AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

Partagez | 
 

 Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Talia De Soto

Talia De Soto

◭ bipés : 86
◭ avatar : Sarah Shahi
◭ copyright : lili


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeLun 20 Fév - 12:02

Mais qu’est-ce qui lui avait pris de déménager à Seattle ?! Faustina se détestait depuis deux jours, comme elle détestait cette ville en fait. Elle avait commencé à bosser depuis deux jours et il n’avait fait que pleuvoir depuis tout ce temps. Et en plus, elle ne connaissait pas du tout les bonnes boîtes du coin pour se détendre un peu en faisant la fête, n’avait pas eu d’aventure avec une fille depuis maintenant bien deux semaines et en dehors de la visite de l’hôpital, elle n’avait toujours pas approché le moindre bloc. Et oui, il fallait qu’elle fasse ses preuves comme on lui avait dit. Mais comment est-ce qu’elle pouvait faire ses preuves si on ne la laissait pas opérer ?!

M’enfin, il ne fallait pas désespérer. Une garde de plus et donc peut-être une chance de faire ses preuves aujourd’hui. D’ailleurs, elle était assez excitée en ce moment et ne tenait presque plus en place. Pourquoi ? Parce qu’elle venait juste d’apprendre un accident accès impressionnant sur un axe routier important de la ville. Et vu qu’il était l’heure de pointe, il y avait énormément de blessés et donc sans aucun doute possible des cas orthopédiques. Le malheur des uns fait le bonheur des autres comme on dit, et il faut bien avouer que le métier de chirurgien était quand même bien un métier de sadique.

C’est donc avec le sourire et une excellente humeur que Faustina se dirigea vers le bureau d’accueil des urgences pour connaitre l’interne qui lui était attitré pour cette garde ainsi que le dossier des cas qu’elle allait traiter. Oui, elle allait forcément traiter un cas qui allait l’amener au bloc vu le nombre de blessés.

Arrivant face à une infirmière blonde aux yeux clairs d’environ son âge qu’elle avait déjà croisé plusieurs fois dans l’hôpital. Et contrairement à l’infirmière qui l’avait accueillit le premier jour, la blonde releva la tête à l’arrivée de l’argentino-américaine et lui adressa même un grand sourire. C’est donc naturellement que la brune lui rendit son sourire et lui demanda, toujours avec sa bonne humeur :

- Bonjour ! Docteur De la Pica, j’voulais juste savoir l’interne qui allait être avec moi aujourd’hui et avoir les dossiers des cas que je vais traiter.
- De la Pica….. De la Pica…. Là. Alors, vous serez avec le docteur Humphrey et vous serez….. Chargées des cas orthopédiques à la mine.
- La mine ?! Vous voulez dire que…. J’vais pas aller au bloc ?
- Euh…. Non, désolée. Le chef du service préfère attendre qu’un titulaire vous prenne avec lui pendant une opération avant de vous….
- Laissez aller au bloc, je sais.


Acheva Faustina, coupant la parole à l’infirmière qui, pour une fois, semblait vraiment sincère quand elle s’était excusée. Même si elle n’avait rien à voir là-dedans bien sûr. Est-ce que c’était parce qu’elle n’avait pas eu d’aventures depuis deux semaines qu’elle pensait ça ou bien l’infirmière était en train de lui faire les yeux doux ? Malgré cette pensée, la brune soupira à cause de son nouvel « échec » alors qu’une autre blonde, interne ou résidente d’après sa tenue, arriva au comptoir, à un mètre environ d’elles.

- Pffff, j’aurais vraiment dû lui casser la gueule à cet interne.

Pensa Faustina tout haut en commençant à noter son nom sur les dossiers que lui avait tendu l'infimière. Elle parlait bien sûr de l'interne qui les avaient dénoncées, sa titulaire (et ex amante au passage), l'obligeant à quitter l'hôpital de Phoenix où elle n'avait plus besoin de faire ses preuves et pouvait aller au bloc dès que ça lui chantait. Ce n’est qu’en redressant la tête et en croisant le regarde de l'infirmière qu’elle se rendit compte de son expression. Ne comprenant pas pourquoi elle regardait sur le côté, elle tourna la tête avant de remarquer enfin l’autre blonde à côté d’elle. A l’expression des deux jeunes femmes et aux paroles qu’elle venait de prononcer, la brune comprit qu’elle venait de faire une boulette.

- Euh… Docteur Humphrey ?

