AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ellis Grey

Ellis Grey
MasterChiefOfTheHospital

◭ bipés : 159


Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeDim 4 Mar - 20:08

Mara Hendricks
&
Abby Stuart


Travaillant ensemble aujourd'hui, Mara et Abby s'étaient dirigées vers la réserve pour chercher du matériel. Alors qu'elles échangent quelques mots, la porte de la réserve se verrouille les enfermant dans la petite pièce. Mara s'étant sentie fébrile toute la matinée commence réellement à se sentir mal, et personne ne semble prêt à les sortir de là... Mais que ce passe-t-il? Ce n'est pourtant pas une coupure de courant puisque la lumière là... Non, il y a certainement autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
https://breathe-greysanatomy.forumactif.org

Mara Hendricks

Mara Hendricks

◭ bipés : 39
◭ avatar : Katharine McPhee
◭ copyright : Blinizz Sucré


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeLun 5 Mar - 23:55

    5h du matin. La pluie tombait drue depuis la veille au soir et Mara était rentrée chez elle plus tôt que prévue. Elle avait fini ses dossiers vers 21h et le Dr Harris lui avait dit qu’elle pouvait rentrer chez elle.

    Elle avait fait du bon travail. La veille, elle avait réalisé une césarienne en urgence sur une patiente de 17 ans en pré-éclampsie … sans le Dr Harris. En effet celle-ci était arrivée alors que la procédure était bien entamée et elle avait juste donnée quelques conseils à Mara pour l’aider à terminer la procédure. Et c’était justement après cette procédure, une fois passée par le service de chirurgie pour dévaliser le distributeur qui contenait ses précieux dragibus, qu’elle avait senti son estomac se nouer et a avoir mal à la tête. La jeune résidente ne s’en était pas formalisé et avait continué sa garde comme si de rien n’était mais là, elle avait passé une très mauvaise nuit.

    Ce matin, Mara était arrivée à l’hôpital trempée jusqu’aux os. Elle s’était changée rapidement et avait attaché ses cheveux en une tresse bien serrée, espérant que, du coup, personne ne remarquerait ses cheveux mouillé… et pour une fois qu’elle s’était maquillée (pour masquer sa mine épouvantable), tout avait coulé ! Plus jamais elle ne s’achèterait de mascara water proof, c’était de l’arnaque !!! Se maudissant d’avoir voulu se maquiller – la bonne blague ! Jamais on ne se maquille, même quand on est résident !!! – elle essaya d’essuyer ses yeux et rejoignit la maternité où l’attendait le Dr Harris et une interne dont elle ne connaissait pas encore le nom. A peine arrivée, sa supérieure lui demandait de directement aller voir Madame Beekam, 28 ans, enceinte de 7 mois qui avait fait une crise d’épilepsie alors qu’elle conduisait au volant de sa voiture, provoquant ainsi un accident.

    « On va l’hydrater avec 2 Litres de glucosé par 24h. Mme Beekam, vous devez reprendre des forces pour et votre bébé. Pour plus de sécurité, on va vous poser une voie centrale, d’accord ? » déclara Mara d’une voix rassurante alors que la patiente acquiesçait.

    Elle sortit de la chambre de la patiente et nota sur le dossier tout ce qu’elle avait prescrit et se tourna vers l’interne qui la suivait.

    « Est-ce que vous savez poser une voie centrale Dr … » Mara se pencha alors sur la blouse de la blondinette aux yeux bleu et y lu « …Stuart ? »

    Et même si tel n’était pas le cas, Mara la guiderait dans ce soin. La résidente ne se sentait pas de le faire elle-même alors qu’elle se sentait fébrile depuis qu’elle était arrivée. Elle posa le dossier de Mme Beekam au bureau des infirmières et, d’un signe de la main, fit signe à la jeune interne de la suivre.
    « On va aller chercher le matériel à la réserve. » dit-elle en soupirant d’une voix fatiguée.

    Ce n’était pas l’idée d’encadrer un interne qui la fatiguait, c’était juste cette journée qui lui semblait interminable. A mesure que la matinée avançait, elle se sentait de plus en plus mal et, juste après avoir posée cette voie, elle comptait bien aller se faire perfuser par les infirmières du service pour, au moins passer un perfalgan et faire tomber la fièvre !

