AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 19 Fév - 22:51

Nohélia, je suis en retard, tu ne m'aides pas là !

Lucy essayait désespérément d'enfiler un petit pull à sa fille tandis que cette dernière se démenait comme un petit diable pour échapper à l'emprise de sa mère et ne pensait qu'à une seule chose : filer à 4 pattes et vagabonder dans l'appartement. 10 mois et Nohélia savait déjà s'y faire pour tourner tout le monde en bourrique ! Mais elle était si adorable, comment pouvait-on ne pas craquer devant sa petite bouille ? 10 mois et elle était si vive, si joyeuse, elle respirait la joie de vivre... Enfin habillée, la maman prit sa fille dans ses bras et ensemble, elles firent le chemin jusqu'à l'hôpital où Lucy déposa Nohélia à la crèche. Elle avait bien 20 minutes de retard et allait encore se faire reprendre par sa résidente : Cristina Yang... Lucy laissa échapper un petit soupir. Elle poussa la porte du vestiaire qui était vide à cette heure-ci. Elle n'avait pas commencé son internat depuis très longtemps et ne connaissait donc pas encore tout le monde ici, mais elle avait déjà lié connaissance avec quelques internes. Le temps d'enfiler une blouse et c'était partie pour une journée de garde...
La jeune interne commença sa garde comme tous les jours, à l'exception qu'elle se fit, comme prévu, reprendre par Cristina sur son retard. Elle suivit sa résidente sur les différents cas dont elle s'occupait, répondait à ses questions, écoutait ses conseils et ses réprimandes, une journée comme une autre... Dans la matinée, Cristina lui demanda d'accompagner un patient pour passer une radio. Lucy prit donc la direction des ascenseurs et attendit patiemment, échangeant quelques mots polis avec son patient. Suite à la radio, le diagnostique du patient fut sans appel, il souffrait d'une rupture d'anévrisme et devait donc être opéré au plus vite. Cristina lui permet de l'accompagner en chirurgie pour la plus grande satisfaction de Lucy. Elle adorait assister aux opérations et n'avait qu'une hâte tenir un bistouri et mener elle même sa propre opération... Alors qu'elle s'apprêta à se préparer pour la chirurgie, son bippeur sonna. La jeune femme eut un petit frisson lorsqu'elle vit le numéro de la crèche s'afficher. Comme elle était à deux pas de la crèche, elle ne prit pas le temps de les rappeler et c'est en courant qu'elle débarqua, cherchant sa fille du regard. La directrice l'informa que Nohélia avait chuté et qu'en conséquence, elle avait été conduite en service pédiatrique. Lucy sentit son cœur s’accélérer tandis qu'elle appuyait sur le bouton de l'ascenseur, attendant désespérément que celui-ci arrive. Une fois au service pédiatrique, on la conduit auprès de sa petite fille. Elle était allongée dans un petit lit, reliée à des fils et rigolait aux éclats... Lucy comprit immédiatement la raison de ce comportement. Pour calmer la petite fille, on avait du lui faire respirer du gaz calmant, mais qui avait également un effet hilarant. L'enfant était donc complètement calme et riait toute seule.
Mais elle avait également une très vilaine coupure qui lui barrait tout le front. Nohélia était déjà tombée à la crèche et Lorenzo, un ami à elles l'avait recousu, mais là, la blessure semblait plus profonde. Après avoir été examinée par une résidente en pédiatrie, le diagnostique tomba : sa fille ne souffrait d'aucun traumatisme crânien et la blessure n'avait rien de méchant, mais un résident en chirurgie plastique allait venir la recoudre afin de ne pas laisser de cicatrice sur son petit front. Lucy s'assit à côté du lit de sa petite fille qui entre temps, s'était confortablement endormi...
Profitant du sommeil de sa petite fille, Lucy partit se changer, laissant Nohélia à la garde d'une infirmière. Lorsqu'elle revint, le résident était déjà là, en train de recoudre sa fille qui le regardait d'un air curieux. Lucy préféra rester en retrait. Elle ne voyait pas le visage du résident mais voyait que sa fille semblait tout en confiance avec lui....
Lorsqu'il eut enfin finit, elle poussa la porte pour rentrer dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeLun 20 Fév - 10:21

    Jackson sauta de son lit. Il était déjà en retard. Normalement il se levait au moins une demi-heure plus tôt pour avoir le temps de prendre sa douche, de déjeuner tranquillement avec ses amis. Mais là, il n’aurait pas assez de temps pour faire tout ça. Tant pis, il prendrait son petit déjeuner en allant au travail. Le plus important était de se laver. Oui c’était mieux. Le jeune homme fila donc dans la salle de bain. Personne n’y était pas. C’était un miracle. D’habitude, il y avait minimum toutes les filles dans la pièce. Par chance, elles devaient déjà être en train de finir leur petit déjeuner, prêtes à partir. Jackson se dépêcha et resta seulement dix minutes dans la salle d’eau. Il était prêt à présent. Il prit sa sacoche dans sa chambre et descendit. Il pouvait partir au travail maintenant. Finalement, il n’était pas si en retard. Il prit une barre chocolatée et sortit de la maison. Sur le chemin, il y avait assez de voitures qui circulaient. Ils arrivèrent tant bien que mal à l’hôpital. Le jeune homme descendit de la voiture et pénétra dans l’hôpital. La première étape était de passer à son casier déposer ses affaires et prendre sa blouse. Arrivé à destination, il rangea sa sacoche dedans puis s’habilla. La journée allait surement être longue. De plus, Jackson était de garde ce soir. Pour lui, ce n’était pas près de se finir. Mais bon, le jeune homme aimait son travail. Et aujourd’hui, il avait une chirurgie avec Sloan. Jackson se dirigea vers le bureau des infirmières et prit le dossier de Charly Dawson. C’était cet homme qui allait être opéré ce matin. Il avait était défiguré lors d’un accident de voitures et Mark Sloan allait lui redonner un visage décent aujourd’hui. L’homme devait être surexcité.

    Soudain son bippeur sonna. Il regarda un instant dessus. C’était la Chirurgie plastique. Visiblement on avait besoin de lui. C’était sans doute les infirmières qui l’avaient appelé. Le jeune homme arriva donc tranquillement à leur bureau. Il n’avait pas besoin de se dépêcher. Visiblement ce n’était pas si urgent que ça.

      Jackson Avery – On m’a bipé ?


    Demanda t-il à l’une des infirmières. La jeune femme avait l’air occupé et ne lui répondit donc pas tout de suite. Elle était sur son ordinateur, surement à s’occuper de quelques papiers administratifs. Enfin, la femme le considéra un instant puis lui tendit un dossier, en lui montrant la chambre du patient. Jackson commença à regarder le dossier. Visiblement la patiente avait besoin de sutures. C’était une enfant. Elle était tombée à la crèche. Le jeune homme se décida à aller voir cette blessure lui-même. Il entra dans la chambre. La petite était avec une infirmière. Il tenait dans sa main un kit de suture. Il remercia l’infirmière puis s’assit sur le lit de la petite.

      Jackson Avery – Salut Nohélia, moi c’est Jackson. Tu vois le bobo sur ton front et bien c’est moi qui vais te le réparer.


    Cette enfant était très souriante. Ce qui était fort agréable. En général, les gamins de cette âge pleuraient en voyant tout le matériel médical et ne voulaient en aucun cas se faire soigner sans anesthésiant. Jackson ouvrit le kit. Il devait déjà endormir la partie qu’il devait suturer pour que la petite fille ne sente rien. Il sortit donc une aiguille de sa poche. Il la rassura en la prévenant qu’elle aurait sans doute un peu mal. Il commença à piquer et injecta le produit. L’enfant était bien courageuse. Elle n’avait presque pas crié. Un petit peu quand même. Elle restait jeune et cela lui faisait donc un peu peur. Maintenant qu’elle était anesthésiée, Jackson pouvait commencer à suturer. Ah oui, le jeune se rappelait. Après avoir vu qu’il s’agissait d’une enfant, il avait prit un petit lapin rose qu’il avait glissé dans sa poche au cas où. Même si elle ne sentirait rien. L’aiguille lui ferait sans doute peur. Et quand il serait en train de la suturer, il ne pouvait pas courir le risque qu’elle bouge de trop. En effet, il aurait pu l’abimer plus. Il sortit donc son lapin et le donna à la petite. Elle avait l’air de l’apprécier. Elle riait même toute seule. Cela était sans doute dû au gaz calmant qu’on lui avait fait respirer pour qu’elle ne s’agite moins.
    Voilà, le jeune homme avait fini les sutures. Il reposa ses instruments sur la table. Et regarda la petite un instant. Les sutures étaient parfaites. D’ici quelques jours, elle n’aurait plus de cicatrice.

      Jackson Avery – Parfait ! Tu as été vraiment courageuse. Tu peux garder le petit lapin, si tu veux !


