silence la rassurait. La jeune femme sortit quand même assez vite du local pour aller s’adresser à ces quatre internes. Puis, d’un pas lent, elle se dirigea vers la cafétéria. À peine avait-elle fini de payer son café, qu’une personne l’accrocha lui faisant renversé son café sur le sol et ses souliers. Edena roula les yeux en poussant un bien senti
Edena P. Miller – Et merde, juste ce qu’il fallait pour partir ma journée!




Dernière édition par Edena P. Miller le Dim 26 Fév - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexander M. Karev

Alexander M. Karev

◭ bipés : 72
◭ avatar : Justin Chambers


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeSam 4 Fév - 9:04


    Aujourd'hui serait surement un jour plus morose que d'habitude. Il fallait dire que notre jeune résident en chirurgie pédiatrique venait de se lever seul dans le lit conjugal et ça ne lui plaisait que guère. Mais c'était comme cela, il devait vivre avec. Il était amoureux d'une femme qui faisait le même métier que lui et il savait très bien que les heures passées à l'hôpital on ne les comptait pas lorsqu'on était médecin. Il était fier de son métier mais les désagréments le gênaient parfois. C'était difficile de se dire qu'il fallait se lever seul un bon nombre de fois de la semaine. Sa femme était de garde cette nuit et lui reprenait le service que le matin. Ils se croiseraient rapidement à l'hôpital. Juste le temps de se dire bonjour et de savoir comme c'était passée la nuit de sa jolie blonde. Il s'était donc levé sous les coups des 6h la mine renfermée. Passé une nuit sans la présence et la chaleur du corps d'Izzie ne lui donnait pas envie d'aller bosser. Mais après une bonne douche bien chaude, son humeur était devenue plus douce. Il était prêt à aller travailler pour sauver des vies et s'occuper de petits bouts. Un bon petit déjeuner et hop le voilà qui enfourche sa moto pour prendre le chemin qui menait au Seattle Grace Hospital.

    Une fois à l'intérieur, il était parti se changer dans les vestiaires des résidents. Il était un peu plus en forme. Il s'était mis en quête de trouver sa femme et il commença à arpenter les couloirs en espérant trouver rapidement la jolie blonde. Mais elle avait l'air de vouloir jouer à cache cache avec lui. Pas de traces d'Isobel. Il se mit en tête qu'elle serait surement à la cafétéria entrain de grignoter. Il ne regardait pas vraiment où il marchait à ce moment là et il se retrouva en l'espace de quelques secondes maculé de café qui venait limite de le brûler. Il râla bien rapidement avant de regarder la nana qui venait de lui renverser son café sur lui. Il ne chercha même pas à comprendre que c'était lui qui venait de la bousculer et se mit à gueuler.

    " Merde Edena tu peux pas regarder où tu marches ? "
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeDim 5 Fév - 1:30

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] ChambersA funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] 3051853589_1_5_iy5JY1fF

« … and I lie awake and miss you… »
Combien d’heures Edena avait-elle passé dans sa chambre, couchée dans son lit à ruminer les nombreuses questions qui occupaient l’ensemble de sa tête? Alors que ces nombreux colocataires dormaient, Edena restait souvent réveillée quand son copain partait vers l'Afghanistan. Elle se surprenait à avoir peur. À craindre ce que l’avenir pourrait lui réserver… pas seulement à elle, mais aussi à cet homme qu’elle aimait de tout son corps et qui, en plus d’un amoureux, était pour elle un véritable frère. Il s’était engagé dès qu’il avait eu l’âge pour le faire. Avec Edgar Preston, le fils cadet de la grande fratrie Miller. La jeune doctoresse avait toujours compris la volonté d’Alexander de s’engager dans l’armée. Pourtant, cette fois-ci, elle n’arrivait à peine à vivre avec cette absence. Se réveiller dans un lit froid n’avait pas la même symbolique que de se réveiller serré dans les bras de la personne que l’on aimait le plus au monde. Voilà peut-être pourquoi elle avait tant de misère à s’endormir le soir. La dernière fois qu’elle avait dormi une nuit complète remontait déjà au départ d’Alexander, prêt d’un mois auparavant. Un mois, c’était si long. On avait d’étudier sur la tête mille et une questions, sans trouver la plus petite réponse. La jeune demoiselle n’avait donc que peu dormi au cours du mois. Elle découvrait ce matin froid de décembre que le café, même sur les chaussures, réveillait assez fortement. Une voix forte provenant de la personne qui l’avait bousculé.
Alexander Karev– Merde Edena tu peux pas regarder où tu marches?
Ayant grandi avec quatre grands frères, Edena avait parfois eu l’habitude de se faire attaquer gratuitement. Par contre, si quatre grands frères apprenaient de nombreuses choses, un des éléments qui était inculquait de nombreux éléments qui formaient un instinct de survie à une jeune femme dans ce monde si dur. Ainsi, l’agressivité d’Alexander Karev n’avait pas eu grand écho que celui de réveiller ce besoin de répliquer. Dieu merci que le café qu’elle venait d’acheter n’était plus dans le stupide gobelet mais bien sur les chaussures de deux personnes ici réunit dans un affrontement présentement silencieux. Edena respira lentement pesa chacun de ses mots avec une lenteur bien décidé mais dont une rage silencieuse perçait
E. P. M. – Sérieusement? Karev, la prochaine fois que tu bouscules quelqu’un ait au moins la décence d’admettre que c’est ta faute. Je venais de payer mon café. Tu sais que je n’y avais même pas encore gouté.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander M. Karev

