AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Remise de 1000 € sur le ...
Voir le deal
1999 €

Partagez | 
 

 Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitimeSam 11 Fév - 18:12

Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 991812serenaEnfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 972621aleena

Serena&Aleena



Lorsque j'étais enfant,et que je me levais pour aller à l'école,j'avais des petits rituels.Je sautais hors de mon lit tous les jours à la même heure.J'allais réveiller ma petite soeur qui dormait dans la chambre d'a côté puis nous faisions la course vers la cuisine.C'était à celle qui dévalerais les escaliers la plus vite,et nombre de fois nous avions failli tombé.C'était dangereux certes,mais très amusant!L'odeur du chocolat que ma mère avait préparé embaumé tout l'appartement et il nous suffisait de suivre sa trace.Arrivées dans la salle à manger,un festin quotidien nous attendait.Je dévorais mes tartines de beurre et de confiture,avalait mon chocolat brûlant avant de remonter dans ma chambre.Tout ça à la vitesse de l'éclair.Je m'habillais,me brossais les dents...Tout devais être réaliser vite et bien.Et ma mère veillait au grain tandis qu'elle se préparais et nous pressait car comme à l'accoutumé,nous étions en retard.Inponctuelle un jour,inponctuelle toujours!

Aujourd'hui,j'ai l'impression que toutes ces petites choses que j'appreçiais tant et qui me rendait heureuse ce sont envolé,tout comme le sourire de ma mère et le bonheur de ma famille.Capturé par le temps.Maintenant notre famille parfaite a implosé,et chacun vit de son côté,nostalgique de notre bonheur passé.
Tôt ou tard on fini par quitter le cocon familial,prendre son envol et crée sa propre famille.Mais c'est plus facile à dire qu'a faire...

Aujourd'hui,j'ouvre les yeux dans ma chambre silencieuse,baignée de soleil.Je m'étire comme un chat,pose les pieds sur le parquet.J'entend mes deux colocataires qui s'agitent déjà,malgré l'heure très...matinal.4h05 et déjà debout.Quel métier erreintant.Je me glisse lentement dans le couloir,coup de bol la salle-de-bain est libre.Je grimpe dans la douche.Une cascade d'eau brûlante innonde mon visage et me réchauffe.J'essaie de garder les yeux ouverts.Pas de footing pour moi ce matin.
Quelques minutes plus tard je sort de ma douche et fonce m'habiller.Un jean,un débardeur blanc et une cloppe.J'entend encore ma mère me répéter de ne pas fumer avant le petit-déjeuner!

Je descend dans la cuisine,met en marche la machine à café.A première vue,Lucia n'est pas encore réveillée.Je décide de préparer son biberon,ce sera toujours ça en moins à faire pour Aleena.Je fais griller des tartines et ouvre la fenêtre pour ne pas enfumer la pièce de nicotine.Je me verse un verre de jus d'orange et mange mes tartines enfin prêtes.Je rassemble mes affaires,et enfile mes baskets à talons.M****,impossible de retrouver ce fichu stéthoscope.Et déjà presque 5 heures!C'est fou comme le temps passe à une vitesse quand on est pressé.Je retrouve enfin mon stéthoscope sur la télé,attrape mon sace en vitesse et je grimpe dans ma voiture.Vite le contact,direction l'hôpital.

C'est pas vrai,même en y mettant toute ma bonne volonté je suis incapable d'arriver à l'heure au boulot!Une fois garé sur le parking,plus moins d'ailleurs,je fonce vers le bâtiment.Je franchi les portes après quelques enjambées et pénetre dans l'hôpital.J'arrive à l'accueil pour signer le registre et pointer.

Infirmière:Bonjour docteur Humphrey!Bien dormis?
Serena:Pas vraiment,mais j'aurais tout le temps de dormir quand je serais morte,pas vrai?Je souris à la jeune à infirmière et reprend mon chemin,prête à me dirigeais vers l'ascenseur lorsque...Je me reçois un café brûlant,qui a l'avantage de me réveiller parfaitement et de légèrement m'enerver d'ailleurs.Mais tant pis,pas le temps de parlementer,encore moins de gueuler.Je réussis à me glisser de justesse entre les portes de la cabine.Les minutes que je met pour atteindre le bonne étage me paresse une éternité.
Ding!Enfin arrivé.Je me précipite vers le vestiaire des internes,enfile le fameux pyjama bleu ciel et mes super crocks avant de de nouveau me retrouver dans le couloir déjà encombré.