    Jackson entendit un bruit. Quelqu’un entrait dans la pièce. C’était surement la famille. Le jeune homme se leva du lit et se permit de regarder vers la porte.
    Lucy. Que faisait-elle là ? Enfin pas ici dans la pièce avec cette enfant, ce n’était surement pas cela qui choquait le jeune homme. Après tout, elle avait le droit d’amener des enfants à l’hôpital. Mais elle était au Seattle Grace. Et elle portait une blouse. Elle était interne ici. Mais comment Jackson pouvait l’ignorer. Il avait déjà vu la plupart des internes divaguaient dans les couloirs, essayant d’être les meilleurs. Mais pas elle. Pourquoi était-il aussi surpris. Après tout, il avait était dans la même faculté qu’elle. Il savait qu’elle voulait devenir médecin. Il restait de longues secondes à l’observer comme s’il essayait de voir que c’était bien la réalité. Qu’il était bien dans la même pièce que la sœur de Shepherd avec qui il avait eu une aventure. Mais c’était tellement incroyable.

    Finalement le jeune homme détourna les yeux de Lucy pour regarder l’enfant. Il manquait plus qu’à nettoyer un peu son front. Il prit donc une serviette humidifié et tapota doucement sur a blessure réparé à présent. Tout en faisant cela, il tourna la tête vers Lucy et lui demanda :

      Jackson Avery – C’est ta fille ?


    Oui voilà la première question qui lui venait en tête. Il en avait des millions à lui poser. Mais commencer par une question aussi simple dont il se douté bien de la réponse était la meilleure solution pour lui.


Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeLun 20 Fév - 21:06

    Lucy était donc en train de regarder sa petite fille se faire recoudre. A travers les rideaux de la fenêtre qui séparait la pièce du couloir, son enfant ne la voyait pas... Lucy préférait cela car si Nohélia la voyait, elle allait surement se mettre à pleurer pour qu'elle la prenne dans ses bras ou gigoter, ce qui n'aiderait pas le résident à la recoudre. Bizarrement, elle ne semblait pas le connaitre, il faut dire qu'elle n'était pas là depuis bien longtemps, mais sa démarche et sa silhouette lui semblaient pourtant familière. La petite fille le regardait faire, patiente, rigolant aux éclats ou s'intéressant au stéthoscope qu'il avait autour du cou. Nohélia ne semblait nullement effrayée et ne donnait pas l'impression de souffrir ce qui rassura la jeune maman... De temps en temps, elle laissait même échapper un petit gazouillement.
    Lucy patienta 5 bonnes minutes puis lorsqu'il eut finit, elle entra. Sa petite fille ne la vit pas de suite, mais le résident se retourna et quelle ne fut pas sa surprise quand elle le reconnut. Il n'était autre que Jackson, le père de Nohélia. Ils avaient eu une relation à laquelle il tenait beaucoup il y a maintenant plus d'un ans et demi.


      Jackson...

    Lucy avait prononcé son nom d'une voix teintée de surprise. Si elle s'attendait à ça... La jeune femme ne put s'empêcher de faire resurgir de nombreux souvenirs à sa mémoire : les bons moments passés ensembles, les petits déjeuners où ils se chamaillaient, leurs heures de révisions ensemble qui finissaient souvent en étreintes passionnées, leurs rares disputes qui n'avaient souvent rien de grave et qui se résolvaient si vite... Elle gardait un très bon souvenir de ces mois passés avec lui...
    Pourquoi Lucy avait fait cela ? Pourquoi n'avait-elle jamais eu le courage de lui avouer qu'elle était enceinte de lui ? La réponse était si simple. Jackson voulait tant réussir dans ses études, devenir un grand médecin, et si Lucy lui avait imposé sa grossesse, il aurait dû subvenir à leurs besoins. Il aurait dû renoncer à ses rêves, à ses espoirs et Lucy ne pouvait pas lui demander cela. Elle était sûre qu'il ne lui aurait pas claqué la porte au nez ou qu'il ne l'aurait pas obligé à avorté parce qu'il n'était pas comme ça. Non, il se serait senti obligé de subvenir aux besoins de son enfant et pour ça, il aurait dû arrêter ses études. C'était bien connu, comment pouvait-on bosser quasiment 24h/24 les cours de la faculté de médecine et bosser en dehors ? C'était impossible...
    Sur le coup, Lucy pensait que c'était une bonne idée. Mais lorsque dans la salle de naissance, elle avait serré sa petite fille contre elle pour la première fois, elle avait ressentit un grand vide et avait lutté pour ne pas appeler Jackson. La jeune maman était alors terriblement seule : sa famille ne lui parlait plus et Jackson n'était même pas au courant de sa grossesse. Et maintenant ? Avait-il fait le rapprochement entre cette petite fille, Lucy et lui ? Nohélia tenait maintenant dans sa bouche le stéthoscope que Jackson lui avait laissé et était en train de le recouvrir consciencieusement de bave. En voyant sa maman, elle laissa échapper un petit cri de joie et lui tendit les bras pour qu'elle la prenne. Lucy resta interdite quelques secondes avant de réagir et de la prendre dans ses bras et de murmurer :


      Il faut que j'y aille...

    Que pouvait-elle faire de plus hormis fuire ? La jeune femme ne se sentait pas le courage de lui donner des explications, elle n'était pas prête, pas maintenant... Mais elle savait bien au fond d'elle que le moment tant redouté finirait par arriver et qu'elle ne pourrait y échapper.. D'ailleurs, Jackson ne semblait pas disposer à la laisser partir...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMar 21 Fév - 9:55


    Jackson ne savait pas vraiment quoi dire ou quoi faire. Lucy était sans doute la dernière personne qu’il s’attendait à voir ici. Elle avait disparu sans donner d’informations, de sa vie il y a quelques années. Le jeune homme n’avait plus jamais entendu parler d’elle. Ils avaient vécu une relation tout les deux pendant leurs études de médecine mais tout s’était terminé très vite sans que Jackson ne comprenne vraiment. Lucy était sortie de sa vie. Mais pourtant elle était là, aujourd’hui. Vu la tenue qu’elle portait, elle était interne au Seattle Grace. Elle travaillait dans le même hôpital que Jackson. C’était invraisemblable. Elle aurait pu travailler n’importe où mais non elle était ici. Le jeune homme se demandait si elle était au courant qu’il travaillait ici avant de le voir dans la chambre de cette petite qui était visiblement de la même famille qu’elle.

    Elle murmura son nom. Visiblement elle était aussi surprise que lui de la voir dans cet hôpital. Et puis qu’elle était la probabilité qu’on l’appelle lui pour soigner cette petite fille. Jackson se demandait si cette gamine pourrait être sa propre fille. Elle ne répondit pas à la question du résident. Cela confirmait quelque peu ses doutes.

    L’enfant était calme. Elle avait dans sa bouche le stéthoscope du résident. Cela ne le dérangeait pas pour le moment. Ce qui l’intéressait le plus haut point était l’interne se trouvant dans la chambre. Elle avait enfin aperçu Lucy et poussa un cri de joie. C’était sa maman alors. Les enfants n’étaient qu’aussi joyeux que devant leurs parents en général. Elle était toute excitée et tendit ses mains pour qu’elle la prenne dans ses bras. C’est ce que fit donc Lucy.

      Lucy Shepherd Heaven – Il faut que j’y aille …


    Le jeune homme avait surement mal entendu. Elle n’allait pas partir, fuir une nouvelle fois sans lui donner la moindre explication. Elle n’avait pas le droit de recommencer à faire cela. Le jeune homme la rattrapa avant qu’elle ne sorte de la chambre. Elle devait comprendre qu’elle ne pouvait pas lui faire subir ça une nouvelle fois.

    Le cerveau du jeune homme était en ébullition. Et si c’était à cause de cette enfant qu’elle avait disparu la première fois. Non c’était impossible. Cette idée lui traversant l’esprit était totalement impossible. Cette petite fille avait sans doute un père. Peut-être quelqu’un qu’elle avait rencontré après Jackson. Mais lui ? Non. Il ne pouvait pas. Elle lui aurait dit plus tôt s’il avait un quelconque lien de parenté avec la petite fille.

      Jackson Avery – Non, tu n’as pas le droit de me laisser sur la touche encore une fois, Lucy ! Arrête de fuir et parle-moi …


    Annonça t-il d’une voix neutre. Il en avait assez d’être ignorant. Lucy avait était importante à ses yeux pendant leur relation. Il en avait beaucoup souffert quand elle était partie même s’il ne l’avait pas montré. Il n’avait pas voulu paraître faible. Mais aujourd’hui, maintenant, il avait enfin réussi à l’oublier, il se sentait prêt à avoir une relation sérieuse avec quelqu’un d’autre et c’était à ce moment précis qu’elle se décidait à réapparaitre. Le jeune homme se dirigea vers le lit. Il remit les draps en place et commença à ranger le matériel qu’il avait utilisé. Il avait besoin de quelque chose pour lui occuper l’esprit.