    « Au fait, mon prénom c’est Mara mais devant les patients ce sera Dr Hendricks, c’est quand même plus professionnel. » dit-elle avec un petit sourire sympathique.

    Mara poussa la lourde porte de la réserve et se tourna vers l’interne :

    « Je te laisse prendre le matériel et si tu en oublies je te le dirais… d’ailleurs, après cette patiente, je crois que c’est moi que tu vas devoir perfuser ! » fit-elle en s’essuyant le front. Elle était brulante de fièvre et trempe de sueur. Elle prit un cathéter, un poche de paracétamol et se laissa tomber sur la chaise qui se trouvait à côté d’un gros carton de set à pansement. « Tu as terminé ? »


HJ : je te laisse leur faire découvrir qu’elles sont enfermées dans la réserve ? (a) Si des choses te dérangent dans mon post, n’hésite pas à me MP ;)


Dernière édition par Mara Hendricks le Mer 7 Mar - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Meredith Grey

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeMar 6 Mar - 15:05

Une heure... Il avait fallu une heure à Abby pour se préparer et se rendre à l'hôpital sous la pluie de Seattle. Ce n'es pas qu'elle n'avait pas l'habitude qu'il pleuvait, loin de là, mais aujourd'hui elle serait dans le service d'obstétrie-gynécologie et ça ne l'enchantait pas vraiment. Certes, ce n'était que pour quelques jours, car il fallait toucher à tout quand on était interne... Mais elle savait pertinemment qu'elle se dirigerait vers la neurochirurgie. Toutefois elle essaierait de paraître la plus conciliante possible, les patients n'avaient pas à subir sa mauvaise humeur...
Pourquoi détestait elle l'Ob-Gyn ? Bonne question... c'était un univers de femmes, et mettez des femmes dans le même sac : prises de chignon et rumeurs à gogo ! Cependant cela pouvait aussi avoir des avantages, car entre femmes on se comprend mieux et... Un jour les femmes gouverneront le monde !! Bref, tout ça pour dire qu'elle n'aimait pas vraiment l'ob-gyn et qu'elle arriva à l'hôpital assez remontée.
Elle attendit avec le Dr Harris la résidante qu'elle suivrait, et une jeune femme brune d'une trentaine d'années arriva. Elle semblait gentille, à savoir si c'était la réalité ou juste une pointe d'espoir. Immédiatement elles se tournèrent vers Mme Beekam, enceinte de 7 mois et qui faisait une crise d'épilepsie. La résidente fit les prescriptions en expliquant gentiment à Mme Beekam le traitement.

Mara Hendricks - Est-ce que vous savez poser une voie centrale Dr ... Stuart ?

C'était la première fois qu'elles se voyaient, alors c'était évident qu'elle ne connaissait pas son nom. Lorsqu'elle regarda donc sur sa blouse, Abby sourit, signe de bonne volonté. Elle savait poser une voie centrale, elle en avait déjà posé quelques unes en présence de titulaires ou résidants. Admettons qu'elle n'aurait pas su en poser une... Elle était sure que la résidante lui aurait appris... si c'est pas beau ça !

Abby Stuart - Oui le Dr Grey m'a appris à en poser il y a quelques semaines...

Ainsi elle pourrait s'exercer une fois de plus sur Mme Beekam. Finalement, la journée ne serait pas si mauvaise. A son tour Abby regarda sur la blouse de la résidente et y découvrit son nom : Dr Hendricks... Cela lui disait vaguement quelque chose. Va savoir pourquoi ! Le Dr Hendricks soupira, elle semblait vraiment fatiguée, mais c'était le lot de chacun... Peut-être couvait-elle quelque chose ? puis les deux jeunes femmes se rendirent dans la réserve pour chercher du matériel. Jusque là tout allait bien, mais elles ne se doutaient pas de la suite des évènements...

Mara Hendricks - Au fait, mon prénom c’est Mara mais devant les patients ce sera Dr Hendricks, c’est quand même plus professionnel.