Alexander M. Karev

◭ bipés : 72
◭ avatar : Justin Chambers


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeVen 10 Fév - 14:57


    Cette nana en face de lui le faisait marrer. Non pas parce qu'il la trouvait totalement débile et qu'il se moquait d'elle, mais tout simplement parce qu'il aimait lui rendre la vie dure. Il jouait au chat et à la souris avec elle. Vous pensez à un jeu de séduction mais pas du tout. Il voyait plus en Edena l'image d'une petite sœur qu'une femme avec qui il tromperait Isobel. Ah ça non ! Bref même si il savait très bien qu'il était en tord et qu'il avait bousculé la jeune femme, il avait pris un malin plaisir de lui gueuler dessus en lui faisant comprendre qu'il fallait qu'elle regarde devant elle au lieu de dormir ou tout simplement de rêver. C'était pas très cool mais après tout, il avait payé sa connerie en se faisant brûler donc bon. Et c'est pas avec ce qu'elle venait de dire qui allait faire qu'il s'excuserait bien au contraire. Ça lui permettrait de pouvoir continuer son petit jeu pour mettre Edena dans tous ses états. Il ne savait pas encore que son mec était de nouveau parti faire la guerre. Mais en même temps, il s'intéressait très peu à la vie des autres. Il était trop occupé à profiter de tout le bonheur que lui offrait la vie en compagnie de sa femme adorée. En voyant son interlocuteur râler, il n'avait pu s'empêcher de sourire et c'est à ce moment qu'il décida qu'il était temps de passer à la vitesse supérieure. Il voulait que le début de journée de la jeune femme soit une catastrophe et il avait plutôt bien commencé sans le vouloir. Parce que oui, il n'avait tout de même pas fait exprès de lui rentrer dedans. Il se mit à ouvrir la bouche pour la pourrir encore un peu plus.

    " Oh ça va arrête de dire des conneries. C'est bien les femmes ça à mettre la faute sur les autres. Et puis je m'en fou moi que tu n'ai pas encore goûté à ton café. Alors arrête de grogner ! "

    Et voilà le macho était de retour et le mec de mauvaise fois également. Il aimait revenir un peu aux sources de temps à autre. Bien sur, il jouait un jeu mais peu importe. Bref, il aimait ce petit jeu avec Edena et il continuerait pendant encore un bon moment. Après tout, sil ça ne lui plaisait pas, elle aurait surement tiré la sonnette d'alarme depuis pas mal de temps. Et puis ça lui rappelle des moments passé avec sa petite soeur. Certes, il ne l'a pas connu longtemps mais il s'en rappelle encore. Si se chamailler avec elle lui permettait de se rappeler de bons moments alors autant continuer non ? N'est-ce pas Edena ?
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeVen 17 Fév - 1:27

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] ChambersA funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] 3051853589_1_5_iy5JY1fF

« … Cause I'll doze off safe and soundly… »