    Le résident avait peur. Peur que cette fille soit réellement la sienne. En effet, il n’était qu’un gamin vivant la plupart du temps dans un hôpital. Etant sans cesse en compétition avec les autres pour être le meilleur. Il était comme un lycéen, pas plus mature après tout. Et si tout cela était vrai …
    Il se demandait comment c’était possible. Essayant de se souvenir si un jour il avait oublié la contraception. Mais il n’arrivait pas à se rappeler.

      Jackson Avery – Pourquoi tu m’as quitté ?


    Il voulait savoir, il avait besoin de savoir ce qui l’avait poussé à faire ça il y a quelques années. Il commençait à calmer ses pensées. Après tout, Nohélia pouvait être à n’importe qui. Jackson n’avait pas été le seul amant de Lucy à la faculté de médecine. Le jeune homme se forçait à respirer pour être le plus calme possible même s’il était sur de ne pas le rester très longtemps.
    Il fixait Lucy. Il ne la lâchait pas des yeux pour qu’enfin elle lui dise toute la vérité.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMar 21 Fév - 21:23

    Lucy avait réussi à trouver un petit rythme de vie qui lui convenait à elle et à sa fille.. Elles habitaient chez Lorenzo, un de ses supérieurs, titulaire en traumatologie. Comme elle allait se faire mettre à la rue par le propriétaire de son appartement, il lui avait proposé de l'héberger, ayant des chambres de libre et puis cette situation s'était éternisée. Lucy essayait de se rendre utile en contre-partie, elle essayait de ne pas le gêner, d'être la plus discrète possible, de faire les courses, de préparer le repas et pour l'instant, ça se passait très bien. Nohélia appréciait beaucoup Lorenzo d'ailleurs, mais la jeune maman savait que cette situation devrait rester temporaire, elle ne pouvait vivre chez Lorenzo indéfiniment, il devait certainement vouloir faire sa vie tranquillement, avec Teddy certainement car la jeune femme soupçonnait quelque chose entre les deux....
    Lucy ne savait pas combien de temps elle comptait rester ainsi, profitant du moment présent avant de se rendre compte qu'un jour ou l'autre, elle aurait des explications à donner... Même si elle n'avait jamais revu Jackson aujourd'hui, dans cet hôpital, il serait venu le moment où ce serait Nohélia elle même qui lui aurait demandé des explications sur l'identité de son papa. Mais là, elle n'était pas prête pour une confrontation, pas prête pour affronter la colère de Jackson, car oui, il se mettrait en colère... Après tout, qui réagirait autrement en découvrant qu'il avait une petite fille de 11 mois dont il ne connaissait même pas l'existence ? Et puis, il était assez impulsif, comme ce jour-où un autre étudiant qui tournait autour de Lucy avait tenté de l'embrasser de force, Jackson était arrivé à ce moment-là et lui avait collé une droite en plein dans le visage. L'étudiant s'était retrouvé avec une fracture du nez et Jackson avec un avertissement. Elle voulut partir, fuire une nouvelle fois, sortir de la salle mais il la retint.

    Il la rattrapa et referma la porte de la chambre. Il s'occupa ensuite des draps, du matériel, comme pour trouver quelque chose à faire et éviter ainsi de réfléchir. Lucy le connaissait assez bien pour savoir qu'il faisait cela pour s'occuper l'esprit. Un peu comme ce jour où ils attendaient tous deux le résultat d'un examen important. Lucy stressait, assise sur une chaise, incapable de faire la moindre chose hormis penser à ce maudit résultat d'examen, tandis que Jakcson s'était mis en tête de retourner tout l'appartement, incapable de rester en place.
    Jackson lui dit qu'elle n'avait pas le droit de partir encore une fois. Il avait raison, elle le savait et qu'elle le veuille ou non, le moment des explications était arrivé....
    Comme-ci elle se doutait que tout cela était une discussion d'adultes, Nohélia posa sa tête contre sa maman, mit son petit pouce dans sa bouche et ne tarda pas à fermer les yeux pour s'endormir paisiblement, surement épuisée par toutes ces émotions : sa chute, sa matinée à la crèche... Elle tenait toujours le petit lapin que lui avait donné Jackson et qui était fermement tenu par sa petite main. Lucy sentait son petit coeur battre tout contre elle. Comment ne pas résister à une petite bouille comme la sienne ? Un joli visage bronzé aux joues rebondies entouré par des cheveux bruns-dorés, un sourire charmeur qui laissaient découvrir deux petites dents qui commençaient à apparaitre, deux yeux bleus ciels où une étincelle semblait s'allumer à chaque éclat de rire, tout dans la petite fille respirait la joie de vivre. Et puis, ce fut la première fois que Lucy réalisa à quel point Nohélia ressemblait à son père : la même peau métissée, le même regard, mêmes certaines expression de Jackson ressortait chez Nohélia. Qu'elle était sa fille était une évidence et elle était sûre que si quelqu'un rentrait dans la pièce à ce moment-là, il aurait été troublé par leur ressemblance. Il lui demanda ce pourquoi elle l'avait quitté. Lucy tenta de lui donner des explications, d'une voix confuse :


      Je.. Je suis désolée Jackson, je ne pouvais pas t'imposer ça, tu avais tant de rêves, je ne voulais pas tout briser... Je ne voulais pas partir comme ça, je tenais à toi, mais je te connais, tu aurais tout sacrifier si tu avais su..

    Lucy se rendait compte qu'elle s'emmêlait, qu'il ne devait sans doute rien compte, mais en voyant son regard se poser sur Nohélia, elle lut les doutes dans son esprit. Elle plongea son regard dans le sien, dans ses yeux bleus où elle s'était perdue tant de fois auparavant... Ce même regard où l'étincelle de passion avait été remplacée par des doutes et des questions... Elle sut qu'elle devait dire simplement les choses, commencer par le commencement en quelque sorte... D'une voix basse comme-ci par l'intonation de sa voix, elle tentait d'atténuer l’importance et l'impact de son message, elle murmura :

      Jackson, je te présente Nohélia, c'est ta fille...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 22 Fév - 11:43

    Lucy était juste là, devant lui, pourtant il avait l’impression qu’elle était à mille lieux de là. Il y avait un fossé tellement profond entre les deux jeunes gens. Pas parce que Jackson la détestait, loin de là. Mais le jeune homme ne comprenait pas ce qu’il se passait. Il avait l’impression que cela n’était qu’un rêve et qu’il se réveillerait d’une minute à l’autre. Cette situation était étrange.
    La petite avait la tête contre sa mère, le pouce dans la bouche. Elle dormait. Elle était mignonne. Cette enfant était vraiment agréable, de ce que le résident avait pu voir. Jackson essayait au mieux de s’occuper l’esprit. Il ne pouvait rien faire d’autre après tout. C’était tout ce qu’il avait trouvé pour se détendre. Même si cela était un peu sans effet. Il était nerveux, nerveux d’enfin connaître pourquoi Lucy l‘avait quitté sans la moindre explication. Il avait passé de tellement bons moments avec la jeune femme. Ils étudiaient ensemble pour la faculté. Ils étaient bien. Mais cela n’avait pas empêchait la jeune femme de le quitter. C’était surement ça que le résident avait eu du mal à comprendre. Et là, le fameux jour d’entendre la raison, il n’était plus très sur de vouloir savoir. Il avait attendu un moment mais là, il avait peur de ce qu’il allait entendre. Lucy commença à parler pour lui donner des explications. Sa voix était plutôt confuse.

      Lucy Shepherd Heaven – Je … Je suis désolé Jackson, je ne pouvais pas t’imposer ça, tu avais tant de rêves, je ne voulais pas tout briser …


    Elle ne voulait pas vraiment le quitter. C’est ça qu’elle essayait de lui dire. Elle avait été obligée en quelque sorte. Elle aurait aimé rester avec lui. Sans qu’il ne s’en rende compte, le jeune homme avait arrêté de ranger. Il la regardait, elle, comme s’ils étaient seuls au monde. Jackson ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire pas briser ses rêves. Ce qu’il avait toujours voulu, c’était d’être chirurgien. Elle le savait. C’était donc sa carrière qu’elle n’avait pas eu envie de briser. Mais comment aurait-elle fait … L’esprit du jeune homme était confus tout comme les paroles de Lucy. Le jeune homme était de plus en plus nerveux au fur et à mesure que l’interne parlait. Mais il ne pouvait plus s’occuper avec des futilités. Il ne pouvait seulement la regarder.

      Lucy Shepherd Heaven – Je ne voulais pas partir comme ça, je tenais à toi, mais je te connais, tu aurai tout sacrifié si tu avais su …


    Jackson ne tenait pas à elle à l’époque. C’était bien plus fort que ça. Il l’aimait. Il l’aimait et il aurait pu faire n’importe quoi pour elle. C’était pour ça que son départ avait causé tant de mal au jeune homme, qu’il avait mis autant de temps à s’en remettre. Mais maintenant, ça allait mieux. Il pouvait même passer à autre chose, il y avait de charmantes filles dans cet hôpital. Maintenant qu’il était prêt, elle revenait avec toutes ses révélations. Jackson regarda l’enfant. Etait-il possible que ce soit le sien ? Il avait des doutes … Lucy plongea ses yeux dans les siens. Cela avait le don de le déstabiliser. Il sut à ce moment-là qu’elle allait lui dire tout, de façon claire et précise. Il allait savoir d’ici quelques secondes ce qu’il s’était vraiment passé dans la tête de la jeune femme.