Je file regarder le planning des visites afin de savoir le programme de mon début de matinée.Essouflée de m'être pressé de si bon matin,c'est la douche froide.Pédiatrie.Et m****,il y a vraiment des jours où on ferais mieux de rester couché,pensais-je.Il ne manquer plus que ça pour finir de me pourrir ma journée.Je hais les enfants et ce n'est un secret pour personne.
Pas le temps de m'attarder,je suis déjà à la bourre pour les visites.J'attrape le dossier,grimpe pour la seconde fois en quelques minutes dans l'ascenseur avant de parvenir à l'étage de mon pire cauchemar.

Chambre 312.Enfin arrivée.Pas vraiment aimable,je pénètre dans la chambre de mon petit patient.Je jette un rapide coup d'oeil au dossier,le petit est seul dans sa chambre,allongé dans son lit,Aleena à son chevet.Je me calme immédiatement et ravale ma salive avant de de souffler:
"Eliott Farell,9 ans,atteint de la mucoviscidose..."
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Re: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitimeVen 17 Fév - 18:06

Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 25pl4w9

Aleena & Serena


« - Bonjour Seattle ! Il est 4h30 du matin et ... »

J'abattis un grand coup de poing sur le réveil coupant la voix nasillarde et plus qu'énervante de l'animatrice. Encore une pouf ! Non non, je ne suis pas du tout de mauvaise humeur … En même temps, quand on doit se lever à 4h30 du mat... Attends ! 4h30 ?! Il devait y avoir une erreur. Je devais être à l'hôpital à 5h00. J'ouvris immédiatement les yeux et mon radio réveil me confirma qu'il était 4h30 passé. Je sautai sur mes pieds, courrai dans la salle de bains, pris une douche de cinq minutes et enfilai des vêtements sans prendre le temps de les regarder, ce qui soit dit en passant était exceptionnel chez moi. De toute manière, j'avais des habits de rechange dans mon casier, comme j'avais ici chez moi une blouse. Je l'enfilai, cela m'éviterais de passer par les vestiaires. Je descendis en furie les escaliers, stoppai net à la dernière marche.

« - M**** Lucia ! »

Je remontai illico au pas de course et me précipitai dans la chambre de ma famille. Le moment de câlins n'aurait pas lieu aujourd'hui. Pas le temps de faire dans la dentelle. Je pris Lucia dans mes bras qui émergea, l'habillai aussi vite que je pus puis descendit, la petite dans les bras. Elle était encore un peu endormie. Tant mieux, elle dormirait à la crèche. Je la posai dans sa chaise, m'apprêtai à lui préparer son biberon mais … Dieu bénisse Serena, elle s'en était occupé.

Nous nous étions toutes deux rendues compte que la ponctualité n'était pas notre fort. Elle avait du se douter que j'étais en retard. Pourquoi n'était-elle pas venue me réveiller ? En même temps, si nous devions retenir les horaires de chacun d'entre nous. Surtout qu'étant infirmière, les miennes différaient des résidents et des habitants du loft, j'étais la seule.

Le biberon était encore chaud, je le donnai à Lucia qui dormait debout – enfin assise. Qu'est-ce que j'aimerais avoir cette capacité aussi. Je pris du café, lui aussi encore chaud et en versai dans une tasse thermos. Une biscotte dans la bouche, mes clés de voiture et ma tasse dans une main, je portai ma fille de l'autre bras. Je me précipitai dans le garage, attachai ma fille et m'assit derrière le volant. Je mis le contact et vis mon sac à main sur le siège passager. Je le cherchais depuis hier.

Arrivée à l'hôpital, je déposai ma fille à la crèche, passai deux secondes dans les vestiaires pour poser mon sac et rejoignit mon étage. Je commençai ma garde à 4h59, quel timing parfait. Je me félicitai moi-même avant de me rendre compte que galoper partout pour arriver à l'heure, il n'y avait pas de quoi être fière.

