AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Partagez | 
 

 Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 18:29

Katherine Charlotte Harris

Bonjour tout le monde! Je me présente. Je m'appelle Katherine Charlotte Harris. Je suis né(e) le 25/12/1978 à Sweetwater, Tennessee. J'ai donc 34 ans, et je suis évidemment américaine. Je travaille à l'hôpital depuis 1 mois et j'ai le poste de titulaire dans le service d'Obstétrie.
De nature,je suis aventureuse, têtue, indépendante, introvertie, simple, colérique, patiente, solitaire...

Avec les patients, je suis obstinée, détachée, souriante, franche, qualité, défaut, qualité, défaut...
The Story; 'cause We all have One...
Une enfance normale...

La nuit de Noël 1978, ma mère, Jane Sue Harris, institutrice à Sweetwater petite ville du Tennessee, non loin de Knoxville, me donna la vie et me prénomma Katherine Charlotte. J’étais le second enfant de mes parents, Jane et Wayne Harris. Ils avaient eu ma soeur ainée, Kimberley, un an et demi auparavant. Deux ans après ma naissance, ma mère donna naissance à Kierra. Ce fût aussi cette année là, que notre père Wayne Harris déserta le domicile familial. Ma mère nous éleva tant bien que mal. Ce n’était pas évident de s’occuper de trois petites filles en bas âge mais elle réussit à nous offrir de l’amour, de la sécurité, des principes et de bonnes manières. Mon enfance n’avait vraiment rien d’extraordinaire, mise à part que je n’avais pas de père et qu’il ne me manquait pas. J’avais toujours été la meilleure de ma classe ; d’apparence, je ne faisais pas « petite fille sérieuse », et avoir des bonnes notes ne m’empêchait pas de faire des bêtises… seulement mon sourire malicieux me trahissait constamment.
Je passai les diverses étapes sans aucun souci et un jour alors que je commençais à m’ennuyer de la rase campagne, des habitants de cette ville, de cette vie monotones qu’était la mienne et que les grandes questions sur mon avenir commençaient à prendre de l’ampleur… une expérience changea ma vie.

Jane Harris— Est-ce que la journée d’orientation t’a donnée des idées, ma chérie ?
Katherine — Bof… pas vraiment.
Jane Harris— Katie, tu dois y penser plus sérieusement. On pourrait aller à l’Université de Knoxville pour voir ce qui pourrait t’intéresser.
Katherine — Mam, je ne veux pas aller à Knoxville. Je veux aller plus loin, voir autre chose que des plaines étendues… Je veux faire des choses utiles et bouger.

Ce jour là, j’accompagnais ma mère chez une de ses amies enceinte et alitée, et nous la trouvions en plein travail. J’avais à peine dix-sept ans et j’avais aidé cette femme à accoucher. La conversation que j’avais eue avec ma mère m’était revenue à l’esprit… des choses utiles… oui, utile. C’est à ce moment là, que j’ai décidé de faire des études de médecine. Après mon diplôme, je quittais le Tennessee pour Boston. J’avais été acceptée à Harvard grâce à une bourse de mérite, un peu d’aide de la part de ma mère et un prêt étudiant. Les études de médecine me passionnaient, et je me rappelais souvent de ce jour où j’avais voulu être médecin. Quand mon internat commença enfin au Massachusetts General Hospital, j’avais déjà ma spécialité en tête : l'obstétrique .


Direction le Congo

J’aimais la vie à Boston, j’ai aimé mon internat, les chirurgiens qui m’enseignaient la médecine, j’aimais mes années de résidences où je pouvais enfin opérer. Mais il me restait encore trois ans avant ma titularisation et je commençais à m’ennuyer, j’avais un besoin incontrôlable de bouger. Je détestais cette impression que ma vie stagnait. Le Mass. Gen. et d’autres hôpitaux de l’ État avaient ouvert, quelques années auparavant, un partenariat avec l’hôpital de Kinshasa au Congo. Une nouvelle mission de médecin du Massachusetts allait être organisée. L’un de mes professeurs au Mass. Gen. organisait le prochain « convoi ».