      Lucy Shepherd Heaven – Jackson, je te présente Nohélia, c’est ta fille …


    L’entendre comme ça de vive voix provoquait comme un coup de massue. C’était tellement surnaturel que le jeune homme se demandait finalement s’il ne dormait pas. Elle l’avait quitté parce qu’elle était enceinte. Mais elle ne lui avait rien dit à l’époque. Elle ne lui en avait pas parlé quand elle était partie de sa vie. Elle ne lui avait rien dit non plus quand elle avait accouché. Elle ne lui annonçait que maintenant. Quelque chose qui allait surement bouleverser la vie du résident. Il avait vingt-huit ans et il avait un enfant. Un enfant dont il ne connaissait que l’existence aujourd’hui, dans cette pièce, à l’hôpital. Il était résident dans un hôpital renommé. Il passait la plupart de son temps ici pour apprendre. C’était qu’un gamin, qu’un adolescent vivant pour la compétition. Jackson se demandait comment Lucy avait fait pendant ces onze mois, avec une enfant et un internat en chirurgie. Le jeune homme comprenait en quoi elle n’avait pas voulu briser ses rêves. Un enfant prenait tellement de temps qu’il aurait sans doute du renoncer à son internat. Le résident ne savait pas comment il devait réagir. Etre en colère ou être content. Il restait tétanisé. Il ne pouvait pas partir en courant et la laisser dans cette situation. Il n’avait pas le droit. On lui avait toujours appris à assumer ses actes. Il était surement encore possible d’assumer ses actes autant de temps après.

    Il pensa à son grand père, Harper Avery, quand il apprendrait qu’il avait une fille … Il voulait que son petit-fils le rejoigne au Massachussetts. S’il savait, le jeune homme ne savait vraiment pas comment il allait réagir. Mais peu importe. Son avis comptait peu quand il s’agissait de quelque chose d’aussi important.
    Il regarda Lucy. Cela faisait un moment que personne n’avait dit un mot. Le silence régnait dans la pièce.

      Jackson Avery – Ce n’est pas possible, je … Peut-être que tu te trompes … Je …


    Annonça le jeune homme. Il ignorait ce qu’il devait dire dans ce genre de situation. Il n’était pas préparé. A côté de ça, annoncer à une famille la mort de leur proche paraissait beaucoup plus simple. Au moins, il savait ce qu’il devait dire dans ces cas-là. Jackson fit un pas vers Lucy puis se stoppa. Quelle était la réaction appropriée ? Maintenant qu’il était au courant, il n’avait pas le droit d’ignorer qu’il avait une fille de bientôt un an. Le résident se demandait si elle lui aurait dit un jour ou l’autre, si Jackson ne l’avait pas empêché de partir aujourd’hui. Peut-être que s’il n’avait rien fait, il serait toujours le même. Mais quelque chose avait changé en lui. On ne pouvait pas être pareil quand on était au courant d’une telle chose. Il avait beaucoup de choses à encaisser aujourd’hui. Il pensait en se levant que la journée allait être bien. Il avait passé plusieurs en chirurgie avec Sloan. Se reportait sur le dernier petit espoir. L’espoir que l’enfant ne soit finalement pas de lui. Elle n’avait pas eu que Jackson comme amant … Mais non, il se cherchait des excuses ais en regardant cette enfant, on voyait qu’il y avait une ressemblance. Elle avait une peau hâlé, un peu comme Jackson. Elle lui ressemblait. Il ne pouvait être que le père …

      Jackson Avery – Je suis désolé, mais il va falloir me laisser un peu de temps …


    Le jeune homme s’était toujours considéré comme quelqu’un de bien. Il n’aimait pas faire du mal aux autres. Il était fidèle à ses amis. Mais là, c’était trop. Il devait se retrouver seul avec lui-même. Il voulait avoir un peu de temps pour se remettre les idées en place. Il voulait juste un peu de temps pou avalé ce qui était en train de lui arriver. Sa vie allait changer, elle allait être bouleversée et il ne pouvait accepter ça tout de suite. Du temps, c’est ce qu’il avait besoin. Mais avait-il le droit d’en demander. Jackson ne pouvait rester immobile. Il faisait les cents pas dans la chambre désormais. Il avait l’impression d’étouffer dans cette pièce. Elle paraissait nettement plus petite que tout à l’heure. Pourtant, c’était la même chose. L’enfant dormait dans les bras de sa mère sans se doutait une seule seconde que celui qui l’avait soigné et qui lui avait donné ce lapin rose n’était autre que son père.

      Jackson Avery – Je n’imagine pas ce que tu as vécu pendant tout ce temps, je sais que ça n’a pas du être facile mais … Mais là, c’est trop d’un coup et …


    Le jeune homme balbutiait. Les mots ne semblaient pas vouloir venir. Pourtant, ils auraient été la bienvenue en ce jour. Jackson ferma ses yeux un instant et expira bruyamment. C’était ce qu’il faisait quand il était petit pour remettre ses idées en place ou se calmer. C’était une bonne tactique par le passé. Le jeune homme espérait qu’elle marcherait aussi bien maintenant qu’il était adulte. Il faisait toujours les cent pas, ne semblant pas réussir à s’arrêter. Il était assez nerveux.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 22 Fév - 19:10

    Lorsqu'elle lui annonça qu'il était le père de sa fille, Jackson lui dit que ce n'était pas possible, qu'elle s'était peut être trompée. Lucy secoua la tête. Que croyait-il ? Qu'elle et lui avaient été une relation sans attache pour Lucy et qu'elle aurait pu aller voir ailleurs ? Non, elle tenait énormément à Jackson et n'aurait pas pu le tromper. La jeune femme murmura :

      Il n'y a eu personne d'autre Jackson, personne hormis toi dans ma vie à ce moment-là... Tu es son père, ça ne fait aucun doute...

    Lucy se demanda comment il pouvait douter de ça, il n'y avait qu'à les regarder tous les deux, ils se ressemblaient tellement... Nohélia bougea légèrement dans ses bras et Lucy la berça légèrement pour qu'elle reste endormie. Et dire qu'elle dormait paisiblement tandis qu'elle rencontrait pour la première fois son papa et que son destin se jouait à ce moment-là, son destin de savoir si oui ou non son père ferait partie de sa vie.
    Jackson s'excusa en lui disant qu'il avait besoin d'un peu de temps. Lucy hocha la tête, probablement aussi intimidée que lui.


      Je.. Je ne t'oblige à rien Jackson... Je ne te demande rien... On s'en sort plutôt bien toutes les deux..

    Lucy voulait juste lui signifier qu'elle ne l'obligeait pas à reconnaitre ses droits paternels s'il ne le souhaitait pas. Elle ne voulait pas qu'il se sente obligé de reconnaitre sa fille et d'en assumer les conséquences. Il en était hors de question d'ailleurs car la première personne qui en souffrirait, ce serait Nohélia. Il ne fallait pas qu'il se sente obligé de lui verser une pension ou autre. Mais elle ne lui interdirait pas non plus de voir sa fille. Bien au contraire, elle ferait tout pour qu'elle voit son père aussi souvent qu'elle le souhaiterait. Mais nous n'en étions pas là. Pour le moment, Jackson digérait l'annonce que venait de lui "balancer dans la figure" Lucy. Ce genre d'annonce était plus assommant qu'un coup de poing en pleine figure, et Jackson avait été mis KO au premier round si on puits dire... Lucy voyait qu'il étouffait, qu'il avait du mal à digérer ce qu'elle venait de lui dire et elle le comprenait. Elle avait réagit pareil en apprenant sa grossesse. C'était un examen de routine chez son médecin, elle se plaignait de nausées, loin de se douter qu'elle était enceinte de plusieurs semaines... La seule différence avec Jackson, c'est qu'elle avait eu le choix : celui de garder ou non son enfant. Elle avait longtemps hésité : devait-elle avorter ? Devait-elle faire adopter son enfant ? Aucune solution ne lui avait convenu, hormis celle de garder son enfant. A aucun moment, même dans les plus dures, elle avait regretté sa décision. Nohélia lui apportait chaque jour que du bonheur. Elle était sa fierté, celle pour qui elle trouvait la force d'aller chaque jour de l'avant... Mais Jackson lui, il n'avait pas eu le temps, Nohélia était arrivée dans sa vie depuis quelques secondes. Une petite fille déjà âgée de presque 1 ans et il n'avait rien demandé... Lucy baissa le regard et murmura :

      Tu as le droit de m'en vouloir, tu as le droit d'être en colère... J'aurais probablement dû t'en parler avant, mais je ne voulais pas t'obliger à faire quoique ce soit... Fuire m'a parut plus simple...

