AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-83%
Le deal à ne pas rater :
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
4.99 € 29.99 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ellis Grey

Ellis Grey
MasterChiefOfTheHospital

◭ bipés : 159


Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeDim 4 Mar - 19:33

Mathew Evans,
Meredith Grey
&
Miranda Bailey


Chacun est entrain de déguster son repas à la cafétéria quand des hommes en combinaisons et masqués débarquent avec des tonnes de matériel. Des personnes semblent malades. L'interne et la résidente du SGMW se dirigent alors vers leur supérieur, le Dr. Bailey pour savoir ce qui se passe. Cette dernière aimerait bien le savoir. Alors qu'elle demande, un des hommes lui répond brandissant un badge officiel:

❝ Madame, l'hôpital est sous quarantaine. Vous êtes désormais sous les ordres du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies. Cette salle est réquisitionnée pour les tests et les personnes infectées. Vous ne pouvez plus sortir de cette pièce jusqu'à nouvel ordre. ❞
Revenir en haut Aller en bas
https://breathe-greysanatomy.forumactif.org


Invité
Invité



Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeLun 5 Mar - 13:43


    Mathew prenait tranquillement son déjeuner en solo. Ce matin-là, sa journée n’avait pas été des plus compliqué. Il avait eu à remplir des tas de dossier en retard. C’était sans doute le travail le plus barbant qu’il n’avait jamais fait. Soigner des gens était une bonne chose. Remplir leur dossier n’était que tâche secondaire. Le jeune homme n’aimait pas ça mais il l’avait quand même fait sans rien dire. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes. Peut-être qu’il commençait à murir finalement. Peu importe. Dans tout les cas, les dossier étaient remplis et retranscrits. Après avoir redonné les dossiers au bureau des infirmières, l’interne avait fait les visites en compagnie de son résident. Il y avait eu de nouveaux cas qui étaient arrivés entre-temps. Certains intéressaient beaucoup le jeune homme notamment par leur rareté. Après tout, il était interne et il y avait encore de nombreuses choses qu’il n’avait pas eu l’occasion de voir. Après tout ça, Mathew était allé sur une appendicectomie avec l’un des médecins généraliste. L’opération était simple mais cela ne voulait pas dire que le jeune homme n’était pas intéressé. De plus, le chirurgien lui avait laissé pratiquer une partie de l’opération, ce qui l’avait mit d’excellente humeur. Midi était finalement très vite arrivé. C’était ça quand on ne s’arrêtait pas une seconde dans la matinée. Etant libéré, Mathew avait pu venir déjeuner. Bien sur, les autres internes devaient être encore en train de travailler puisqu’ils n’étaient pas là. D’ailleurs, il n’y avait pas beaucoup de monde. En effet, lorsque le jeune interne balaya la salle des yeux, il ne vit que deux ou trois personnes. Bien sur, il ne fit pas attention à qui était là. Aucun de ses amis n’y étaient, donc plus rien ne l’intéressait. Ce n’était pas dans la cafétéria qu’il y aurait des belles créatures. Et puis ce n’était pas le moment. La vie privée resterait loin de la vie professionnelle. Le repas n’était pas si mauvais que ça, par rapport à d’habitude. En effet, le steak était plutôt saignant et les pommes de terre étaient croustillantes. C’était sans doute le meilleur repas que le jeune homme avait avalé, ici, à la cafétéria du Seattle Grace Mercy West Hospital. Mathew allait avaler une autre pomme de terre quand il vit débarqué dans la cafétéria des hommes en combinaison. Le jeune interne en oublia aussitôt sa nourriture pour se concentrer sur ses cosmonautes. Mais que faisaient-ils là ? Ils avaient des tonnes de matériaux dans les mains. Un défilé pour la collection printemps-hiver à l’hôpital ? Intéressant. Il regarda son bipper au cas où il ait loupé un épisode. Mais rien. C’était à rien n’y comprendre. Quelqu’un était-il malade ? C’était idiot, si quelqu’un était mal en point dans la cafétéria, il n’y aurait pas autant de précautions prises, à part si c’était un troupeau d’éléphants qui étaient malades. L’interne se décida à se lever pour comprendre enfin ce qu’il se passait. Il regarda autour de lui, afin de voir un visage familier. Il aperçut le Docteur Bailey et se dirigea vers elle. Arrivé à sa hauteur, il lui demanda :

      Mathew Evans – Docteur Bailey, qu’est ce qui se passe ici ?


