AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

Partagez | 
 

 To save & to lose [feat. Shawn Kernan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeMer 22 Fév - 9:12

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Aujourd'hui, je m'étais réveillée en pleine forme, bien que je n'avais dormi que quatre heures cette nui... Pourquoi? Tout simplement parce qu'aujourd'hui, j'étais de sortie avec une équipe de pompiers. Les médecins du SGMW Hospital faisaient ces sorties de temps en temps et quand le chef avait mentionné la prochaine, je n'avais pas hésité une seule seconde. En me levant, j'avais enfilé un pantalon noir assez épais, un haut rouge à col roulé et des bottines de cuir assez épaisse. Rejoindre l'équipe de pompiers incluait forcément être à l'extérieur et le temps hivernale de Seattle était l'opposé d'un climat hivernal à Kinshasa... En prenant mon petit déjeuner, debout dans la cuisine, j'avais remarqué mon reflet dans le frigo et cette petite forme sous mon pull qui grandissait. Je souris ayant cependant un goût amer dans la gorge, terminai mon café et pris mes affaires avant de quitter mon appartement.

Je me fis une note mentale en longeant le trottoir affrontant le vent glacial de face de m'acheter une voiture. Je n'étais là que depuis un mois et n'avais pas pris le temps d'en acheter une, mais là, ca devenait urgent. Certes, je n'habitais pas loin de l'hôpital. Vingt minutes de marche. Quand j'étais en Afrique, il nous fallait presque une heure trente de marche avant d'arriver au village suivant, et quand toutes les autres voitures de fonction, trois, étaient en service, il fallait bien utiliser ses jambes! La caserne n'était pas si loin que prévue, j'arrivai avec quelques minutes de retard m'étant arrêtée dans une boulangerie française (blâmer mes envies de femme enceinte pour les croissants...) et en avais pris un bon paquet (non pas pour moi) pour l'équipe avec qui j'allais travailler aujourd'hui.
La caserne était un grand bâtiment de pierres beige et de grandes portes rouges. Très imposant, c'était un beau bâtiment. Enfin, je m'emmitouflai un peu plus dans mon blouson quand un coup de vent se fit sentir. Je remarquai deux pompiers qui étaient collés au mur un peu plus loin à droite. Je m'avançai et demandai :

« Bonjour messieurs, je suis le docteur Harris du Seattle Grace Mercy West. Je dois voir le sergent Kernan. Vous sauriez pas où je peux le trouver? »
fiche par century sex.


"Hors-Jeu":
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeMer 22 Fév - 17:57

Le réveil de Shawn venait à peine de sonner que l’australien était déjà sorti de son lit et se dirigeait vers sa barre de traction. Comme tous les matins où il était de service, le pompier prit le temps de faire une dizaine de tractions suivi du même nombre de pompes et d’abdos avant de filer prendre sa douche. Et oui, exerçant un métier plutôt physique, il se devait d’entretenir sa forme. Bref, après une rapide douche, il enfila un jeans ainsi qu’un t-shirt à manches longues sous un pull avant d’entrer dans sa cuisine et de prendre une tasse de café. Il était à Seattle depuis maintenant 3 ans et il s’était donc habitué aux hivers de la région.

Une fois un petit déjeuner léger avalé, Shawn enfila son manteau, attrapa ses clés et son casque et sortit de son appartement. L’air vif de cette matinée d’hiver qu’il ressentait une fois sur sa moto finit de réveiller complètement le grand châtain. Il ne mit que quelques minutes pour arriver à la caserne mais il était maintenant en pleine forme. Une fois sa bécane garée sur le parking privé des pompiers, il entra dans le bâtiment assez impressionnant et se dirigea vers les vestiaires.

- Hey, salut Dan ! De service à cette heure-ci toi aussi ?
- Et ouais. J’dois rattraper les heures que j’ai posé pour passer du temps avec Ellen et le petit. Du coup, bah on me file les heures que personne ne veut. C’est toi qui te fais accompagné d’un médecin aujourd’hui ?
- Pfff, m’en parle pas, j’espérais encore que ce soit juste un cauchemar.


Les deux hommes rigolèrent à la réflexion de Shawn. C’est vrai que pratiquement tout le monde à la caserne connaissait l’aversion de l’australien pour les médecins. Pourtant, son supérieur ne cessait de mettre son équipe à disposition des hôpitaux de la ville pour les sorties sur le terrain de leurs médecins. Oui, vous l’aurez deviné, le supérieur de Shawn ne l’aimait pas et l’australien ne savait lui-même pas pourquoi.

- C’est fou ce que Foster t’en veux quand même. Ca te fait combien de journée avec un médecin ce mois-ci ?
- La 5ème. Et en plus, j’ai toujours le droit à des potiches. J’crois qu’il veut que je pète un plomb pour avoir un prétexte valable à ma mutation. Tu viens fumer une clope avant le service ?


Après une affirmation de son collègue sur les deux tableaux, Shawn sortit à l’extérieur de la caserne en tenue de pompier et s’adossa à un mur avant d’allumer une cigarette. Les deux hommes commencèrent à parler de tout et de rien quand ils virent une jeune femme s’avancer vers l’entrée de la caserne.

- Mon gars, si c’est elle ton médecin, j’te promets que je te tue et que je prend ta place pour la journée.
- Rêves pas trop non plus, j’suis avec un certain Harris. Ca peut pas être elle.


Répondit-il à moitié amusé en écrasant le mégot de sa cigarette pendant que la jeune femme se rapprochait d’eux. Elle demanda alors le sergent Kernan au moment où il se redressait. Dan lui lança alors un regard où on pouvait facilement décrypter un "veinard va !" mais ne dis rien, attendant que Shawn ne choisit quoi faire. Oui, le grand jeu des pompiers lorsqu’un médecin se présentait et demandait l’australien était de le faire courir dans toute la caserne pendant au moins une demi-heure. Plus même parfois si la tête du médecin ne leur revenait pas. Et si c’était un homme qui s’était présenté, Shawn lui aurait sans doute répondu qu’il aurait trouvé le sergent Kernan dans le garage des camions pour lancer le jeu. Mais là, c’était une femme, et loin d’être repoussante qui plus est.

- Euh… C’est moi… Enchanté de vous rencontrer docteur Harris.

Finit-il par bredouiller. C’était bien la première fois qu’il se présentait de lui-même et spontanément qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeMer 22 Fév - 19:43

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Alors ce n'était pas un mythe. Les pompiers étaient vraiment beaux gosses. Pas que ça m'intéressait, loin de là. Je n'avais vraiment plus la tête et l'esprit dirigés sur les hommes depuis quelques temps... Enfin, depuis que j'avais appris que je participerais à cette sortir avec les pompiers, je n'arrêtais pas d'imaginer à quoi ressemblerait l'équipe avec qui je serais pendant la journée. J'imaginais deux hommes (en général quand on entend "pompier" ca fait penser aux hommes, à l'égalité des sexes n'est ce pas?), un peu chauvin, un peu taquin, mais d'un age déjà avancé, genre 40 ans. Les hommes que j'avais en face de moi devaient avoir la trentaine et étaient plutôt séduisants.

# Euh… C’est moi… Enchanté de vous rencontrer docteur Harris.
« Oh. Je ne pensais pas tomber sur vous directement! Enchantée de vous connaître Sergent. »

J'avais eu un peu peur de l'accueil en vérité. J'avais entendu des bruits de couloir comme quoi les pompiers "bizutaient" légèrement les médecins des hôpitaux. J'avais imaginé que ce Sergent me ferait courir ou poireauter... Mais l'entendre bafouiller m'avais amusée. Après un sourire, je tendis ma main gauche pour serrer la sienne et le saluer proprement, la main droite tenant la boite de croissants, quand je réalisai que ma main était gantée.