    Et elle se rendait compte aujourd'hui que ça n'avait peut être pas été une si bonne idée... Mais si elle lui avait annoncé sa grossesse, serait-il là aujourd'hui en tant que résident ? Ne serait-il pas devenu mécanicien ou barman ou un autre métier qui ne nécessitait pas d'aussi longues études que celles de chirurgien ? Aurait-il été à deux doigts de son rêve ? En fait, personne ne pouvait savoir...
    Jackson lui dit que ça n'a pas du être facile pour elle mais que là, c'était trop d'un coup. Elle comprenait et elle acquiesça d'un mouvement de tête.


      Si tu le souhaites, on peut te laisser réfléchir à tout ça...

    Avant qu'elle ne puisse continuer sa phrase, une infirmière entra, coupant court à la conversation. Elle les regarda tous les deux, se demandant probablement ce qu'ils faisaient là, puis haussa les épaules, récupéra les compresses sales qui avaient servies à nettoyer le front de Nohélia et sortit de la salle en refermant bruyamment la porte. La petite fille se réveilla alors et se mit à pleurer. La jeune maman lui murmura quelques mots réconfortants avant de se tourner vers le sac de la petite fille, sac qu'elle déposait tous les matins à la crèche et qui contenait des couches, des vêtements et son doudou. Son doudou servait généralement à calmer l'enfant en quelques minutes. Mais pour cela, d'abord fallait-il qu'elle trouve le doudou qui semblait s'être coincé au fond du sac et avec Nohélia dans les bras, ce n'était pas une mince affaire... Finalement, elle mit la main dessus et ce fut magique, l'enfant prit son doudou et fourra son petit pouce dans la bouche, se calmant immédiatement et lançant à Jackson un regard interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 22 Fév - 21:42


      Lucy Shepherd Heaven – Il n’y a eu personne d’autre Jackson, personne hormis toi dans ma vie à ce moment-là … Tu es son père, ça ne fait aucun doute.


    Jackson était encore horriblement surpris par ce qu’il venait d’entendre. Apprendre que l’on a une fille de onze mois était quelque de trop surprenant. Le jeune homme n’avait même pas eu une petite préparation. Quand une femme était enceinte. On avait neuf mois pour se préparer à la venue de l’enfant mais là, elle était déjà là. Elle était déjà grande, elle était endormie dans les bras de sa mère juste en face de lui. Tout d’abord face à une révélation pareille, on s’imagine que c’est tout simplement impossible, qu’il y a eu erreur. Mais là, non, cette question était stupide après tout, la ressemblance était frappante. Et le jeune homme ne savait pas comment il n’avait pas fait le rapprochement pendant qu’il la soignait.

    Puis de toute façon, comment pouvait-il douter de Lucy. La jeune femme était quelqu’un de bien. Ce n’était pas le genre de personne à tromper son petit-ami. Elle était fidèle. C’était quelqu’un de parfait dans une relation. Si la jeune femme ne l’avait pas quitté, Jackson ne l’aurait sans doute jamais laissé. Il était tellement bien avec elle à l’époque. L’enfant bougeait dans les bras de sa mère. Le résident eut soudain peur qu’elle ne se réveille et qu’elle le voit. Pourquoi avait-il peur. C’était irrationnel. Lucy ne lui avait sans doute jamais dit qui était son père et puis ce n’était pas un enfant qui allait le manger après tout. La jeune interne semblait savoir s’y faire. Elle la berça tranquillement et l’enfant resta endormie. Tout cela faisait quand même beaucoup encaisser en une seule fois. Jackson avait besoin d’un peu de temps pour se faire à l’idée qu’il n’y avait plus que lui. Maintenant, sur cette terre, il y avait une enfant. Leurs vies étaient forcément liées. Lucy avait l’air tout aussi intimidé que le jeune homme.

      Lucy Shepherd Heaven – Je … Je ne t’oblige à rien Jackson … Je ne te demande rien … On s’en sort plutôt bien toutes les deux …


    C’est avec ces mots que Jackson comprit qu’il réagissait comme un enfant face à cette situation. Il n’était plus un enfant désormais. Il n’avait plus le droit d’en être un. Lucy était quelqu’un de vraiment gentil. Elle ne voulait l’obliger à rien. Il pouvait faire ce qu’il voulait. Elle lui devait juste la vérité. Mais maintenant qu’il savait, il ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. Il ne pouvait pas revenir à l’hôpital et se comporter comme avant en croisant Lucy tout les jours. Jackson était tout de même content d’entendre qu’elle s’en sortait bien. Cela voulait dire qu’elle allait bien, que tout n’était pas si compliqué. Le jeune homme se demandait comment elle pouvait allier internat et Nohélia. Maintenant qu’il était résident, le jeune homme avait des heures moins horribles. Il pouvait avoir une vie s’il ne restait pas autant de temps à l’hôpital même quand il n’était pas obligé. Mais Lucy était encore interne. Jackson se souvenait comment s’était d’être interne. Et ce n’était évidemment pas facile tout les jours. Le jeune homme se souvenait qu’il campait beaucoup à l’hôpital quand il était à la place de Lucy.

      Lucy Shepherd Heaven – Tu as le droit de m’en vouloir, tu as le droit d’être en colère … J’aurais probablement du t’en parler avant mais je ne voulais pas t’obliger à faire quoi que ce soit. Fuir m’a paru plus simple …


    Il n’était pas en colère contre elle. C’était peut-être un sentiment qu’il aurait du ressentir. Mais non, ce n’était pas le cas. Ce qu’il ressentait à ce moment là était plus de la peur. De la peur face à cet enfant qui était sien. Peur de toutes ces responsabilités qui se présentaient maintenant à lui. Elle aurait surement du lui en parler. Oui c’était vrai, elle aurait du lui dire quand elle a su qu’elle était enceinte ou même à l’accouchement. Dans tout les cas, elle aurait bien du lui dire avant. La fuite était plus simple que l’affrontement. Oui il le savait. Mais cela ne changeait rien. C’était lui, c’était Jackson. Elle n’aurait pas du avoir peur de lui parler. Il l’aurait aidé à surmonter tout cela. Car ce n’était pas quelque chose qu’on devait vivre tout seul. C’était trop … important.

      Lucy Shepherd Heaven – Si tu le souhaites, on peut te laisser réfléchir à tout ça …


    Elle ne put pas continuer sa phrase puisqu’une infirmière pénétra dans la pièce, laissant la conversation en suspens. Elle regarda les deux jeunes gens, se demandant surement ce qu’ils pouvaient bien fabriquer ici. Elle se chargeait simplement de récupérer les compresses sales que Jackson avait utilisées pour nettoyer le front de l’enfant. Enfin, elle sortit en claquant bruyamment la porte. Elle était vraiment stupide ou quoi ? N’avait elle pas vu qu’une petite fille dormait dans les bras de sa maman. La petite se réveilla et se mit à pleurer. Lucy lui murmura quelques mots avant de fouiller dans le sac. Elle cherchait quelque chose mais n’avait pas l’air de trouver. Jackson ne savait pas s’il devait l’aider ou rester comme ça inutile en la regardant. Finalement, il n’eut pas le temps de réfléchir puisqu’elle sortit du sac un doudou qu’elle donna à sa fille. Elle était vraiment magnifique. Le jeune homme avait vu beaucoup de bébés de cet âge dans la rue ou même quand il bossait en pédiatrie. Mais cette petite fille semblait avoir quelque chose en plus.

    La petite s’était calmée immédiatement après avoir eu son doudou. Son pouce était dans sa minuscule bouche. Elle regardait Jackson désormais. Il avait mal au ventre. Comme quand il avait attendu ses résultats de son internat. Il stressait, il avait peur. Il ne savait pas vraiment comment l’expliquer.
    Lucy la tenait dans ses bras. Le jeune homme ne pourrait pas être en colère. Même s’il l’avait été, il avait simplement à la regarder quelques secondes et toute l’amertume disparait. Il l’avait aimé pendant longtemps. C’était la seule fille avec qui il avait eu une relation véritable.
    C’était la seule à qui il avait ouvert son cœur. Et donc c’était forcément la seule fille qui l’avait fait souffrir en partant. C’était surement le moment de parler. Cela faisait un moment que la pièce avait sombré dans le silence.


      Jackson Avery – Je t’aimais tellement Lucy, que tu ne peux pas savoir à quel point ça m’a fait mal quand tu es partie …


    Lucy la tenait dans ses bras. Le jeune homme ne pourrait pas être en colère. Même s’il l’avait été, il avait simplement à la regarder quelques secondes et toute l’amertume disparait. Il l’avait aimé pendant longtemps. C’était la seule fille avec qui il avait eu une relation véritable.
    C’était la seule à qui il avait ouvert son cœur. Et donc c’était forcément la seule fille qui l’avait fait souffrir en partant. C’était surement le moment de parler. Cela faisait un moment que la pièce avait sombré dans le silence.