L'interne sourit, c'était rare que des résidents soient familiers avec les internes même s'ils avaient été à leur place un jour. Mais au SGMWH tout le monde se connaissait... ou presque ! Et l'amibiance y était au beau fixe, cela faisait plaisir à voir. Son choix s'était immédiatement porté sur le Seattle Grace, pas seulement parce qu'il était dans la ville où elle habitait mais surtout parce que bon nombre d'étudiants y allaient et étaient ravis. Etant donné quelle voulait se diriger vers la neurochirurgie, le SGMWH était tout désigné pour elle grâce à son service à la pointe de la technologie et aussi aux éminents chirurgiens qui s'y trouvaient.

Abby Stuart -
Oui bien sûr je comprend... Moi c'est Abby, je ne viens pas souvent dans le service car je travaille plûtot en neuro. Mais c'est un plaisir de vous connaître Mara !

Ouf ! Elle avait peur d'en avoir fait trop... Un mot de trop et une carrière pouvait être fichue, enfin ce ne serait surement pas en obstétrie qu'Abby ficherait en l'air sa carrière, elle l'espérait du moins.

Mara Hendricks -
Je te laisse prendre le matériel et si tu en oublies je te le dirais… d’ailleurs, après cette patiente, je crois que c’est moi que tu vas devoir perfuser !

Abby rit, mais Mara ne plaisantait pas... elle en avait vraiment besoin. Il lui semblait que son état s'était un peu dégradé depuis tout à l'heure, pourvu qu'elle ne lui refile pas sa crève ! Elle entra donc en premier dans la réserve, suivie du Dr Hendricks et chercha des yeux le matériel dont elle avait besoin. Tout était là, dans une caisse : cathéter central, trocart, guide et dilatateur.

*J'ai l'impression d'oublier quelque chose...* se dit-elle

Effectivement elle regarda quelques centimètres plus loin et remarqua une autre boite. C'est là qu'elle eut l'illumination et prit les compresses, le soluté de perfusion et le champ opératoire. Lorsqu'elle se retourna vers Mara, les bras chargés, elle s'était assise sur une chaise à coté d'un carton et était vraiment dans un sale état. Dos à la porte, Abby tenta de l'ouvrir en la poussant mais un bruit sourd retentit, la porte était verrouillée !

Abby Stuart - Non mais c'est quoi ça ?!

Personne dans les couloirs, tant pis ! Elle laissa tomber ce qu'elle avait dans les mains et se retourna pour réessayer, mais elle s'épuisait pour rien car la porte ne bougerait pas. Le premier scénario qui lui vint à l'esprit était une coupure de courant, seulement les lumières étaient encore allumées. Génial !

Mara Hendricks - Tu as terminé ?

Ooooups, l'interne l'avait oubliée... Elle ne se retrouvait pas seule dans la réserve, c'était déjà ça mais Mara était malade, et dans un espace clos comme la réserve, d'ailleurs il lui semblait qu'il n'y avait même pas d'aération, les risques de "contamination" étaient élevés.

Abby Stuart - Je suis désolée, la porte est fermée de l'extérieur ! ... Vous vous sentez bien Mara ?

Tout le matériel était réuni pour lui faire une perfusion, reste à savoir si elle serait d'accord ou non qu'une jeune interne inexpérimentée s'en occupe...

