AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Amelia Shepherd

◭ bipés : 57
◭ avatar : Caterina Scorsone


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Mer 30 Jan - 18:29

      « Enfoiré ! »

    Amelia, un verre de soda à la main, et oui, elle n’avait plus le droit de boire du café maintenant qu’elle était enceinte, rouspétait devant un chauffard qui venait de lui passer sous le nez assez rapidement, lui grillant le passage sur le passage piéton. La jeune femme sortait du Seattle Mercy West Hospital où elle venait de fignoler quelques détails sur sa future résidence là-bas. Mais pour l’instant, elle devait se dépêcher, elle avait rendez-vous chez le médecin pour son bébé. Elle savait que ça allait bien, le bébé bougeait bien, il paraissait jouer au foot dans son ventre. C'était un examen de routine, Amelia venait tout juste de rentrer dans le 7ème mois.
    Plus que deux mois et elle verrait son bébé, mais elle n’avait pas encore pris sa décision. Serait-ce son bébé ou celui d’inconnus ? Elle avait encore quelques temps pour se décider : savoir si elle garderait cet enfant ou si elle le ferait adopter… Dans son sac, elle avait des formulaires d’adoption, elle avait rencontré un gentil couple de peut être futur parent, mais se sentait, pour le moment, incapable de remplir les papiers. Elle était partagée, elle tenait à son bébé, mais en même temps, elle se sentait incapable de l'élever seule. Et si elle ne parvenait pas à s'attacher à lui ? Et s'il ne l'aimait pas ? Et si elle ne s'en sortait pas... Peut être qu'il serait mieux ailleurs, avec des personnes qui seraient prête à tout pour être parent...

    Au coin de la rue, elle entendit des cris qui la sortirent de ses pensées. Intriguée, elle tourna la tête et vit, avec un grand effroi, une voiture folle surgir, soit le conducteur avait eu un malaise au volant, soit il avait perdu le contrôle de son véhicule. Ce fut alors qu’elle le vit. Un petit blondinet d’une dizaine d’années, seul et sur la trajectoire de la voiture folle. La jeune femme ne réfléchit pas deux fois et se précipita sur l’enfant pour le pousser sur le côté. Il tomba sur le trottoir un peu plus loin mais elle savait que ses dégâts ne seraient que superficiels. Amelia eut juste le temps de se tourner pour protéger son ventre. La voiture heurta un lampadaire qui, par chance, amortit sa course folle puis elle percuta de plein fouet Amelia...
    La jeune femme se fit traînée par la voiture sur quelques mètres et sa tête heurta très violemment le mur. Amelia se retrouva coincée entre le mur et la voiture, la jambe sous un tas de ferraille. Elle ressentit une douleur dans tout son corps. Elle ne sentait plus sa jambe et elle n’arrivait plus à respirer. Quelques secondes plus tard, elle perdait connaissance.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Jeu 31 Jan - 11:00


En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée


« Quiconque sauve une vie. Sauve le monde entier. » Cette réplique, Jimmy l'avait entendu en regardant le film "La liste de Schindler". Et cette simple phrase le marqua profondément. Il y croyait plus que tout à ce message d'espoir. Voilà pourquoi tous les matins, c'est avec conviction et détermination qu'il prenait son service. Le secouriste n'avait pas la prétention de se comparer à Oskar Schindler. Sa vie n'avait rien d'un régime totalitaire. Il risquait certes parfois sa vie sur certaines missions, mais cela était bien différent des dangers du nazisme. Mais dans son métier, Jimmy ne savait vraiment qui il soignait. Cela pouvait être un professeur, un moins que rien, un chercheur, un dealer. Peu importe l'importance du patient dans la société ! A chaque intervention, Jimmy faisait son maximum pour chaque blessé.

- Appel à toutes les voitures. Accident grave sur la 6ème avenue. Voiture contre Piéton. Besoin de renfort urgent !
- Central, ici 61 Bravo. Prêt pour intervention. Quels sont les coordonnés ?

Immédiatement les lumières de l'ambulance se mirent à s'alarmer, très vite accompagnées de la sirène qui criait aux autres véhicules de dégageaient la route. Jimmy n'était pas au volant alors il se contentait d'observer devant lui, se concentrant déjà pour agir au plus vite. Il ne pouvait rien envisager tant qu'il n'était pas sur les lieux, tant qu’il ne pouvait pas voir l’ampleur des dégâts.

Il ne fallut que deux minutes à l’ambulance pour parvenir sur les lieux de l’accrochage La voix de l'appel radio n'avait pas menti. L’accident avait causé de graves blessures. En quelques secondes, lui et son coéquipier descendirent du véhicule pour récupérer à l'arrière du camion leurs matériels. Celui-ci en main, ils se précipitèrent en direction des victimes.

- Va voir le conducteur et l’enfant, je m'occupe de la femme !

Ils étaient les premiers sur les lieux. Ils devaient réagir vite et se diviser. En approchant du corps inconscient de la future maman, Jimmy ordonna à la foule, témoin de la scène, de s’écarter. Il lui fallait un maximum d’espace. Une équipe de police, intervint l’instant d’après, faisant reculer toute gêne potentielle et sécurisant les lieux.

Jimmy, accroupi au niveau de la jeune femme, fit son premier bilan. Il posa sa main droite sur le thorax pour vérifier sa respiration pendant que sa main gauche attrapa cette de la victime. « Madame, est-ce que vous m’entendez ? Pouvez-vous me serrez la main ? » Devant l’absence de réponse, il chercha le pouls carotidien mais n’en détecta aucun. Son collègue le rejoignit à ce moment-là. D’autre équipes d’ambulanciers venaient d’arriver sur les lieux et se chargèrent des autres blessés.