Les visites des résidents aussi commençaient, je les aperçus rapidement dans le couloir. Ils prenaient leurs dossier et seraient là dans quelques secondes. Je me précipitai donc dans la chambre la plus proche, celle d'Eliott. Un enfant atteint de mucoviscidose. Cela me brisait le cœur à chaque fois. Il avait été hospitalisé il y a quelques jours. Ces parents l'avaient amené aux urgences parce qu'il toussait énormément et n'arrivait pas à respirer correctement. Arrêtant mes pensées, Serena entra. Serena en pédiatrie ?! On allait rire, elle ne supportait pas les gosses. Mais je pense que ce qui l'insupportait surtout, c'était le bruit qu'ils faisaient. Avec Eliott, elle n'aurait pas de soucis …

« - Eliott Farell, 9 ans, atteint de la mucoviscidose... »

Je ne prêtai qu'une oreille distraite à ce qu'elle disait sur l'état d'Eliott, le sachant déjà. Il n'était pas mon premier cas de Mucoviscidose. Les médecins parlèrent, ajustèrent le traitement du garçon puis sortirent. Serena se posa sur le comptoir des infirmières afin de remplir le dossier puis le donna à une de mes collègues. Je la rejoignis.

« - Salut ! Merci beaucoup pour le biberon. J'étais bien en retard ce matin … Encore ! » ris-je.




Dernière édition par Aleena K. Destiny le Dim 4 Mar - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Re: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitimeSam 25 Fév - 23:14

J'étais abasourdie.Et aussi un peu(voire beaucoup) refroidie.Seulement 9 ans et déjà gravement malade.C'était injuste.J'étais plongée dans mes pensées quand je m'aperçue qu'Aleena m'avait rejoint.
Aleena- Salut ! Merci beaucoup pour le biberon. J'étais bien en retard ce matin … Encore !
Elle rit.Je mis un certain temps avant de répondre,un peu à côté de la plaque.
"Oh de rien,c'est parfaitement normal!Excuse-moi mais je suis un peu perdue!"
Accoudée au comptoir,je rendis le dossier-remplit- du petit Elliot à une seconde infirmière.

"Tu sais,je déteste pas les enfants.C'est juste que je ne sais pas m'y prendre,je ne suis pas à l'aise avec eux.C'est pas pour autant que je leurs veux du mal,au contraire,c'est juste que...Tu sais quoi,oublis ça!"
J'étais au bord des larmes.Je jeta un coup d'oeil dans mon dos,en direction de la chambre d'Elliot.Il était si jeune...Je respirais profondément et réprimais ces quelques perles salées qui menaçaient.On me dit souvent que je suis trop sensible,trop émotive.Mais c'est dans ma nature.J'ai beau lutter de toutes mes forces,comme on dit"chasse le naturel et il revient au galop!"Autant dire que dans mon boulot,cela aide pas vraiment.

Je m'approcha de la vitre donnant sur la chambre de l'enfant.J'avais besoin de réfléchir.Elliot était livide,sa respiration sifflante et saccadée.Un masque à oxygène avait été placé sur son visage par Aleena.Ce petit,mourrant dans son lit d'hôpital,me faisait mal au coeur.Il était déjà à un stade avancé de la maladie et il ne lui restait certainement que quelques mois à vivre.
"Une transplantation!"Je me mordis la lèvre.
Je réfléchissais à voix haute,je parlais pour moi-même.Le seul espoir du petit garçon restait une greffe mais...C'est vrai qu'à cette période de l'année les accidents de voiture sont fréquents et Elliot était tellement malade qu'il serait placé en tête sur la liste d'attente.Malheuresment,les poumons d'un adulte seraient trop gros pour la cage thoracique du petit et lorsqu'un enfant décède,il est rare que les parents donnent ses organes et c'est parfaitement compréhensible.
Mais Elliot?Comment lui offrir la chance de vivre,de grandir?Comment lui donner ces poumons sains qui lui permettraient de faire des études,se marier,avoir des enfants?
Tel est le cruel dilemme de mon métier.Et c'est aussi pour cela que je l'aime.

Je sais pourquoi je déteste la pédiatrie.C'est vraiment un service trop difficile.Je crois qu'il faut être une vraie dur à cuire pour bosser tous les jours ici.Personnellement,je trouve que c'est presque plus facile d'être en cancérologie parce que les patients ont déjà vécus,étaient heureux,du moins en général.Alors que les enfants sont si fragiles,si innoncents.Je déteste la pédiatrie parce que ça me rappelle à quel point je suis incapable de faire ça,de me battre.Vulnérable,humaine en fin de compte.Chirurgiens,on nous demandent d'être des dieux,de réussir là où les autres ont échoués.On nous voient comme des surhommes parce que les gens mettent leur vie entre nos mains.Parce que c'est à nous d'assurer,qu'on ne peut pas se permettre de faire ne serais-ce-qu'une erreur,même infime.Parce qu'on ne peut pas être humains,tout simplement.

