AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 About last night... [PV Mara Hendricks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Lorenzo W. Donovan

◭ bipés : 116
◭ avatar : Josh Hartnett
◭ copyright : //


MessageSujet: About last night... [PV Mara Hendricks]   Sam 16 Fév - 14:32


About last night…


Lorenzo W. Donovan & Mara Hendricks


Lorenzo s’était réveillé avant que son réveil ne sonne pour une fois. A vrai dire, il n’avait pas très bien dormi cette nuit, ses pensées ne cessant de tourner dans sa tête sans pour autant se mettre en ordre. Allongé sur le dos dans son lit, il éteignit machinalement son réveil quand celui-ci se fit entendre puis se leva sans se poser de question. Il s’en posait beaucoup trop pour le moment et pour cause… Pour vous faire un rapide résumé, l’italien était passé par le bar de Joe la veille au soir, après son garde et y avait retrouvé Mara, une résidente en obstétrique/gynécologie avec qui il s’entendait particulièrement bien. Ils avaient donc discutaient autour d’un verre puis, sans se souvenir préciser comment ils en étaient arrivés là, la jeune femme avait fini par l’embrasser avant de s’enfuir.

Après une douche assez rapide et un petit déjeuner vite avalé, l’italien finit par quitter son appartement pour se diriger vers l’hôpital, toujours un peu dans ses pensées. A vrai dire, il ne comprenait pas trop le comportement soudain de la résidente à son égard la veille. Mais il devait rapidement se changer les idées s’il voulait être vraiment opérationnel pour sa nouvelle garde. Sur le parking de l’hôpital, il resta d’ailleurs quelques minutes de plus dans sa voiture, la tête complètement renversée contre l’appuie-tête et les mains sur le visage après un énième soupir. Ok, a suffisait maintenant, il avait réussi à bosser après un divorce blessant, il pouvait donc bosser après un simple baiser.

Cela faisait maintenant plus de trois heures qu’il gérait les urgences sans le moindre problème, montrant même à une toute jeune interne comment faire pour s’en sortir sans panique de la part de tout le personnel.

- Plus tu es calme face à un patient plus tu lui inspire confiance. Si tu te montres totalement paniquée face à lui, il aura encore plus peur car il peut penser que tu panique parce que tu ne sais pas quoi faire. Tu comprends ce que je veux dire ? Il est déjà suffisamment paniqué de son côté pour voir son médecin dans le même état.

Expliqua-t-il rapidement à son interne du jour suite à sa question concernant le calme et le sang-froid du titulaire. Bon, d’accord, il venait de lui expliquer ça devant une patiente mais elle n’avait pas de quoi paniquée, ayant seulement quelques bouts de verres plantés dans le bras suite à un accident ménager. D’ailleurs, la patiente n’arrêtait pas d’adresser de grand sourire à l’italien pendant que l’interne hochait de la tête à chacune de ses phrases. Oui, il pouvait très bien mettre de côté ses questions le temps de sa garde, il le prouvait une fois de plus.

- Et voilà Mrs Matheson. Bon, il faudra que vous enleviez le pansement ce soir et que vous désinfectiez un peu au niveau des points par précaution mais vous pourrez revenir d’ici la semaine prochaine pour les faire enlever sans problème.

Expliqua-t-il à la patiente après avoir fini le tout dernier point et toujours avec un petit sourire en coin. La jeune femme le remercia en lui demandant si elle aurait la chance de le revoir la semaine prochaine pour enlever ses points, chose à laquelle Enzo répondit qu’il s’agissait en général du travail des internes. Il n’eut pas le temps d’entendre la réponse de la patiente qu’une infirmière vint lui indiquer qu’une ambulance arrivait pour lui. Un dernier mot à la patiente en s’excusant et le grand brun se dirigea vers l’entrée des urgences, son interne sur les talons, et enfila une surblouse jaune avant d’aider son interne à attacher la sienne. Les sirènes ne tardèrent pas à se faire entendre avant que le véhicule ne s’immobilise face à l’entrée pour s’ouvrir sur leur nouvelle patiente.

- Shannon Preston, 27 ans. Accident de la route, plusieurs morceaux de pare-brise dans les bras et le thorax ainsi que des hématomes multiples. Coupure au niveau du front et de multiples autres un peu partout sur le reste du corps mais rien de bien grave. Elle est enceinte de 7 mois et demi.
- Ok, on l’installe dans la salle de trauma 3. Mitchell, bippez un obstétricien, on aura besoin de lui pour s’assurer que tout va bien.


