AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jimmy - Boy, one day you'll be a man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:40


Jimmy E. Roe



"I got soul, but I'm not a soldier..."


Bonjour à tous, permettez-moi de me présenter rapidement. Tout d’abord,sachez que j'ai 33 ans et que je suis né à Sydney (Australie), ce qui fait que mes origines sont australiennes. Vous devez aussi savoir que je suis divorcé et que j'ai un enfant. Je travaille au Seattle Grace Hospital depuis maintenant quatre ans et je suis actuellement Ambulancier au service Paramédical. Voilà pour ma présentation rapide.

Jimmy fut un enfant attachant et hyperactif. Il s'intéressait à tout et ne cessait d'attiser sa curiosité au point de fatiguer ses parents qu'il questionnait sans cesse. Aimant attirer l'attention sur lui, ses parents lui ont rapidement appris les valeurs du travail et la tolérance. Il ne voulait pas que leur petit choisisse toujours la facilité grâce à son sourire charmeur. Et sur ce point ils ont fait du bon travail. Avec l'âge Jimmy est devenu un homme ouvert, plutôt jovial et très amical avec un grand sens de l'hospitalité. Il ne refusera jamais d'héberger un ami dans le besoin. Bon élève enfant, il le restera durant toute la période de ses études grâce à son intelligence fine et vive. Il comprend très vite les choses, et n'hésite pas à agir rapidement. Une qualité essentielle dans son métier. Un brin charmeur, il sait qu'il plait. Son côté joli garçon, il en a fait une arme. Et il faut l'avouer, il est sensible à la flatterie ce qui en a déjà agacé plus d'un.


We would have some questions before hiring you…

1. Es-tu satisfait de ta vie actuelle? Te sens-tu heureux?

Je pense que je ne suis pas en droit de me plaindre. Mais honnêtement non, je ne suis pas satisfait à 100% de ma vie actuelle. Elle est bien, mais tout n'est pas parfait. La perfection c'est dur à atteindre et de toute manière ce n'est pas ce que je recherche. Je pense avoir fait les bons choix jusqu'à présent. Tant que je peux passer du temps avec mon fils et que je continue d'exercer mon métier, je serai heureux. Et pour le moment c'est tout ce qui m'importe.

2. Si tu pouvais changer un ou plusieurs éléments dans ta vie, lequel/lesquels choisirais-tu?

Je ne sais pas vraiment ce que je changerais. Je ne peux pas me plaindre de mon enfance. Là-dessus j’ai eu de la chance. Peut-être que cela aurait pu être chouette d’avoir un frère ou une sœur. C’était pesant parfois d’être enfant unique mais je m’en suis fait une habitude. Quant à mon métier je ne le changerais jamais. Si le salaire pouvait être augmenté je ne dirais pas non, mais ce n’est pas l’argent qui me motive à l’exercer. Après, dans mon histoire avec mon ex-femme, c’est certain que les choses n’ont pas toujours étaient très belles. Mais les disputes et mésentente ont aboutis à une relation très saine aujourd’hui. Même si il y a quelques mauvais souvenirs, je préfère que les choses ne soient pas différentes. Je crains un peu que si je change une seule chose cela détruise tout le reste et que cela produise quelque chose de plus catastrophique.

3. Aujourd'hui, on parle beaucoup de "repartir à zéro". Tu en penses quoi toi? Tu serais prêt à le faire?

Je l’ai pour ainsi dire déjà fait. Après le onze septembre, j’ai mis fin à ma carrière de journalisme qui démarrait plutôt bien. Après les attentats, j’ai pris conscience que je voulais me rendre utile. La presse a de l’importance dans notre monde, je ne dis pas le contraire. Mais je voulais me rendre utile différemment. Aider les gens dans le besoin. Sauver ceux qui ont besoin de l’être.

