AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
21.95 €

Partagez | 
 

 JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeVen 3 Fév - 20:48

Joy-Hannah Faith Kennedy

Bonjour tout le monde! Je me présente. Je m'appelle Joy Hannah Faith Kennedy. Je suis née le 14/02/1988 à Paradise, Pennsylvanie. J'ai donc 24 ans, et je suis évidemment américaine. Je travaille à l'hôpital depuis quelques jours et j'ai le poste de infirmière dans le service de pédiatrie.
De nature, je suis intelligente, sociale, extrovertie, croyante, romantique, optimiste, critique, gourmande, désorganisée et enfantine

Avec les patients, je suis professionnelle, sérieuse, gentille, têtue, serviable, patiente, calme et souriante.
The Story; 'cause We all have One...
La majorité des occidentaux ont une image très précise de leur ville de naissance. Beaucoup naissent dans de grandes villes qui sont quand même assez facilement généralisable. Pour eux, il y a le métro, le train, le trafic, les hôpitaux, les grandes écoles et les parcs. J’ai toujours été un peu allergique à tous ces trucs de citadins. Non, moi, Joy-Hannah Faith Kennedy, je suis née dans un univers à des milles et des milles de cette situation. Là où je suis née, il n’y avait pas de métro, pas même de bus… Mais chez moi, il y avait la forêt que l’on voyait derrière le ranch, les chevaux qui étaient si important à mes parents, la petite route de campagne qui menait jusqu’à la place centrale qui se transformait en marché par les chaudes journées d’été, la clinique médicale qui était plus petite que la clinique vétérinaire, l’école primaire seulement – il fallait prendre le bus pour l’école secondaire et l’église qui était le cœur vivant de notre petite vie. Je suis née à la maison, à Paradise, dans le comté de Lancaster – si… au pays des Amish, dans l’État de la Pennsylvanie. Dans mon village, il y avait mille personnes plus ou moins. Mille vingt-huit si on veut vraiment être exactes. Tout le monde se connaissait. Tout le monde fréquentait la même épicerie, les mêmes écoles, la même église. Je suis née dans une famille choyée. *rire* Oui, mes parents étaient aisés... même que le terme n'est pas assez élevé... ils étaient vraiment riche. Parmi les plus riches de la région. Aucun moyen de le nier. Mon père avait hérité de son père d'une fortune colossale. Avec ma mère, ils avaient choisi de s'installer dans ce petit coin et d'y construire quelque chose qui serait une expérience unique. J'ai grandi dans un milieu donc particulier, à mi-chemin entre une auberge traditionnelle et un ranch. Je suis née sur ce complexe. Comme première naissance, ma mère avait choisi la naissance à la maison avec la sage-femme du village. J'ai pointé mon nez dans l'une des parties les plus occupées de l'année pour l'auberge familiale, pendant la soirée de la Saint-Valentin. Il avait fallu courir chercher Rose-Edith à l'autre bout du village pour venir aider. Dans la salle de danse de l'auberge, il jouait une magnifique chanson de Billy Joel, Tell her about it. C'est dans ces conditions que je suis née. Il est donc logique que je crois en l'amour éternel, non?