Parvint à se faire entendre Lorenzo par-dessus les questions de la patiente sur son bébé. Exactement ce qu’il venait d’expliquer à son interne : quand un patient arrive aux urgences conscient, il est totalement paniqué. Arrivés dans la salle de trauma, le titulaire attrapa rapidement une lampe pour effectuer le test neuro de base, comme à son habitude, tout en commençant à rassurer la patiente.

- Shannon, calmez-vous s’il vous plait. Je suis le docteur Lorenzo Donovan et je vais m’occuper de vous d’accord ? Tout va bien, vous ne semblez pas avoir quelques choses de grave mais un collègue va venir vous examiner pour votre bébé d’accord ? Vous savez où vous êtes ?
- Au Seattle Grace Hospital c’est ça ?
- Exactement, vous savez quell jour nous sommes ?
- Jeudi, on est jeudi. Est-ce que je vais perdre mon bébé ? Il n’a rien docteur ? S’il vous plaît, dites-moi qu’il n’a rien.
- Nous attendons le diagnostic d’un collègue mais ne vous inquiétez pas Shannon, je suis sûr que votre enfant va bien. Vous êtes entre de bonnes mains ici, calmez-vous.


Acheva-t-il alors qu’il entendit enfin la porte de la salle s’ouvrir puis se refermer derrière lui, signe qu’un obstétricien était enfin arrivé. Venant tout juste de s’assurer que les constantes de la patiente était stable, il se tourna pour voir avec qui il allait travailler puis marqua un petit temps d’arrêt. Et oui, Mara bien sûr, sinon c’était pas drôle… Et pour compléter la blague, il fallait que ce cas ressemble énormément au cas sur lequel ils s’étaient rencontrés trois mois plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mara Hendricks

◭ bipés : 39
◭ avatar : Katharine McPhee
◭ copyright : Blinizz Sucré


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

MessageSujet: Re: About last night... [PV Mara Hendricks]   Dim 17 Fév - 11:47


Un violent orage avait éclaté durant la nuit. Comment Mara le savait-elle ? Oh mais c’était très simple : la belle brune n’avait pas dormi de la nuit parce qu’elle avait fait une sacré boulette. Un énooooorme boulette même. La veille au soir, elle s’était rendue chez Joe – comme souvent après une garde pénible – et avait trouvé le Dr Donovan au bar. Ils avaient bu quelques verres, parlé, ri, pouffé et puis … BAM ! La boulette ! Ils étaient entrain de rire d’une situation des plus indélicates que racontait Mara et à ce moment-là, Lorenzo éclata de rire. Le regard émeraude de Mara croisa celui du séduisant titulaire et, sans vraiment trouver d’explications rationnelles, elle eut envie de l’embrasser. Pas une petit envie, comme elle avait déjà pu avoir par le passé et qu’elle avait refreiné en voyant l’alliance du brun autour de son cou, non une véritable envie qu’elle ne put réprimer. Elle lui fit un petit sourire et s’approcha de lui tout en mettant ses mains sur ses joues pour finir par l’embrasser. Le plus surprenant dans l’histoire n’était pas qu’elle ait eu l’audace d’oser l’embrasser mais que lui ait répondu à son baiser ! Et – mon dieu !!! – il avait les lèvres si douces et si elle était honnête avec elle-même, Mara avouerait qu’il embrassait divinement bien et qu’elle aurait bien recommencé mais Lorenzo était un titulaire. Elle, résidente, ne pouvait pas embrasser un titulaire ! Elle ne voulait pas passer pour la résidente qui couchait avec un titulaire pour avoir toutes les interventions qu’elle voulait si avoir d’ennuies avec Ellis Grey. Non, elle voulait juste finir sa résidence et obtenir – elle le souhaitait plus que tout ! – un poste de chirurgienne en gynécologie-obstétrique au SGH. C’était la dernière chose qu’elle souhaitait : se faire remarquer.

Mais en même temps, le mal était fait. Ils s’étaient embrassés … ou plutôt ELLE l’avait embrassé et il avait répondu à son baiser et elle avait adoré ça.

C’était dans ses moments-là qu’elle aurait aimé avoir encore Karen, sa sœur jumelle, à ses côtés. Elle seule aurait pu la conseiller : ce n’était pas seulement sa sœur, c’était aussi sa meilleure amie, sa confidente et sa moitié !

La sonnerie de son réveil la tira de ses pensées. Elle soupira longuement avant d’éteindre cette sonnerie stridente avant d’aller se doucher et se préparer pour aller travailler. Elle enfila un jean, un pull coll V noir, des ballerines ainsi que son blouson en cuir et sortit de son appartement. En bas de chez elle, la brunette s’acheta un croissant dans la boulangerie française de son quartier avant de prendre sa voiture et filer au SGH.