Jimmy commença un massage cardiaque pendant que son collège plaça plusieurs capteurs sur la jeune femme. Le rythme cardiaque était très inquiétant. Ils procédèrent à une défibrillation. Après avoir provoquer deux chocs électriques, le cœur repartit à un rythme plus rassurant. Tout se passait extrêmement vite. Jimmy et son coéquipier s’échangeaient les ordres avec une telle habitude, que les premiers gestes se faisaient presque naturellement, comme par reflex. Le pouls étant réapparut, la jeune femme se remit à respirer. Jimmy plaça un masque à oxygène et demanda à son collègue de surveiller le bébé. « Madame, vous m’entendez, vous pouvez ouvrir les yeux ? » Jimmy avait besoin avant tout que la future maman reprenne conscience. Il l’appela sans cesse et quand il s’aperçut que ses paupières commençaient à vaciller, il répéta sa question. Et pour qu’elle ne panique pas, il l’alerta. « Madame vous m'entendez ? Vous avez eu un accident. Est ce que vous pouvez me dire votre nom ? ». Une question très simple. Nécessaire pour établir un premier contact et surtout pour s’assurer de l’absence de dommage important au cerveau.


∞everleigh

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Amelia Shepherd

◭ bipés : 57
◭ avatar : Caterina Scorsone


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Jeu 31 Jan - 17:39

    Amelia resta inconsciente de longues minutes tandis qu'une ambulance arriva très rapidement sur les lieux de l'accident... Puis, son cœur s’arrêta quelques instants, quelques secondes au moment où l'ambulancier se pencha sur elle et lui posa la main sur la carotide. Il entama alors un massage cardiaque puis stimula son cœur grâce au défibrillateur. Le cœur d'Amelia reprit un rythme faible mais constant. Elle fut tirée de son inconscience par le jeune homme. La jeune femme gémit tandis qu’il lui demandait d’ouvrir les yeux. C’est ce qu’elle fit et aussitôt, la douleur la submergea. Tout son corps irradiait de douleur, une douleur forte, intense. Elle se cambra en arrière et poussa un long gémissement. Amelia avait du mal à respirer malgré le masque à oxygène. L’ambulancier lui demanda son prénom. La jeune femme secoua la tête, elle n’avait plus les idées très claires, ou plutôt, ses idées n’arrivaient plus à se mettre en place. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait là, de qui elle était, de l'endroit où elle était ou même de la date. La seule chose qu’elle savait c’est qu’elle avait mal et qu’elle ne pouvait pas bouger. La douleur commençait à l'arrière de la tête là où elle avait heurté violemment le mur et d'où une vilaine blessure saignait, puis, il se propageait un peu partout dans son corps. Elle souffrait de multiples blessures un peu partout sur le corps : des simples égratignures un peu partout sur ses bras en passant à son ventre, ses côtes...

      « J’ai mal… »

    Amelia tenta vainement de remuer, mais peine perdu. Sa jambe était toujours bloquée sous la voiture. Elle s’agita, tenta d’arracher son masque à oxygène.

      « Mes jambes, je ne peux plus les bouger.. »

    Ce fut alors qu’une douleur encore plus forte la prit. Une douleur venant de son ventre. Malgré sa jambe coincée, elle se plia en deux en hurlant. Amelia gémit et murmura :

      « Mon ventre.. »

    Elle posa ses mains sur son ventre rebondit. Le bébé ne bougeait plus et elle avait tellement mal. Amelia avait de plus en plus de mal à respirer et la panique n’arrangeait rien. Sa respiration se bloqua soudain et elle fut incapable de reprendre son souffle. Les capteurs s’affolèrent et elle entendit une sorte de bip continu. Son regard affolé chercha celui de l'ambulancier. Elle ne respirait plus, elle cherchait à reprendre sa respiration mais elle n'y arrivait pas. Elle laissa retomber sa tête en arrière, à deux doigts de l'inconscience...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Ven 1 Fév - 12:09


En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée


A son grand soulagement, Jimmy perçut les gémissements de la jeune femme renversée. C’était un bon signe. Il fut encore plus rassuré quand deux pompiers arrivèrent à ses côtés pour commencer à dégager la voiture. Ils s’inquiétèrent d’abord de l’état de la future maman pour évaluer à quel rythme ils devaient opérer. De toute évidence, il fallait agir très vite. Et pendant qu’un des deux courût en direction de leur camion pour chercher l’outillage nécessaire, Jimmy tenta d’immobiliser sa patiente qui de toute évidence avait bien repris conscience. Elle ne répondit pas à sa question mais se plaignit d’avoir mal. Quand elle tenta d’ôter son masque, il l’en empêcha. « Non, non il faut que vous laissiez ça. Je vais vous donner quelque chose pour la douleur. Dans quelques secondes vous ne sentirez plus rien. » Il attrapa rapidement un seringue de morphine qu’il injecta aussi vite dans son bras. Elle murmura qu’elle ne pouvait plus bouger ses jambes suivi d’une plainte plus forte par rapport à son ventre. Jimmy remarqua une légère perte sanguine au niveau du vagin. Immédiatement il pensa à un décollement du placenta causé par le choc de l’accident mais ne pouvait pas en être sur avec l’équipement présent. Il jeta un œil à son collègue qui lui indiqua que le rythme cardiaque du bébé était légèrement élevé, mais pas encore affolant. Quand Jimmy regarda à nouveau le visage de la jeune femme, il recommençait à suffoquer et son rythme cardiaque à elle redevenait alarmant. Il l’accompagna dans son mouvement pour qu’elle se rallonge parfaitement et leva légèrement son menton pour faciliter sa respiration. « Passe moi une ampoule d’atropine » Il injecta le produit et aussitôt une accélération cardiaque se produit pour se stabiliser à nouveau. La seconde d’après, la future maman retrouvait parfaitement ses esprits « Madame ! Restez avec moi d’accord. Il faut que vous vous calmiez. C’est important pour votre bébé. Concentrez vous sur votre respiration ! La morphine devrait commencer à vous soulager. »

Les pompiers avaient commencé à installer leur cric sous la voiture et doucement ils soulevèrent le tas de ferrailles. En quelques secondes, la jeune femme était libérée mais ils ne la déplacèrent pas encore. Jimmy cria qu’on lui apporte la civière. Il voulait au plus vite quitter la scène de l’accident pour la conduire à l’hôpital. Tout en compressant au maximum les jambes de la blessée, l’ambulancier veillait à continuellement maintenir le contact avec la jeune maman. Pour la rassurer, il lui expliqua tout ce qui était en train de se passer. « Madame, vos jambes sont à présent dégagées. Est-ce que vous pouvez les remuer ? » Il voulait s’assurer qu’il n’y avait aucune paralysie. « Dans quelques secondes, on va vous placer sur le brancard. Il faut qu’on vous emmène à l’hôpital rapidement. Votre bébé va bien pour le moment, mais il y a des quelques saignements. » Il expliquait toutes ces choses sur un ton très amical mais très ferme à la fois. Il voulait lui faire comprendre qu’il avait la situation en main et que même si cela semblait préoccupant, elle ne devait pas s’inquiéter. Devant la peur des blessés, la chose vitale était de montrer qu’il savait ce qu’il était en train de faire et qu’il n’était pas dépassé par les évènements. Plusieurs personnes se placèrent autour d’elle. Chacun prêt à soulever une partie de son corps dans un même mouvement. Il y avait un pompier prêt à maintenir son cou, un autre les jambes au niveau du flanc gauche. Le collègue de Jimmy était en face. Un ambulancier d’une autre équipe était venu se placer au niveau du thorax face à Jimmy. « Est-ce que vous être prête ?»