Demanda-t-elle timidement à la dernière venue en priant intérieurement pour que ce ne soit pas le cas. Sinon et bien elle aurait encore perdu une occasion de se taire.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeMar 21 Fév - 12:17

"Les médecins sont des sadiques qui se prennent pour Dieu et aiment faire souffrir le commun des mortels"

La caféteria,20h07.Une garde de plus,commencé il y a quelques heures.J'aime bien être de nuit parce qu'il arrive toujours des cas spectaculaires.Comme si la nuit enveloppai le monde dans une atmosphère de mystère et d'insécurité.L'étreignai de toute sa pervérsion,angoissante.
Pourtant,il n'y avait pas eu grand chose jusqu'a présent,juste quelques points de suture à la mine.Je prenais donc le temps de diner,au chaud,mais dans le brouhaha du personel hospitalier.J'étais plongée dans mes révisions,entre deux bouchées de salade.J'espérais un bon gros accident de voiture,avec du sang et des blessés.
L'enthousiasme sadique du débutant.
Mais soudain,mon voeu fut exaucait.Mon bipper retenti,affichant un gros carambolage à l'heure de pointe.J'ai rapidement ramassé mes affaires,avant de quitter la salle bondée.Je suis passé prendre un café,et un pour mon futur résident encore inconnu.Je crois que je,nous,en aurons bien besoin pour tenir le rythme!

Je filais à l'accueil.Une jeune femme,probablement résidente,y était déjà.Elle était assez séduisante,une grande latino avec un joli sourire.Elle discutait avec une infirmière,et commençais à remplir quelques dossiers.Je m'approchais.
"Pffff, j’aurais vraiment dû lui casser la gueule à cet interne."

Elle se rendit alors compte de ma présence,et semblait assez embarrassée.
"J'espère que ce n'est pas de moi dont vous parlez?"dis-je avec un sourire en coin.
Je demandais alors à la même infirmière avec qu'elle résident je devais être,car j'avais été bippée.Elle répondit que je me trouvais en orthopédie-génial!-avec le docteur De la Pica.Je ne l'avais jamais rencontrée ni même entendue parlé d'il ou elle.L'infirmière s'en aperçu et me fit signe,indiquant qu'il s'agissais justement de la jeune femme.Je souriais alors,et me présentais:
"Je suis le docteur Humphrey,enchanté!C'st un plaisir de travailler avec vous,enfin j'espère!Un café?"dis-je en lui tendant le gobelet.J'avais hâte de commençais à travailler,et attendais avec impatience la réponse de la latino pour me diriger vers les ugences et enfilais ma blouse jaune.
Revenir en haut Aller en bas

Talia De Soto

Talia De Soto

◭ bipés : 86
◭ avatar : Sarah Shahi
◭ copyright : lili


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeMar 21 Fév - 17:38

- J'espère que ce n'est pas de moi dont vous parlez ?

Ah oui, c’était bien une interne et sans doute celle qui allait travailler avec elle ce soir. Et m****, elle avait encore perdu une occasion de se taire. Alors que Faustina se retenait de se taper la tête avec le dossier qu’elle avait sous la main, la blonde à côté d’elle demanda à l’infirmière avec qui elle était affectée. Et devinez quoi ? Bingo, elle bossait avec la latino. Là par contre, elle me put s’empêcher de poser sa tête sur le comptoir en disant tout haut :

- Eres realmente idiota mi pobre muchacha.
- Je suis le docteur Humphrey, enchantée ! C'est un plaisir de travailler avec vous, enfin j'espère ! Un café ?


Faustina tourna légèrement la tête vers elle pour la voir lui tendre un gobelet sans doute rempli de caféine. Allez, il fallait se reprendre maintenant. Se redressant, elle prit le café apporté par l’interne en la remerciant puis attrapa le dossier donné par l’infirmière dans l’autre main avant de commencer à se diriger vers les urgences tout en expliquant au docteur Humphrey :

- Bon, comme je suis nouvelle ici et que je n’ai pas encore eu l’occasion de faire mes preuves donc désolée de t’annoncer ça mais on ne va sans doute pas pouvoir aller au bloc. Et oui, j’adore le paradoxe. Et c’est pour ça que je voulais casser la gueule d’un interne de Phoenix à cause de qui j’ai du venir ici. Enfin bref, passons.