J’ai grandi dans l’auberge attenante au ranch familial. Littéralement que j’y ai grandi. J’y ai fait mes premiers pas, eut mes premiers éclats de rires, pratiquer nerveusement pour mes examens, appris à faire du cheval. Beaucoup croient que de venir d’une famille aisée veut nécessairement dire d’avoir tout cuit dans le bec. Je n’ai pas vécu ainsi. Jamais. Pour mes parents, il était toujours important de donner. Être riche dans un petit village, ce n’est pas être riche dans une grande ville. Le pouvoir de faire changer les choses est bien plus grand que dans le cas d’une ville. L’influence de mes parents était bien grande dans le village. Ils finançaient le camp de jour, offraient des rabais aux parents d’enfants malades pour l’équithérapie, allaient porter une fois par semaine de la nourriture à la soupe populaire à Lancaster. Dès ma naissance, toutes ses traditions ont faits parti de ma routine et il n’y a eu qu’une seule et une unique pause… pendant que ma mère attendait Lily-May Rose, ma cadette de deux ans. La grossesse de Lily a été difficile. Ma mère a été hospitalisée pendant près de deux mois à la grande ville et l’auberge roulait au ralenti. Quoi qu’il en soit, après l’accouchement, ma mère ne pouvait plus avoir d’autres enfants. Cela a été tout un deuil. Il faut beaucoup de personne pour faire rouler une exploitation touristique et l’image était très importante. *soupire* Attendez… n’interprétez pas tout n’importe comment. Mes parents ne voulaient pas exploités leurs enfants. Le but était de faire de cet auberge qui était leur une destination familiale. Quoi de mieux que d’avoir beaucoup d’enfant, non? Et de plus, on imagine mal quand on vient de la grande ville, mais il y a beaucoup de pression dans un petit village pour avoir de grande famille… surtout quand l’église est très présente dans la vie sociale. Pour nous, c’est un pilier. C’est pour cette raison que mes parents sont devenus famille d’accueil… quand j’avais sept ans. Mais entre mes deux ans et mes sept ans, vous devez bien vous douter qu’il s’est passé de nombreuses choses. J’ai monté mon premier poney à l’âge de trois ans. *sourire* je sais que vous pensez que c’est étrange. J’ai toujours beaucoup aimé les chevaux. J’étais juste un enfant… encore un bébé en fait. Mais c’était très spécial. *moment de silence* Sinon, j’ai aussi commencé l’école. En fait, ce que beaucoup considère comme l’école. Personnellement, je n’ai fréquenté que l’école à l’université. Le restant du temps, j’ai été éduquée à la maison. C’était pour plusieurs raisons… L’horaire de mes parents permettait d’inclure des classes et ils trouvaient qu’une éducation traditionnelle ne convenait pas à quelqu’un d’aussi curieux. De plus, comme leur nom était déjà posé comme famille d’accueil, ils se disaient qu’il serait facile de respecter le rythme des enfants à besoin spécifique qui leur seraient confiés. J’avais donc quatre ans quand j’ai eu mes bases en lecture et en écriture. J’ai littéralement grandi derrière le comptoir de l’auberge et dans l’écurie. Ma mère qui m’enseignait croyait que c’était important de bien axé notre apprentissage sur des notions réalistes. Elle organisait de petit voyages pour moi et Lily à travers la forêt. Des quêtes qu’il nous fallait réaliser sur le grand domaine de mes parents. *petit sourire* À six ans, j’ai commencé à chanter avec le chœur de l’église. Je n’ai arrêté que lorsque j’ai eu dix-huit ans. Parce que j’étais ailleurs que dans mon village, mais j’y reviendrais… sur les raisons de cet arrêt. Je rencontrais beaucoup de gens dans notre église, elle était vraiment le centre. Je chantais avec une petite voix comme alto dans les chœurs. Au courant des années, je suis devenue soliste. J’avais quand même beaucoup de talents. La majorité de mes amis proches provenait de ce cercle très fermé qu’était la chorale. Nous étions un clan presque. Lily nous a rejoints deux ans plus tard. *grand sourire* Je suis protestante. Dans mon église, c’est du Gospel qui se chante… même si je suis blanche. C’est probablement un de mes styles musicaux préférés en fait. Je veux dire… aucun autre n’a cette connexion si particulière avec Lui. J’étais dans le groupe jeunesse de l’église dès que j’en ai eu l’âge.

J’ai donc eu une enfance normale… Je me suis développée comme toutes les autres filles. Même si je vivais dans ma petite bulle à moi. À sept ans, nous avons eu la première fille du système de placement familiale. En fait, il n’y a jamais eu de garçons qui ont été placé chez moi. Que des filles. Six d’entre elles que mes parents ont légalement adoptés si le système le leur permettait. Les règles de la maison étaient strictes. Les jeunes qui étaient confié à notre famille était des orphelins qui ne l’avaient pas nécessairement eu facile. Souvent, il fallait leur apprendre comment se comporter et respecter les règles de la maison. Chacune des demoiselles finissaient par s’habituer. Nous partagions, toutes les huit une belle grande chambre avec quatre lits superposés. La décoration était neutre mais chacune y avait posé sa couleur dans son petit coin. Mon adolescence s’est débrouillée sans anicroche. Je suis devenue guide en équitation à l’âge de quinze ans et à seize ans, je faisais déjà quelques réhabilitations de manière régulière et cet argent était mien.