∞everleigh

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Amelia Shepherd

◭ bipés : 57
◭ avatar : Caterina Scorsone


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Ven 1 Fév - 13:09

      « Pas de morphine... Non... »

    Il y a quelques années, Amelia était une droguée. Elle avait même fait une overdose à l’âge de 16 ans. Elle avait replongé à plusieurs reprises et n’avait pas touché à de la drogue ou de la morphine depuis longtemps maintenant. Mais son corps ne connaissait que trop bien les effets de la morphine. Aussi, elle craignait qu’une dose de morphine, même infime ne la fasse replonger. Elle n’avait plus les idées très claires et tout se mélangeait. Si le risque de replonger à cause de la morphine était infime, il lui paraissait dramatique alors que ce qui était dramatique à cet instant-là, étaient les dégâts que son corps avait subi et les risques que son bébé encourrait.
    La dose de morphine injectée lui fit le plus grand bien. La douleur au ventre et au reste de son corps s’envola bien vite, elle avait toujours mal mais la douleur était supportable. Peu à peu, elle reprenait ses esprits et ses idées se remettaient en place. Amelia tenta de se concentrer sur ce que l’ambulancier lui disait. Elle avait de plus en plus de mal à rester concentré et chaque seconde était une lutte pour ne pas sombrer dans l’inconscience. Elle était résidente, elle savait donc mieux que quiconque que si elle restait consciente, ses chances de survie seraient meilleures.
    Lorsqu’elle eut de plus en plus de mal à respirer, l’ambulancier lui injecta une dose d’atropine et facilita sa respiration en l’allongeant et en lui redressant le menton. L’air s’infiltra aussitôt jusqu’à ses poumons et elle retrouva de la couleur. La jeune femme avait toujours une respiration sifflante et difficile mais au moins, elle respirait.
    Les pompiers arrivèrent et dégagèrent les jambes de la jeune femme. Elle paniquait à l’idée de perdre son bébé, de perdre ses jambes, de mourir… Amelia essaya de parler, elle ne put que murmurer :


      « Amelia, je m’appelle Amelia… »

    L’ambulancier lui demanda si elle pouvait bouger ses jambes. Une lueur de crainte passa dans son regard. Si elle n’arrivait pas à les bouger, alors cela signifiait qu’elle pouvait être paralysée. Elle était résidente en neurochirurgie, alors elle signifiait ce que ça pouvait signifier : que sa moelle épinière pouvait avoir été touchée, que ses jambes pouvaient être brisées…
    Elle rassembla ses dernières forces pour tenter de bouger ses jambes et y parvint, un simple frémissement des orteils. Amelia jeta un regard anxieux à l’ambulancier. Avait-elle réussi ?
    Puis, il lui dit qu’ils allaient la mettre sur un brancard et qu’ils devaient l’emmener à l’hôpital assez rapidement. La jeune femme secoua la tête :


      « Je ne peux pas accoucher, c’est trop tôt, mon bébé pourrait ne pas survivre… Protégez-le, protégez mon bébé s’il vous plait… »

    L’ambulancier lui demanda si elle était prête. Amelia fit un signe affirmatif et ils la soulevèrent pour la placer sur le brancard. Amelia n’avait pas peur que les médecins ne sachent pas ce qu’ils faisaient, elle leur faisait entièrement confiance. Elle avait juste peur que son corps ne tienne plus, lâche ou que son bébé ne tienne plus le coup non plus.
    Sa main chercha celle de l’ambulancier et elle la serra pour se rassurer. Soudain, elle se souvint de l'enfant, elle l'avait poussé pour que la voiture ne le renverse pas. Lorsqu'on la mit dans l'ambulance, elle était seule. Elle eut alors peur que la voiture ne l'ait fauché lui aussi...


      « Il y avait un enfant, la voiture allait le renverser... »

    Soudain, elle se sentit enveloppée dans une sorte de torpeur. L'ambulancier devenait flou et elle se sentait partir. Elle était tellement fatiguée. Elle avait juste envie de fermer les yeux et de dormir...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Sam 2 Fév - 1:52


En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée


Maintenant que ses jambes étaient dégagées, plus rien ne retenait Jimmy ici. Avec les cas comme cela, une femme enceinte aussi violemment heurtée par un véhicule, il valait mieux être le plus rapidement à l’hôpital. Là-bas les médecins seraient plus à même de déterminer si le bébé était en souffrance, de vérifier si l’hématome derrière la tête ne cachait pas une hémorragie, de traiter le plus proprement les blessures aux jambes. Lui son travail était d’empêcher la dégradation de son état. Même si la jeune femme refusa la morphine, il injecta le produit. C’était ce qu’il y avait de moins dangereux pour le bébé et si elle continuait de souffrir ainsi, elle ne pourrait jamais parvenir à retrouver son calme. Un état de stress trop long à cause de la souffrance ne pouvait qu’être néfaste pour l’enfant à naitre. L’accidenté de la route finit pas lui donner son nom. Si elle s’était souvenue qu’il lui avait demandé c’était un très bon signe. Sa mémoire à courte terme n’était pas endommagée tout comme révéler cette information indiquait qu’elle n’était pas victime d’amnésie. « Très bien Amelia. Moi je suis Jimmy » Directement il lui demanda de bouger ses jambes. Elle parvint qu'à faire un faible mouvement mais c’était amplement suffisant pour lui. Immédiatement il voulut la rassurer. « C’est parfait Amelia ! » Maintenant qu’il s’était assuré de l’absence de paralysie il lui indiqua les prochaines étapes. Il ne voulut pas mentir. La vérité annoncée de façon très simple, par de simple fait était bien souvent plus efficace pour obtenir la confiance et c’est ce qu’il y avait de plus essentielle dans une relation patient/secouriste. Sa vie était entres ses mains après tout. Ce n’était pas rien. Jimmy expliqua donc que le bébé se portait bien pour le moment, mais valait mieux ne pas prendre le risque d’attendre trop longtemps. Bien évident, elle évoqua ses craintes quant au terme bien trop avancé pour l’enfant. « Je vous promets que je vais autant veiller sur lui que sur vous ! » ce n’est pas parce qu’il n’était pas né qu’il fallait négliger ce petit être. Sa présence imposait le double de vigilance.