4. Finalement, si tu pouvais résumer ta vie en cinq mots, lesquels choisirais-tu?

Tout d'abord, Jack mon fils. Il est tout simplement ce que j'ai de plus cher au monde.
Ensuite : la mère de mon fils. Nous ne somme plus ensemble, mais je tiens encore à elle. Énormément même. Elle est et restera à jamais la femme de ma vie bien que je suis conscient qu'on est très mauvais pour vivre ensemble. La protéger elle, revient à protéger mon fils donc elle a beaucoup de valeur à mes yeux.
Ambulancier. Mon métier. Certain voit ça comme un métier peu honorifique. Mais moi je suis fier de l'exercer. Je suis fier d'être cette première personne que les blessés rencontrent. Ils sont terrifiés et on est là pour leur apporter les premiers soins, le premier soutient. Je ne changerais ma place pour rien au monde.
Australie. J'ai beau avoir passé plus de temps aux États-Unis qu'à Sydney, l'Australie reste mon pays natal. L'endroit où j'ai grandi. Chaque année je fais en sorte d'y retourner. C'est important. Toutes mes racines sont là-bas.
La musique. Je joue du violon depuis que j'ai six ans, un peu de piano et guitare aussi mais beaucoup moins bien. Il ne se passe pas un jour sans que j'écoute un disque ou la radio.



Because we have all a story


Je n'ai pas toujours été ambulancier. A vrai dire, j'ai fait des études de journalisme à New York. Quand j'étais gamin, j'étais toujours très curieux. Mes parents répétaient s'en cesse que je posais toujours trop de questions. Apparemment ça leur arrivait même de les compter. J'atteignais parfois des records de cent à cent cinquante questions par jour. Ça les amusait de m'appeler le journaliste de la famille. Et avec les années, la petite blague est devenue une piste tout à fait sérieuse quand il a fallu faire un choix pour les études. J'ai commencé ma carrière, si on peut le dire ainsi, en écrivant pour le journal du lycée. La dernière année, j'en suis devenu le responsable. Les choses sont devenues un peu plus sérieuses quand j'ai intégré l'université de Columbia à New York. Après quatre ans, je suis sorti diplômé et avec déjà plusieurs promesses d'emplois. Je ne m'en rendais pas vraiment compte, mais j'avais énormément de chance à cette époque. J'ai accepté la proposition du New York Post. Je n'étais qu'aux fait-divers mais ça me plaisait bien. C'était un début après tout.

Et puis il y a eu ce fameux jour. Ce onze septembre deux mille onze. J'étais sur le point de quitter les bureaux pour partir en reportage quand il y eut un vent de panique tout autour de moi. Personne ne savait si on était censé partir travailler, aller donner un coup de main aux secouristes ou rester sur place. Les téléphones sonnaient à longueur de temps, mais personne ne répondait. Tout le monde restait paralysé devant la fenêtre, devant ces deux tours en flammes. C'était la chose la plus terrifiante que je n'avais jamais vu. Après des minutes interminables, le nuage de poussière s'est enfin dissipé et l'activité dans la pièce a enfin repris. Tous les journalistes ont été envoyés recueillir les premiers témoignages. Moi y compris. Je suis parti questionner le voisinage des deux tours. Tout le monde était chamboulé et moi je posais mes questions. Alors qu'à côté de moi des pompiers, des ambulanciers, des policiers se tuer à la tâche pour sortir les victimes des débris. Et tout ce que j'avais à faire c'était noter les réponses sur mon bloc note, chercher l'histoire la plus bouleversante, rentrer dans mon bureau tout confortable et écrire mon article. Cette carrière qui me passionnait jusque-là, a commencé à dégoûter au plus au point. Et cette sensation ne fit que s'intensifier les jours suivants. Mes proches me disaient que cela passerait. Que c'était à cause du choc de l'attentat, mais je savais au fond de moi que je ne pouvais pas continuer.

J'ai déposé ma lettre de démission et je me suis inscrit à une formation d'ambulancier. Et c'est à ce moment précis que j'ai eu l'impression d'enfin commencer à vivre. Un sentiment qui s'est intensifié quand j'ai commencé mes premières interventions. Quand j'ai sauvé mes premières vies. Je suis parti travailler pour la ville de San Francisco. Ça m'a fait du bien de retrouver une météo presque semblable à celle que j'avais toujours connu en Australie. J'y avais vécu jusqu'à mes quinze ans. A l'époque, je passais mes journées à faire du surf alors une fois en Californie, j'ai profité de mes journées libres pour les passer à la plage et redécouvrir les joies du surf. C'est d'ailleurs là-bas que j'ai rencontré celle qui deviendrait ma femme. Elle débutait en surf et je lui ai donné quelques conseils. On est sorti ensemble pendant deux ans avant de se marier. Et puis un an après, notre fils est né. Il s'appelle Jack. Il a six ans aujourd'hui. C'est un sacré bonhomme.