Revenir en haut Aller en bas

Mara Hendricks

Mara Hendricks

◭ bipés : 39
◭ avatar : Katharine McPhee
◭ copyright : Blinizz Sucré


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeSam 10 Mar - 22:24

    Apparemment cette interne savait poser une voie centrale puisque le Dr Grey lui avait appris.
    Cependant, elle comprit assez rapidement que l’interne n’était pas très à l’aise dans ce service. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle lui avait rapidement avoué qu’elle travaillait plutôt en neuro avec Sheperd et Lexie Grey donc …
    Peu importe parce que, lorsqu’elle était interne, elle devait connaitre toutes les spécialités, se préparer à n’importe quelle chirurgie. Et Mara s’était intéressée – enfin elle avait essayé ! – à toute les chirurgies avant de se tourner véritablement vers la gynécologie-obstétrique. C’était un choix extrêmement difficile de trouver sa spécialité Gynéco-obstétrique ? Traumato ? Pédiatrie ? Chirurgie générale ? Kepner voulait la traumato, Karev la pédiatrie, et Grey la chir générale … Elle aurait pu se battre mais déjà son cœur balançait pour la gynéco. Elle trouvait que mettre au monde un enfant était une chose magnifique. Mara se sentait également à l’aise avec les mamans et n’avait pas de mal à les rassurer. Elle se disait aussi, qu’en étant résidente, elle pourrait toujours voir ou assister à des interventions de pédiatrie ou en encore de chirurgie générale et comme, pendant un certain temps, elle s’était surprise à sauter sur les cas d’ob-gy, l’évidence lui était tombée a dessus et elle avait demandé cette spécialité, peu demandée mais difficile à intégrer.

    « Bon … Je crois que tu ne vas pas trop t’éloigner de la neuro Abby parce que le Dr Harris a déjà demandé un consultation avec le Dr Sheperd pour les crises d’épilepsie. »

    A vrai dire, même si Abby en avait fait trop – ce qui n’était pas le cas – Mara n’en aurait même pas fait cas. Elle croyait qu’une fois au travail, elle serait un peu plus en forme et tiendrait toute la journée mais ça n’avait pas l’air de s’arranger. C’était plutôt le contraire à vrai dire. Elle observait à peine l’interne qui préparait le matériel. La seule chose que Mara avait remarqué c’était que l’interne avait semblé rire quand la résidente lui avait dit qu’elle devrait la perfuser si ça continuait comme ça. Sur le coup, elle se demanda ce qu’il y avait de drôle là-dedans mais, peut-être que l’interne pensait que Mara plaisantait ou qu’elle essayait juste de lui mettre la pression ! Peut-être qu’elle l’aurait fait … mais pas aujourd’hui ! Elle se sentait bien trop mal pour ça … un peu comme si elle avait la grippe ! Pourtant, en temps normal, elle était assez solide et ne tombait presque jamais malade.

    « C’est ton premier cas de gynéco-obstétrique ?? »

    Mara se sentait de plus en plus mal et il lui semblait que rester dans cet espace clos lui donnait la nausée un peu comme si c’était la conséquence des maux de tête qu’elle avait depuis la veille.

    Abby l’avait surement oublié, trop occupée à prendre le matériel pour poser la voie centrale, et, alors qu’elle saisissait un cathéter et une poche de paracétamol en se laissant tomber sur une chaise, l’interne lui avoua que la porte s’était fermée de l’intérieur.

    « QUOI ??? » hurla Mara en essayant de se lever le plus vite que lui permettait son état et tambourinant sur la porte.

    Elle essaya d’appuyer sur la poignet mais celle-ci ne s’ouvrait pas même en appuyant comme une forcenée dessus. Abby s’inquiétait pour elle apparemment. Normal, en se levant, Mara était devenue encore plus blanche qu’elle ne l’était quelques minutes auparavant et en plus de cela, une violente crise de toux la prit et l’obligea à s’appuyer contre la porte pour tenir en équilibre.

    « C’est quoi ça ? C’est pas une coupure de courant quand même ?! … non, on serait dans le noir sin… »

    La résidente n’arriva même à terminer sa phrase qu’une nouvelle crise de toux apparut et elle finit par se laisser aller contre la porte de la réserve …

    « Vous vous sentez bien Mara ? »

    Elle se passa pour la énième sa main droite sur son front et constata qu’elle était brûlante de fièvre et elle avait l’impression que sa tête allait exploser.

    « J’en ai l’air ? » dit-elle d’un ton ironique et agressif à la fois. Il ne fallait pas qu’Abby s’y fit, elle n’était pas si agressive en temps normal, en général, elle savait se contrôler et garder son calme mais en étant souffrante, elle n’y parvenait plus. « Je dois avoir 40 de température, un concert de marteau se joue dans ma tête, je tousse à m’en cracher les poumons … et je suis pas très à l’aise dans les lieux clos comme les réserves ! Mais sinon, TOUT VA BIEN !!! continua-t-elle d’un air cynique. Une nouvelle quinte de toux l’empêcha de respirer normalement et elle la mit devant sa bouche. Elle n’allait quand même pas cracher sur Abby quand même !