Je réfléchissais encore,perdue dans mes réflexions quand je réalisa enfin qu'Elliot était seul.Seul dans sa chambre.Ses parents étaient probablement au travail ou partis se chercher un café à la cafétériat.Si c'était le cas,ils ne risquaient pas de revenir avant un certain moment.Je décida donc d'entrer dans la petite pièce éclairait par la lumière blanche du soleil,déjà bien haut à cette heure matinale.Je contourna le lit afin de m'assoir dans le fauteuil à côté du petit.
"Bonjour Elliot,je m'appelle Serena,et je suis le médecin qui va s'occuper de toi.Tu sais,je travail ici depuis peu de temps et c'est une des premières fois que je travaille avec des enfants alors je crois que j'aurais besoin de ta coopération si tu es d'accord."
Je souriais afin de rassurer l'enfant.

Je donna au petit garçon un ardoise et un feutre effaçable afin de pouvoir communiquer.J'espérais;je ne sais pas vraiment ce que j'espérais en fin de compte.Peut-être calmer mes angoisses,tout simplement.Mes angoisses de soigner un enfant,de le voir mourrir si je ne réussissais pas à lui trouver de nouveaux poumons.Qu'importe.
"Alors Elliot,parle-moi un peu de toi.Qu'est-ce que tu aimes faire chez toi?"
Le jeune garçon écrit.Il me montra ensuite l'ardoise,où on pouvait lire:Jouer au football américain.Je souris.
"Ouah,alors je suis face à un futur quaterback?Dis-moi Elliot,est-ce que tu sais pourquoi tu es à l'hôpital?"
L'enfant écrivit:Oui,je suis malade et vous allez me guérir.

J'étais bouleversé.Je lutter autant que possible pour ne pas pleurer,ça aurait été la dernière chose à faire.Affolé Elliot n'aurait rien arrangé.
"En fait,t'es poumons sont malades c'est pour cela que tu as du mal à respirer.Nous les médecins,nous allons te trouver des nouveaux poumons,tout neufs,et remplacés les tiens.Après ça,tu pourras respirer de nouveau correctement."
Le bipper d'une interne dans le couloir sonna.Je me leva pour la rejoindre mais elle était déjà partie.J'espèrais intérieurement que ce soit un accident ou quelque chose dans le genre.Je demandais à l'infirmière à qui j'avais donné le dossier d'Elliot précédemment.
"Qu'est-ce qui se passe?"
Infirmière- "Un carambolage sur l'autoroute.Encore un dingue qui roulait trop vite."

Cette nouvelle me redonna espoir.Je me précipitais dans l'escalier,descendant les marches quatre à quatre.J'arrivais ainsi rapidement à la mine.Le docteur Hunt et une interne que je connaissais de vu avait pris le patient-un motard-en charge.J'enfilais une blouse avant de m'approchais.On bippa le docteur Sheperd.C'était bon signe pour moi.J'essaya rapidement de demander si il était décérébré mais personne ne répondit et il fut emmené immédiatement au bloc.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Re: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitimeDim 4 Mar - 14:52

Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 25pl4w9

Aleena & Serena


Serena semblait préoccupée et j'ai l'impression qu'elle mit longtemps à s'appercevoir que je me tenais à ses côtés et que je lui avais adressé la parole. Elle avait l'habitude de ne pas s'impliquer avec « les petits humains » comme dit souvent le docteur Robbins. Elle prenait soin de ne jamais trop s'attacher aux cas car ils étaient souvent désespérés. Bienvenue dans le merveilleux monde de la pédiatrie … Arrêtant mes pensées, Serena me répondit :

« - Oh de rien, c'est parfaitement normal ! Excuse-moi mais je suis un peu perdue ! »

Elle finit de remplir le dossier d'Eliott durant quelques minutes puis le tendit à une de mes collègues derrière le comptoir. Mais toujours tout en restant silencieuse. Je commençai à m'inquiéter. Cela m'étonnait qu'un gamin la mette dans cet état. Ou bien se passait-il quelque chose dans sa vie ? Je l'aurais sûrement appris. Après tout, nous vivions et travaillions ensemble. Nous n'avions sans vraiment le vouloir aucun secret l'une pour l'autre. Et puis de toute manière tout se savait dans cet hôpital. Donc je l'aurais su. Nonobstant, je savais qu'elle appréciait guère les enfants et je pensais que cela n'était pas prêt de changer. Et pourtant Eliott semblait avoir éveiller quelque chose chez elle. Elle me le confirma :