« Oh pardon désolée » Je retirai le gant et lui tendis de nouveau. On se serrait la main puis je la tendis à son collègue pour faire de même. « Alors? c'est quoi le plan de la journée? je suis vraiment excitée à l'idée d'aller sur le terrain. Ca me manquait un peu. Enfin, huh, j'ai apporté les croissants. J'espère que vous aimez ça. »

Je tendis la boite au Sergent Kernan, qui l'a prit, je remis mon gant et entortilla mes cheveux avant de les mettre d'un seul côté. J'espérai que les deux pompiers m'inviteraient à entrer, non pas qu'il faisait un froid de canard mais presque et de plus mon dos et mes jambes commençaient à être douloureux... vive les joies de la grossesse. Un sourire sur mes lèvres, j'attendis la réaction d'un des deux hommes.
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeJeu 23 Fév - 19:10

En général Shawn était le premier à "bizuter" les médecins qui devaient faire leur journée sur le terrain avec les pompiers de la Caserne Centrale. Pourtant, le fait d’avoir pour la première fois depuis un bon moment une femme face à lui lui fit perdre cette habitude. Et pourquoi est-ce qu’il avait envie d’être aimable avec elle alors que d’habitude, même s’il ne les faisait pas tourner en rond dans toute la caserne, il était aussi "sympathique" avec les hommes que les femmes médecins ?

# Oh. Je ne pensais pas tomber sur vous directement! Enchantée de vous connaître Sergent.
- Faut croire que certains ont de la chance parfois.


Lâcha alors Dan avec un regard rempli de sous-entendu adressé à Shawn. C’est vrai que lui ne passerait pas la journée en compagnie de la belle brune, étant dans une autre équipe que celle de l’australien. Celui-ci ne sut d’ailleurs pas si la jeune femme souriait à cause de la réplique de son collègue ou non mais lorsqu’elle lui tendit la main pour le saluer, il reprit sa contenance et commença à tendre la sienne. Après que la brune ait enlevé son gant, ils se serrèrent la main, se saluant ainsi de façon un peu plus formelle. Elle fit la même chose avec Dan tout en expliquant qu’elle avait apporté des croissants et qu’elle était impatiente d’aller sur le terrain.

- Pfff, trop de chance même si vous voulez mon avis mademoiselle.

Commenta alors Dan amusé, provoquant un rire chez Shawn alors qu’il attrapa la boite de croissants que lui tendait le docteur Harris. Elle au moins, elle savait comment s’y prendre pour éviter de se faire "bizuter", il n’y avait pas à dire.

- Allez, pleure pas Dan, t’es marié je te rappelle, sortit l’australien pour vanner son ami avant de se tourner vers la jeune femme. Merci pour les croissants. Euh… Suivez-moi, je vais vous présenter à l’équipe et on sera mieux à l’intérieur.

Il lui adressa un dernier sourire puis entra dans le bâtiment, tenant la porte à la brunette plus par réflexe que par galanterie. Une fois à l’intérieur, il lui indiqua rapidement où se trouvait les vestiaires et les bureaux administratifs de la caserne, chose qu’il n’avait jamais pris le temps de faire avec un autre médecin se rendit-il compte au moment où il sortait dans la cour intérieur du bâtiment. Un camion était garé en plein milieu, près au départ, et le portail donnant sur la ville était grand ouvert, comme toujours d’ailleurs. Il traversa la cour en direction d’un hangar au portail relevé lui aussi et abritant le véhicule de son équipe.

- La première chose que l’on fait en commençant notre service, c’est vérifier que notre camionnette est en parfait état et qu’on ne manque de rien. Imaginez un peu le bordel que ce serait si on se pointait sur le lien d’un accident sans le nécessaire minimum. Le camion dans la cour est prêt 24h/24 en cas d’alerte, on l’utilise pour les incendies. Normalement il y en a deux, donc ça veut dire qu’une des équipes de nuit est encore en pleine intervention.

Pour une fois, il prenait le temps d’expliquer le fonctionnement de la caserne à un médecin. D’habitude, il laissait ça à un de ses hommes, n’ayant pas le goût de parler à un médecin, et encore moins de lui expliquer quelque chose. Pourtant, cette femme lui donnait l’impression de ne pas être comme tous les médecins, elle avait l’air de savoir ce que signifiait "être sur le terrain". Alors qu’ils arrivaient à l’entrée du hangar, le second camion s’engouffra dans la cour de la caserne par le grand portail. Shawn adressa un geste de la main au conducteur avant d’entrer dans le hangar.

- Bon, nous sommes cinq dans mon équipe normalement mais aujourd’hui, vous serez la sixième personne, dit-il à la brunette en se tournant vers elle avec le sourire en s’arrêtant enfin maintenant qu’ils étaient à côté du véhicule. Donc que je vous présente. Le grand brun bronzé là-bas, c’est Jimmy, le deuxième un peu moins bronzé à coté, c’est Esteban, mais vous pouvez l’appeler Este. Et le blond un peu plus petit et moins costaud là-bas, c’est Matt. Et….
- Sergent ? On va vraiment encore se taper un médecin aujourd’hui ? Ca commence vraiment à souler là, c’est le 5ème ce mois-ci.


Shawn se retourna alors pour faire face à une jeune femme blonde d’environ 25 ans en tenue de pompier mais qui, malgré le froid hivernal, portait un débardeur et avait les yeux fixés sur la check-list que les équipes devaient remplir avant la première intervention de leur service. Relevant enfin le regard, elle aperçut alors la brune à côté de l’australien.

- Oups. J’ai fait une boulette c’est ça ?
- Et voilà la cinquième membre de l’équipe et mon bras droit, Ashley. Les gars, j’vous présente le docteur Harris.
- Pour une fois que vous ne les faites pas tourner en rond pendant des heures.


Lança le dénommé Esteban, provoquant le rire de l’équipe. Il faut avouer que Shawn lui-même rigola légèrement. C’est vrai que d’habitude, il se décidait à ne plus faire tourner en bourrique soit une heure après le début de leur service soit après leur première intervention quand il était d’humeur joueuse. Levant légèrement la boîte qu’il avait à la main, il cessa de rire pour reprendre un peu plus sérieusement.

- Peut-être mais contrairement aux autres, elle, elle a pensé à nous. Alors soyez sympa, elle nous a apporté le petit déj’. Croissants ?

Aucun des quatre pompiers ne se fit prier et ils abandonnèrent tous leur tâche pour s’approcher du sergent. Alors que la boite de croissant était en train de se faire piller, Shawn tourna la tête une nouvelle fois vers la chirurgienne et lui adressa un signe de tête pour lui dire de les rejoindre avec le sourire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeSam 25 Fév - 16:55

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Il y avait l'air d'avoir une bonne entente entre les deux pompiers. Dan venait de dire à Shawn qu'il avait de la chance; de la chance? De la chance de passer la journée avec moi je suppose. Je trouvais les répliques entre les deux amusantes.

# Merci pour les croissants. Euh… Suivez-moi, je vais vous présenter à l’équipe et on sera mieux à l’intérieur.
« Oh pas de quoi, c'est normal et je ne refuse pas votre invitation de rentrer. Quel froid! Ca fait tout drôle après avoir vécu trois ans en Afrique. »

On entra enfin dans la caserne, et Shawn me montra la direction des vestiaires des bureaux administratifs, du hangar où les camions étaient garés. C'est la que Shawn me dit :

# La première chose que l’on fait en commençant notre service, c’est vérifier que notre camionnette est en parfait état et qu’on ne manque de rien. Imaginez un peu le bordel que ce serait si on se pointait sur le lien d’un accident sans le nécessaire minimum. Le camion dans la cour est prêt 24h/24 en cas d’alerte, on l’utilise pour les incendies. Normalement il y en a deux, donc ça veut dire qu’une des équipes de nuit est encore en pleine intervention.