Le temps qu’elle mit pour faire son petit discours, elles étaient arrivées aux urgences. La brune posa alors son café et son dossier dans un coin prévu à cet effet et commença à enfiler une blouse de protection jaune et des gants. Pendant qu’elles se préparaient, les premières ambulances arrivaient et deux patients passèrent devant eux sur des brancards : un blessé très léger, sans doute une fracture à la cheville vu la couleur du pied suivi par un brûlé qui allait atterrir dans le service plastique sans grande surprise. Aidant son interne à attacher sa blouse, Faustina vit alors passer un troisième patient.

- Heeen ! Je le veux je le veux je le veux !

Trépigna alors la résidente en voyant la fracture ouverte du péroné d’un homme d’une trentaine d’année. Et en plus la fracture était loin d’être nette. A Phoenix, elle aurait été directement affectée sur ce cas à ne pas en douter. Elle était la meilleure résidente en orthopédie de son ancien hôpital. Mais ici, elle n’avait pas encore fait ses preuves et cela changeait tout.

Elle commença à avancer vers le brancard dans l’espoir de pouvoir piquer le cas à quelqu’un d’autre et enfin avoir l’occasion de montrer de quoi elle était capable. N’étant plus qu’à deux mètres de celui-ci, elle vit alors l’ambulancier passer le dossier du patient à un autre résident. Mais… Mais… Mais... Elle se tourna alors vers son interne avant de lâcher avec un ton désespéré :

- Pourquoiiiiiiiiii ?

Et encore une occasion de perdu pour la latino. Décidemment, rien ne semblait lui sourire à Seattle. Dans le brouhaha qui commençait à s’installer à la mine, Faustina entendit une infirmière demander un résident en orthopédie.

- Je te l’avais bien dit qu’on n’allait pas s’amuser. Bon allez, viens, on va voir ce qu’ils veulent là-bas.

Arrivant vers un lit de la mine, elles retrouvèrent la même infirmière qu’au comptoir devant un adolescent d’environ quinze ou seize ans.

- A croire que vous me suivez.

Ne put s’empêcher de lancer Faustina à l’adresse de l’infirmière avec un ton amusé et un sourire auquel celle-ci lui répondit. Une fois que le docteur Humphrey fut à côté d’elle, devant le lit, la latino lui demanda d’essayer d’identifier les blessures de l’adolescent. La luxation à l’épaule droite et la fracture de la clavicule était assez facile à deviner au comportement de l’adolescent. Elle voulait juste tester un peu le niveau de la blonde.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeLun 5 Mar - 18:50

"Les médecins sont des sadiques qui se pennent pour Dieu et aiment faire souffrir le commun des mortels"

La latino se saisit du gobelet,après avoir prononcer quelque chose en espagnol .J'essayais de me souvenir de mes cours de langues internationales merveilleusement et jusque là inutilement dispensées par mon père.
"Usted no debe decir que,tambien pienso on voz alta!"

Elle se dirigait vers les urgences,dossiers sous le bras.Je la suivais d'un pas rapide,pendant qu'elle "m'expliquait" la situation.
"Bon, comme je suis nouvelle ici et que je n’ai pas encore eu l’occasion de faire mes preuves donc désolée de t’annoncer ça mais on ne va sans doute pas pouvoir aller au bloc. Et oui, j’adore le paradoxe. Et c’est pour ça que je voulais casser la gueule d’un interne de Phoenix à cause de qui j’ai du venir ici. Enfin bref, passons."

Cette jeune femme m'intriguais,tout comme les circonstances qui l'avaient poussé à venir à Seattle.Il fallait que se soient de sacrées raisons car les gens viennent rarement de leur plein gré ou alors pour le temps magnifique si vous voyez ce que je veux dire.Je souriais en pensant à un proverbe que me disais toujours mon père:Quand on vient à Seattle,on pleure deux fois,quand on arrive,et quand on repart...

"Pas de souci,je pense que j'arriverais à m'en remettre!" En réalité j'étais légèrement dégouté et j'avais envie de me barrer pour être tomber sur une résidente fraîchement débarqué et qui ne m'apporterais certainement pas grand chose.Mais bon,j'étais dans une de mes spécialités préférées,c'étaient déjà ça!

