AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Derek C. Shepherd

◭ bipés : 371
◭ avatar : Patrick Dempsey


MessageSujet: Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre.   Mar 22 Jan - 16:53


Derek C. Shepherd



"La vie est faite de choix : Oui ou non. Continuer ou abandonner. Se relever ou rester à terre."


Bonjour à tous, permettez-moi de me présenter rapidement. Tout d’abord,sachez que j'ai 40 ans et que je suis né à New-York, ce qui fait que mes origines sont américaines et irlandaises. Vous devez aussi savoir que je suis marié mais dans une situation difficile et que j'ai un futur enfant. Je travaille au Seattle Grace Hospital depuis maintenant 10 ans et je suis actuellement titulaire au service de neurologie. Voilà pour ma présentation rapide.

Certains internes et résidents vous diront que je suis McRâleur, McGrumpy, il parait que ça me correspond bien. Certains se demandent pourquoi je ne souris jamais. Certains me disent même que je devrais rester chez moi plutôt que d'aider à sauver des vies. Je suis tout ça, mais je suis également autre chose. Un passionné, quelqu'un qui aime son métier plus que tout au monde et qui ferait tout pour sauver une vie. Alors bien sûr je ne souris pas beaucoup, bien sûr parfois je peux sembler froid et distant, et bien sûr que je suis incapable de parler de mes sentiments, mais le plus important dans mon métier n'est-il pas que je sauve des vies?
Pourtant, lorsque j'ai rencontré ma femme à la fac, j'étais complètement différent de cette image qu'on peut avoir de moi. Je finis même par me demander si je suis réellement capable d'aimer. Ma soeur a l'habitude de me dire que c'est parce que je ne suis plus heureux, que je n'arrive lus à regarder ma femme sans éprouver du dégout. j'espère qu'elle se trompe.
Quoi qu'il en soit, pour le moment je suis McRâleur, et j'assume l'image que les internes ont de moi. Au moins je fais peur, mais je manque aussi cruellement de confiance en moi.


We would have some questions before hiring you…

1. Es-tu satisfait de ta vie actuelle? Te sens-tu heureux?

C'est difficile de savoir si on est réellement heureux, si on est capable d'être heureux d'ailleurs. Je crois que je suis heureux. J'ai une femme que j'aime et qui, je crois, m'aime, un bébé est en route, j'adore mon job, même si je ne suis pas le plus grand fan de ma patronne, et je vis dans une ville dans laquelle je me sens bien. Alors a priori je dirais que je suis heureux, que j'ai tout pour l'être, mais quand j'y réfléchis un peu plus, je me dis qu'il me manque quelque chose. Que quelque chose cloche. Mais jusque maintenant, je n'ai pas encore été capable de savoir ce que c'était. Le jour où je le saurai, je vous le ferai savoir. Alors disons simplement que je suis heureux... Non?

2. Si tu pouvais changer un ou plusieurs éléments dans ta vie, lequel/lesquels choisirais-tu?

J'en sais rien... Peut-être rien, peut-être tout. Je voudrais partager ma vie avec une personne que j'aime, vraiment, profondément, de toutes mes forces, parce que je ne suis pas sûr que ça soit encore le cas avec Addison. Je voudrais avoir un job dans lequel je puisse montrer toutes mes possibilités, tout mon potentiel. Pour le moment, on m'empêche de gérer mon service comme je le veux, et je dois dire que c'est plutôt frustrant. J'aimerais vraiment que ma vie change, et en même temps, le changement ça fait peur. Si je suis prêt à essayer, à montrer de quoi je suis capable et peut-être tenter de sauver on couple? Oui, je suis prêt à le faire, même si ça implique beaucoup d'efforts de ma part. Même si ça implique que j'ignore si je serai déçu par ma femme ou pas.

3. Aujourd'hui, on parle beaucoup de "repartir à zéro". Tu en penses quoi toi? Tu serais prêt à le faire?

Repartir à zéro... J'ai souvent entendu des gens qui voulaient faire ça, des patients ou des amis, mais au final, on fini toujours par revenir dans nos petites habitudes, parce que c'est plus facile et surtout, parce que c'est moins effrayant. Pour le moment, j'ai envie de me laisser vivre, de voir ce que la vie me réserve et peut-être de trouver quelques pistes qui me rendront plus heureux. D'après tout le monde, je suis le méchant de l'histoire, celui qui est toujours de mauvaise humeur. Il doit y avoir une raison à ça. Alors, st-ce que je suis prêt à repartir à zéro si ça implique d'être plus heureux? Oui, sans doute. Mais si je fais ça tout seul, je finirai par retomber dans mes vieilles habitudes. J'ai besoin de quelque chose de plus, de quelqu'un peut-être.

4. Finalement, si tu pouvais résumer ta vie en cinq mots, lesquels choisirais-tu?

désespoir, travail, amour, solitude, changement




Because we have all a story



Vous avez tous 'impression de connaitre Derek Shepherd pas vrai? Parce que c'est un chirurgien neurologue célèbre, parce qu'il semble vivre une vie de rêve, parce qu'il a une femme enceinte qui semble l'aimer comme personne?
Vous devirez vous méfier des apparences, elles peuvent parfois être bien trompeuses.