« - Tu sais, je déteste pas les enfants. C'est juste que je ne sais pas m'y prendre, je ne suis pas à l'aise avec eux. C'est pas pour autant que je leur veux du mal, au contraire. C'est juste que... Tu sais quoi, oublis ça! »

Ok … J'étais légèrement (beaucoup) confuse et indécise. Ce cas semblait l'avoir beaucoup retournée et chamboulait. Ce ne devait pourtant pas être le premier cas de mucoviscidose sur lequel elle travaillait. Pourquoi lui plus qu'un autre ?
J'étais bien placée pour savoir que ce service n'était pas de tout repos. Aussi bien physiquement que moralement. Physiquement parce que ce service impliquait de beaucoup courir. Un travail sans repos. Et moralement car vivre au jour le jour au côté d'enfants qui - et nous le savions pertinemment – allaient mourir était très dur à supporter. Nous travaillions en quelques sortes dans un service de soins palliatifs. Nous ne pouvions rien faire d'autre que d'attendre que les enfants s'en aillent. Pour moi qui suis mère, c'était d'autant plus dur à supporter, je voyais tout le temps en ses enfants une part d'eux qui me rappelait ma fille. Et je me demandais ce que je ferais si j'étais à la place de ces parents qui voyaient les yeux de leurs enfants s'éteindre petit à petit. Comme pourrais-je faire si je voyais ma fille dépérir devant moi. Comment réagirais-je ? Pourrais-je continuer à faire mon métier correctement ? Pourrais continuer à vivre ?

« - Une transplantation ! », s'exclama Serena.

Je compris qu'elle ne s'adressait pas à moi. Elle évoquait juste le dernier recours qui pourrait sauver Eliott. Une transplantation pulmonaire. Tout aussi soudainement qu'elle s'était mise à parler, Serena se dirigea dans la chambre d'Eliott. Intriguée, je la suivais du regard et l'observai. Le garçon était seul. Il était très tôt le matin, ses parents avaient l'habitude de passer voir leur fils avant d'aller travailler, donc pas avant quelques heures. Elle s'assit sur le fauteuil le plus proche d'Eliott puis à mon plus grand étonnement se mit à lui parler. Il ne pouvait pas répondre, il était intubé, qu'attendait-elle ? Elle s'empara de l'ardoise sur la table de chevet qu'Eliott lui avait désigné et la donna au petit. Il écrit dessus et lui montra. Ce manège se reproduisit une autre fois et Serena sourit. Faisait-elle juste un effort parce qu'elle était en pédiatrie ou était-ce sincère ?
Le biper d'une interne se mit à sonner. Serena réagit au quart de tour, elle se leva rapidement et essaya de rejoindre l'interne mais ce devait être une urgence car elle était partie en courant. Serena sembla déçue. Elle demanda à l'infirmière à qui elle avait confié le dossier d'Eliott ce qui se passait. Celle-ci répondit :

« - Un carambolage sur l'autoroute. Encore un dingue qui roulait trop vite. »

Cette nouvelle, pourtant pas très réjouissante, sembla raviver quelque chose en elle. Elle se précipita vers les portes. Sûrement en direction de la mine, là où le motard accidenté devait se trouver. J'hésitai à la suivre, pas longtemps cependant car j'avais encore des chambres à vérifier. Ce que je fis en une dizaine de minutes. La chambre d'Eliott était en effet une des dernières de ma visite matinale. Si il n'y avait pas d'imprévu je pourrais aller rejoindre Serena. Son comportement m'intriguait quelque peu.
Quand j'arrivai, le motard était justement en train d'aller au bloc, ce qui présageait quelque chose d'assez grave. Toutefois ...

« - Serena, c'est un adulte, il ne pourra pas donner son poumon à Eliott, tu le sais mieux que moi. Pourquoi tu t'y intéresses tant ? »


Dernière édition par Aleena K. Destiny le Ven 9 Mar - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Re: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitimeLun 5 Mar - 19:13

[quote="Serena Humphrey"]
Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 991812serenaEnfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] 972621aleena

Serena&Aleena



U.C
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Empty
MessageSujet: Re: Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]   Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfant,notre seul problème est de savoir de quelques couleurs on va colorier l'arc-en-ciel. [PV:Aleena K. Destiny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-