Docteur Wilson— Docteur Harris, on m’a dit que vous me cherchiez.
Katherine — Oui, je voulais vous parler de ce voyage au Congo.
Docteur Wilson— Je vous écoute.
Katherine — Je veux y participer.

Une discussion et le tour était joué. J’avais été convaincante, ma famille avait un peu moins accepté le fait que je parte pour une mission de trois ans en République du Congo… Ma mère avait surtout peur que je me fasse tuer, mais moi, j’étais excitée à l’idée de partir. Le dépaysement fût total, j’apprenais la vie. La vie dans le vrai sens du terme. Je partageais cette aventure avec d’autres médecins et chirurgiens américains mais aussi français, anglais, espagnols, italiens. Le monde se réunissait à Kinshasa. J'étais spécialisée en obstétrique, mon monde tournait autour de ces femmes aux ventres arrondis et de ces enfants qui naissent. J'ai donné la vie, j'en ai perdu aussi... J'étais appréciée et essentielle à ces femmes qui en avaient tant besoin. C’est aussi là-bas que je rencontra l’homme de ma vie, un photographe aventurier, James, qui parcourrait le monde à la quête des plus beaux clichés.

Katherine — Vos photos sont tellement magnifiques.
James— Pas autant que toi…
Katherine — Charmeur et menteur. On se tutoie maintenant ?

Nos premiers mois ensemble furent comme un rêve, un rêve que je savais sur le point de s’achever… Cependant, amoureux, il décida de rester avec moi au Congo. Notre idylle dura deux ans, ni l’un ni l’autre ne parlait de mariage ; de part mes parents, je n’y croyais pas et lui non plus. Un simple anneau autour de notre cou, c’était ça le symbole de notre amour. Puis un jour de Novembre, lors d’une mission dans un village retiré, les rebelles nous attaquèrent. Des blessés, des morts, du sang, des cris… Sa mort. James avait été tué par balles en voulant sauver une enfant qui jouait au milieu de la cour avant l’attaque. Ce jour là j’ai cru tout perdre… une partie de moi était morte avec lui. Des cauchemars de cette journée, des cauchemars de James étendu au sol hantaient mes nuits, tellement que je ne pouvais plus dormir. Ma dernière année de résidence touchant à sa fin. J’allais être titularisée… James et moi avions le projet de rentrer aux États-Unis et de faire notre vie là-bas avec… avec notre enfant. Alors je réglai mes affaires en Afrique, je démissionnai de la mission, envoyai ma lettre de démission au Mass. Gen. et emportant avec moi les clichés de James, je retournai aux États-Unis.


Nouvelle année, nouvelle vie.

C’était le 1er Janvier 2012 aujourd’hui et je venais tout juste d’arriver après deux jours de vol. Le choc climatique fut terrible. Passer de 35°C à 5°C était réellement difficile à supporter. Je n’étais plus habituée à de rudes hivers depuis presque 3 ans maintenant… et aujourd’hui par la force des choses, je devais m’y faire. L’année 2012 commençait aujourd’hui, c’était l’année des changements… Mon avion avait atterri à 10h du matin, à 13h je quittais déjà sa chambre d’hôtel pour me rendre au Seattle Grace Mercy West Hospital. Le changement climatique n’était pas la seule chose à laquelle je n’étais plus habituée... voir un tel hôpital était déconcertant, semblait si… irréel. Je me contenais pour ne pas faire demi-tour et reprendre le premier avion pour l’Afrique. Je demandais son chemin à l’accueil de l’hôpital et se dirigeais tant bien que mal vers le bureau du Chef de l’établissement…

Chef Suprême — Mademoiselle Harris, je vous en prie prenez place.
Katherine — Merci et surtout merci de m’accorder un entretien.
Chef Suprême — Votre CV est impressionnant. Première de la promotion au lycée, des études de médecine spécialisée en obstétrique à l’Université d’Harvard, première de votre promotion aussi… Internat au Mass. Gen jusqu’en 2006, ainsi que vos trois premières années de résidence. Et enfin trois ans en République du Congo… Humanitaire ?
Katherine — Non, il s’agissait de mes dernières années de résidence, un partenariat avec le Mass. Gen. et l’hôpital de Kinshasa. Cependant, j’étais sur le terrain…

Le Chef avait hoché la tête et sourit. J’espérais obtenir un poste au sein de cet hôpital, je ne voulais pas retourner à Boston et n’avais pas le courage de chercher un poste ailleurs. Pas le courage et pas la force. Dans mon état, j’avais plutôt intérêt à m’installer pendant un certain temps et trouver mes marques rapidement… Un des médecins que j’avais rencontré au Congo m’avait parlé de cet hôpital de renom, il était en contact avec le Chef et l’avait contacté pour moi.