Ce n’est qu’une fois à l’hopital et sa tenue de médecin enfilée (ainsi que ses converses roses bonbons) qu’elle se prit un café et qu’elle mangea son croissant tout en potassant tous les dossiers du service d’Addison. Elle devait connaitre toutes les patientes sur le bout des doigts avant la visite. Elle avait l’impression que depuis la mort de Karen, beaucoup de personnes prenaient des pincettes avec elle, attendant peut-être qu’elle pète un plomb mais non, elle était plus que jamais décidée à réussir … Enfin presque ! Elle n’arrivait pas à se sortir ce baiser de la tête. Surtout qu’après elle s’était enfuie comme une voleuse. En même temps, elle n’aurait pas supporté de soutenir son regard et l’entendre dire : Mara on n’aurait pas du. Ou pire : mais enfin Dr Hendricks qu’est-ce qui vous a pris ?! Alors elle a préféré fuir. Peut-être avait-il trop bu et il s’en souviendrait pas aujourd’hui ? Non, fallait pas rêver, il était totalement sobre, quoi que …

Non, on embrasse pas si bien avec 3 g d’alcool dans le sang, rêve pas ma fille ! se morigéna-t-elle en faisant tourner son stylo entre ses doigts.

La belle résidente tourna en rond pendant une bonne quinzaine de minutes quand son bipper sonna et qu’une infirmière vint la voir pour l’avertir qu’Addison Shepherd était entrain d’opérer et que Mara devait s’occuper de toute ses patientes ce matin mais qu’avant elle devait passer aux urgences. La traumato l’avait bippé.

Merdeee !!! … Bon aller, on se calme si ça se trouve c’est le Dr Hunt de garde aujourd’hui. Pas de quoi s’affoler ! Et puis si c’est bien Lorenzo, peut-être qu’il s’en souviendra pas au final !

La jeune femme n’avait pas le temps de se poser plus de questions. Elle remercia rapidement l’infirmière et lui dit qu’elle reviendrait après son urgence pour les visites. Elle courut jusqu’aux urgences tout en attachant ses cheveux en un chignon indiscipliné et arriva devant la salle de trauma. Comme d’habitude les urgences étaient bondées. Si elle n’aimait pas autant l’obstétrique et la gynécologie, elle aurait surement choisi la traumato !
Tout en ouvrant la porte, elle sentit ses joues s’empourprer – elle détestait ça ! Elle avait plus 14 ans, rougir face à un homme ça faisait vraiment gamine ou adolescente travaillée par ses hormones ! – mais se reprit bien vite en se raclant la gorge. Elle prit le dossier qu’on lui tendit et demanda :

« Qu’est-ce qu’on a ? »
« Shannon Preston, 27 ans. Accident de la route, plusieurs morceaux de pare-brise dans les bras et le thorax ainsi que des hématomes multiples. Coupure au niveau du front et de multiples autres un peu partout sur le reste du corps mais rien de bien grave. Elle est enceinte de 7 mois et demi. » Reprit le secouriste encore présent.

Elle lâcha alors le dossier et s’avança alors vers la patiente.

« Bonjour Shanon, je suis le Dr Mara Hendricks, c’est moi qu’on a appelé pour examiner votre bébé et si il va bien. Quand devez-vous accoucher Shannon ? » lui dit-elle avec un petit sourire le plus rassurante possible]
« Je vais pas perdre mon bébé n’est-ce pas ? Je veux pas le perdre !!! L’accouchement est programmé dans 1 semaine et demi. » dit-elle les larmes aux yeux.
« Calmez-vous Shannon. Je vais regarder ça tout de suite. Est-ce que vous sentez votre bébé bouger ? »

Elle souleva le pull de sa jeune patiente et constata un léger hématome sur le ventre mais aucune lésion apparente.

« Je vais vous faire échographie Shannon, essayez de ne pas bouger, d’accord ? »

La voix de Mara semblait calme en apparence mais le cas de Shannon n’était pas anodin. L’hématome sur le ventre de la maman pouvait être très grave pour le bébé et c’était pour cette raison qu’il fallait faire absolument cette échographie.

« Vous n’avez rien décelé au neurologique Dr Donovan ? » dit-elle en s’adressant pour la première fois depuis son arrivée dans la salle à Lorenzo.

Elle versa le gel sur le ventre de la future maman et posa l’échographe. Elle ne mit pas longtemps à entendre le bruit du cœur.