    Elle n’avait pas l’air plus au courant que lui. Après tout, elle avait beau être un excellent médecin, un tyran de surcroit, elle ne savait pas tout. Mathew n’avait pas l’habitude d’être dans ce genre de situation. Il avait plutôt l’habitude de tout contrôler. Ca avait été comme ça toute sa vie mais maintenant qu’il était dans une situation qu’il ne contrôlait pas, il allait surement vite paniquer s’il ne savait pas très vite ce qu’il se passait. Le Docteur Bailey se décida à demander à l’un des gars en combinaison. Celui-ci lui brandissait sous le nez un badge officiel. Mathew se rapprocha afin de mieux comprendre ce qui arrivait. Près du Docteur Bailey, il entendrait toutes les informations susceptibles de l’éclairer un peu plus.

      Homme en combinaison – Madame, l’hôpital est sous quarantaine. Vous êtes désormais sous les ordres du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies. Cette salle est réquisitionnée pour les tests et les personnes infectées. Vous ne pouvez plus sortir de cette pièce jusqu’à nouvel ordre.


    Mathew avait les deux yeux grands ouverts. Ils n’avaient plus le droit de sortir jusqu'à qu’on les autorise. Mais combien de temps, cela allait-il durer. Le temps qu’il fasse toutes les analyses et si la maladie était contagieuse et qu’ils avaient été exposés, ils n’étaient pas prêts de sortir. Etre enfermé dans un endroit et ne pas pouvoir en sortir, cela n’était pas fait pour rassurer le jeune homme. Il se sentait oppressé dans une pièce fermé de toute part. Il n’était pas quelqu’un d’a proprement dit claustrophobe mais ne tolérait tout de même pas longtemps le fait de rester enfermer. Il n’avait jamais eu de cadre dans sa vie et être enfermé représenté surement ce dont il avait le plus peur. La nature des phobies étaient étranges quand on prenait le temps d’y réfléchir quelques instants.

    Mathew commença à bouger dans la cafétéria. Il ne pouvait rester immobile et calme dans ce genre de situation. Il n’aimait pas, mais alors vraiment pas ça. Il passa une main dans ses cheveux avant de retourner vers son emplacement initial, non loin de Miranda Bailey et Meredith Grey. Il ouvrit une première fois la bouche. Mais rien ne sortit comme si sa gorge était coincée. Il ouvrit une nouvelle fois la bouche. Cette fois-ci, le son semblait bien vouloir en sortir.

      Mathew Evans – C’est une blague ? On ne peut pas rester ici, dans cette pièce, pendant une durée indéterminée !


    Le jeune homme avait l’air assez paniqué. Il se tourna vers le Docteur Bailey comme si la chirurgienne allait pouvoir lui dire que ceci n’était qu’un simple exercice afin de tester la réaction des gens dans ce genre de situation.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeMar 6 Mar - 18:19

Comme pratiquement tous les midis depuis quelques jours, je prenais mon déjeuner seule, en quelques minutes quand j'avais le temps. Aujourd'hui, c'était une simple salade. Etrangement, nous n'étions que trois dans la salle alors que d'habitude elle était pleine à craquer. Le docteur Bailey mangeait à deux tables de moi et le docteur Evans juste la table devant moi. Je pris un bout de salade verte dans ma bouche et repensait avec une immense satisfaction à l'opération que j'avais faite avant de venir dans la cafétéria manger un bout. Une transplantation cardiaque; un magnifique coeur. Le patient qui l'avait reçu aurait sûrement quelques dizaines d'années en plus à vivre. Je souris en repensant au nombre de vies que nous, chirurgiens avions déjà sauvées. Je regardai ma salade et me dis que je n'avais pas assez faim pour avaler quoi que ce soit. Je vis Mathew devant moi se lever d'un air paniqué et courir voir le docteur Bailey. Je restai assise et écoutai ce qu'il allait lui dire, sûrement quelque chose sans trop grand intérêt. Il sembla de plus en plus paniqué au fur et à mesure qu'il approchait de Bailey et je l'entendis dire :

Mathew Evans → Docteur Bailey, qu’est ce qui se passe ici ?