Tout le monde était prêt à transférer la femme sur le brancard. Il ne manquait plus que l’autorisation de la principale intéressée. Elle hocha la tête et Jimmy fit un décompte jusqu’à trois pour que tout le monde s’accorde. Le transfert se fit sans aucun souci. Jimmy remonta le brancard à la hauteur de sa taille et le poussa vers son ambulance qui attendait patiemment son chargement. Avant que tous ne soulèvent à nouveau le lit d’appoint, Amelia s’inquiéta pour l’enfant qu'elle avait sauvé de la voiture devenue folle. « Il est juste là, sain et sauf. Il est un peu sous le choc mais il a eu aucune blessure » Jimmy tenait ses informations de son collègue qui s’en était assuré à leur arrivée. Un nouveau décompte et Amelia fut installée dans l’ambulance. Jimmy resta à ses côtés, son coéquipier prit le volant. Il parla constamment à la jeune femme, lui posant des questions pour la maintenir réveiller tant qu’il pouvait. Elle lui révéla son âge et à quel stade de la grossesse elle en était. Et alors qu’il lui demanda si elle était allergique à certains produits son état se dégrada. Cette fois-ci il n’était plus possible de la rappeler à lui avec sa voix. Elle avait à nouveau cessé de respirer et son rythme cardiaque ainsi que celui du bébé s’emballaient. Il demanda à son partenaire dans combien de temps il serait au Seattle Grace puisque que c’était les urgences les plus proches, il lui répondit trois minutes. C’était trop long pour la maintenir ainsi. Cette fois-ci il n'avait plus le choix. « Arrête-toi. Elle ne respire plus. Je dois l’intuber. » Pendant que son collègue stoppait la voiture sur le côté, Jimmy attrapa un kit et inséra la canule dans la bouche de la jeune femme avec la plus grande précision. Il commença à la ballonner et écouta le souffle. L’air pénétrait correctement dans ses poumons. « Tu peux y aller » cria-t-il au conducteur. L’ambulance redémarra au quart de tout pendant que Jimmy appuyait à intervalles réguliers sur le ballon. Moins de trois minutes après, le véhicule s’immobilisa et un membre de l’hôpital ouvrit les portières. Bien que son collègue avait déjà prévenu les urgences de leur arrivée et de l’état de la jeune femme, Jimmy énuméra tout de même toutes les informations à l’équipe présente. « Jeune femme, 28 ans, renversée par une voiture. Blessures à la tête et aux jambes. Elles étaient immobilisées sous la voiture mais elle a réussi à remuer ses orteils. Elle a reçu une ampoule d’atropine et de la morphine. Choquée à deux reprises sur les lieux, son pouls est très instable. J’ai du l’intuber sur le trajet. Tension 6/5. Elle en est à sept mois de gros. Le rythme cardiaque de fœtus est élevé, ils étaient à 170 en arrivant. Il y a eu des pertes vaginales. Possibilité d’un décolla du placenta en raison de la violence du choc. » Il résuma son bilan pendant que le transfert du brancard se faisait de l’ambulance jusqu’au cœur des urgences. On la transféra à nouveau de son brancard au coeur de l’hôpital et Jimmy se recula pour laisser la petite équipe prendre la relève.



∞everleigh

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mathew Evans

◭ bipés : 59


MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Sam 2 Fév - 15:29





C’était une journée tranquille pour le moment pour le jeune interne. Il faisait des heures sup’ à la mine mais il n’avait rencontré vraiment rien d’intéressant. Quelques entorses, et quelques nez bouchés, rien de très bien réjouissant pour un jeune homme plein d’enthousiasme. Il espérait qu’un cas intéressant allait arriver. Il rêvait d’aller enfin au bloc aujourd’hui. C’était assez mal vu de bader en plein milieu des urgences sans rien faire. En effet, il le sut vite puisque une infirmière vint lui donner un dossier. Mathew lui lança un regard noir. Il n’aimait pas qu’on le brusque pour des choses futiles. Mais bon, il se décida quand même à observer le cas. C’était une gamine de dix ans qui avait fait une chute à l’école. Elle alla donc voir la famille. L’enfant était assise tranquillement sur le lit, sa mère était debout à coté. Elle avait l’air assez stressé. L’interne sortit son plus beau sourire et essaya d’être le plus aimable possible quand il se présenta et demanda à la petite fille ce qui pouvait bien l’amener. Elle n’eut même pas le temps de l’ouvrir que sa mère lui coupa la parole et répondit à sa place comme si elle savait mieux que sa famille ce qui n’allait pas chez elle.


– Elle s’est fait violemment poussé sur le sol par l’un de ses camarades. Elle a une entaille assez profonde. Elle ne s’en plaint pas mais je trouve que la plaie n’est pas très belle. Vous pourriez faire quelque chose, Docteur.


Ce n’était pas formulé comme une demande mais plus comme un ordre. Mathew s’assit sur un tabouret et commença à examiner la jambe de la petite. L’entaille méritait de se faire désinfecter et elle aurait sans doute besoin de quelques points mais il n’y avait pas lu à se stresser de la sorte. Le jeune homme alla donc chercher le matériel dont il avait besoin. Il commença par nettoyer et désinfecter la plaie. Il passa une dose de morphine à la gamine pour qu’elle ne sente rien et prit soin de faire le peu de suture dont elle avait besoin. Le travail terminé, il continua à discuter avec la mère qui ne semblait pas vouloir le lâcher. Elle avait des questions toute aussi banales et inutiles les unes que les autres. Mais il était inutile ici et on l’appela pour aller attendre une ambulance. Apparemment, il y avait eu un accident de voiture en ville, une femme enceinte avait été blessé. Le jeune homme se précipita dehors. Il voulait un cas intéressant, il n’allait pas être déçu. Il arriva dehors tandis que l’ambulance arrivait à son tour. L’ambulancier sortit le brancard et donna les informations nécessaires au jeune interne.