Pour le travail de ma femme, tous les trois on a déménagé à Seattle. Elle est médecin au Seattle Grace Hospital. J’ai trouvé un emploi dans une caserne tout près alors ils nous arrivent très souvent de travailler ensemble. Mais les choses ne sont pas restées aussi belles. Notre couple ne fonctionnait plus comme à San Francisco. On passait notre temps à se crier dessus. On a finalement décidé de se séparer et on s’entend beaucoup mieux ainsi. Ce n’est pas ainsi que j’imaginais la vie de famille mais c’est la meilleure solution qu’on a trouvé. Et maintenant, je partage mon temps entre mon travail qui me passionne toujours autant et mon fils qui est la chose la plus importante dans ma vie. Voilà vous savez tout de ma vie. Et maintenant, si vous me racontiez la votre ?



Et si tu nous parlais un peu de toi ?
D’accord d’accord, je vais vous parler un peu de la personne derrière l’ordinateur. Mais de façon très discrète bien sûr.
Alors, je me présente. Sur le net, on me connait sous le nom de alxfa mais en réalité je m’appelle Alexandra. Sinon, j’ai 25 ans, je viens d' Alsace et j’ai découvert Breathe grâce à you're about forty. Je serais présent(e) cinq fois par semaine sur le forum que je trouve attractif. Oh j’allais oublier, mon personnage est un inventé et mon avatar n’est autre que Jesse Spencer. Enfin, j’aimerais dire pour conclure vive grey's anatomy !!! .
© Crédits - Shadow


Dernière édition par Jimmy E. Roe le Lun 28 Jan - 21:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

C-B. Micah Gheller

◭ bipés : 58
◭ avatar : nina dobrev
◭ copyright : fade out (avatar) + uc (sign)


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:42

WELCOME.
ohhhh très bon choix & bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:45

Très bon choix d'avatar!

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:46

Oh un YAFien Tu es quel personnage sur You're About Forty ? :P
En tout cas je veux juste dire UN AUSTRALIEEEEEEEEEEEEEEEEEEENNNNNNN :10:

Ah et... bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:49

merci pour votre accueil

sur Yaf je suis le benjamin des personnage j'pense : Tom ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Miyah K. Kellerman

◭ bipés : 27
◭ avatar : Emma Watson


MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 11:50

Bienvenu ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Neala M. Cameron

◭ bipés : 78
◭ avatar : Minka Kelly
◭ copyright : Cristalline


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Sam 26 Jan - 12:02

Toi !

Bienvenue !! Et bon courage pour ta fiche ! Nous faudra un lien :13:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Dim 27 Jan - 14:43

merci merci
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Amelia Shepherd

◭ bipés : 57
◭ avatar : Caterina Scorsone


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Dim 27 Jan - 14:46

    Bienvenue mister =DD
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Lun 28 Jan - 21:03

merci jolie demoiselle !

Ma fiche est terminée :)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Lun 28 Jan - 21:16

Hey !

Une collègue passera pour te double checker, encore bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Elizabeth Gentner

◭ bipés : 39
◭ avatar : Ginnifer Goodwin
◭ copyright : Mach


MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Mar 29 Jan - 9:40

Bienvenue et bon choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fbi-central.com/

avatar

Jimmy E. Roe

◭ bipés : 64
◭ avatar : Jesse Spencer
◭ copyright : mafde


Fiche de Service
+ libre pour rp: non
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Mar 29 Jan - 10:53

merci à vous deux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   Mar 29 Jan - 11:22

Et me voila!






Félicitations! Tu es officiellement validé!

Tu peux maintenant aller recenser ton avatar, ainsi que créer ta fiche de liens et ta fiche de RP.
N'hésites pas à faire des demandes, les autres viendront eux aussi t'en faire, n'aies pas peur!

Tu devras aussi aller recenser ton poste au sein de l'hôpital ou ton métier. C'est très important pour que le staff puisse créer les équipes dans les différents services.

Et puis un forum, c'est aussi fait pour s'amuser, alors le RP et le flood sont là pour toi, il faut en user et en abuser!

Nous te souhaitons un très bon jeu parmi nous. Et surtout, n'hésites pas à faire appel au staff pour le moindre souci






Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jimmy - Boy, one day you'll be a man   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jimmy - Boy, one day you'll be a man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» Présentation Jimmy =)
» Jimmy Jacobs VS Suicide
» A true humanitarian,Jimmy Carter.
» John Cena VS Jimmy Jacobs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
The first cut is the deepest
 :: 
Good morning, Goodbye
 :: Fiches validées
-