    Jackson n’était plus un enfant, il n’avait pas le droit de laisser Lucy s’occuper de l’enfant toute seule. Elle savait surement y faire, elle le faisait déjà depuis onze mois. Mais maintenant, c’était différent. Maintenant Jackson était au courant …

      Jackson Avery – Tu crois que je peux la prendre ?


    Demanda le jeune homme. C’était un peu sa façon à lui de montrer à Lucy qu’il serait là pour elle. Il allait essayer d’assumer, de prendre ses responsabilités.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 22 Fév - 23:12

    Lorsque Jackson lui dit qu'il l'aimait et qu'il avait souffert lors de son départ, Lucy ferma les yeux et sentit les larmes lui monter aux yeux. Que croyait-il ? Que ça avait été simple pour elle ? Lorsqu'elle avait commencé la faculté de médecine, Lucy était seule. Petite, elle était une enfant surdouée et avait très vite sautée des classes pour se retrouver avec des camarades de classe beaucoup plus âgés qu'elle. Dans sa famille, on devenait tous des chirurgiens ou des médecins réputés : Derek était un grand neurochirurgien, Amélia était prête à prendre sa suite en devenant elle aussi neurochirurgienne, Nancy devint gynécologue et Kathleen, psychiatre. Lucy ne trouvait sa place nulle part et ne la trouva pas non plus à l'école. Elle fréquenta de moins en mois l'école, et malgré les avertissements et les inquiétudes de sa famille, finit par la quitter complètement. Où était passée la petite fille si exemplaire et qui réussissait si bien à l'école ? Elle semblait avoir disparue... Lucy souffrait beaucoup en réalité, elle était tellement effrayée par l'idée de ne pas être à la hauteur par rapport au reste de sa fratrie, par l'idée de ne pas réussir aussi bien qu'eux et surtout par l'idée de décevoir sa mère, sa mère qui l'avait élevée seule avec ses 3 sœurs et son grand frère et qu'elle admirait énormément... Longtemps rejetée par ses camarades de classe beaucoup plus âgée, elle trouva dans ses "mauvaises fréquentations" des amis qui ne se moquaient pas d'elle mais qui la poussèrent du mauvais côté de la pente... La santé de sa mère se dégrada par sa faute et ses relations avec son frère et ses sœurs devinrent tendus et difficiles. Sa mère, désespérée, finit par faire la seule chose possible pour la faire réagir : lui demander de quitter la maison. Lucy avait alors voulu rentrer dans le droit chemin, elle avait réussi son diplôme et avait intégré la fac de médecine où elle avait rencontré Jackson. Elle n'avait jamais reparlé à sa famille par peur de les décevoir et de les déranger et avait emprunté le nom de "Heaven". Alors, lorsqu'elle avait rencontré Jackson, elle avait trouvé quelqu'un sur qui s'appuyer, quelqu'un pour qui elle comptait, quelqu'un qu'elle aimait. Le quitter avait une grande déchirure pour elle mais elle ne pouvait lui imposer ça. Parce qu'elle l'aimait, elle avait préféré le quitter, le laisser atteindre son rêve le plus cher et de ne pas devenir un obstacle pour lui... Longtemps elle avait pensé à lui, se faisant mille et un scénarios d'une rencontre possible entre Nohélia et lui, et chaque fois, lorsqu'elle posait son regard sur sa fille, elle voyait le visage de Jackson...

      Je suis désolée de t'avoir blessé, de t'avoir déçu, mais... Je ne pouvais pas devenir un obstacle à ta carrière. Si j'étais restée, si je t'avais annoncé ma grossesse, je te connais Jackson, tu aurais abandonné ton rêve, tes parents t'auraient probablement coupé les vivres et tu aurais dû travailler. Et un jour, tu m'en aurais voulu, tu en aurais voulu à Nohélia de t'avoir forcé à abandonné ton rêve.. Je ne pouvais pas t'imposer ça.. Je tenais trop à toi pour te voir briser tes rêves...

    Lucy sentit une larme couler sur sa joue, comme-ci toutes ses émotions accumulées au cours des derniers mois : sa grossesse et son accouchement seule, les remords de ne jamais lui avoir dit, le chagrin de l'avoir quitté remonter brusquement à la surface et ne demandait qu'une chose : sortir... Lucy essuya furtivement la larme, elle n'était pas du genre à craquer même si c'était dure et se fit force...

    Jackson lui demanda s'il pouvait la prendre dans ses bras. Lucy haussa les épaules, elle était surprise de la réaction de Jackson. Il était censé se mettre en colère, l'envoyer boulet, pas réagir ainsi. Puis, elle se souvint qu'elle avait affaire à Jackson Avery, il avait toujours été imprévisible et elle aimait ça chez lui... Elle acquiesça d'un signe de tête positif. Le jeune homme ouvrit alors ses bras et Lucy pencha Nohélia pour qu'elle aille dans les bras du résident. La petite fille ouvrit ses bras et il la recueillit. Nohélia le fixa d'un air sérieux pendant quelques secondes comme si elle tentait de comprendre si c'était un ami. Lucy savait à quel point le regard de l'enfant pouvait être déstabilisant mais c'était ça un enfant, il semblait vous sonder au plus profond de vous même. Vous ne pouviez rien leur cacher, ils semblaient deviner tout... Nohélia finit de le fixer et, gardant toujours son air sérieux, attrapa le stéthoscope qu'elle mit dans sa petite bouche. Puis, elle posa sa main libre sur la joue de Jackson et eut un petit sourire. Nohélia laissa ensuite tomber le stéthoscope par terre et se pencha pour le regarder. C'était son jeu favori : lancer les objets pour les voir tomber par terre. La jeune femme eut un petit sourire en voyant Nohélia attraper le stylo dans la poche de Jackson. Lucy murmura d'une voix faussement menaçante :


      Nohélia...

    Sa petite fille lui fit un petit sourire malicieux en coin... L'enfant regarda Jackson pour guetter une éventuelle réaction mais il ne dit rien. La jeune maman fit mine de les yeux au ciel. Elle connaissait déjà la suite et elle eut raison : le stylo rejoignit le stéthoscope par terre. L'enfant envoya promener tout ce qui passa par sa main : le badge, le bloc notes... A chaque fois qu'elle envoyait un objet par terre, elle se penchait pour s'assurer que l'objet en question avait bien finit par terre. Et oui, on ne sait jamais, dans l'imagination de la petite fille, peut être que l'objet pouvait disparaitre... Tout finit sur le sol et lorsqu'il n'y eut plus rien à faire tomber, Nohélia lança un petit cri de joie et s'applaudit. Elle fit un grand sourire à Jackson et attendit sa réaction.

      Nohélia adore lancer tout ce qui lui passe par la main. C'est son jeu préféré en ce moment. Le soir, lorsque je la couche, elle lance son doudou par terre puis pleure parce qu'elle n'arrive plus à le récupérer... Et ce petit jeu peut durer trèès longtemps...

    Lucy caressa Nohélia sur la joue et laissa dériver son doigts vers son cou où elle fit un semblant de chatouilles. L'enfant se plia en deux en laissant échapper un petit rire qui résonna dans la pièce. Le rire de Nohélia était magique, il suffisait de l'entendre rire pour ne plus avoir le cafard ou retrouver instantanément le sourire. En tout cas, c'était le cas pour Lucy, mais quelle mère ne trouvait pas le rire de son enfant merveilleux ? Il était vrai qu'en ce qui concernait Nohélia, Lucy n'était pas très objective. Pour elle, c'était la plus fabuleuse petite fille qui puisse exister...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeVen 24 Fév - 20:06


    Lucy avait fermé ses yeux quand il lui avait dit qu’elle lui avait fait du mal en partant et en le laissant ainsi. Cela n’avait sans doute pas était facile comme décision maintenant qu’il savait la vrai raison. Mais un choix était un choix et finalement c’était Jackson qui s’était retrouvé sans rien n’y comprendre. Il comprenait pourquoi elle était partie, cela ne voulait pas dire qu’il cautionnait. Mais dans tout les cas il comprenait. Il lui en voulait toujours un peu. Après tout, c’était un peu de sa faute s’il avait était malheureux pendant tout ce temps. Il s’était consolé comme il pouvait après tout. Il avait essayé de l’oublier avec de sympathiques filles mais rien n’y faisait. Il semblait que ces filles n’atteignent même pas la cheville de Lucy. Non pour lui, elle avait vraiment était la petite amie idéale. Il l’aimait beaucoup. C’était surement pour ça qu’il avait du mal à s’en relever. Mais le temps passait et il allait mieux maintenant. Enfin, c’était ce qu’il pensait jusqu’à qu’il découvre que son ex-petite-amie était dans le même hôpital que lui. Il ne savait pas vraiment ce qu’il allait faire. Le temps lui dirait surement après tout.
    La jeune fille avait les paupières fermées surement car elle voulait s’empêcher de pleurer. Elle faisait souvent ça avant. Finalement le temps ne changeait pas les personnes. Même après un moment, on reconnaissait quand même les gens.