Je hochai la tête prenant des notes mentales sur le fonctionnement. Je ne connaissais pas vraiment la vie des pompiers, c'est vrai quoi... on vit notre petite vie, mais eux sont là pour nous sauver d'une maison en feu, pour nous sortir d'une voiture accidentée. Nous, médecins, nous sommes seulement les seconds rôles là dedans. On récupère les patients grâce à eux et aux ambulanciers. Ils avaient du mérite, beaucoup de mérite. Que les médecins viennent sur le terrain avec eux permettait de nous faire connaitre ce monde et les acteurs qui y jouent les premiers rôles. Shawn me présentait maintenant son équipe. Jimmy, Esteban, Matt et...

# Sergent ? On va vraiment encore se taper un médecin aujourd’hui ? Ca commence vraiment à souler là, c’est le 5ème ce mois-ci. Oups. J’ai fait une boulette c’est ça ?
# Et voilà la cinquième membre de l’équipe et mon bras droit, Ashley. Les gars, j’vous présente le docteur Harris.

Une fille! Je ne savais pas si je devais être soulagée ou pas... Cette fille ne devait certainement pas se laisser marcher sur les pieds puisqu'elle travaillait dans un monde totalement masculin.

# Pour une fois que vous ne les faites pas tourner en rond pendant des heures. Venait de s'exclamer Esteban. Un sourire se dessina au coin de mes lèvres. Maintenant je me sentais totalement privilégiée. Je devais être l'une des seules que Shawn accueillait d'une telle façon aux dires de ces collègues. Pourquoi? Je n'étais pas si différente des autres... J'étais cependant contente d'avoir été bien accueillie.

Shawn mit court à la conversation qui le trahissait certainement en annonçant que j'avais apporté le petit déjeuner. Il me fit ensuite signe pour m'inviter à les rejoindre.

« Ca ira pour le moment, laissez les profiter. J'essaie de faire remonter les chirurgiens dans votre estime. Est-ce que ca marche? »

En regardant Shawn et son équipe, j'avais l'impression que oui. Mais maintenant, il y avait un petit truc dont je devais parler avec Shawn. Je lui fit signe pour qu'on aille en retrait.

« Ecoutez. J'ai accepté de faire cette sortie parce que... de 1, personne d'autre ne voulait le faire. Je ne sais pas pourquoi mais peu de gens semble apprécier faire ça... avec votre caserne ; et de 2, parce que le terrain me manque. Je ne suis là que depuis un mois et j'avais réellement envie de voir autre chose. Mais... j'ai... un petit... disons que... »

Peut-être ne devrais-je pas lui dire... peut-être ne devrais-je pas parce qu'il allait soit paniqué, soit piquer un scandale qu'on lui envoie une femme enceinte sur le terrain et qu'il ne voulait pas prendre une telle responsabilité...
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeSam 25 Fév - 19:06

Quand le docteur Harris évoqua la différence de température entre Seattle et l’Afrique, Shawn ne put s’empêcher de sourire. C’est vrai qu’il devait y avoir bien 30 voire même 35 degré de différence.

- Je comprends parfaitement. Ca m’a fait la même chose il y a 9 ans quand j’ai débarqué d’Australie.

Lâcha-t-il à la jeune femme en lui tenant la porte du bâtiment. La jeune femme avait l’air de prendre en note mentalement tout ce que lui expliquait le pompier et même de s’y intéresser. Cela lui fit d’ailleurs penser qu’il devrait le faire pour les autres médecins à partir de maintenant. Enfin…. S’il perdait l’habitude de jouer avec eux comme un chat avec une souris avant de la manger.

Une fois dans le hangar, il présenta son équipe à la chirurgienne qui avait l’air assez surprise de voir qu’il y avait une fille avec eux. Il ne s’en étonna pas tellement en fait, il savait que tout le monde était assez surpris de voir qu’Ashley bossait avec eux. Mais il n’avait qu’une hâte, être appelé pour une intervention rien que pour voir la tête de la jeune femme quand elle verrait de quoi était capable la blonde en débardeur. Tous les médecins qui avaient passé leur journée sur le terrain avec l’équipe de Shawn avaient été surpris de voir ce que ce petit bout de femme était capable. Ce n’était pas pour rien qu’il l’avait choisit comme bras droit il faut dire.

Venant d’ouvrir la boîte de croissants, Shawn invita la brunette à se joindre à eux mais celle-ci refusa poliment tout en lui demandant si elle se débrouillait bien pour faire remonter un peu l’estime pour les chirurgiens dans l’équipe.

- Oh vous savez, c’est surtout avec le Sergent que ça va être compliqué. Mais pour nous, je pense que oui, mission accomplie.

Lança Jimmy, provoquant un petit sourire en coin gêné chez Shawn, toujours face à la chirurgienne. Décidemment, son équipe avait l’air décidé à tout faire pour mettre mal à l’aise le pompier aujourd’hui. D’habitude ils ne disaient rien ou alors des petites vannes aux médecins qui les accompagnaient, il fallait croire qu’ils se lâchaient aujourd’hui.

- En tout cas, c’est vraiment sympa pour les croissants. Vous êtes bien la première à penser que ça pourrait nous faire plaisir.

Bon et bien, c’était officiel, l’équipe avait déjà adopté le docteur Harris. Shawn se tourna d’ailleurs vers les autres pompiers et leur adressa un regard leur indiqua de finir leurs croissants et de retourner au boulot. Non mais oh, c’était quoi cette mini rébellion contre leur sergent ? Et même Ashley s’y mettait alors qu’elle aussi en voulait aux chirurgiens d’habitude, parfois même avec plus de "violence" que Shawn. Se tournant de nouveau vers la belle brune, il remarqua alors qu’elle voulait lui parler en privé. Il s’assura donc d’un rapide coup d’œil par-dessus son épaule si son équipe se remettait bien au boulot puis suivit le docteur Harris un peu plus loin.

La première partie de son discours ne le surprit pas tellement, même s’il y avait une erreur dans ce qu’elle disait. Ce n’était pas avec cette caserne que les médecins ne voulaient pas bosser, c’était avec l’équipe du Sergent Kernan. Pourquoi ? Mais voyons, c’est tellement évident. A cause de son jeu consistant à les faire tourner en rond premièrement, puis deuxièmement à cause des nombreuses vannes qu’ils recevaient de la part de l’équipe et troisième parce que Shawn avait tendance à leur faire comprendre qu’il ne les appréciait pas. Il arbora d’ailleurs un petit sourire en coin autosuffisant quand la jeune femme lui fit cette remarque. Puis, elle lui expliqua que le terrain lui manquait, transformant le sourire de l’australien en sourire satisfait. Enfin un médecin qui ne venait pas par pur obligation mais parce qu’il savait ce que voulait dire "être sur le terrain". Mais elle commença alors à essayer de lui dire quelque chose sans savoir comment le dire visiblement. C’est sa main qui finit par la trahir en se posant sur son ventre. Shawn remarqua alors une légère forme naissante à cet endroit de son corps, bien caractéristique des femmes enceintes.

- Mais vous êtes enceinte ? C’est ça que vous voulez me dire ?

Demanda finalement l’australien en mettant les deux pieds dans le plat. Puis, toujours avec son petit sourire en coin, il poursuivit avec un ton calme et légèrement rassurant :

- Si vous croyez que c’est ça qui va vous servir d’excuse pour ne pas venir en intervention avec nous, mieux vaut que vous commenciez à réfléchir à autre chose Harris. Vous avez l’air de n’être qu’au début de la grossesse donc, même s’il faudra tout de même faire un minimum attention, ça ne devrait pas vous gêner pour vous suivre. Demandez à Ashley si vous ne le croyez pas. Elle nous a suivi jusqu’au 5ème mois avant de demander à rester à la caserne.

C’est vrai qu’Ashley allait sans doute hurler si elle savait que Shawn avait parlé de sa grossesse à quelqu’un qui ne faisait pas parti de l’équipe, surtout vu les circonstances dans lesquelles elle s'était déroulé. Mais bon, au moins cela servirait sans doute à rassurer la jeune femme face à lui.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeLun 27 Fév - 6:30

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Je m'attendais à tout sauf à ce que le Sergent Kernan découvre que j'étais enceinte. Je réfléchis un instant avant de lui répondre et remarqua ma main posée au niveau de mon abdomen. Ahh! Ca me rendait folle, à chaque fois que je pensais à ça ou que je le mentionnais, ma main me trahissait comme si mon esprit, le bébé et mes mains étaient reliés et ne fonctionnaient qu'ensemble. Je pris une profonde respiration m'apprêtant à parler quand Kernan me coupa.