Mais qu’est-ce qui se passait? Edena savait pourtant très bien qu’Alexander Karev avait beaucoup ressemblé à son frère Edgar Preston. Elle savait qu’il était de nature macho et qu’il avait toujours tendance à la pousser un peu sans raison. Visiblement, le manque de sommeil qu’elle avait au courant des dernières semaines déteignait grandement sur son humeur. Elle était moins patiente avec les autres. Au même titre qu’elle était impatiente à l’égard de ses internes. Ce matin-là, elle n’aurait pas dû réagir de cette façon. Elle aurait dû embarquer dans le jeu et jouer un peu. La jeune demoiselle soupira lentement en passant une main contre son visage. Elle devrait se montrer un peu plus tolérante.
Alexander Karev – Bon aller j’arrête mes conneries va… Désolé de t’avoir bousculé. Si tu veux je t’en paye un va ?
Il ne fallait que regarder son sourire pour qu’un peu plus de colère monte dans ses veines. Edena détourna vivement la tête. Sérieusement? Il n’avait pas compris qu’elle n’était pas d’humeur à rire. Il n’avait pas appris que parfois il fallait un peu plié l’échine devant ce que les autres ressentaient. Par contre, depuis le début de son internat, le docteur Karev avait toujours eu cette attitude. Il était fendant comme dix. Elle s’était sérieusement demandé ce qu’Izzie Steven trouvait au jeune homme. Son frère à elle avait au moins le bon sens d’avoir été bien élevée et d’être poli avec les autres filles qu’elle. Mais Alexander Karev n’était pas comme son frère. Il ne semblait pas accordée le même sens au respect et à la famille… ce que les Miller avaient tous en commun. Elle savait bien qu’il blaguait qu’en à lui payer son nouveau café. Avait-elle vraiment envie d’aller faire la queue? Non… Mais elle n’aurait pas le choix. Pouvait-elle vraiment aller s’installer sur le plancher de l’obstétrique avec un tout petit quatre heures de sommeil dans le corps? Non, aucune femme enceinte n’oserait confier son corps et la naissance de son enfant à une femme qui avait si peu dormi et qui n’était en plus pas sous caféine. Il fallait donc absolument qu’elle ait refaire la queue pour avoir sa dose quotidienne de caféine. Elle leva donc les yeux au ciel. Elle lança le regard le plus froid qu’elle était capable de faire. D’une voix détachée, Edena articula.
Edena P. Miller – Non, c’est correcte. Je vais me payer mon café seule comme une grande.
Elle se tourna avec beaucoup de dignité et se retourna vers le kiosque. Pendant un moment, elle fouilla dans son portefeuille pour y ramasser son argent.



Dernière édition par Edena P. Miller le Sam 25 Fév - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexander M. Karev

Alexander M. Karev

◭ bipés : 72
◭ avatar : Justin Chambers


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeVen 17 Fév - 16:40


    Ce que notre cher Alexander Karev aimait rendre Edena chèvre. Oh oui, il aimait l’énerver et bien plus encore. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il aimait bien ce petit bout de femme et que par conséquent il aimait la chambrer le plus souvent possible. Il fallait avouer que ce matin, il avait peut-être fait fort. Mais bon, c’était comme ça. Et puis bon, il avait eu sa punition en la bousculant. Laquelle ? Et bien tout simplement parce qu’il avait le torse brûlé et qu’il était bon pour aller se changer alors qu’il n’avait tout bonnement pas commencé à travailler. Bref, si il en mettait plein la figure d’Edena, c’était peut-être parce que ça lui éviter de s’engueuler lui-même. Bref, il était en train de la rendre folle. Il ne savait rien du fait que son petit ami était à nouveau parti en mission avec l’armée. Oui, il connaissait bien son petit ami et il l’appréciait d’ailleurs. Mais bon, il ne sait pas tout de leur vie. S’il avait su cette partie de l’histoire de la jeune femme, il n’aurait pas fait de connerie comme ça avec elle. Bref, il voyait qu’elle était énervée au plus haut point et il se demandait s’il devait continuer au risque de la faire pleurer ou tout simplement qu’elle lui en colle une. Ou alors devait-il arrêter et s’excuser ou tout simplement lui racheter un café. Bref, il ne voulait pas aller trop loin, parce que même si il aimait la faire crier et s’énerver, il y avait un juste milieu. Il décida de lever le pied pour ne pas devenir l’ennemi d’Edena.

    « - Bon aller j’arrête mes conneries va… Désolé de t’avoir bousculé. Si tu veux je t’en paye un va ? »

    Il lui fit un petit sourire moqueur tout en lui faisait comprendre qu’il rigolait quoi. C’était tout simplement une façon pour lui de la taquiner quoi. Mais bon, il avait un humour assez spécial en même temps donc il comprenait tout à fait qu’elle soit énervée. Et puis bon, il avait fait fort en même temps donc bon. En tout cas, il ne changera pas et continuera de la taquiner ainsi. Il l’aime bien cette nana. Elle lui fait penser à sa petite sœur et c’est pour cette raison que quoiqu’il arrive, il sera surement protecteur avec elle. Mais ça, elle ne le sait pas du tout quoi. Et il ne lui dira pas d’ailleurs. Il espérait que ses excuses allaient passer et qu’elle ne lui en voudrait pas trop. Aller Edena respire c’est tout Alex Karev ça…
Revenir en haut Aller en bas

Amélia B. Clark

Amélia B. Clark

◭ bipés : 121
◭ avatar : Karen Sheila Gillan
◭ copyright : wild heart.