Il semblait regarder derrière moi, je me retournai donc aussi précipitamment pour voir de quoi il parlait. Je me levai, assez paniquée en voyant ce qu'il se passait. Des dizaines d'hommes en combinaisons blanches passaient derrière nous avec les mains pleines de différents matériaux. En voyant qu'un des hommes en blanc s'approchait de Bailey et de Mathew, je les rejoins rapidement afin de savoir ce qu'il se passait réellement dans l'hôpital. En chemin, je jetai un petit coup d'oeil à mon bipper mais rien n'était affiché.

Homme → Madame, l’hôpital est sous quarantaine. Vous êtes désormais sous les ordres du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies. Cette salle est réquisitionnée pour les tests et les personnes infectées. Vous ne pouvez plus sortir de cette pièce jusqu’à nouvel ordre

Ma tête commença à bourdonner après qu'il ait dit ça. Je m'étonnai moi même, moi qui était d'habitude si calme et si posée, j'étais à présent complètement paniquée. Il ne s'agissait pas ici uniquement de moi, il s'agissait de tout l'hôpital, de mon mari, de Christina. Je vis l'homme à côté de moi paniquer lui aussi. Il dit quelque chose que je n'entendis pas. Mes oreilles bourdonnaient toujours et je n'arrivais pas à me concentrer. Je me servis un verre d'eau et le bus d'un trait, ce qui n'eut pas un grand effet. Je m'assis ensuite à nouveau et pris ma tête entre mes mains puis j'inspirai, expirai et cela trois fois de suite. Je relevai la tête et constatai que les bourdonnements avaient disparus, je pouvais à nouveau réfléchir clairement. Je me mis à analyser la situation. Nous resterions sûrement longtemps dans cet endroit et il fallait mieux commencer à réfléchir calmement que de s'énerver et provoquer une bagarre générale.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeJeu 8 Mar - 19:52



Menu du jour : Steak hâché accompagné de ses pommes de terre sautées aux fines herbes.
Miranda cligna des yeux devant le menu de la cafétéria pour finalement s’apercevoir qu’elle avait mal lu. C’était évident pourtant, pourquoi une cafétéria s’amuserait elle à faire des phrases aussi longues pour un menu aussi simple ?! Quoi qu’il en soit, elle relut : Steak, pommes de terre. Ca c’était plus probable ! La titulaire était indécise. D’un côté elle n’aurait jamais le temps d’aller chercher quelque chose au snack du coin, mais d’un autre les steaks de la caféteria ressemblaient toujours à des semelles et les pommes de terre étaient toujours trop cuites, ou pas assez… Elle prit le chemin de la raison et entra dans la salle bondée avec une mine renfrognée. Et en plus il y avait du monde !
Un bipper sonna à une table, puis deux autres, puis la salle fut vidée de ses occupants en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !


*Ces internes, toujours prêt à tout pour arriver les premiers* pensa-t-elle avec un sourire en coin.

Tout le monde passait par là. L’internat était une compétition acharnée et chaque minute faisait de vous un chirurgien d’excellence. Néanmoins la situation avait du bon pour elle : Le Tyran pourrait déjeuner tranquillement et ne devrait pas faire la queue pour être servie. Le steak avait l’air un peu trop cuit mais ne ressemblait absolument pas à une semelle pour une fois. La suite s’annonçait bien finalement ! Elle partit avec son plateau sur une table près de la fenêtre. C’était toujours ainsi, il fallait une fenêtre. Non qu’elle soit claustrophobe, mais elle pouvait admirer la vue en contrebas et rêvasser comme bon lui semblait. Ce matin elle avait mis Tuck à la garderie, et apparemment il s’était fait une nouvelle amie en la personne d’Alexis Meyers. C’est du moins ce que lui avait dit la résidante qui devait s’occuper de lui jusqu’à être bippée, il faudrait qu’elle rencontre cette Alexis un jour…

Mathew Evans - Docteur Bailey, qu’est ce qui se passe ici ?