# Si vous croyez que c’est ça qui va vous servir d’excuse pour ne pas venir en intervention avec nous, mieux vaut que vous commenciez à réfléchir à autre chose Harris. Vous avez l’air de n’être qu’au début de la grossesse donc, même s’il faudra tout de même faire un minimum attention, ça ne devrait pas vous gêner pour vous suivre. Demandez à Ashley si vous ne le croyez pas. Elle nous a suivi jusqu’au 5ème mois avant de demander à rester à la caserne.

« Oh mon dieu non! Je n'allais certainement pas m'en servir d'excuse. Si je suis là, c'est que c'est moi qui est demandé. Ecoutez, j'étais déjà enceinte en Afrique, on entendait fuser les balles dans tous les seuls, alors ce n'est pas des interventions comme celles qu'on pourrait avoir qui vont me faire peur. »

J'avais découvert ma grossesse un peu avant la fusillade d'un village par les rebelles. Personne n'était au courant même pas le père. Je continuai à faire tout ce que j'avais fait pendant trois ans, décidée à ce que ma grossesse ne soit pas un handicap. Et ça ne l'était pas. Tout ça pour dire que je ne craignais pas l'action, j'étais plutôt sportive à la base et l'inactivité n'était certainement pas bonne pour moi et pour le bébé. Je devais seulement m'arrêter quand le danger se faisait vraiment trop important. Je me calmai un instant puis continua avec une voix moins passionnée et plus posée.

« Je pensais seulement que vous ne prendriez pas une telle responsabilité. Je suis certaine que beaucoup refuserait. »

J'espérais que Kernan ne soit pas trop protecteur à la fin. Quand il avait mentionné la grossesse d'Ashley (que je n'imaginais pas du tout mère quand je l'avais vu), j'avais imaginé tous ces hommes autour d'elle tentant de prendre soin d'elle indirectement, et elle essayant de prouver qu'elle pouvait y arriver, même enceinte et sans leur aide.

« Si ça vous, ça me va. J'ai vraiment hâte de commencer la journée, Sergent Kernan. »

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeLun 27 Fév - 12:42

L’exclamation du docteur Harris à propos de la possibilité de se servir de sa grossesse comme excuse fit sourire Shawn. On sentait vraiment que le terrain lui manquait et qu’elle aimait ça, et cela se confirmer par ses dires. C’est vrai qu’une fois qu’on avait goûté à l’action sur le terrain, il y avait deux possibilités : soit on détestait ça et on retournait dans les bureaux soit on adorait et on ne pouvait plus s’en passer. Il fallait croire que la brunette face à lui faisait parti des gens de la deuxième catégorie.

Elle sembla se calmer légèrement et expliqua de façon plus posée qu’elle pensait que peu de pompiers auraient accepté la responsabilité d’une femme enceinte dans son équipe. Tournant la tête vers la cour de la caserne par réflexe, Shawn se rendit compte qu’en effet, peu de chef d’équipe de cette caserne aurait accepté que le docteur Harris participe à cette journée avec eux en étant enceinte. Il ne se souvenait que trop bien de la réaction qu’ils avaient eu lorsqu’Ashley avait annoncé sa grossesse. Le chef de l’équipe à laquelle elle appartenait à cette époque là l’avait carrément viré de l’équipe pour la remplacer par quelqu’un d’autre à peine deux heures après, la laissant ainsi sur le carreau. C’est vrai que cette période avait été assez dure pour elle, surtout quand on a 22 ans, qu’on n’a plus ses parents pour être soutenue, personne vers qui se tourner et que le père de l’enfant était aussi son violeur…. Mais bon, Shawn lui avait alors proposé une place dans son équipe et elle avait très vite montré de quoi elle était capable. Cela faisait maintenant trois ans qu’ils bossaient tous les deux et même si beaucoup de rumeurs avaient circulé sur une soi disante relation entre eux deux, ils savaient parfaitement de leur côté que c’était simplement un lien qu’aurait un frère aîné et sa sœur cadette.

L’australien fut ramené à la réalité par la brunette se déclarant impatiente de commencer là journée. Il lui adressa alors un sourire et s’apprêta à lui répondre qu’elle pouvait l’appeler par son prénom quand justement, Ashley, débarqua et annonça d’un ton précipité :

- Sergent ! Effondrement d’un étage dans un immeuble sur la 12ème, c’est pour nous.
- Dans ce cas c’est parti Harris,
lança-t-il à la jeune femme avant de se tourner vers sa bras droit et de se diriger en courant vers le camion de l’équipe. Tout est ok ?

Les 4 autres pompiers répondirent à l’unisson un "oui Sergent" tout en enfilant leur tenue complète de pompier et en embarquant les dernières choses qu’ils manquaient.

- Ok, Jimmy et Este, à l’arrière, préparez-vous à intervenir dès qu’on arrive. Matt, pareil et si besoin appelle l’équipe de Kennard en renfort. Ashley, tu prends le volant, toutes sirènes allumées, Harris, vous montez devant avec nous.

L’agitation des départs en catastrophe était devenu quotidien à l’équipe de pompier, ils faisaient ça plusieurs fois par jour et chacun connaissait sa place, ce qui n’empêchait pas Shawn de les rappeler à chaque fois, parfois pour apporter quelques modifications. Comme ici où Matt ne montait pas à l’avant du camion, contrairement à d’habitude, laissant sa place à la chirurgienne qui les accompagnait. C’est donc dans l’agitation qu’il s’assura que tout le monde était bien monté dans le véhicule et qu’il monta à l’avant de celui-ci en laissant la place du milieu au docteur Harris. A peine sa porte fermée, Ashley enclencha une vitesse ainsi que les sirènes du véhicule et sortit rapidement de la caserne par le grand portail.

- Contente de retrouver l’agitation du terrain Harris ? Plaisanta Shawn.
- Vous avez déjà été sur le terrain ?

Demanda alors sans détour la femme pompier à la brunette tout en slalomant à vitesse rapide entre différentes voitures sur un boulevard de la ville.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeJeu 8 Mar - 6:39

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


J'étais un peu perdue au moment où l'appel d'une intervention avait été donné et que Kernan se chargeait de donner les ordres à ses collègues. Une telle agitation. Ils avaient l'habitude ca se sentait. Je n'avais jamais vécu cette ambiance et je trouvais cela très intéressant de vivre autre chose que notre petite vie pépère à l'hôpital. Je montai à l'avant d'un des camions aux côtés de Shawn et Ashley.

# Contente de retrouver l’agitation du terrain Harris ?

Je tournai mon regard vers le Sergent Kernan et souriait. Bien que je n'ai jamais vécu cette agitation là, j'en avais vécu d'autres, des agitations pour fuir, pour survivre. Une nuit, la cloche du village africain où nous étions savait été déclenchée par un des enfants. Il avait vu des rebelles arrivés. Nous avions dû changer de camp en moins d'une heure. Le lendemain en retournant sur les lieux, le village avait brûlé, et ceux qui étaient restés pour protéger le village avec...

# Vous avez déjà été sur le terrain ?

« J'ai fait ma résidence au Congo, près de Kinshasa... enfin près c'est un grand mot... J'y ais passé trois ans. »

Ashley slalomait entre les voitures, la sirène engendrait des bourdonnements dans mes oreilles. Moi, qui ne vivait pas ça tous les jours, je trouvais cela excitant, une grande vague d'adrénaline me parcourait de la tête aux pieds. Pour les pompiers ça devait être différent. Ils faisaient ça tous les jours... On arrivait enfin sur les lieux, je ne remarquai pas tout de suite les dégâts. C'était à ma sortie du véhicule en sentant la fumée et la poussière que je vis l'immeuble et son étage manquant.