      Lucy Shepherd Heaven – Je suis désolé de t’avoir blessé, de t’avoir déçu mais … Je ne pouvais pas devenir un obstacle à ta carrière.


    Le fait qu’elle soit partie sans rien lui dire était ce qu’il lui avait le plus blessé. Peut-être que si elle lui avait donné des explications, tout ce serait passé si différemment. Il avait été déçu parce qu’il pensait que la jeune femme était vraiment quelqu’un d’extraordinaire, qu’elle était différente. Et finalement, le retour à la réalité avait été dur. Tout le monde faisait des erreurs. Un enfant avant même d’attaquer son internat aurait surement été un grand obstacle. Les gens comme Jackson qui voulait de grandes carrières ne pensaient surement pas à être père avant d’être stable dans leur métier. C’était ça qu’il prévoyait après tout. S’il avait choisi, il ne se serait posé que quand il serait devenu titulaire. Quand il aurait enfin fini ses études. C’était de beaux projets. Bien sur les projets demeuraient seulement des projets. Et puis les imprévus venaient pimenter la vie.

      Lucy Shepherd Heaven – Si j’étais restée, si je t’avais annoncé ma grossesse, je te connais Jackson, tu aurais abandonné ton rêve, tes parents t’auraient probablement coupé les vivres et tu aurais dû travailler.


    Abandonner son rêve. C’était inimaginable à l’heure actuelle maintenant qu’il était résident. Mais il était vrai que s’il avait dû assumer plus tôt, il aurait surement abandonné son rêve de devenir un jour chirurgien. Il l’aurait surement fait à contrecœur. Car c’était l’un de ses rêves de sauver des vies. Mais on ne se rend pas compte à quel point quelque chose est important pour nous avant qu’on ne le perde vraiment. Il n’aurait pas pu allier un enfant et un internat de toute façon. Il aurait du faire un choix entre les deux. L’internat était quelque chose de fou. On vivait presque tout le temps à l’hôpital. Tout ça se calmait un peu lorsque l’on devenait résident.

    Abandonner les études pour s’occuper d’un enfant. Ses patients ne l’auraient surement pas accepté. Dans sa famille, tout le monde était médecin. Il n’avait jamais cru en Jackson alors s’il avait abandonné la médecine, il l’aurait surement mal pris. Peut-être même, comme lui avait dit Lucy, ils lui auraient coupé les vivres.

      Lucy Shepherd Heaven – Et un jour, tu m’en aurais voulu à Nohélia de t’avoir forcé à abandonner ton rêve … Je ne pouvais pas t’imposer ça … Je tenais trop à toi pour te voir biser tes rêves …


    Une larme coulait sur la joue de Lucy. Jackson se sentait mal en la voyant ainsi. Il n’osait imaginer ce qu’elle avait vécu pendant tout ce temps. Sa grossesse qu’elle avait du vivre toute seule, elle n’avait pas pu avoir le soutien du père de l’enfant puisque le jeune homme n’était pas au courant. La jeune fille essuya la larme. Elle n’aimait pas vraiment craquer devant les gens. Jackson la connaissait bien finalement.

    Le jeune homme lui demanda s’il pouvait prendre la petite fille dans ses bras. Lucy parut surprise que Jackson lui demande une telle chose. Oui après tout c’était plutôt étrange qu’il change de discussion comme ça. Mais maintenant qu’il savait qu’il était le père, il ne pouvait pas ignorer qui il était. Et cette enfant n’avait pas à en pâtir puisqu’elle n’y était pour rien. Elle ne demandait que de l’amour autour d’elle. Finalement l’interne acquiesça, ce qui décrocha un sourire à Jackson. Il ouvrit ses bras et accueillit l’enfant dans ses bras. Nohélia le fixait d’un air assez sérieux. Cela était assez déstabilisant à vrai dire. Le jeune homme se demandait ce qu’elle était en train de se dire dans sa tête avec son cerveau de petite fille.

    Elle attrapa le stéthoscope et le mit dans sa bouche. C’était la manie des petits de mettre tout dans leur bouche. Ce qui était sale quand on y pensait car c’était plein de microbes. Non, ce n’était pas le moment de faire le médecin pensant aux microbes. Le jeune homme posa les yeux sur sa fille. Elle le laissa tomber par terre. Jackson fit une grimace. Il ne fallait tout de même qu’elle le casse. C’était quand même son instrument pour travailler. Lucy reprit sa fille d’une voix qui devait être menaçante.

      Lucy Shepherd Heaven – Nohélia …


    L’enfant sourit. Visiblement elle n’avait pas eu très peur de cette menace. Jackson la regardait en souriant. Elle était pleine de vie, ce qui était fort agréable pour un enfant de cet âge. Nohélia regardait maintenant Jackson. Peut-être attendait elle qu’il lui dise quelque chose pour ce qu’elle venait de faire. Mais non, le résident ne fit rien. Il n’aimait pas vraiment réprimander les gens. Il préférait se concentrer sur sa fille et l’observait pour la connaître un petit peu. Peut être que finalement Jackson aurait du lui dire quelque chose puisqu’elle continua à lancer tout ce qu’il lui passait par la main. Ainsi toutes les affaires du jeune homme finirent sur le sol. Elle lança un cri de joie et applaudit de ses petites mains.

      Lucy Shepherd Heaven – Nohélia adore lancer tout ce qui lui passé par la main. C’est son jeu préféré en ce moment. Le soir lorsque je la couche, elle lança son doudou par terre puis pleure parce qu’elle n’arrive plus à le récupérer … Et ce petit jeu peut durer très longtemps …


    Lucy devait bien être patiente. Parce que si Jackson devait passer toute une soirée à ramasser un doudou, il n’était pas sur de le supporter très longtemps. Mais pour l’instant, il trouvait ça assez mignon. Lucy caressa doucement la joue de sa fille. Nohélia riait. Elle devait surement aimer que sa maman lui fasse des chatouilles. Le résident trouvait mignon la complicité qu’avaient la mère et la fille. Son rire était agréable à l’oreille. En l’entendant, Jackson eut un petit sourire en coin.

      Jackson Avery – Je te la rends, je crois que je manque d’entraînement …


    Annonça le jeune homme le sourire aux lèvres en lui redonnant Nohélia. Quand elle eut reprit sa fille, Jackson se baissa afin de ramasser ses affaires, envoyé sur le sol il y a peu par la petite fille. Il remit son bloc-notes et ses stylos dans la poche de sa blouse. Et mit son stéthoscope autour de son cou. Quand il eut tout ramassé, il se releva et regarda Lucy et sa fille. Elles étaient belles toutes les deux. Elles se ressemblaient assez.

      Jackson Avery – Tu habites où en ce moment ? C’est peut-être indiscret comme question mais je voudrais savoir au cas où enfin tu vois … Et puis si tu as un problème, tu sais je peux t’aider. J’ai de l’argent. Et je peux être présent pour toi et le bébé … Enfin si tu veux bien sur …



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 26 Fév - 12:23

    Lucy secoua la tête quand il lui dit qu'il manquait d'entraînement. Elle reprit sa petite fille dans ses bras et lui murmura :

      Non, je t'ai vu tout à l'heure quand tu la soignais et que tu ne savais pas que c'était ta fille. Tu te débrouillais très bien, elle était en confiance, elle rigolait alors qu'elle avait mal... Et même là, elle semble à l'aise dans tes bras...

    Oui, inconsciemment peut être, il s'était créé un lien entre lui et la petite fille alors qu'elle ne savait pas, tout comme lui, qu'ils étaient reliés par les liens du sang. Nohélia était à l'aise tout à l'heure, elle jouait avec son stéthoscope tandis qu'il la recousait, elle rigolait, semblait ne pas souffrir... Jackson lui avait parlé, avait utilisé les bons mots pour la rassurer alors que beaucoup seraient complètement perdus face à un enfant. D'ailleurs, dans ses souvenirs, Jackson ne lui avait jamais parlé d'enfant, ni d'un désir d'enfant dans le futur, ni de travailler dans la pédiatrie. Mais après tout, quand on veut faire carrière dans la médecine, il est claire et net que l'on doit mettre tout désir d'enfant, de fonder une famille, d'acheter une maison, bref de faire tout projet dans le futur, de côté pour quelques années. Tout étudiant en médecine en a conscience et doit faire ce sacrifice. Pour Lucy, ce sacrifice n'avait jamais été un soucis car elle ne se voyait pas mère avant plusieurs années. Non, ça n'avait jamais été un soucis, enfin, jusqu'à ce qu'elle apprenne sa grossesse. Et là, elle avait pris conscience de la difficulté rencontrée par tous les étudiants partagés entre un désir de famille et leur carrière. Finalement, elle s'en était plutôt pas mal sortie. La jeune femme arrivait à allier les deux, sa petite fille grandissait et s'épanouissait bien et la jeune interne était brillante et s'en sortait très bien durant son internat. Mais elle devait l'avouer, tout n'était pas aussi simple, et quelques fois, ça s'avérait un peu compliqué, au moment des examens notamment... Nohélia tombait systématiquement malade à ce moment-là, comme si elle sentait que sa maman était moins disponible pour elle à ce moment-là...
    Jackson lui demanda où elle vivait en ce moment, et si elle avait besoin d'argent et lui dit qu'il pouvait être là pour elle et le bébé... Lucy secoua la tête :


      Je me débrouille très bien, l'argent n'est pas un soucis. Je vis chez Lorenzo Donovan. J'ai connu quelques difficultés en arrivant et comme il avait plusieurs chambres de libre, il a proposé de m'héberger. Mais si tu souhaite être présent pour Nohélia, je ne t'empêcherais pas de la voir, bien au contraire...