J’avais quinze ans quand je suis arrivée à la fin du parcours scolaire régulier. Je suis arrivée à cette jonction entre les études régulières et les études supérieures. Je dois avouer que j’étais assez perdue sur ce point. J’avais envie de tout et de rien. Il faut quand même que je précise que deux métiers m’intéressaient beaucoup : la théologie et les soins infirmiers. Depuis que j’étais toute petite, j’hésitais entre devenir une sœur et vivre dans un couvent et devenir infirmière. Je voulais aider les gens. Aider de manière concrète. C’est pour cette raison que j’ai choisi les soins infirmiers. J’ai quitté la campagne pour aller vivre dans la grande ville. Mes notes étaient excellentes et j’ai fait mes études à Harvard. Chaque fin de semaine, je partais pour me rendre à la maison et m’occuper des enfants que j’avais sous ma responsabilité. Au bout de trois ans, je suis devenue une infirmière praticienne spécialisée en pédiatrie. Toute juste sortie de mes études universitaires, j’ai choisi de plier bagage. J’aurais pu m’installer sur le ranch familial et me concentrer à cent dix pour cent sur la réhabilitation. Mais j’ai rencontré les dirigeants de Médecins sans frontière. C’est de cette manière que je suis venue à m’impliquer dans cet organisme plutôt qu’un autre. J’ai été stationné entre mes dix-huit ans et mes vingt-deux ans dans deux pays différents. J’ai été installée au Bénin en Afrique pendant deux ans. J’ai appris à parler français sur le tas pour mieux pouvoir comprendre et expliquer aux enfants sous ma garde ce qu’ils allaient traversée. J’ai ensuite passé deux années au Pakistan pour aider. Je parle donc aussi assez arabe pour être capable de me faire comprendre dans cette langue quoi que l’on voie immédiatement mon accent.

J’avais vingt-deux ans quand ma vie a été bousculée. Moi, qui n’avais jamais mal à la tête, j’étais devenue cette fille geignarde qui avait constamment mal à la tête. Il y avait aussi la fatigue, les nausées, les convulsions. À un point tel que de me garder sur le campement était problématique. C’est pour cette raison que je suis revenue en Amérique du Nord, dans ce monde de la surconsommation. Des scans poussés ont menés à ce diagnostic que personne ne veut entendre : tumeur cérébrale. Une biopsie a mené au stade supplémentaire : cancéreux. Le docteur Shepherd fut celui qui retira la tumeur de mon cerveau. Il s’en suivit de la radiothérapie et de la chimiothérapie. Tout le long de mes traitements, j’ai continué à écrire à mes parents dont j’étais très proche. Mais pour les protéger, je leur ai menti, j’ai prétendu un stage de perfectionnement à Seattle. J’avais l’impression de ne pas avoir vécu assez pour être prise avec le crabe comme bataille. J’étais trop jeune et trop fragile pour mener cette bataille. Lorsque mon état me le permit, je commençais à accumuler des objets surtout des peluches. Je m’étais établit un petit pied à terre sans vraiment m’en rendre compte… moi, l’éternelle voyageuse aux mains vides. J’ai fini par m’en sortir. Et je suis repartie, à Haïti, cette fois-ci. J’ai porté en alternance, les perruques et les foulards. Mais je suis revenue en début de cette année après le décès de ma mère qui m’avait grandement secouée. Je viens de commencer à travailler à titre d’infirmière en pédiatrie au Seattle Grace en espérant que personne ne me reconnaisse comme étant la patiente d’oncologie.
What Can I Say ; More about Me...
J’avais un prof de psychologie qui avait définitivement une manière de voir le monde typiquement béhavioriste. Il disait que notre personnalité était le résultat de notre apprentissage. Tout pour lui venait de notre histoire. Personnellement, j’ai toujours trouvé l’idée complètement absurde. Je crois que certains des traits de ma personnalité ne viennent absolument pas du cadre dans lequel mes parents m’ont élevés. Je veux dire… Par exemple, j’ai toujours eu ce côté bohème, vous savez vivre la vie sans attachement et tout savourer au présent? Et bien, c’est absolument moi. *rire* Et je ne pense pas que mes parents qui se levaient à cinq heures pour aller préparer les chevaux et s’installer à la tête de l’auberge y était vraiment pour quelque chose. Je suis travaillante, ne pensez pas le contraire… C’est juste que je sois aussi une personne assez ludique. Mais je comprends et j’aime le sens du travail. L’intelligence, aussi, ne dépend pas de nos parents et de notre éducation. Moi, j’ai toujours eu une grande capacité de débrouillardise et j’ai toujours été… enfin… disons plutôt bonne à l’école sans nécessairement avoir à travailler fort. Mes parents disent souvent que j’aurais pu être un excellent médecin. Mais je voulais le contact, ici et maintenant avec les gens. Me pencher sur ce qui les rendait différents des autres…. Ce n’était pas mon plus grand plaisir dans la vie. Certains diront surement que c’est à cause de ma foi que je suis aussi optimiste et impliquée dans ma communauté. Ceci, je ne le nierais pas. Je suis croyante. Ma religion me définit beaucoup plus que je ne peux l’admettre et je ne tenterais jamais de renier mon appartenance à mon église. Tant en Afrique qu’en Amérique du Sud, j’ai vu des miracles. J’ai vu ce que le fait de croire en quelque chose pouvait faire. C’est pour cette raison que quand quelque chose va mal dans ma vie, j’ai tendance à me tourner vers ma religion. Elle est une partie de moi. Oui, je vais à l’église à tous les dimanches. Je me confesse une fois par mois, je prie à tous les soirs et je me conserve pour mon mariage. Ce sont tous des éléments qui font de moi, celle que je suis. Et cette partie me vient de ma famille. Quand on grandit dans une petite communauté, comme Paradise, qui n’a que 1050 habitants, l’église prend une place importante. C’est un lieu d’échange. Ma religion me dicte beaucoup de mes valeurs, la fidélité, la ponctualité, l’indépendance et le sens de la communauté. C’est pour cette raison que je suis aussi sociale et extrovertie… Je suis aussi très tolérante et j’ai malheureusement tendance à pardonner trop facilement, ce qui me blesse souvent. *petit silence* Sinon, j’ai toujours été branché sur du 220… de l’énergie, j’en avais pour dix… tout comme de la gentillesse et de la créativité. Sinon… Je crois aussi au grand amour. C’est quelque chose qui me vient de mes parents. Il faut être un couple très fort pour faire ce qu’ils ont fait. Devenir famille d’accueil pour un aussi grand nombre d’enfants… ce n’est pas tout le monde qui est facile dans le Foster Care System (système de placement familial). Aussi, je n’ai pas que des qualités. Vous avez surement remarqué… je suis bavarde. Je pense que mes plus grands défauts sont ma gourmandise, mon autocriticisme et mes hautes exigeances envers les autres. Aussi, j’ai un grand côté enfantin… vous devriez voir le nombre de peluche qu’il y a dans ma chambre. *long silence* Je dois aussi avouer que j’ai toujours ce petit côté qui accorde une grande importance aux apparences, il ne faut jamais que j’aille l’air triste. Alors, je porte un masque quand les choses vont mal… C’est ma manière de gérer.