Bonjour à tous. Je m'appelle Derek Shepherd, j'ai quarante ans, et ma vie s'apprête à changer du tout au tout. Chirurgien depuis plusieurs années, je travaille au Seattle Grace Hospital depuis presque autant de temps. J'ai effectué mon internat dans un hopial du centre de New-York, ville dans laquelle je suis né et où j'ai grandit, entouré de mes quatre malades mentales de soeurs. Je suis un ancien élève de Richard Webber, ce qui m'a plutôt bien aidé quand j'ai voulu trouver un travail de chirurgien. Il m'a offert un poste que jamais je n'aurais rêvé avoir, puisque je suis devenu le chef de la neurochirurgie au Seattle Grace. Seulement voila, on ne peut pas vraiment dire que sa femme, la grande Ellis Grey, soit particulièrement fan de mes pratiques plutôt basiques. Et oui, je ne suis pas un original, je n'aime pas nécessairement tester des pratiques incroyablement révolutionnaires. Moi, je fais mon job, du mieux que je peux, et j'évite de tuer mes patients Après tout, c'est ce qu'on demande à un bon chirurgien non?

J'ai grandi avec ma mère et mes soeurs, trois plus âgées et une plus jeune, Amelia, qui est neurochirurgienne elle aussi. Mes relations avec mes soeurs ont toujours été compliquées, simplement parce qu'elles se sont mêlées un peu trop de ce qui ne les regardait pas, en particulier deuis mon mariage avec Addison. Dès ma rencontre avec elle, j'ai su qu'elle était la femme de ma vie, ou plutôt c'était ce que j'espérais. Je me bats pour ça, sans doute parce que je n'ai pas envie de me retrouver tout seul, et surtout de perdre ce bébé qu'elle porte. La crainte d'être seul, ma mère a dû la vivre elle aussi, depuis que mon père a été tué dans un braquage du magasin qu'il tenait. J'étais là, j'ai assisté à tout, j'ai protégé Amélia, mais parfois j'ai l'impression de ne pas avoir fait tout ce que je pouvais pour protéger mon père. Quand on y pense, c'est moi qui pourrais être mort aujourd'hui...

Addison... Le plus grand chapitre de ma vie. On s'est mariés il y a une éternité, en 1994 je crois. J'ai jamais été trop doué avec les dates. On s'est rencontrés à l'école de médecine et on n'a jamais pu se quitter. Après notre mariage, on a eu l'impression de vivre sur un petit nuage. On avait une vie respectable, très belle, on pouvait tous les deux travailler dans le domaine qu'on aimait, Addison était magnifique bref, rien ne semblait pour se mettre en travers de notre mariage. Rien, sauf peut-être la distance qui s'est installée entre nous, alors qu'Addison était occupée par son travail dans son cabinet et moi dans le mien.
Pour donner un nouveau souffle à notre couple, on a décidé de déménager, ce qui m'a brisé puisque je me suis éloigné de mon meilleur ami Mark.
Bien que, sa relation avec Addie commençait à devenir bizarre quand on y pense, c'était peut-être pas plus mal que je déménage.

Arrivés à Seattle, notre couple semble retrouver un second souffle, mais ça ne dure qu'un temps. Se sentant trop seul à New-York et ayant reçu un poste intéressant de la part d'Ellis, Mark nous a suivi quelques mois plus tard.
Aujourd'hui, et ce depuis huit mois, Addison est enceinte. Elle attend notre premier enfant mais honnêtement, j'ai l'impression de n'être lus qu'un étranger pour elle. Et pour moi aussi. Je ne souris plus, je me sens énervé tout le temps, je déteste les internes et les résidents et je suis détesté d'eux aussi.
Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, ou me réserve, mais j'espère réellement que j'arriverai à retrouver ce qui m'attirait dans ce métier.



Et si tu nous parlais un peu de toi ?
D’accord d’accord, je vais vous parler un peu de la personne derrière l’ordinateur. Mais de façon très discrète bien sûr.
Alors, je me présente. Sur le net, on me connait sous le nom de Mady mais en réalité je m’appelle Madysson. Sinon, j’ai 23 ans, je viens de Belgique et j’ai découvert Breathe grâce à la création du forum ^^. Je serais présent(e) 7 fois par semaine sur le forum que je trouve adjectif. Oh j’allais oublier, mon personnage est un PV et mon avatar n’est autre que Patrick Dempsey. Enfin, le code est code et j’aimerais dire pour conclure un dernier petit mot.
© Crédits - Shadow

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Meredith Grey

◭ bipés : 251
◭ avatar : Ellen Pompeo


Fiche de Service
+ libre pour rp: oui
+ pense bête:

MessageSujet: Re: Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre.   Mar 22 Jan - 23:02

Bienvenue quand même Hin :13: :9: :10:
Revenir en haut Aller en bas
 

Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas... Si le loup l'y était, il nous mangerais, mais comme il n'y est pas, il nous mangera pas.
» Que faire quand on s'emmerde sur LC FRA?
» [Grimoire Ship] Je m'emmerde ! J'en ai marre ! On fait quoi ? [PV Lucifer]
» {LIBRE} Je bougerais pas, je te préviens, reste si tu veux mais m'emmerde pas.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
The first cut is the deepest
 :: 
Good morning, Goodbye
 :: Fiches validées
-