    Lorsqu’elle sentit la toux se calmer, elle enleva la main de devant sa bouche et se tourna vers Abby.

    « Désolée … je peux devenir une vrai garce quand je suis pas bien ou quand je stresse ! C’est pas contre toi en tout cas … Ffff Il fait une chaleur ici !!

    De toute façon, Mara avait-elle vraiment le choix ? Elle ne pouvait pas se perfuser elle-même alors Abby allait devoir le faire parce qu’elle sentait que la fièvre montait encore et elle ne pouvait pas rester dans cet état.

    « J’espère que je vais pas regretter de l’avoir dit, mais … il faut que tu me perfuses là. J’ai l’impression que je vais mourir de chaud et tant que cette fichue porte ne s’ouvrira pas ou qu’un idiot ne remarque notre disparition, on est pas encore sorties ! Alors j’ai pas le choix … » finit-elle peu convaincu par sa tirade mais comme elle le disait, elle n’avait pas vraiment le choix.



HJ: j'espère que ça conviendra Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas

Meredith Grey

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeMer 14 Mar - 15:07

Mara Hendricks – Bon … Je crois que tu ne vas pas trop t’éloigner de la neuro Abby parce que le Dr Harris a déjà demandé un consultation avec le Dr Sheperd pour les crises d’épilepsie.

Abby aurait bien sauté de joie mais c’aurait été indécent par rapport à Mara. La résidante avait choisi l’obstétrie gynécologie et aurait certainement été déçue d’en entendre du mal par une jeune interne comme elle. Néanmoins elle ne ferait pas que de l’ob-gy, la neurologie serait aussi de mise ! C’était pour ça que durant l’internat on devait toucher à tout. Parce que si on s’inscrivait immédiatement dans une spécialité, on ne savait que traiter les pathologies qui nécessitaient celle-ci et pas repérer les autres. C’était juste indispensable, et elle espérait bien voir Shepherd aujourd’hui. Travailler avec lui était vraiment intéressant même si en ce moment il passait souvent en coup de vent.

Mara Hendricks – C’est ton premier cas de gynéco-obstétrique ??

Même si elle ne venait pas souvent en ob-gy, elle était bien obligée de s’y rendre parfois dans le cadre de son internat. Maintenant que Mara le lui demandait, elle se souvenait de son premier cas : c’était une femme d’une trentaine d’années, enceinte et atteinte du SIDA. Le cas était d’ailleurs complexe car la mère allait décéder sous peu d’une infection rénale à cause de la faiblesse de son système immunitaire. Il fallait donc prendre une décision, et la seule qui se présentait était de l’accoucher dans les jours suivants. La grossesse serait arrivée à terme 10 semaines plus tard. Et bien sûr le bébé fut conduit en pédiatrie pour surveiller ses constantes, mais la jeune femme est décédée sur la table. On ne voyait pas souvent des cas comme celui là. Mis à part assister la titulaire lors de l’accouchement, Abby n’avait fait qu’observer car c’était son premier cas. Les suivants avaient été plus simples d’ailleurs.

Abby Stuart – Je ne passe pas souvent mais en tant qu’interne, il faut bien maîtriser un minimum les autres spécialités, d’où ma présence d’ailleurs ! Je pense que j’ai dû assister une quinzaine de cas en tout… ce n’es pas beaucoup !

Cela lui suffisait bien mais ce n’était pas de l’avis du chef des internes, qui la rappelait constamment à l’ordre pour qu’elle ne se butte pas qu’à la neurologie. Elle faisait tout ce qu’elle pouvait pourtant – ou pas – mais on continuait de l’envoyer dans les autres services sans se soucier de ce qu’elle voulait. Si elle n’obtenait pas la neurochirurgie, la cardiologie lui aurait bien plu également…

Quand la porte se verrouilla, Mara réagi excessivement selon elle. D’accord, elles étaient enfermées… Mais la situation allait surement s’améliorer d’ici peu, et s’énerver ne servirait à rien. La jeune résidente hurla, se cramponna à la porte et appuya sur la poignée comme une brute lorsqu’une violente quinte de toux la prit.