Mais d’un autre côté, je dois avouer que sur un plan professionnel, je ne suis pas du tout la même personne. Bon certains traits de caractères ne peuvent pas changer. Si je suis désorganisée dans ma vie personnelle, ce n’est pas par magie en mettant un uniforme d’infirmière que je vais miraculeusement devenir quelqu’un de structurée. Je veux dire… *rire* Je ne pense pas qu’un uniforme peut corriger tous mes défauts. C’est peut-être bien parce que j’ai entre mes mains la vie de petits êtres humains que je suis beaucoup plus sérieuse que quand on me prend dans mon cadre naturel. C’est la base même du professionnalisme… enfin, c’est ce que l’on m’a enseigné. Une bonne infirmière, même si elle est en pédiatrie, comme c’est mon cas, doit toujours rester sérieuse. Dans le cas où notre dossier de patient est bien tenu et que l’on sait bien prendre soin de ses patients, je ne vois pas trop de problème de se laisser aller. Je sais aussi que certaines de mes qualités font en sorte que c’est en pédiatrie que je suis le plus à ma place. Je reste quand même quelqu’un de très patiente, calme et souriante. Je crois que c’est tous des attributs qui font en sorte que mes petits patients sont plus tournés vers moi que vers d’autres infirmières. *court silence* Par contre, aussi surprenant que cela puisse paraitre, je suis quelqu’un de très têtue au travail. Je vais toujours me battre pour que l’on en fasse le plus possible pour mes patients. *sourire* et puis après tout… on s’en fout non, si mon uniforme est rose avec des dessins animés, si les enfants oublient presque qu’ils sont malades parce que les soins que je donne sont de bonne qualité?
You? Behind your Computer...
Prénom/Pseudo ☞ Bianca
Age ☞ 19 ans.
Comment as-tu découvert le forum? ☞ J'étais sur l'ancien
Mon personnage est ☞ un inventé
L'avatar que j'utilise est ☞ la belle Zooey Deschanels
Ma fiche est ☞terminée
Quel est votre docteur préféré ? ☞ pas décidé
icons©fanpop&Plume ; CSS©elodie