Un interne du nom d’Evans s’était levé et la prit par surprise, c’est alors qu’elle constata que Meredith était aussi présente dans la cafétéria à quelques tables de là, ainsi qu’une troupe de cosmonaute. Si c’était une des activités que réservait parfois la caféteria aux médecins épuisés qui s’y rendaient, c’était râté car ils n’étaient que trois. Mais voilà qu’ils se mettaient à poser du matériel - et pas n’importe quel matériel ! – à terre et verrouillaient la porte de l’intérieur. Sa cuillère tomba sur son plateau, de surprise, avec fracas puis Bailey se leva pour faire face au cosmonaute qui faisait bien trois têtes de plus qu’elle.
Miranda Bailey – Hé ! On peut savoir ce que vous faites ici ?
Elle ne se laissa pas démonter mais préféra demandait cela poliment – ou presque ! – pour obtenir une réponse des plus complètes. Ce qui n’arriva pas bien sur car l’homme en question brandit un badge devant elle, elle dut même reculer d’un pas pour ne pas le prendre en pleine figure.


Cosmonaute - Madame, l’hôpital est sous quarantaine. Vous êtes désormais sous les ordres du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies. Cette salle est réquisitionnée pour les tests et les personnes infectées. Vous ne pouvez plus sortir de cette pièce jusqu’à nouvel ordre

Sous quarantaine ? Autant vous dire que sa réaction fut directe. Elle s’inquiétait pour les patients qu’elle avait laissés. Il y avait des suites post-op à gérer, et elle les avait laissés à la résidente car elle pensait qu’elle reviendrait très vite. Dans son service, Kelly attendait une greffe de rein depuis 3 ans et devait venir à l’hôpital plusieurs fois par semaine pour faire des dialyses. Sauf qu’on avait enfin trouvé un donneur compatible et la greffe était prévue pour l’après-midi même.

Miranda Bailey – Mais vous savez que c’est un hôpital ici ? Nous avons des patients à voir, des interventions à réaliser, des dossiers post-op à vérifier… Bon Dieu nous sommes chirurgiens, nous ne pouvons pas rester ici !

Le cosmonaute ne voulait rien entendre. Cela lui faisait penser à un épisode de Doctor Who, où un hôpital était déplacé sur la Lune afin d’être envahi par des aliens… Scénario complètement bidon mais ça expliquerait la venue des cosmonautes. En observant mieux le badge et le cosmonaute, elle tenta une petite blkague pour détendre l’atmosphère mais garda son air sinique :



Miranda Bailey – Sur la photo vous avez un bout de salade coincé entre les dents !

Comme tout être humain, il allait certainement se mettre à trifouiller ses dents pour vérifier l’information. Sauf qu’avec ses gants c’était impossible. La blague ! Meredith et Evans restaient derrière elle, mais Evans semblait sur le point de péter un plomb. En effet il tournait autour de la salle puis consentit à se rasseoir. Miranda s’approcha de lui. Elle avait bien entendu ce qu’il avait dit après l’annonce du cosmonaute, et il était énervé. Alors avec ça, la journée serait longue, très longue !

Miranda Bailey – Oh Evans, ne me dit pas que tu es claustrophobe ?! fit elle

Elle se demandait encore ce qu’il pouvait bien se passer pour que l’hôpital soit sous quarantaine. C’était quoi ?! Un patient, un médecin qui avait ramené une cochonnerie dans les locaux… Quoi que ce soit, c’était du sérieux. Et chacun était concerné.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitimeVen 9 Mar - 21:14



      Miranda Bailey – Mais vous savez que c’est un hôpital ici ? Nous avons des patients à voir, des interventions à réaliser, des dossiers post-op à vérifier … Bon Dieu, nous sommes chirurgiens, nous ne pouvons pas rester ici !