– Jeune femme, 28 ans, renversée par une voiture. Blessures à la tête et aux jambes. Elles étaient immobilisées sous la voiture mais elle a réussi à remuer ses orteils. Elle a reçu une ampoule d’atropine et de la morphine. Choquée à deux reprises sur les lieux, son pouls est très instable. J’ai du l’intuber sur le trajet. Tension 6/5. Elle en est à sept mois de gros. Le rythme cardiaque de fœtus est élevé, ils étaient à 170 en arrivant. Il y a eu des pertes vaginales. Possibilité d’un décolla du placenta en raison de la violence du choc.


Mathew attrapa le brancard. Ce cas était sérieux. Il fallait qu’il garde son calme. La jeune femme semblait assez mal en point et son cœur avait été déjà relancé à plusieurs reprises. Et pour couronner le tout, elle était enceinte et le fœtus pourrait avoir quelque chose. Le jeune homme avec l’aide d’une infirmière, amena le brancard à l’intérieur. Il entra dans l’une des salles de trauma et s’adressa à l’infirmière


– Très bien, bipez le plus de monde possible, on aura besoin de toute l’aide qu’on pourra nous apportez. Cardio, Neuro pour un contrôle, Ortho pour vérifier les blessures aux membres et quelqu’un en obstétrique pour voir si le fœtus va bien ou non. Et dépêchez vous.



Il était sec. Toujours. Il avait affaire à quelqu’un en mauvaise posture et il ne pouvait pas être complaisant dans ce genre de situation. La jeune femme était assez instable. Elle était désormais intubé et inconsciente. Mathew n’était qu’un interne et il ne pouvait pas faire grand-chose a part un examen pour regarder l’étendu des dégâts.

Heureusement peu de temps après lui, quelqu’un arriva pour lui prêter main forte. Ce n’était pas de trop. Ce cas allait sans doute occuper plus d’une personne.



[Sorry mon post est pas trop long mais je me rattraperais pour la suite parce qu'en temps qu'interne, il peut pas faire grand chose pour l'instant xD ]
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Irina Y Wishensky

◭ bipés : 98


Fiche de Service
+ libre pour rp:
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Sam 2 Fév - 16:45

    Quand on travail a l'hôpital on apprend a avoir une autre vision de la vie. Tout peut être chamboulé en une fraction de secondes. On a des vies en notre mains et nous devons travailler en équipe et en urgences. Quand ce service fait appel aux chirurgiens il ne faut pas trainer en route. à peine arrivé mon biper à sonner. C'est s'en perdre une seconde que je me retrouve au service des urgences. Apparemment c'est une jeune femme qui a eut un accident de voiture. D'après les brides de paroles qui me venaient aux oreilles c'est ce que je compris. En arrivant je me rend compte un peu plus des dégâts. Il y a un médecin déjà sur place. Je ne le connais pas. Sur sa blouse je vois qu'il s'appel Evans. Je dis

    "La neuro est là."

    En jetant un coup d'œil à la patiente je n'eus aucun mal à reconnaitre Amelia. Cette jeune femme que j'avais rencontré quelques jours auparavant chez Joe. Bon se n'est pas le moment de laisser place aux émotions, la vie peu basculer en une fraction de seconde se n'est pas nouveau c'est une chose que je sais. Le tout est de savoir garder son sang froid pour pouvoir venir en aide et sauver des vies. Après un moment je reprends après avoir vérifié ses réflexes pupillaire. Ils semblent un peu paresseux à mon gout.

    "Bon on se calme. Vous êtes surement interne mais nous allons travailler ensemble en équipe. Ce genre de cas n'a pas le temps d'être un cas d'étudiant il faut de la réflexions et chaque avis compte."

    Je me tourne vers une infirmière qui venait d'arriver et je dis

    "Il va nous falloir du sang. et aussi de l'espace."

    Je regarde un moment la patiente. Je dois laisser les émotions à part pour pouvoir bien suivre. Je reprends

    " Ses pupilles sont paresseuse je craint qu'il y est un hématome sous dural mais vu qu'elle est inconsciente je ne peux pas pousser mon examen neuro à fond. Il faudrait un scanner mes le bébé est la priorité."

    Je n'aime pas vraiment cela en plus vu qu'elle est enceinte on ne peut pas vraiment faire de scanner pour vérifier mon hypothèse. Je regarde le docteur Evans et je dis

    "et de votre coté au niveau des autres constantes?"
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Amelia Shepherd

◭ bipés : 57
◭ avatar : Caterina Scorsone


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Dim 3 Fév - 18:55

      « Ok, c’est bien s’il n’a rien… »

    Au moins, elle n’avait pas sacrifié sa vie et peut être celle de son bébé pour rien… Ce fut la dernière phrase prononcée par Amelia puisqu’une fois dans l’ambulance son état se dégrada assez rapidement. Elle lutta pour rester consciente mais son corps l’emporta et elle sombra bien vite dans une vague torpeur puis dans l’inconscience. Sa respiration faiblit jusqu’à s’arrêter et son rythme cardiaque ainsi que celui du bébé s’emballa à un rythme inquiétant. Jimmy l’intuba donc et elle fut conduite aux urgences. La jeune femme n’eut, bien entendu, pas conscience de tout ça.