A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeSam 25 Fév - 17:11

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] ChambersA funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] 3051853589_1_5_iy5JY1fF

« … Cause I'll doze off safe and soundly… »

Mais qu’est-ce qui se passait? Edena savait pourtant très bien qu’Alexander Karev avait beaucoup ressemblé à son frère Edgar Preston. Elle savait qu’il était de nature macho et qu’il avait toujours tendance à la pousser un peu sans raison. Visiblement, le manque de sommeil qu’elle avait au courant des dernières semaines déteignait grandement sur son humeur. Elle était moins patiente avec les autres. Au même titre qu’elle était impatiente à l’égard de ses internes. Ce matin-là, elle n’aurait pas dû réagir de cette façon. Elle aurait dû embarquer dans le jeu et jouer un peu. La jeune demoiselle soupira lentement en passant une main contre son visage. Elle devrait se montrer un peu plus tolérante.
Alexander Karev – Bon aller j’arrête mes conneries va… Désolé de t’avoir bousculé. Si tu veux je t’en paye un va ?
Il ne fallait que regarder son sourire pour qu’un peu plus de colère monte dans ses veines. Edena détourna vivement la tête. Sérieusement? Il n’avait pas compris qu’elle n’était pas d’humeur à rire. Il n’avait pas appris que parfois il fallait un peu plié l’échine devant ce que les autres ressentaient. Par contre, depuis le début de son internat, le docteur Karev avait toujours eu cette attitude. Il était fendant comme dix. Elle s’était sérieusement demandé ce qu’Izzie Steven trouvait au jeune homme. Son frère à elle avait au moins le bon sens d’avoir été bien élevée et d’être poli avec les autres filles qu’elle. Mais Alexander Karev n’était pas comme son frère. Il ne semblait pas accordée le même sens au respect et à la famille… ce que les Miller avaient tous en commun. Elle savait bien qu’il blaguait qu’en à lui payer son nouveau café. Avait-elle vraiment envie d’aller faire la queue? Non… Mais elle n’aurait pas le choix. Pouvait-elle vraiment aller s’installer sur le plancher de l’obstétrique avec un tout petit quatre heures de sommeil dans le corps? Non, aucune femme enceinte n’oserait confier son corps et la naissance de son enfant à une femme qui avait si peu dormi et qui n’était en plus pas sous caféine. Il fallait donc absolument qu’elle ait refaire la queue pour avoir sa dose quotidienne de caféine. Elle leva donc les yeux au ciel. Elle lança le regard le plus froid qu’elle était capable de faire. D’une voix détachée, Edena articula.
Edena P. Miller – Non, c’est correcte. Je vais me payer mon café seule comme une grande.
Elle se tourna avec beaucoup de dignité et se retourna vers le kiosque. Pendant un moment, elle fouilla dans son portefeuille pour y ramasser son argent.

Revenir en haut Aller en bas

Alexander M. Karev

Alexander M. Karev

◭ bipés : 72
◭ avatar : Justin Chambers


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitimeSam 3 Mar - 9:59


    Alexander était parfois un vrai con mais d’un côté, ça a toujours été comme ça. Enfin disons qu’il ne voit pas forcément quand les gens ne vont pas bien. La seule personne avait qui il arrive à faire ça, c’est sa mère. Il lit en elle comme dans un livre ouvert. Les autres, c’est plus compliqué. Comme si il pouvait deviner qu’Edena était de nouveau seule et qu’elle flippait d’avoir un coup de fil lui disant que son fiancé avait succombé à une balle au thorax. Parce que si il l’avait su, jamais il n’aurait fait ce qu’il venait de faire il y a à peine 10 minutes. Bref, il s’était à présent excusé et il lui avait même proposé de lui payer son café mais elle n’en fit rien. Alex ne pouvait plus rien faire et puis elle était déjà pratiquement partie pour refaire la queue alors il soupira et se dirigea vers elle rapidement afin de lui dire au revoir.

    « - Bon bah à la prochaine… Et bonne journée ! »

    Après tout, il avait tout de même du boulot et il n’allait pas passer son temps avec elle. Il se barra d’un pas rapide et alla voir ses post-op pour voir si tout allait bien. Il se demandait tout de même ce qui n’allait pas chez elle. Cela l’intriguait et il était curieux de savoir. Mais comme tout ce sait dans cet hôpital, il le saurait bien assez tôt. La journée se passa sans esclandre. Une journée de chirurgien normal.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Empty
MessageSujet: Re: A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]   A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A funny vanilla twilight [PV: Alex Karev]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-