Chef Suprême — Et bien… Docteur Harris, soyez la bienvenue au Seattle Grace Mercy Hospital.


What Can I Say ; More about Me...
Ô Miroir, mon bon miroir

Une chose est sure c'est qu'enfant, mon sourire ravageur et mes tâches de rousseur sur mes joues m'ont évités de nombreux sermons... en grandissant, les hommes tentaient souvent de me charmer, ne pouvant certainement pas résister à mes grands yeux verts et ma chevelure de "déesse" (si si, un idiot du village m'a sortie ça une fois... difficile à croire, hein?!). Ceci dit, comme toutes les femmes, je me trouve de nombreux défauts, mais je n'en fais pas toute une histoire. Le physique est certes la première chose que l'on voit mais ce n'est pas l'essentiel!


Moi, moi, moi...

Venant d'une petite ville perdue du Tennessee, je suis une personne très simple et naturelle. Ma famille n'a jamais roulée sur l'or, si je n'avais pas eu de bourse pour l'université, je n'y serais certainement jamais allée. Je suis toujours entrain de rembourses ce prêt n'ayant pas gagné des cents et des milles au Congo. Ce voyage m'a d'ailleurs beaucoup appris humainement, j'ai appris le véritable sens du mot "vie", la sincérité, mais j'ai aussi appris à vivre pleinement les petits moments de la vie dès qu'ils se présentent à nous. J'ai totalement perdu l'habitude de vivre "à l'américaine" avec le peu de moyens médicaux que nous avions en Afrique, la différence des mentalités aussi... Mon retour risque d'être difficile...
Sentimentalement, je viens de perdre l'homme avec lequel je me voyais finir ma vie, mais il faut croire que dans ma famille ça ne se fait de finir sa vie avec un homme... le destin me l'a pris et je dois de nouveau m'habituer à vivre seule et indépendante... enfin... jusqu'à l'arrivée de ce petit être qui grandit en moi.
Quoi vous n'aviez pas compris..?
You? Behind your Computer...
Prénom/Pseudo ☞ On m'appelle par tellement de noms... le plus souvent crevette...
Age ☞ 22 ans
Comment as-tu découvert le forum? ☞ Humm... Vous aimeriez bien savoir, hein?
Mon personnage est ☞ inventé ?
L'avatar que j'utilise est ☞ Evangeline Lilly
Ma fiche est ☞ Presque terminée j'attend l'opinion de Lexigence
Quel est votre docteur préféré ? ☞ Mark Sloan!!!! & Lexie Grey!


Dernière édition par Kate C. Harris le Mar 14 Fév - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 18:35

Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 2603259518 You made it!

Super fiche! Mais je laisse Lex te valider Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 3593322208
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 18:38

Bienvenue parmi nous

Ah Evy... Lost me manque lol
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 18:40

Hey Oui ça y est je l'ai fait !!

Oui moi aussi ^^ J'adore Evie et j'adore jouer avec elle ^^
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 18:43

Tu m'étonnes lol n'empêche qu'elle était trop chou avec Dom...la belle époque XD
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 19:26

Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 19:29

LILY!!! Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 1350027288

Bienvenue parmi nous! Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 1231878489
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMar 14 Fév - 20:54

/ benvenuta !!! Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 1231878489
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitimeMer 15 Fév - 20:06

mdr crevette...

Bon je te traite comme les autres hein Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 3273298254 Ton ava est superbe Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 2953299389
ta fiche est parfaite que veux tu... Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. 2953299389
Validée, évidemment !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Empty
MessageSujet: Re: Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.   Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Kate C. Harris ☀ Giving birth is the beginning of it all.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-