    De longues minutes passèrent tandis qu’on s’occupait d’elle. Progressivement, elle entendit des voix qui semblèrent venir de loin. Elle sentit le contact d’un tuyau dans sa gorge. Amelia entendait des bruits, des bips réguliers. Son front se plissa et elle bougea légèrement la tête. Elle voulait se réveiller, ouvrir les yeux, mais c’était si dure. Elle avait l’impression d’avoir la tête serrée dans un étau. C’était comme-ci son corps ne lui appartenait plus, comme ci elle n’était plus maitre de ses mouvements. Elle sentait qu’on la soulevait, qu’on la tournait sur le côté, mais elle, elle ne pouvait rien faire. Amelia se sentait si fatiguée. Faiblement, elle ouvrit les yeux et une lueur aveuglante l’obligea à les refermer. Après quelques secondes, ses yeux s’accoutumèrent à la grosse lumière au-dessus d’elle. Amelia reconnut la salle d’urgence d’un hôpital. Elle n’identifia pas tout de suite lequel. Il faut dire qu’elle n’avait pas encore commencé sa résidence à l’hôpital puisqu’elle devait commencer ici seulement dans quelques mois, c’est-à-dire après l’accouchement de son bébé… Aussi, hormis les bureaux de l’administration où elle avait signé son contrat en tant que résidente, elle ne connaissait rien du Seattle Grace. Amelia remarqua aussitôt que plusieurs personnes s’affairaient autour d’elle et elle ne reconnut personne. Soudain, un visage lui parut familier, celui d’Irina. Elle l’avait rencontré il y a quelques jours dans un bar. Une lueur de panique traversa son regard. Elle était intubée et sentait que son corps ne pouvait plus respirer seul. Sans cette machine, ses poumons ne pouvaient pas se remplir d'air seul et elle mourait. Pourtant, elle était consciente. Elle avait toujours du mal à organiser ses pensées correctement mais elle gardait les yeux ouverts. Ses yeux passaient d'un médecin à l'autre en quête de réponse, qu'on lui dise ce qui se passait, où elle était et si son bébé allait bien. Son regard était empli de panique, une panique sourde qui la prenait au plus profond d'elle. Elle avait vu des tas de patients dans son état et savait que la vie ne tenait parfois qu'à un fil, qu'être conscient ne signifiait rien surtout si elle ne pouvait respirer seule.

    Les médecins autour d’elle avaient les doigts plein de sang, son propre sang. Sa vision était flou par moment. Elle entendit des mots qui lui glacèrent l’esprit : décollement du placenta, césarienne, souffrance fœtale… Amelia, en tant que résidente et malgré son état, comprenait très bien le sens de ces mots. Son bébé souffrait et il fallait le faire sortir où il allait mourir. Mais le faire sortir était trop tôt. Elle venait tout juste d’entrer dans son 7ème mois. Si elle accouchait maintenant, son bébé risquait de souffrir de complications, il serait bien trop petit... La jeune femme referma les yeux et les rouvrit pour tenter d’y voir plus clair.

    La douleur revenait petit à petit, par vague successive. Ses jambes, son ventre tout lui faisaient mal. Elle aurait aimé que tout s'arrête, cette douleur, ce stresse de savoir si son bébé irait bien ou pas. Amelia referma les yeux. Elle vivait un cauchemar. Une douce torpeur l'envahit de nouveau et elle se retrouva de nouveau à mi-chemin entre la conscience et l'inconscience...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Arizona Robbins

◭ bipés : 168
◭ avatar : Jessica Capshaw
◭ copyright : Everybody :)


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Lun 4 Fév - 20:53


En 30 secondes une vie peut-être complètement chamboulée...
Ft. Amelia, Jimmy, Mathew, Irina
HS:Post précédent pour comprendre le début de mon RP



Arizona sortit des vestiaires en courant, l'urgence apparut sur son bipeur annonçait vraiment rien de bon. Elle actionna les roulettes sous ses baskets d'un coup de talon et patina le plus rapidement possible jusqu'à la salle de trauma 4. Arizona s'attacha les cheveux à la va-vite sur le chemin et évita de renverser un résident sur son chemin. Elle zig-zaguait entre les différentes personnes sur son passage, prévenant au préalable en leur criant dessus qu'elle allait débarquer.


Arizona arriva enfin à destination, elle enleva ses roulettes, mis une blouse jaune ainsi que des gants et pénétra dans la salle bondée. La blonde entendit les diverses ordres, ainsi que les informations les plus capitales pour le bon déroulement de son opération. Ok, le bébé était toujours là et bien vivant, mais la jeune maman s'était évanouie. Arizona regarda les stats du foetus, ils étaient vraiment mauvais, elle intercepta un interne, regarda son nom sur sa blouse, Mathew. Ok, elle devait avoir quelqu'un de compétent sur ce cas-là maintenant. Elle fixa donc son regard profondément dans le sien et lui dit d'une voix ferme, mais pas autoritaire pour autant.


-Mathew c'est ça ? Je suis le Dr. Arizona Robbins, j'ai besoin que tu me trouve un gynéco-obstétricien et rapidement.Oh et change toi, tu viens d'être promu assistant Pédia pour la journée, je vais avoir besoin d'aide là.


Arizona regarda les autres titulaires et ambulancier s'afférer autour de la patiente. La jeune pédiatre ne pouvait rien faire avant que le bébé ne vienne au monde. Elle se leva quitta la salle de trauma et se rua sur un téléphone pour demander deux blocs en urgence. La réponse ne se fit pas tarder, ils avaient le bloc 3 et 4. Elle passa donc la tête dans l'embrasure de la porte.


-Nous avons le bloc 3 et 4, un Gyneco arrive, je veut que ce bébé soit sortit dans moins d'une heure ou il mourra !

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mathew Evans

◭ bipés : 59


MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Jeu 7 Fév - 17:34





Enfin la neuro était là. Mathew avait enfin un peu d’aide et ce n’était pas trop tôt. C’était le Docteur Wishensky qui avait répondu présente à l’appel. Elle commençait à faire un rapide examen de la patiente tout en s’adressant au jeune interne. Elle le prenait sur le cas mais le prenait qu’ils n’avaient pas le temps d’en faire un cas étudiant. En effet, la femme était beaucoup trop mal en point. Mais il en apprendrait surement beaucoup quand même avec cette patiente. Il fallait de la réflexion et des idées aussi. Il fallait déterminer un plan d’action pour pouvoir sauver la vie de cette femme mais également de son bébé. C’est comme s’ils avaient deux patients à s’en occuper. Sauf qu’ils étaient dans l’incapacité de voir, de toucher, d’osculter le second. Le Docteur s’occupant du cas avec lui avait l’air assez sec dans ses paroles comme l’avait été Mathew auparavant. Le stress surement et la précipitation. Tout faire pour sauver la patiente, il n’y avait que ça d’important. Elle envoya l’infirmière, chercher du sang. Elle en avait perdu pas mal sur les lieux de l’accident et elle aurait besoin pour récupérer. Etant donné l’état, elle ne pouvait pas pousser à fond son examen initial, c’est ce qu’elle essayait d’expliquer au jeune interne. Elle suspectait un hématome sous-dural.