Je remarquais des femmes avec leurs enfants et des personnes âgés sur le trottoir opposé. J'entendais les enfants sangloter, les mères semblaient éffrayées, les vieux perdus. Ils étaient probablement les habitants de l'immeuble, ceux qui avaient réussi à sortir. Je me tournai vers le Sergent Kernan et lui dit:

« Je vais aller voir si ces personnes n'ont rien. Je les déchargerais aux ambulances qui arrivent. Criez si vous avez besoin de moi. »

Je traversai la rue avec mon sac médical en faisant attention aux ambulances qui arrivaient et m'approcha d'une femme avec ses deux enfants, un garçon d'environ 4 ans et un bébé dans ses bras. La mère avait une balafre sur le bras et le petit garçon était accroché à sa mère complètement apeuré.

« Madame, je suis le docteur Harris du Seattle Grace. Venez vous s'asseoir je vais m'occuper de votre bras. » J'aidai la mère à s'asseoir, le petit suivant sa mère. Et tout en sortant de l'alcool pour désinfecter la plaie et des compresses je lui demandai:
« Est-ce que vous êtes blessée ailleurs? Et toi, mon poussin? Tu as mal quelque part? »
« Non, ça va. On va bien à part cette plaie... je me suis accrochée à une barre de fer qui sortait du mur en voulant descendre. »
Je hochai la tête et terminai le pansement.
« Une ambulance va s'occuper de vous et vous conduire à l'hôpital le plus proche. »

Je me relevai caressant la joue du petit pour le rassurer et me dirigeai vers une des ambulancières pour lui dire de s'occuper de cette famille. Je remarquai deux femmes parler violemment à un homme, violemment dans le sens où elles tentaient de l'empêcher de faire quelque chose. Je me tournai vers eux.

« Je peux vous aider? Je suis médecin. Est-ce que l'un de vous êtes blessé? »
« Non, on va bien. » Répondit une des femmes. « Sa femme était dans la cuisine, il rentrait quand l'effondrement a eu lieu. Elle est encore à l'intérieur. »
« Les pompiers vont la sortir de là, Monsieur. Ne vous inquiétez pas. »
« Il faut faire vite. Ma femme... elle est enceinte... elle... Laissez moi y aller!!! » S'écria-t-il en poussant les deux femmes de son chemin et en se dirigeant vers le périmètre de sécurité. Je me mis à courir après lui et l'attrapa par le bras.
« Non c'est de la pure folie de vouloir retourner là dedans. Restez ici. A quel étage se trouvait votre femme? »
« Au 3ème. »
« Votre femme en est à combien de semaines? »
« Elle est enceinte de 7 mois. »
« Retournez sur le trottoir, je me charge de le dire aux pompiers. »

Je regardai l'homme s'éloigner et passa les bandes jaunes qui indiquaient le périmètre de sécurité. Je remarquai le sergent Kernan un peu plus loin et m'approchai.

« Sergent, il y a une femme enceinte de 7 mois, elle se trouvait au 3ème étage. Il faut aller la chercher. »
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeJeu 8 Mar - 19:28

Lorsque le docteur Harris expliqua qu’elle avait travaillé durant 3 ans au Congo, Shawn croisa le regard d’Ashley dans le rétroviseur et ils échangèrent ainsi un regard entendu accompagné d’un petit sourire avant que la jeune femme ne reporte son attention sur la route. Ce qu’ils se disaient ? Oh c’était simple : enfin un médecin qui connait le terrain et ne restera pas dans leurs pattes les bras ballants à ne pas savoir quoi faire pour ne pas les gêner. Ils étaient donc plutôt contents d’être tombé sur la brune pour cette nouvelle journée de "partenariat" avec l’hôpital.

Pourtant, le reste du voyage se poursuivit dans le silence, les deux pompiers craignant ce qu’ils allaient trouver une fois sur place. On savait le genre d’accident lorsqu’on quittait la caserne mais pas la gravité et son étendu. C’était d’ailleurs pour cela que malgré la montée d’adrénaline que provoquait le voyage en camion avec les sirènes allumées et l’idée d’être sur le terrain, Shawn éprouvait toujours une certaine anxiété à l’idée de ce qu’il pouvait découvrir une fois là-bas. Surtout depuis l’accident de Kailey… Apercevant un énorme nuage de poussière plus très loin d’eux, il sut qu’ils arrivaient sur place et il sortit immédiatement de ses pensées noires.

Ashley venait à peine d’arrêter le véhicule que Shawn ouvrit la portière et bondit littéralement dehors. Ils allaient devoir appelés du renfort, c’était certain, les dégâts étaient beaucoup trop important pour être gérer par une seule équipe. Alors qu’il était en train d’accrocher la sangle de son casque sous son menton, il se tourna vers ses hommes.

- Este !
- Je demande 2 équipes supplémentaires et une 3ème en réserve.


Répondit immédiatement l’hispanique. Décidément, il n’y avait pas à dire, son équipe était vraiment super, et on pouvait voir, rien que par cet échange où le pompier avait de suite su ce qu’allait lui demander son supérieur, qu’ils avaient l’habitude de travailler ensemble. Après un hochement de tête dans la direction du jeune homme, Shawn s’empara de la hache que lui tendit Matt et l’accrocha à sa ceinture tout en acquiesçant au docteur Harris qui disait aller s’occuper des gens sur le trottoir d’en face. Oh oui, ça se voyait qu’elle avait déjà été sur le terrain, rien que par cette réaction.

Les 4 autres pompiers pénétrèrent alors dans le bâtiment tout en se déplaçant à pas de courses mais avec prudence tout de même, ils ne savaient que trop bien que tout pouvait s’écrouler une nouvelle fois et ce à n’importe quel moment. Apparemment une dizaine de personne étaient encore bloquées dans l’immeuble d’après les instructions qu’ils avaient reçu. Ils ne prirent les escaliers pour monter au premier étage, le rez-de-chaussée étant désert et préférant éviter l’ascenseur. Une fois sur le palier du premier étage, Shawn envoya les deux autres hommes de l’équipe explorer cet étage, gardant Ashley avec lui et décidant d’aller explorer le deuxième étage.

Les deux pompiers avaient d’ailleurs fait à peine 3 mètres dans le couloir du 2ème étage qu’ils entendirent les appels aux secours d’une adolescente. La hache de sapeur-pompier de Shawn fut bien utile pour se frayer un chemin jusqu’à elle, et ils la trouvèrent allongé sur le sol, le haut du corps sous une table et la jambe droite coincée sous, pour ne pas dire écraser par, une poutre du bâtiment.

- Hey, ne t’inquiète pas, on va te dégager de là. Comment tu t’appelle miss ? Moi c’est Ashley.
- Mary. Je m’appelle Mary. J’vous en prie, j’ai super mal, j’en peu plus, faites quelque chose.
- On va faire vite ne t’inquiète pas, ça va aller. Tu as voulu te glisser sous la table ? Bon réflexe, ça t’as sans doute permit de rester consciente et surtout en vie.


C’est vrai que si le tas de gravât présent sur la table s’était retrouvé sur l’adolescente, ils ne l’auraient jamais retrouvé à temps. Et voilà pourquoi Shawn avait insisté pour garder une femme dans son équipe, elle avait tout de suite réussit à calmer et à rassurer la jeune fille. Même si elle n’en avait pas forcément l’air quand on la regardait avec les autres pompiers, Ashley était quelqu’un qui avait énormément de sensibilité et savait quoi dire et faire pour rassurer les autres. D’ailleurs, le temps qu’elle parle avec l’adolescente, Shawn était déjà passé du côté de la poutre et commençait à essayer de la dégager. Avec l’aide d’Ashley, il réussit à la soulever suffisamment pour la bouger et libérer ainsi la jambe de Mary. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il prit alors l’adolescente dans les bras et, sa bras droit sur les talons, il redescendit les deux étages pour sortir du bâtiment alors que des ambulances commençaient à arriver ainsi que la première équipe de soutien. Il confia alors l’adolescente à un ambulancier et s’avança à la rencontre de son ami Dan, à la tête de l’autre équipe.