    Oui, elle avait raison. Après tout, on ne pouvait pas rester enfermé pendant des heures dans la cafétéria. C’était complètement idiot. Les patients ne pouvaient pas se soigner eux-mêmes. Les cosmonautes étaient vraiment des gens stupides. S’ils les enfermaient là, qui allait faire leur travail. De par et d’autre de cet hôpital, il y avait des opérations urgentes à réaliser. C’était impossible, cela ne pouvait pas être vrai. On ne pouvait pas les laisser là, attendre comme des incapables. Mathew n’aimait pas du tout ça. En plus, le jeune homme n’avait même pas fini de remplir les dossiers. Son résident n’allait surement pas être très content de ça. Nous sommes chirurgiens, et nous ne sommes en aucun cas faits pour rester dans une cafétéria, remplie de nourriture, sans aucunes personnes à opérer. Le cosmonaute se fichait bien de ce que le Docteur Bailey pouvait lui dire. C’était comme s’il n’avait rien entendu. Il n’était visiblement pas prêt à les faire sortir. Il devait respecter le protocole. Mais quoi de plus stupide qu’un protocole. Mathew en avait assez. Cela ne faisait, certes, que quelques minutes qu’il n’avait officiellement plus le droit de sortir mais ça le mettait dans un état de tel panique qu’il ne pouvait s’empêcher de bouger. Il n’avait jamais aimé être enfermé. Son tempérament était plutôt vif et n’était pas fait pour rester dans une pièce close.

      Miranda Bailey – Sur la photo, vous avez un bout de salade coincé entre les dents !


    Annonça le Docteur Bailey au cosmonaute. Visiblement, elle cherchait à faire de l’humour. Mathew en aurait été incapable. En effet, il n’était pas assez calme pour trouver quelque chose de drôle à dire afin de détendre l’atmosphère. La panique se répandait dans tout son corps. C’était stupide de réagir ainsi mais ce n’était pas de sa faute, c’était une peur irrationnelle. La vie était la liberté. Il préférait les endroits ouverts aux endroits clos. Il aimait être maître de son propre destin et pouvoir à tout moment choisir ce qu’il avait envie de faire, de dire … Mais dans ce genre de situation, cela lu était impossible. Il ne pouvait pas sortir alors qu’une envie immense le démangeait. Le jeune homme semblait sur le point d’exploser. Non, il ne pourrait pas rester ici pendant des heures. Il avait déjà trop de mal au bout de quelques minutes. Le Docteur Bailey semblait assez calme. Le jeune homme se demandait bien comment elle pouvait faire. Comment être aussi calme face à une telle situation. Mathew aimait beaucoup ce médecin. Il la trouvait vraiment brillante. Et chaque jour, elle continuait à l’impressionnait. C’était peut-être l’une des seules à vraiment l’impressionner dans l’hôpital.

      Miranda Bailey – Oh Evans, ne me dis pas que tu es claustrophobe ?!


    En entendant son nom de famille, le jeune homme se stoppa. Il se tourna vers elle. Si par claustrophobe, elle entendait qu’il détestait rester dans un endroit clos alors peut-être qu’il l’était après tout. Mais que pouvait-il bien se passer pour qu’ils soient en quarantaine. Si seulement on leur expliqué, peut-être que le jeune homme se calmerait, ou pas d’ailleurs. Mais ils ne savaient rien. Ils ignoraient la raison de leur enfermement. Ils demeuraient dans la cafétéria avec autour d’eux plein de nourriture et rien à faire seulement attendre. C’était vraiment un supplice. Ils n’étaient que trois ici. Il n’y avait que lui, le Docteur Bailey et Meredith Grey. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire maintenant. Non, Mathew était un jeune homme loin d’être patient. Il voulait en savoir plus et par la même occasion partir. Le jeune homme expira bruyamment avant de lever les yeux vers Miranda Bailey.

      Mathew Evans – Je veux simplement sortir d’ici !


    Déclara t-il tout en se passant une main rapide dans les cheveux. Il était nerveux, cela se sentait simplement à sa voix. Son comportement était lui aussi révélateur. Non Mathew n’était pas parfait. C’était peut-être son point faible. L’une de ses peurs. Il n’aimait pas vraiment que l’on voit ses faiblesses, mais là c’était vraiment incontrôlable pour qu’il puisse s’empêcher et se raisonner. Le jeune homme se dirigea vers la porte scellé. Dans un espoir vain, il essaie de baisser la poignée. Rien n’y faisait, ils étaient vraiment bloqués. Le jeune homme donna un coup de pied rageur dans la porte. Il la fixait cette porte qui demeurait fermé.

      Mathew Evans – On peut vraiment rien faire ?




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Empty
MessageSujet: Re: Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]   Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Mathew Evans, Meredith Grey & Miranda Bailey [Intrigue #1; Entre les murs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-