Elle avait raison, le bébé était la priorité. La jeune femme entamé seulement son Septième mois de grossesse et il était tôt pour que l’enfant sorte. Mais Mathew pensait que c’était le mieux pour elle. En restant à l’intérieur, ils risquaient de les perdre tous les deux. Et puis il pouvait très bien s’en sortir malgré cette sortie prématurée. En tout cas c’était l’avis du jeune Docteur. Mais il n’était qu’un interne et ne pouvait donc pas décider seul. On lui demanda de son côté comment ca se passait.

– Les constantes sont basses. Elle a perdu beaucoup de sang et elle est assez instable. Elle doit avoir des hémorragies internes. Il faut l’emmener le plus vite possible au bloc sinon on la perdra.

Dés qu’il eut finit de parler, le Docteur Arizona Robbins débarqua dans la chambre. Spécialisé en pédiatrie, son aide ne serait sans doute pas de trop. Il croisa son regard. Elle le regardait d’une façon ferme. Il savait qu’elle allait lui confier une mission. Il était bel et bien sur ce cas désormais.

– Mathew c'est ça ? Je suis le Dr. Arizona Robbins, j'ai besoin que tu me trouve un gynéco-obstétricien et rapidement. Oh et change toi, tu viens d'être promu assistant Pédia pour la journée, je vais avoir besoin d'aide là.

Mathew accourra, il alla au bureau des infirmières et demanda de biper en urgence un gyneco. Il leur annonça explicitement que c’était plus qu’important et qu’il fallait absolument que quelqu’un vienne. Il se changea en vitesse et retourna voir la patiente et les Médecins.

- Nous avons le bloc 3 et 4, un Gyneco arrive, je veut que ce bébé soit sortit dans moins d'une heure ou il mourra !

Parfait. Le jeune homme savait qu’il fallait vite. Il prit l’initiative de débloquer et de pousser le lit pour aller le plus vite possible au bloc. Ils sortirent de la chambre et se dirigèrent vers l’ascenseur.

– Allez on se bouge !

Cria le jeune interne pour que les gens se poussent de son passage.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Addison M. Shepherd

◭ bipés : 33
◭ avatar : Kate Walsh
◭ copyright : Tumblr


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Ven 8 Fév - 19:13


Breathe....just breathe...

J’étais en salle d’opération pour refermer une jeune femme qui avait été obligée de subir une césarienne. L’opération s’était effectuée avec succès. Encore une autre nouvelle maman. Cela faisait déjà 7h de chirurgie pour aujourd’hui. Il est certain, j’étais fatiguée. Je demandai alors à un résident de finir de refermer et je me dirigeai en dehors de la salle pour me laver les mains. Lorsque j’eus terminée, je vins pour sortir de la pièce alors qu’une infirmière entra en trombe. Je levai un sourcil. Qu’est-ce qui se passait?

« Monsieur Evans vient de nous demander une gynéco en stat au plus vite. Bloc 3-4. »

Je regardai l’infirmière. Elle paraissait sur les nerfs. Qu’est-ce qui s’était passé pour que ce soit aussi urgent! Je commençai à marcher d’un pas rapide et lui fit signe de me suivre.
« Qu’est-ce qui s’est passé? Vous paraissez nerveuse. »

L’infirmière s’arrêta droite devant moi. Qu’est-ce que j’avais dit?

« Docteur Montgomery Shepherd…c’est Amelia. »

Je me figeai. Non, elle n’était qu’à 7 mois de grossesse, elle ne pouvait pas sortir le bébé tout de suite. L’infirmière me mit au courant alors que je marchais au plus vite. J’entrai dans l’aile du bloc et aperçut l’ascenseur s’ouvrir. Arizona était déjà là. Je m’approchai à une vitesse folle et arriva à leur hauteur.

« Robins! Qu’est-ce qui s’est passé??? »

J’aperçu alors le sang. Il y en avait beaucoup. Je continuai d’avancer avec eux le plus rapidement possible. Je fis signe à une infirmière de me suivre.

« Biper Derek Shepherd, mettez-le au courant et dites-lui que je me charge de sa sœur. »

J’entrai dans la petite salle pour me laver les mains alors que les autres la préparaient dans le bloc. Quand j’entrai, je m’approchai pour pouvoir examiner la situation. Mon regard se posa sur Arizona. Elle pensait la même chose que moi, j’en étais presque sur…nous allions devoir sortir le bébé.

« Le bébé est en détresse, je n’ai pas le choix de le sortir de là. »

Aucune expérience ne pouvait enlever la nervosité que j'avais en moi. Ce n'était pas qu'une simple patiente, c'était Amelia, ma belle soeur, la soeur de Derek. Logiquement, je ne pourrais pas opérer sur elle dans un cas de crise, mais il n'y a personne en qui j'ai assez confiance pour le faire.


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
http://shades-of-darkness.forum-canada.com/

avatar

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Lun 11 Fév - 9:28

Just hold my hand little sister




Mais bien sûr que je t'aime Addison!

Encore une fois, une dispute avait éclaté dans le couple Shepherd, suivie d'une réconciliation en bonne et due forme. Mais Derek n'était pas stupide, il voyait bien que quelque chose n'allait définitivement plus entre lui et sa femme. Enfin, c'était une journée normale pour le neurochirurgien, une journée normale au cours de laquelle il était arrivé à l'hôpital, main dans la main avec sa femme, avant de déposer un baiser sur sa joue et de monter dans son service alors qu'Addie rejoignait le sien.
Le jeune homme venait d'arriver dans son service quand sa résidente vint l'informer qu'il était attendu pour une intervention sur un trauma. Tant mieux, il n'aurait pas le temps de penser à la matinée particulièrement merdique qu'il venait de passer.
Il partit directement vers un bloc opératoire et alla se nettoyer les mains alors que ses collègues de traumatologie ainsi que l'anesthésiste et le résident discutaient probablement du patient.