Mara Hendricks – J’en ai l’air ? Je dois avoir 40 de température, un concert de marteau se joue dans ma tête, je tousse à m’en cracher les poumons … et je ne suis pas très à l’aise dans les lieux clos comme les réserves ! Mais sinon, TOUT VA BIEN !!!

Elle avait répondu à Abby d’un air cynique. Elle en fut offusquée, ce n’est pas parce que dans la hiérarchie elle était sa supérieure qu’elle pouvait lui répondre ainsi. Mara avait repéré son manège et répondit comme si elle connaissait ses pensées :

Mara Hendricks – Désolée … je peux devenir une vrai garce quand je suis pas bien ou quand je stresse ! C’est pas contre toi en tout cas … Ffff Il fait une chaleur ici !!

Cela la rassurait, car si elles passaient des heures à deux dans la réserve, elles commençaient mal… Et Mara avait raison, la température grimpait mais c’était supportable. Abby la regarda à deux fois avant de constater que quelques gouttes perlaient de son front. Elle se sentait si mal que ça ? Pour le moment la jeune interne ne ressentait rien de spécial, mais Mara avait l’air au plus mal. Se pouvait-il qu’elle aille encore plus mal dans quelques temps ?

Abby Stuart – Je pense qu’il n’y a pas d’aération. S’ils n’ouvrent pas vite on va manquer d’air. Enfin on es dans la réserve, donc il y a des bouteilles d’oxygène, seulement ça va pas durer éternellement…

Elle l’aida à se rassoir sur la chaise et mit la main à son front : en effet elle avait beaucoup de fièvre. Finalement, son état était peut-être un peu plus inquiétant qu’elle ne le pensait au début.

Mara Hendricks – J’espère que je vais pas regretter de l’avoir dit, mais … il faut que tu me perfuses là. J’ai l’impression que je vais mourir de chaud et tant que cette fichue porte ne s’ouvrira pas ou qu’un idiot ne remarque notre disparition, on est pas encore sorties ! Alors j’ai pas le choix …

La jeune femme se radoucit avant de sourire à Mara. Là il fallait qu’elle ait confiance en elle. Mais la pose de perfusion était un truc d’infirmières, donc aucun souci à se faire. La réserve… qui aurait l’idée de les chercher la dedans ? Dans l’hôpital, il y avait des dizaines de réserves, et si tout l’établissement était sujet à ce verrouillage les chambres de patients passeraient en premier, ainsi que les salles de repos, et tout l’hôpital. Mais qui penserait aux réserves ? Tout ça pour dire qu’elles n’étaient pas prêtes de sortir, comme l’avait signalé brillamment Mara.

Abby Stuart – Bien sur, si tu veux mourir, le meilleur moyen d’y parvenir sans trop d’efforts c’est que je te perfuse ! … Désolée, je peux être un tantinet agaçante parfois…

Elle prit la poche de paracétamol et le cathéter dans la main de Mara, puis un garot, l’antiseptique et les compresses qu’elle avait laissées tomber par terre. Après avoir désinfecté l’endroit où elle piquerait – une veine assez facile d’ailleurs – et posé le garot, elle piqua la veine puis régla le débit de la perfusion ainsi que le flux sanguin. La perfusion accrochée à une étagère plus haut, elle put fouiller les conteneurs sur les autres étagères et trouva enfin ce qu’elle cherchait : une petite bouteille d’eau et un linge propre. Elle humidifia le linge et le posa sur le front de Mara.

Abby Stuart – Ca devrait empêcher la fièvre de monter… Mais je ne promets rien. Tu as besoin d’autre chose ? A manger ? A boire peut-être ? Dans ton état il faut penser à s’hydrater.

Affirma-t-elle en lui tendant la bouteille d’eau.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]   Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Mara Hendricks & Abby Stuart [Intrigue #1; Entre les murs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» Un peu de hentaï pour un ado de 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-