Dernière édition par Joy-Hannah F. Kennedy le Lun 13 Fév - 19:01, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeVen 3 Fév - 22:06

+1 in case


Dernière édition par Joy-Hannah F. Kennedy le Sam 4 Fév - 11:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeVen 3 Fév - 22:15

Dur,dur...Moi je dis Emily Browning ou Jayma May :4:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeVen 3 Fév - 22:52

Zooey !!! Elle est si magnifique !
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeVen 3 Fév - 23:03

Plus je regarde et plus, Rachel, Jayma et Jennifer font toutes les trois trop vieilles. Ce qui me fait peur avec Zooey, c'est qu'elle a souvent l'air déjanté (un petit look à la Kathy Perry. Or, j'ai quelque indications de l'histoire. Et Joy est toujours croyante et un peu coincé sur les bord. Fac mon gros dilèmme est surtout entre les trois. Alexis (dont j'adore les yeux), Zooey (qui est tout simplement adorable en effet) et Emily qui a ce petit je ne sais quoi.

edit d'avant dodo: Je viens de finir le caractère... Désolé Serena, mais Emily est trop torturé pour aller avec le personnage. Il ne reste que deux choix. Alexis ou Zooey.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 4 Fév - 6:26

Moi j'adore Jayme, Jennifer & Rachel. Mais vu ta déduction eh bien je pencherai plus pour Alexis. Elle est plus douce de visage ^^
Revenir en haut Aller en bas

Alexander M. Karev

Alexander M. Karev

◭ bipés : 72
◭ avatar : Justin Chambers


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 4 Fév - 7:52

Je penche moi aussi pour Alexis et bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 4 Fév - 8:23

Pareil, je penche pour Alexis même si je pense qu'Emily était la meilleure pour le rôle, après avoir lu le caractère.

Bienvenue en tous cas! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 2603259518
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 4 Fév - 11:06

Mon meilleur ami aussi me dit de prendre Alexis. En fait, la majorité des gens me disent Alexis. Mais je trouve tout les clichés posts-gilmore girl, trop placé. Sa carrière est très mannequin haute couture et robe d'été, tout les deux ont de grand décolté et elle n'a pas ce côté, j'ai passé quatre ans dans des pays du tiers monde. Elle est donc à la fois trop coincée et trop exposé... Donc, je vais suivre mon instinct et prendre Zooey qui a aussi un peu plus le côté joueur et je ne me prend pas trop au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas

Meredith Grey

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 4 Fév - 15:33

Roooh zut je trouvais Alexis superbe :p Mais Zooey est aussi très bien ! ^^
Bienvenue en tout cas et bon courage pour le reste de ta fiche Joy-Hannah :4:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 11 Fév - 8:13

Zooooooooooooooeeeeeeeeeeeeeeeeeeeyyyyyyyyyyyyyy!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 1350027288


Bienvenue parmi nous, darling! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 2798505843
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 11 Fév - 8:48

Hâte hâte ! Même âge & même métier dans le même service ! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 2798505843
Revenir en haut Aller en bas

Haley J. Carter

Haley J. Carter

◭ bipés : 72


JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 11 Fév - 10:23

Bienvenue Joy-Hannah ! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 4257297559
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 11 Fév - 11:22

Merci beaucoup Denny!

Je sens qu'un lien va s'imposer, n'est-ce pas Aleena?

Merci beaucoup Hailey!
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeSam 11 Fév - 11:39

Un RP surtout ma belle ! (:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeLun 13 Fév - 19:01

C'est fait! Voilà pour ceux qui veulent connaître Joy.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeLun 13 Fév - 19:02

YAY! Ma puce! J'ai hâte de RP avec toi! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 1350027288
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeLun 13 Fév - 19:05

Merchiiii! :10:
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeMar 14 Fév - 17:16

Joy, j'ai vraiment hâte que tu sois validé afin de pouvoir rp avec toi ! Tu ne t'ennuieras pas avec Mathew comme coloc ;)
Revenir en haut Aller en bas

Derek C. Shepherd

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitimeMer 15 Fév - 8:21

Aloooooors, je viens de lire ta fiche en entier ^^

Il y a quelques petites fautes par-ci, par-là, mais j'ai clairement l'impression qu'il s'agit de fautes d'inattention (oubli d'un "s" de temps en temps, rien de dramatique).

Tu es donc validée!

Je trouve ton histoire hyper intéressante, bravo! JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never 4257297559
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Empty
MessageSujet: Re: JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never   JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

JFK :: So, I know what you think... I never run for president, and will never

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-