Arrivées à la mine,elle m'aida à enfiler ma blouse.J'en profitais pour lui demander son prénom.J'étais la plupart du temps proche de mes résidents,un peu trop peut-être!
La sirène des premières ambulances résonnaient déjà,les cas passés dans les couloirs.Une effervescence s'installait rapidement,comme dans une fourmilière géante.Un type avec une fracture au pied et un blessé léger défilèrent.Suivis d'un grand brûlé,et je maudissais de ne pas être en plastique.Et soudain,le st-graal des cas ortho:une fracture ouverte du péroné.
Ma résidente trépignait d'impatience,comme une gamine devant un nouveau jouet.Elle me rappella moi,légerement immatûre sur les bords et je riais de la voir sauter en l'air.Elle se dirigea vers le fameux patient,pleine d'espoir.Son visage se décomposa pourtant lorsqu'elle vit l'ambulancier passé le dossier à un autre résident.Elle se tourna vers moi et j'ai crus qu'elle allé pleurer!

Une infirmière demanda un résident en orthopédie.J'emboîtais le pas de la latino.Un gamin de seize ou dix-sept ans hurlait de douleur,lorsque la jeune femme qui semblait très bien s'entendre avec l'infirmière de tout à l'heure me demanda de poser le diagnostic.
Je me concentrais en examinant les blessures du patient,et sans mal je trouvais ce dont il souffrait.
"Et bien je dirais une luxation à l'épaule droite qui devrait pouvoir être régler avec une simple manipulation,donc rien de chirurgical,et une fracture de la clavicule.Mais là il va falloir faire des radios et l'emmener au bloc!"
Je relevais les yeux vers le docteur De la Pica,avec un sourire en coin et les yeux pétillants,en espérant l'avoir impressionnée.

Des hurlements de douleur provenant d'une des salles de trauma résonnèrent.Toutes les deux nous nous dirigâmes vers les cris afin de proposer notre aide,espèrant pouvoir aller au bloc.Mais on peut dire qu'on se fit carrèment jetées,ce qui finit de mettre ma résidente de très mauvaise humeur...

HJ:Désolépour l'espagnol pas terrible,mais j'ai pas un assez bon niveau de langue pour me passer de google traduction et là,attention aux dégats!XD


Dernière édition par Serena Humphrey le Lun 5 Mar - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Talia De Soto

Talia De Soto

◭ bipés : 86
◭ avatar : Sarah Shahi
◭ copyright : lili


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeLun 5 Mar - 18:54

Avec toute cette agitation aux urgences, Faustina n’avait même pas eu le temps de répondre à son interne pour lui donner son nom. Une fois qu’elles s’occuperaient des radios et autres examens, un peu plus au calme, elles en profiteront pour papoter un peu. D’ailleurs la blonde identifia sans problème les blessures de l’adolescent et la latino lui souria.

- Bien ! Mais juste une petite chose : suivant le type de fracture à la clavicule, le bloc peut être évité… Et tant mieux pour nous sinon ils vont encore confier ce patient à quelqu’un d’autre.

Explica-t-elle à l’interne, toujours avec le sourire avant de prendre le dossier du patient et de commencer à le remplir. Elle commença à relever la tête pour demander à l’infirmière de réserver une place pour des radios quand elle entendit des grands cris de douleurs venant d’une des salles de trauma. Le docteur Humphrey et elle commencèrent alors à se diriger à pas rapide là-bas pour proposer leur aide quand la réponse du titulaire fut cinglante :

- Désolé mais nous avons besoin d’un résident compétent pour ce cas.

Et c’est sur ces mots qu’il ferma la porte de la salle devant le nez de Faustina et son interne. Et sur ces mêmes mots que la latino essaya de ravaler tant bien que mal sa rage. Elle resta d’ailleurs quelques secondes immobile et sans rien dire, essayant de se calmer et de se persuader que découper le titulaire avec la scie à os n’était pas la bonne solution pour lui montrer sa compétence. Elle finit par se tourner de nouveau vers son interne, comprenant qu’elle allait encore passer sa garde à faire des manipulations pour soigner des luxations ou remboiter des articulations, poser des plâtres et des atèles.

- Allons-nous occuper de l’ado de tout à l’heure. Apparemment je ne suis compétente qu’à ça.

Lança-t-elle beaucoup plus froidement qu’elle ne l’aurait voulu. Ok, elle savait en arrivant ici qu’elle aurait à refaire ses preuves comme lorsqu’elle était arrivée à Phoenix au début de son internat. Mais là, c’était trop. Elle aurait peut-être du attendre les réponses des autres hôpitaux avant de foncer tête baissée à Seattle. De retour face à l’adolescent, elle essaya d’oublier l’échec cuisant qu’elle venait de connaitre pour se concentrer entièrement sur ce patient.