« Vous entendez ça ? Votre bébé va bien Shannon. Son cœur bat tout à fait normalement » lui dit-elle en souriant à la patiente. Cette dernière poussa d’ailleurs soupir de soulagement quand elle poussa un cri de douleur. Mara lâcha l’échographe et monitora la maman. « Respirez Shannon, c’est une contraction ! » Une fois la douleur passée, elle se tourna enfin vers Lorenzo tout en essayant au maximum de croiser son regard. « Je ne crois pas qu’elle soit en travail. Ça arrive assez régulièrement après un stress, ou une contrariété chez des femmes qui ne sont pas encore totalement à terme. Je vois rien de grave mais j’aimerais bien la garder en observation au moins jusqu’à ce soir pour voir si les contractions continuent ou pas … et je suppose qu’avec le nombre de plaies, vous allez en avoir pour un moment pour enlever tous les débris de pare-brise. Vous avez besoin d’aide ? » Parfois Mara se trouvait carrément maso ! Elle essayait d’éviter le beau brun au maximum et là que faisait-elle ? Elle proposait de rester. Non mais n’importe quoi !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lorenzo W. Donovan

◭ bipés : 116
◭ avatar : Josh Hartnett
◭ copyright : //


MessageSujet: Re: About last night... [PV Mara Hendricks]   Jeu 21 Fév - 10:07


About last night…


Lorenzo W. Donovan & Mara Hendricks


Combien de temps resta-t-il planté face à la résidente sans réaction ? Pour lui, cela sembla être une éternité, pourtant, Mara venait tout juste d’ouvrir la bouche pour demander au secouriste ce qui était arrivée à leur patiente qu’il se retournait déjà de nouveau vers celle-ci. Se concentrer sur les bouts de pare-brise, voilà ce qu’il fallait qu’il fasse pour être sûr que tout est l’air parfaitement naturel entre eux. Et surtout, ne pas montrer un quelconque signe de panique ou de stress s’il ne voulait se faire repérer par les infirmières. Enzo ? Détendu face à une femme qui l’avait embrassé la veille au soir avant de filer à l’anglaise ? Et pourquoi pas le père noël en tutu dans le hall de l’hôpital en train de danser la samba ?!

L’italien se força pourtant à se concentrer sur un morceau de pare-brise qui l’inquiétait au niveau du thorax. Il semblait assez profondément enfoncé et il se pouvait qu’il ait touché un poumon ou endommagé trop sévèrement les tissus alentour. Il se mit alors au travail, rapidement imité par Mara, de l’autre côté de la patiente.

- Rien. Tout semble normal. Mais par précaution, j’aimerais la garder en observation cet après-midi.

Expliqua-t-il à la résidente, les yeux toujours sur le bout de pare-brise, comprenant rapidement qu’il valait mieux communiquer avec elle pour le bien de leur patiente. Ils auraient tout le temps de s’ignorer ou de parler de ce qu’il s’était passé la veille plus tard. Il finit par le retirer avec précaution pour se sentir rassurer en voyant qu’au final, il n’avait rien fait de grave en dehors de la plaie assez profonde. Lorenzo aurait presque poussé un soupir de soulagement s’il n’avait pas appris durant son internat à ne montrer aucune inquiétude ou forme de soulagement soudain face à un patient conscient.

La suture faite, il passa à l’examen des autres bouts de verre présent dans le thorax, voulant les enlever en priorité, pendant que la brunette faisait une échographie de son côté. Pour le moment, ils ne se gênaient pas et cela permettaient aux deux d’avancer à bon rythme dans leur travail. Il avançait plutôt bien, vite et proprement, comme il l’avait appris et continuait de le faire depuis qu’il était titulaire. Il n’en était pourtant qu’à un quart à peu près quand Mara lui indiqua avoir terminé de son côté en lui faisant un petit compte rendu. Il hocha de la tête tout en l’écoutant, le regard toujours posé sur son travail, avant de le relever lorsqu’elle parla de garder la patiente en observation jusqu’au soir.

- Pas de soucis pour moi, cela prolongera la durée que je souhaitais. Et si vous vous rappelez de vos bases en trauma, je ne suis pas contre un peu d’aide.

Lança-t-il alors sans vraiment réfléchir ! Il avait tout fait pour ne pas penser à la résidente depuis ce qu’il s’était passé hier soir et voilà qu’il acceptait son aide alors qu’il y en avait pour près d’une heure facilement avec tous ses bouts de verre et la plaie au front dont il devait s’occuper rapidement. La plaie n’était pas assez importante pour faire appel à un plasticien, un interne lui-même pourrait s’en occuper sans trop de problème.

- Euh, je… Tu, enfin vous. Euh… Il faudrait s’occuper du bras de votre côté.

Réussit-il à bafouiller tant bien que mal avant de reposer son regard sur son travail, histoire d’éviter le regard de la brunette.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: About last night... [PV Mara Hendricks]   

Revenir en haut Aller en bas
 

About last night... [PV Mara Hendricks]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Monster Hospital
 :: 
Hall d'entrée
 :: Les Urgences
-