Derek pénétra quelques minutes plus tard dans le bloc et demande un point complet sur la situation, ainsi que sur les constantes du patient. Il ne le connaissait pas du tout et bien sûr, cela ajoutait un peu à la difficulté de la situation.
Mais finalement, il n'y eu pas trop de soucis au cours de l'opération et Derek réussit à diminuer la pression qui appuyait sur le cerveau du jeune patient de seize ans. Il s'agissait encore d'un gamin, un gamin qui avait son permis de conduire depuis seulement quelques semaines. Il avait eu un grave accident avec plusieurs de ses amis, dont un était mort. Derek savait d'ors et déjà que la vie de ce gamin venait de basculer.
Il ne s'en rendait peut-être pas encore compte, mais c'était quelque chose qui le marquerait à tout jamais.
Sortant du bloc accompagné de sa résidente et d'un interne, il donna ses consignes pour les soins post-opératoires et puis repartit en neurologie, parce qu'il avait probablement beaucoup de travail et il devait commencé les visites d'ici quelques instants.

Arrivé dans son service, il laissa quelques minutes à sa résidente pour commencer et préparer les visites, le temps qu'il puisse prendre un café, et ils commencèrent quelques instants plus tard. Visitant ses patients, Derek ne se rendit pas tout de suite compte qu'il était bipé, mais au bout de trois bips, un regard de sa résidente lui fit comprendre que c'était bien le sien qui sonnait.
Il regarda le numéro et se rendit compte que cela venait du bloc opératoire numéro deux, qui se trouvait juste à côté de celui qu'il venait de quitter.
Il fit signe à sa résidente qu'il arrivait et se dirigea vers l’accueil pour passer un rapide coup de fil au bloc, histoire de savoir pourquoi on avait besoin de lui.
Mais son interlocutrice fut rapide et surtout, très brusque:

Docteur Shepherd. Venez vite. Votre femme a besoin de vous!

Plutôt inquiet dès le moment qu'on eut mentionné sa femme, Derek indiqua à sa résidente qu'il devait y aller et il couru en direction des blocs opératoires, persuadé qu'il était arrivé quelque chose à sa femme. En arrivant au bloc, il se rendit compte que sa femme était bien debout à côté d'une patiente dont il ne voyait pas le visage.
Il souffla un peu, levant les yeux au ciel, et il enfila une blouse et mis un masque avant d'entrer dans le bloc.

Qu'est-ce qu'il se passe?

Voyant le regard inquiet de sa femme, ainsi que des autres personnes présentes dans le bloc, Derek s'approcha de la patiente et se rendit rapidement compte qu'il s'agissait de....

Amy!

Il voulu s'approcher du visage de sa petite sœur, qui semblait tellement fragile allongée sur cette table, mais l'anesthésiste l'en empêcha. Pourtant Derek n'était pas du genre à se laisser faire et il bouscula l'homme pour prendre la main de sa soeur.
Il ne comprenait rien... Pourquoi diable Amelia était-elle ici? Que se passait-il dans ce bloc et comment tout ça avait-il pu se produire sans qu'on ne le prévienne plus tôt?

Qu'est-ce que... Mais... Addie, elle en est où?

Il ne comprenait plus rien, il devenait dingue ou quoi?
Dans ce genre de situation, il n'y avait qu'une personne en qui il pouvait avoir confiance et cette personne était la rouquine qui se trouvait juste derrière lui, et qui adorait sa sœur. Les larmes aux yeux, il tentait pourtant de garder son calme, il savait qu'elle était entre de bonnes mains.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    Lun 11 Fév - 10:47

What’s happened here ?



[Bip Bip Bip] lança mon bipper alors que j’étais au chevet d’une patiente que Nathan m’avait laissée. Les urgences… Je sourit à la jeune femme en face de moi et m’excusai auprès d’elle mais j’étais appelée ailleurs…

[Zzz Zzz Zzz] me rappela-t-il à l’ordre… C’est bon j’arrive ! jurai-je tout haut. Je savais qu’il s’agissait d’une urgence, pas la peine de me le rappeler toutes les 30 secondes. Pour couronner le tout, mon portable sonna et je décrochai en courant pour rattraper l’ascenseur.

« Meredith ? Tu peux aller aux urgences s’il te plait ? Je suis bloqué dans les bouchons, j’arrive dès que je peux. » puis il raccrocha avant que je ne puisses dire quoi que ce soit. Nathan, mon titulaire, me laissai gérer une irgence seule. C’était à la fois plaisant et incroyablement stressant. Depuis le temps que j’étais en cardiologie, je pouvais parer à n’importe quelle urgence non ? Ca c’était une journée qui commençait bien. Ou pas…

Quand j’arrivai enfin aux urgences on me dit que la patiente avait été transportée au bloc 3 et que le 4 était réservé aussi. Ca promettait des surprises ! Pourquoi deux blocs ? Mes pieds me conduirent une fois encore jusque l’ascenseur pour monter jusqu’à l’étage de la chirurgie, où je cours vers le bloc 3. En me désinfectant les mains et les bras, je comprends immédiatement pourquoi deux blocs sont réservés : la patiente est enceinte. Evidemment, pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ?

Beaucoup sont présents. Le docteur Shepherd tient la main de la patiente malgré les gros yeux que lui fait l’anesthésiste. Sa femme est présente également, ainsi qu’Arizona Robbins. Quoi de plus normal pour une urgence en gynéco/obstétrique ? Ils avaient certainement besoin de moi pour d’éventuels problèmes cardiaques liés au fœtus ou à la mère.

« Bonjour. Le Dr Hamilton est coincé sur la route, je suis sa résidente. Où en est le cœur du fœtus ? » demandai-je, inquiète.

La jeune femme sur la table devait être une proche du Dr Shepherd, pour qu'il soit là et soit aussi angoissé de son sort.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...    

Revenir en haut Aller en bas
 

En 30 secondes une vie peut être complètement chamboulée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
» Je n'aurais peut être pas dù (pv Samus)
» Peut-être le début d'une nouvelle amitié... [PV Nuage De Pie]
» Le Bio peut nourir la planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Monster Hospital
 :: 
Hall d'entrée
 :: Les Urgences
-