- C’est l’apocalypse à l’intérieur ! Demande à 2 de tes hommes de rester dehors pour s’occuper des personnes qui ont réussi à sortir à temps et envoie le reste aider mon équipe à chercher les autres. Apparemment y en aurait 10 mais on vient déjà d’en dégager un et je crois que mes hommes sont avec un autre en ce moment. Quand la 2ème équipe arrive, demande encore 2 hommes dehors et le reste dedans.
- Ca marche !


Répondit l’homme à l’australien avant de retourner vers son équipe et de donner ses instructions. Ca marchait comme ça chez les pompiers, quand on appelait une ou plusieurs équipes en renforts, elles se plaçaient sans discussion sous les ordres de la première, que le chef d’équipe de renfort sous mieux gradé que la première ou non. Shawn commença d’ailleurs à tourner les talons pour retourner à l’intérieur avec Ashley quand il entendit le docteur Harris l’appeler.

# Il y a une femme enceinte de 7 mois, elle se trouvait au 3ème étage. Il faut aller la chercher.
- Ca marche. Attrapez un casque et votre trousse et suivez-nous.


Lança alors le sergent tout en retournant à pas rapides avec le médecin vers le véhicule. Esteban semblait avoir rejoint les deux autres membres de l’équipe à l’intérieur mais Shawn ne chercha pas vraiment à en savoir plus vu l’urgence de la situation. Il attrapa un casque restant à l’arrière de la camionnette et l’enfonça sur la tête de la brunette alors que celle-ci venait tout juste de mettre la main sur sa trousse. Il l’aida rapidement à régler le casque à sa taille et une fois celui-ci parfaitement sanglé, il la pressa pour le suivre. Ashley les attendait à l’entrée du bâtiment et lança un regard interrogatif à l’australien.

- On monte au 3ème. Une femme enceinte bloquée quelque part.

Expliqua-t-il à la blonde qui se contenta d’un hochement de tête pour lui dire qu’elle avait compris et pénétra une nouvelle fois dans le bâtiment, Shawn et Kate sur les talons.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeVen 9 Mar - 6:59

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


La peur disparait dans de tels instants. On ne pense plus au pourquoi du comment. On ne refait pas le monde avec des "si" et on ne s'inquiète même pas de sa propre vie. Mon métier avait pris le dessus, une femme enceinte était dans cet immeuble et je me devais de la sortir de cet enfer. J'avais à peine écouter le Sergent Kernan après lui avoir annoncé que cette femme était prisonnière de ces murs.

# Ca marche. Attrapez un casque et votre trousse et suivez-nous avait-il dit.

J'avais machinalement hoché la tête et il était allé me chercher un casque avant de me le mettre sur la tête et le sangler. J'étais tellement concentrée sur ma mission que j'en oubliais même le poids considérable du casque. On avait rejoint Ashley avant de pénétrer dans l'immeuble instable, il y avait de la poussière de partout, les murs étaient cassés, fissurés, ils partaient en lambeaux, en décomposition même. On aurait dit qu'une bombe avait explosé. Il y avait des bruits sourds comme si les murs souffraient et qu'ils étaient sur le point de s'écrouler. Je suivais Ashley et Shawn se trouvait derrière moi. On arriva enfin en haut du premier escalier, il fallait aller doucement, ne pas prendre le risque que l'escalier s'écroule lui aussi... Je repensais à un détail et tourna la tête vers le sergent tout en continuant ma route.

« On m'a dit qu'elle était dans la cuisine. Je suppose que c'est les fenêtres qui donnent sur la rue. »

Je ne savais pas si ce détail avait son importance mais sait-on jamais... On arrivait enfin au troisième étage. Il y avait deux portes. Comment savoir laquelle il s'agissait? Aucun d'entre nous ne fit de bruit essayant probablement de percevoir un cri... un appel. Quelque chose qui nous indiquerait où était la jeune femme. Puis soudain j'entendis un appel à l'aide. Ma tête s'était automatique tournée vers la porte sur notre gauche. L'appel se renouvela.

« Elle est ici. »

Les deux pompiers réussirent à ouvrir la porte. L'appartement était un vrai carnage. Des morceaux de murs tombèrent à notre entrée, il y avait un trou d'un mètre trente au plafond. Et de la poussière, de la poussière de partout. Shawn interpella la jeune femme, pour qu'elle nous indique où elle était et on suivit sa voix. En entrant dans la pièce qui était supposée être la cuisine, mes yeux analysèrent immédiatement la situation. Je retirai ma trousse de mes épaules et alla m'agenouiller au niveau de la tête de la jeune femme.

« Je suis le docteur Kate Harris. Appelez moi Kate,d 'accord. Tout va bien se passer on va vous sortir de là. Comment vous vous appelez? »
« Maggie... je m'appelle Maggie. »
« Très bien Maggie. Il est important que vous me disiez où vous avez mal, d'accord? »
« Mon bras est coincé... »

Une énorme plaque de pierre se trouvait sur elle, elle devait faire un mètre de large mais peut-être bien deux mètres de long. La plaque semblait lui écraser le haut des cuisses juste en dessous de son ventre, et partait en diagonal écrasant son bras. Je jetais un coup d'oeil aux deux pompiers qui m'accompagnait.

« Avant qu'on enlève la plaque, je vais l'ausculter. Maggie, je vais prendre votre pouls et écouter le coeur du bébé. »

Je mis me stéthoscope sur mes oreilles et me pencha, glissa la main sous la planche pour pouvoir accéder au ventre de la maman. Je déplaçai la membrane à plusieurs endroits à fin de trouver les battements de coeur du bébé. Je cherchai le sergent du regard, lui faisant comprendre qu'il fallait faire vite. Je ne voulais pas inquiéter Maggie plus qu'elle ne devait l'être déjà. Il fallait la sortir de là et l'emmener à l'hôpital pour plus d'examen. Mais le rythme cardiaque du bébé était faible, on avait peu de temps et surtout les minutes étaient comptées avant la césarienne d'urgence. Je me redressai et pris le pouls de Maggie.

« Maggie, votre tension est trop élevée. Il faut vous détendre, d'accord? Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais pensez à vous et au bébé. Faites nous confiance, on va vous tirer de là. Sergent je peux vous voir? » Je me relevai et amena Shawn un peu plus loin.

« Il faut qu'on la sorte de là. Sa tension est beaucoup trop haute et les battements de coeur du bébé sont faibles. On risque de perdre les deux si on ne la sort pas d'ici cinq... »

- Hey! Doc!!! Je crois qu'elle convulse!

Je me retournai vers Ashley et me précipitai vers la patiente. Ses yeux avaient roulé en arrière et ses muscles s'étaient contractés. Non pas ça... Je frottai avec mon poing au niveau de sa poitrine et l'interpellai.

« Maggie. Maggie. Revenez avec nous! Il faut la sortir de là maintenant. On a même plus cinq minutes là! Elle fait une éclampsie. »

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeVen 9 Mar - 23:45

Ashley entra rapidement dans le bâtiment, suivit de près par Shawn et Kate Harris. Les deux pompiers étaient habitués à entrer dans des bâtiments qui étaient en mauvais état, après un incendie, une inondation, une explosion de gaz ou, comme ici, un effondrement. Du coup, ils ne faisaient plus vraiment attention aux bruits qu’émettaient les murs qui souffraient de la pression existant encore dans le bâtiment. On apprenait rapidement à se déplacer dans ce genre de bâtiment quand on devenait pompier. Mais en ce qui concernait le docteur Harris, il était peu probable qu’elle sache comment évoluer sans problème dans cet environnement.

- Essayez de marcher un maximum dans mes pas Harris. On ne sait jamais ce qui peut se passer là-dedans.
- Bienvenue dans le quotidien des pompiers de Seattle docteur.