- Bien… Scott, dit-elle en s’adressant au jeune home après avoir lu son nom dans son dossier. Je suis le docteur De la Pica et la blonde avec moi, c’est le docteur Humphrey. On va commencer par te remettre ton épaule en place ok ? Et après ça, on te montera en radiologie pour s’occuper de ta clavicule. Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser d’accord ?

Après le hochement de tête de l’adolescent, Faustina se tourna vers son interne avant de lui dire, en retrouvant presque la même chaleur que quelques minutes avant :

- Si ça ne vous gêne pas, je vais faire la manipulation. Promis, la prochaine, je vous la laisse.

Elle attrapa un élastique dans la poche de sa blouse pour s’attacher les cheveux puis se plaça alors sur la droite de l’adolescent, au niveau de son épaule avant d’engager la discussion avec lui. Lui demandant s’il jouait dans une des équipes de sport de son lycée, s’il arrivait à suivre en cours, s’il avait une petite amie, bref, le truc basique pour les adolescents. Et pour le mettre en confiance, elle lui expliqua qu’elle aussi avait joué dans l’équipe de basket de son lycée et avait été la capitaine, qu’elle avait eu de bonnes notes contrairement à lui mais qu’elle n’avait pas eu de petits copains. Non, elle ne lui dit pas qu’elle était sortie avec des filles dès le lycée, ça, c’était un peu trop personnel mais au moins, l’adolescent se concentrait sur autre chose que son épaule et ne se rendit compte qu’au moment le plus douleureux qu’elle manipulait son épaule. Bref, un seul cri de la part de l’adolescent que sa mère venait juste de rejoindre.

- Et voilà jeune homme. Ton épaule va mieux. Je vais juste te demander de la bouger le moins possible jusqu’à demain soir à peu près. Bon, on passe à la radio ?

Dit-elle en ayant un peu retrouvé sa bonne humeur à son interne et à l’infirmière.

Arrivéés en salle de radiologie, elles laissèrent faire l’infirmière avant de filer toutes les deux dans la salle d’à côté pour regarder les clichés.

- Bon, voyons voir… La fracture a l’air net, on va sans doute pouvoir éviter le bloc. Tu pense qu’on peut faire quoi pour sa clavicule ?

Demanda-t-elle pour avoir son avis sur la question même si elle avait déjà une petite idée pour ça. Mais avant que la blonde ne lui réponde, elle se remémora la question qu’elle lui avait posé une dizaine de minutes auparavant et se décida à lui répondre.

- Au fait, je m’appelle Faustina. Je t’épargne mon nom complet, tu risquerais de prendre peur. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeLun 5 Mar - 19:09

"Les médecins sont des sadiques qui se prennent pour Dieu et aiment faire souffrir le commun des mortels."

- Bien ! Mais juste une petite chose : suivant le type de fracture à la clavicule, le bloc peut être évité… Et tant mieux pour nous sinon ils vont encore confier ce patient à quelqu'un d'autre.
Je souriais.Ma résidente semblait assez drôle et une enseignante pas trop mal.Elle demanda des radios,remplit le dossier.Les cris nous ont attiré,un claquement de porte à la figure.

Incompétente.Un mot qui résonne à m­es oreilles,qui peut détruire un chirurgien.Un mot qui avait été prononcé à l'encontre de ma résidente,un mot qui avait fait son petit effet.La latino restait stoïque,machoires serrées,lèvres pincées.Elle ravala sa salive,resta quelques minutes pour se calmer,sans doute.A cet instant,j'aurais aimé être dans sa tête.Juste pour savoir ce qu'elle pensait,qui aurait probablement été drôle vu les bribes de caractère haut en couleur de ma collègue.

Finalement,nous sommes revenus auprès de notre patient:Scott.La jeune femme expliqua au patient la suite des opérations.Elle nous présenta,juste avant l'arrivé de la mère du jeune homme.J'essayais d'avoir un visage rassurant.De toute façon ce n'était pas des blessures très grave...
Le docteur continua...
- Si ça ne vous gêne pas, je vais faire la manipulation. Promis, la prochaine, je vous la laisse.