Ajouta la blonde en tournant rapidement la tête vers la brune, le temps de lui adresser un sourire espiègle avant de reporter son attention au chemin qu’elle empruntait pour avancer dans l’immeuble vers les escaliers. C’est d’ailleurs à ce moment là que la chirurgienne précisa à Shawn que la femme se trouvait dans une cuisine et donc sans doute près des fenêtres. Les deux pompiers hochèrent de la tête, pensant sans aucun doute à la même chose : il faudrait sans doute la déplacer rapidement vers le centre du bâtiment si la jeune femme avait besoin de soin d’urgences et donc sur place. Pourquoi ? Tout simplement parce que le centre du bâtiment était toujours plus stable que ses extrémités et autant éviter de tenter le diable, surtout si elle était enceinte de 7 mois.

Ils arrivèrent enfin au 3ème étage et se trouvèrent face à deux portes sans savoir laquelle choisir. Plus par réflexe que par nécessité, Shawn porta un doigt au niveau de ses lèvres, demandant ainsi le silence des deux jeunes femmes, mais elles se taisaient déjà, cherchant à entendre un signe de la part de la jeune femme. C’est la brune qui entendit en première un appel de la part de la future mère. La porte de l’appartement étant bloquée, Ashley attrapa la hache qu’elle portait à la ceinture, et donna un grand coup de l’arme dans la porte au niveau de la poignée, avec une énergie qui pouvait surprendre au vu de son gabarit. Shawn acheva d’enfoncer la porte d’un grand coup de bottes dedans, faisant voler le reste du panneau en éclat, fragilisé par l’effondrement et les coups de hache.

A l’instar du bâtiment, l’appartement était ravagé. Shawn interpella la jeune femme qui lui répondit presque immédiatement, aidant le petit groupe de secouristes à se diriger. Arrivés dans la cuisine, Kate se précipita aux côtés de la jeune femme pendant qu’Ashley et Shawn observaient la plaque de pierre qui immobilisait la future mère en cherchant comment la retirer le plus vite possible et sans risques. Ils commencèrent d’ailleurs à faire un pas vers la jeune femme étendue sur le sol pour la libérer quand le docteur leur demanda de la laisser en place le temps qu’elle l’ausculte. Peu de temps après, elle demanda à parler à Shawn qui se tourna vers Ashley pour lui demander de rassurer Maggie pendant ce temps.

Une fois qu’il rejoignit la chirurgienne un peu à l’écart, celle-ci ne lui dressa pas un bilan très positif de l’état de santé de la future mère. La sortir de là ? Il ne devrait pas y avoir trop de soucis mais la dalle de pierre semblait tout de même assez lourde. Il s’apprêtait d’ailleurs à ouvrir la bouche pour prévenir la brune de ce détail quand la voix d’Ashley se fit entendre derrière lui, indiquant que Maggie s’était mise à convulser. Kate et Shawn retournèrent rapidement aux côtés des deux jeunes femmes et avant même que la chirurgienne ne le demande, les deux pompiers se mirent en place pour bouger la dalle.

- Va nous falloir un coup de main Harris. Mettez-vous à côté d’Ashley et à 3, soulevez. Attention…. 1..2…3 !

Les trois secouristes combinèrent alors leur force pour soulever la dalle d’une vingtaine de centimètre. Peu mais suffisant pour libérer Maggie.

- Sur la droite, sur la droite.

Indiqua le sergent avant de se déplacer justement vers la droite, la dalle toujours soulevée et, avec l’aide des deux jeunes femmes, de la faire basculer plus loin, libérant ainsi complètement la femme enceinte.

- On la déplace vers le centre du bâtiment ! On a le temps de la ramener jusqu’à une ambulance ou vous voulez l’accouchez ici ?

Demdanda alors Shawn sans détour à Kate tout en soulevant délicatement la jeune Maggie avec l’aide d’Ashley pour la sortir de l’appartement et la ramener en "sureté" au centre de l’immeuble, là où c’était le plus stable.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeSam 10 Mar - 13:51

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Avant même que je ne le demande, le sergent Kernan s'était positionné à l'opposé d'Ashley, prêts à déplacer la dalle pour délivrer Maggie.

# Va nous falloir un coup de main Harris. Mettez-vous à côté d’Ashley et à 3, soulevez. Attention…. 1..2…3 ! avait-il dit. J'avais hoché la tête et avais fait ce que Kernan demandait. On souleva la dalle puis, il nous dirigea.
# Sur la droite, sur la droite.

La plaque était tellement lourde que même à trois, je trouvais celà éprouvant. Quand on réussit à pousser la plaque et à dégager complètement Maggie, Shawn et Ashley portèrent Maggie jusqu'au centre du bâtiment, je les suivais fouillant dans mon sac. Il fallait absolument que je lui injecte une dose de sulfate de magnésium avant de ne faire quoi ce soit. Si les crises et les convulsions continuaient c'était un risque pour la mère et pour l'enfant.

# On a le temps de la ramener jusqu’à une ambulance ou vous voulez l’accouchez ici ?

Ils avaient déposé la future mère au sol. Je m'agenouillai auprès d'elle et releva ses paupières. Ses yeux étaient toujours retournés. Je pris une seringue et le flacon de sulfate de magnésium pour lui injecter et tenter d'apaiser cette crise, le temps pour nous de l'amener jusqu'à une ambulance.

« Je lui injecte du sulfate de magnésium. Le sulfate de magnésium aide à maîtriser les symptômes et réduit le risque de complications fatales, mais le seul moyen de mettre la mère et l'enfant à naître hors de danger est de procéder à l'accouchement le plus vite possible. Je ne peux pas le faire ici, je n'ai rien et il faut effectuer une césarienne. Combien de temps, il nous faut pour aller au Seattle Grace, d'ici? »

Je terminai d'injecter la solution à Maggie, jeta la seringue. Je regardai le sergent Kernan attendant la réponse. Nous n'avions que trente minutes pour arriver à l'hôpital et commencer la césarienne. Le sulfate de magnésium baisserait probablement la pression artérielle, mais maintenant avec les convulsions, si une autre était survenue, une seconde viendrait et celle-ci serait plus grave, peut-être même plus importante et plus longue.

« Il faut être certains qu'une ambulance est disponible pour nous immédiatement. On a pas plus de 20 minutes, Sergent. »

Je redirigeai mon attention sur la patiente et remarquai que cette dernière reprenait connaissance.

« Qu'est-ce... où est-ce que je suis...»
« Maagie, l'immeuble s'est effondré. Je suis le docteur Harris. Nous allons vous conduire à l'hôpital. Restez calme surtout. Tout va bien se passer... »

Je n'en étais plus aussi certaine. Son état m'inquiétait. On ne devait vraiment plus tarder maintenant. C'était une question de survie pour la mère et l'enfant.
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeSam 10 Mar - 18:31

A peine les deux pompiers avaient posé la jeune femme sur le sol que la chirurgienne s’agenouillait à côté d’elle sans répondre à la question de Shawn et sortit une seringue. Action avant le blabla, on sentait qu’elle avait l’habitude de travailler sur le terrain et pas seulement dans un bloc tranquille à l’hôpital. Elle n’expliqua qu’ensuite qu’elle n’avait pas le matériel nécessaire pour faire une césarienne sur place à Maggie et demanda le temps qu’il leur faudrait pour arriver à l’hôpital. Shawn se tourna alors vers Ashley qui était déjà en train de calculer le trajet le plus rapide et le temps qu’il faudrait d’après la tête qu’elle faisait.

- 15-20 minutes. On est en plein centre ville et en pleine heure de pointe du coup la circulation est beaucoup plus compliquée et dense.

Finit-elle par dire en regardant l’australien avec un air désolé. Elle avait peur que ce ne soit pas assez rapide sans doute et il pouvait parfaitement comprendre ça. D’ailleurs, la brune annonça alors qu’ils n’avaient que 20 minutes peu de temps avant que la victime ne revienne à elle. Shawn chargea discrètement Ashley de descendre réserver d’urgence une ambulance et de revenir avec un brancard le plus vite possible pendant que le docteur Harris rassurait tant bien que mal la jeune femme. Ashley disparu rapidement et sans un bruit et l’australien commença à s’approcher des deux jeunes femmes.

- Maggie ? Je suis le sergent Kernan de la Caserne Centrale de Seattle. Tout va bien, le docteur Harris sait parfaitement ce qu’elle fait et nous allons vous déplacer jusqu’à l’ambulance dehors qui va vous amenez à l’hôpital d’accord ? Ne paniquez surtout pas, ce n’est pas nécessaire et en plus il paraît que c’est mauvais pour le bébé.

Dit-il à la jeune femme avec une voix qui se voulait rassurante. Il eut d’ailleurs juste le temps de finir sa phrase que Jimmy et Esteban émergèrent de l’escalier qui tenait encore avec un brancard.

- On a croisé Ashley en chemin. Quand vous voulez Sergent.

Expliqua le jeune hispanique en réponse au regard interrogateur de Shawn tout en posant le brancard juste à côté de Maggie. L’australien se tourna alors vers Kate pour avoir son feu vert pour déplacer la jeune femme et dès qu’il l’eut, les deux autres pompiers placèrent rapidement la jeune femme sur le brancard avant de le soulever avec prudence même si, à les regarder faire, on avait l’impression qu’il était encore vide.

Descendre les escaliers fut le plus dur pour les trois pompiers, devant être deux d’un côté afin de veiller à ce que la victime ne glisse pas du brancard. Elle avait sans aucun doute assez de soucis comme ça pour en plus rajouter une chute du brancard. Shawn sentait plus qu’il ne voyait que Kate Harris suivait de très près Esteban, celui le plus haut du groupe de pompier lors d’une descente d’escaliers. Pourtant, ils mirent moins d’une minute pour faire sortir Maggie du bâtiment, étant habitué à devoir faire des choses comme celles-ci au quotidien voir plusieurs fois par jour. Une fois à l’extérieur du bâtiment, Shawn eut l’impression qu’on venait de lui mettre des lunettes, voyant ainsi l’énorme contraste entre l’intérieur du bâtiment et la rue. La poussière s’était dissipée peu à peu dans la rue alors qu’à l’intérieur, elle était toujours en suspend malgré le temps passé depuis le début de l’effondrement. Ashley arriva en courant vers eux et se plaça sans la moindre hésitation à côté d’Esteban, soulageant ainsi un peu la charge que devait porter le jeune homme.

- La deuxième ambulance à droite ! Elle est prête à partir et n’accepte personne d’autre que nous.
- Comment t’a fait ? D’habitude ils refusent les réservations.
- L’avantage d’être une nana Est’, un joli sourire et on a ce qu’on veut. Mets une robe et essaye, tu verras, t’as déjà le physique d’une femme.


Shawn et Jimmy ne purent s’empêcher de rigoler à la réponse que venait de lancer Ashley. La blonde était en effet assez connu pour ses réponses assez… clashantes, il faut le dire, quand on la cherchait mais à chaque fois les pompiers ne pouvaient s’empêcher de s’étonner du sens de la répartie de la jeune femme.

Ils arrivèrent rapidement à l’arrière de l’ambulance et furent aidé par son conducteur pour installer Maggie dans le véhicule. Shawn renvoya ses deux hommes au boulot et demanda à Ashley de l’attendre. Il se tourna alors vers Kate qui était déjà en train de prendre place dans l’ambulance.

- Vous aurez besoin d’aide ou je reste ici ?

Demanda-t-il sans aucun détour, comme à chaque fois qu’il était en pleine intervention à vrai dire. Il ne devait guère rester plus de 15 minutes à Maggie pour arriver à l’hôpital, l’équipe ayant perdu du temps à l’installer dans le véhicule avec l’aide plus que maladroite de l’ambulancier. Un nouveau sans doute.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitimeDim 11 Mar - 13:08

shawn Ҩ katherine
« nothing is better than being on the field. that's where you get the real meaning of words like bravery, savior and life. »


Nous étions sous le poids du temps maintenant, quinze, vingt minutes pour aller au Seattle Grace... Je n'étais pas très optimiste concernant les conséquences qu'un délai plus long pourrait engendrer. Mais nous ne pouvions pas rester là. Il fallait la transporter et ne pas perdre une minute. Je hochai la tête dans la direction d'Ashley pour le dire qu'il fallait tenter le tout pour le tout. La jeune femme partit alors réserver une ambulance, me laissant avec le sergent Kernan. Ce dernier tenta lui aussi de rassurer la patiente en lui parlant. Ni lui, ni moi n'avions fait de promesses. Dans ces conditions, les promesses n'étaient pas de mise. Il y avait une chance que l'on soit incapable de les tenir. Je ne faisais jamais de promesse à mes patients, à moins que je sois certaine qu'aucun ne problème ne se produirait. Aujourd'hui... je n'en étais vraiment pas sûre... Peu de temps après, deux hommes de Kernan arrivère, Este et Jimmy. Ils avaient le brancard et étaient venus, eux, pour sortir la future mère de l'immeuble. Je les suivais de près pour ne pas les faire trainer et nous arrivions enfin dehors. La lumière était agressive, Je me rendis compte à quel point l'intérieur était poussiéreux, c'était comme si je sortais d'un grand brouillard... L'équipe de pompiers trouvèrent la force de plaisanter, j'aurais aimé avoir cette force et être supérieure à la situation, mais j'étais beaucoup trop inquiète maintenant. Ils transportèrent Maggie jusqu'à l'ambulance qu'Ashley avait réservé.

# Vous aurez besoin d’aide ou je reste ici ? Venait de me demander Shawn. J'allai lui répondre quand j'entendis une voix d'homme s'approchant de l'ambulance.

« Maggie ! Maggie ! »
« Daniel ? »

Il s'agissait du mari de la jeune femme. J'étais déjà entrer dans l'ambulance. Je posai une main réconfortante sur l'épaule de Maggie, comme pour lui indiquer qu'il fallait qu'elle fasse le moins d'effort possible.

« Monsieur, nous devons immédiatement la conduire au Seattle Grace. Montez, on a pas une minute à perdre. » Je me retournai vers Shawn. « Je pense que je vais pouvoir me débrouiller. Merci, Sergent.» Sur mes mots, les portes de l'ambulance se fermèrent, la sirène se mit à retentir et le véhicule démarra. Daniel tenait la main de Maggie tout le long du trajet, pendant que je m'affairai à côté d'elle, surveillant ses constantes et celle du bébé avec l'échographe portable dont l'ambulance était équipée. Malgré le fait que j'étais occupée, je trouvai le chemin long, spécialement quand Maggie recommenca à convulser tombant dans le coma... Je devais m'occuper de la patiente et tenter de calmer son mari autant que je pouvais. Arrivés à l'hôpital, ma résidente et deux de ses internes attendaient prêt à monter la patiente au bloc. Je sautai de l'ambulance et dit:

« Maggie Teller, 31 ans, enceinte de 7 mois. Elle était coincée sous une dalle de pierre, aucune compression au niveau de l'abdomen. Symptomes d'éclampsie. Vous la montez au bloc et vous vous préparer. On doit pratiquer une césarienne dans les prochaines dix minutes. Je veux que tout le monde soit prêt. »

J'avais demandé à un des internes de s'occuper de Daniel et de le conduire en salle d'attente. J'étais monté me changer et avait passé l'étape de la stérilisation en regardant ma patiente être préparée par les infirmières dans la salle d'opération. Une fois prête, je pris une profonde respiration et entra dans la salle. Leur vie était entre mes mains...


TO BE CONTINUED . . .

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Empty
MessageSujet: Re: To save & to lose [feat. Shawn Kernan]   To save & to lose [feat. Shawn Kernan] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

To save & to lose [feat. Shawn Kernan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-