J'acquiescai.En fait ça m'arrangeai quelque peu...Je n'avais jamais fais une manip',quelle qu'elle soit...Cela me premettrait donc d'apprendre,et j'observais avec attention.
Ma résidente avait une assez bonne méthode,elle parlais au patient pour qu'il ne pense pas à sa blessure.Le temps qu'elle lui pose quelques questions,son épaule était remise.Je plaçais une atelle autour de l'épaule de Scott,avant de demander si il avait des allergies ou autre afin de prescrire les anti-douleurs.

Nous avons ensuite emmené le patient en salle de radio,et laissaient faire l'infirmière.Derrière la glace sans teint,café la main,je regardais les radios commençant à s'afficher.La blessure était assez nette,on pouvais évité le bloc.Ma résidente confirma:
Bon, voyons voir. La fracture a l'air net, on va sans doute pouvoir éviter le bloc. Tu pense qu'on peut faire quoi pour sa clavicule ?
"On pourrais l'immobiliser avec un bandage ou par des anneaux de Delbet.Ca maintiendrait l'épaule,mais il faudrait surveiller de près car ça peut être à l'origine d'oedè­me du membre supérieure si les anneaux sont trop serrés"
Dans le tumulte des urgences,le docteur De la Pica n'avait pas eu le temps de me répondre,concernant son nom.Maintenant au calme,nous avons pu reprendre notre conversation entamée plus tôt.
- Au fait, je m'appelle Faustina. Je t'épargne mon nom complet, tu risquerais de prendre peur. Et toi ?
Je ris à sa réponse.Mais je m'empressais d'ajouter:
"Moi,c'est Serena.Ca fait longtemps que vous êtes à Seattle?J'ai cru comprendre que ce n'était pas votre région d'origine,a peu près comme moiXDSi vous voulez,je pourrais vous faire visiter la ville et les boîtes branchées du coin?Je suis là depuis à peine un moins mais on peut dire que je suis déjà une habituée de certaine...N'oublions pas l'inévitable bar de Joe!On pourrait peut-être y aller après le boulot si vous voulez?C'est là-bas que se retrouve la plupart des médecins après leurs gardes alors..."
Revenir en haut Aller en bas

Talia De Soto

Talia De Soto

◭ bipés : 86
◭ avatar : Sarah Shahi
◭ copyright : lili


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitimeLun 5 Mar - 19:21

- On pourrait l'immobiliser avec un bandage ou par des anneaux de Delbet. Ca maintiendrait l'épaule, mais il faudrait surveiller de près car ça peut être à l'origine d'œdème du membre supérieur si les anneaux sont trop serrés.

Il y avait de l’idée, c’était bien, Faustina en souri même. Elle commença à ouvrir la bouche pour répondre à la blonde quand celle-ci la devança pour se présenter à son tour après un petit rire et pour lui proposer de lui faire visiter la ville et même de lui faire découvrir les boîtes branchées du coin. Oubliant presque qu’elles étaient là pour soigner un patient, la latino ne put s’empêcher de se tourner vers Serena et de lui dire en rigolant :

- Alors là, tu viens de me prendre par les sentiments.

Elle s’interrompit un moment, le temps de rire un peu avant de reprendre.

- Et non, je n’suis pas de la région. Je… Je viens de Phoenix en Arizona. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le changement est brutal.

Ajouta-t-elle sur un ton amusé. Elle n’avait pas spécialement envie d’étaler les raisons de son départ de sa ville natale pour Seattle. Déjà que presque personne ici ne savait qu’elle était homosexuelle alors si en plus elle devait ajouter qu’elle était là uniquement parce qu’elle avait eu une relation avec sa supérieure pendant près de huit mois avant d’être découvertes, vive les préjugés qu’il y aurait eu sur elle.

- Et toi ? Tu n’es pas de la région aussi c’est ça ?

Du moins c’est ce qu’elle avait cru comprendre à la réponse de la blonde. Alors qu’elle écoutait sa réponse, le regard de la latino se posa de nouveau sur les radios de l’adolescent qu’elles traitaient.

- Les anneaux étaient une bonne idée mais comme tu l’as dis, il faut être super vigilant… Et en plus Scott est un sportif et doit compter là-dessus pour avoir une bourse pour ses études donc ce n’est peut-être pas la bonne solution… Tu n’as pas pensé à l’atèle. Si on la serre suffisamment, elle peut être plus efficace que les bandages et moins contraignant que les anneaux. Mais c’est sûr que c’est plus long que les anneaux…
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Empty
MessageSujet: Re: Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}   Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Premiers contacts surprenants {PV Serena Humphrey}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-