    Lucy eut un petit sourire. Elle était soulagée que finalement tout semble se passer pour le mieux. Jackson semblait avoir digéré l'information même si elle le savait, il lui faudrait du temps pour s'y faire, c'était normal... La jeune maman n'avait rien dit à propos d'elle, quand il lui avait proposé d'être présent pour elle, pour la soutenir. Probablement avait-il refait sa vie avec quelqu'un d'autre, et s'il semblait avoir accepté sa fille dans sa vie, probablement ne voudrait-il pas de Lucy, ou du moins le moins possible, juste les échanges courtois entre un père et une mère séparés... Pourtant, la curiosité fut la plus forte, elle ne put s'empêcher de lui demander :

      Et toi, où vis-tu ?

    Lucy se mordit la lèvre inférieure, signe qu'elle se rendait compte que sa question ne la concernait peut être pas... La jeune femme se reprit aussitôt en rectifiant :

      Enfin, je suppose que ça ne me regarde pas, tu as probablement ta vie, ta petite amie, ton appartement... Désolée...

    Lucy secoua la tête et embrassa sa fille sur le front, comme pour cacher son embarra. La jeune maman se sentit soudainement gênée par tout ça, gênée en pensant qu'il avait sa vie et qu'en arrivant là et en lui avouant qu'il avait une petite fille, elle avait peut être mis en l'air toute sa vie. Imaginez un peu, vous sortez avec quelqu'un et soudainement, ce mec rentre en vous annonçant qu'il a une fille avec son ex.... Comment réagiriez-vous ? Il y aurait surement quelques clashs non ? Et Lucy n'avait pas envie de cela... Elle n'avait pas envie de compliquer la vie de Jackson même si c'était ce qu'elle avait fait au moment où elle lui avait annoncé la présence de Nohélia.
    Timidement, Lucy lui demanda alors :


      J'ai déjà dit au docteur Yang que je ne reviendrais probablement pas finir ma garde pour ramener Nohélia à la maison, mais peut être qu'on pourrait discuter un peu plus autour d'un verre si tu es disponible ? Je suppose que tu dois avoir encore beaucoup de questions concernant Nohélia non ?


(désolée pour mon retard, je suis en vacances, donc pas chez moi ces jours-ci ^^ )

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 26 Fév - 21:19


    Jackson avait trop peur de mal faire. Tout cela le stressait assez à vrai dire. Il était sur de lui en médecine, il était sur de son charme mais là avec un enfant, sa fille, il n’était plus du tout sur de rien. Il l’avait dans les bras, la petite semblait bien, elle souriait. Pourtant il avait l’impression de ne pas être à la hauteur. C’était plutôt flippant comme sensation à vrai dire. Il avait peur de la faire tomber. Oui il savait tenir un enfant, il avait déjà travaillé en pédiatrie. Pourtant avec son enfant, il ne se sentait plus du tout à l’aise. Il décida de la rendre à sa maman. Quand elle l’eut récupéré, le jeune homme se sentit un peu moins stressé. De plus, Lucy se débrouillait nettement mieux que lui. Elle avait l’habitude après tout.

      Lucy Shepherd Heaven – Non, je t’ai vu tout à l’heure quand tu la soignais et que tu ne savais pas que c’était ta fille. Tu te débrouillais très bien, elle était en confiance, elle rigolait alors qu’elle avait mal … Et même là, elle semble à l’aise dans tes bras …


    Le jeune homme lui fit un sourire. C’était vrai qu’il avait était assez à l’aise avec l’enfant tout à l’heure. C’était naturel. La petite fille semblait à l’aise, oui, car elle était assez souriante et ne s’était en aucun cas plein de l’aiguille même si cela avait pu la perturber. Elle avait été très courageuse. C’était étrange mais Jackson avait tout de suite était à l’aise avec la petite. Il savait quels mots il fallait dire. Il savait ce qu’il devait faire. Il lui avait même offert le petit lapin rose vif. Le jeune homme n’avait sans doute pas prévu cela. Non, avoir un enfant n’était pas dans ses priorités. Il aurait aimé être un peu plus mature, posé avant d’en avoir un. D’avoir un métier un peu plus stable et d’être titulaire. Mais bien sur, la vie avait fait un autre choix pour lui. Jackson s’y ferait. Il lui fallait juste un peu de temps et tout irait bien. Il pourrait s’impliquer dans la vie de sa fille et aider Lucy du mieux qu’il pourrait.

    Jackson se questionnait beaucoup sur la vie de Lucy. La jeune fille avait du mettre en parenthèse son métier afin de s’occuper un peu de sa fille et maintenant allier Internat et Enfant ne devait pas être facile tout les jours. Un enfant était quelque chose qui prenait beaucoup de temps. Tout comme l’internat. C’était sans doute pour ça que le jeune homme ne voulait pas d’enfant avant d’être posé. C’était de la folie après tout. Le jeune homme lui demanda où elle habitait en ce moment. Il voulait qu’elle sache qu’il serait là si elle avait besoin.

      Lucy Shepherd Heaven – Je me débrouille très bien, l’argent n’est pas un souci. Je vis chez Lorenzo Donovan. J’ai connu quelques difficultés en arrivant et comme il avait plusieurs chambres de libre, il a proposé de m’héberger.


    Tant mieux que l’argent n’était pas un souci. Après tout, à cet âge cela en usait beaucoup. Il fallait acheter du lait, des couches et tout le nécessaire adéquate. Si elle avait eu des problèmes d’argents, le jeune homme aurait pu l’aider. Après tout il était loin d’être pauvre. Son compte en banque était bien rempli grâce à ses parents qui lui versaient de l’argent tout les mois. Il n’avait pas à se plaindre et avait de la chance, il en avait conscience. Elle vivait chez Lorenzo. C’était un titulaire avec lequel Jackson avait eu l’occasion de travailler une ou deux fois. Il avait l’air plutôt sympathique. Si Lucy se sentait bien chez lui, c’était le plus important. La présence d’un homme à la maison était bien pour Nohélia après tout. Jackson n’avait pas pu être présent donc c’était plutôt bien en fin de compte. Le jeune homme se demandait si la petite savait qui il était. Peut-être croyait-elle que c’était Lorenzo son père. Il essaierait d’être présent pour sa fille. C’était le mieux qu’il pouvait faire. Et puis, elle aurait sans doute besoin de lui un jour.

      Lucy Shepherd Heaven – Mais si tu souhaites être présent pour Nohélia, je t’empêcherais pas de la voir, bien au contraire …


    Lucy eut un petit sourire, ce qui en décrocha un à Jackson. Oui, il essaierait d’être le plus présent possible pour Nohélia même si cela n’allait surement pas être facile dans les débuts. Il aurait envie de la voir souvent. Après tout c’était sa fille et il ne pouvait pas faire comme si elle n’existait pas. Lucy était une fille bien. Elle lui avait dit la vérité. Peut-être un peu tard mais elle lui avait quand même dit et c’était sans doute ça le plus important. Ca n’avait surement pas été facile pour elle de lui dire. Et elle avait surement eu besoin de beaucoup de courage.

      Lucy Shepherd Heaven – Et toi, où vis-tu ?


    La jeune femme se mordit la lèvre inférieure. Jackson avait toujours le sourire aux lèvres. Pour le moment le jeune homme vivait chez Meredith. Mais il ne savait pas vraiment s’il allait rester. Après tout, elle était marié à Derreck et avoir des colocataires n’étaient pas si bien pour leur vie de couple. Le jeune homme se trouverait surement un appartement afin de les laisser respirer. Ils en avaient bien besoin après tout. Mais bon, trouver un appartement à Seattle n’était pas la chose la plus facile. Il commencerait bien assez vite à chercher dans les petites annonces. Lucy ne lui laissa pas répondre et ajouta avant même que le jeune homme eut le temps de réfléchir quelques instants.

      Lucy Shepherd Heaven – Enfin je suppose que ça ne me regarde pas, tu as probablement ta vie, ta petite amie, ton appartement … Désolé …


    La jeune femme secoua la tête et embrassa sa fille sur son front. Elle avait l’air d’être gêné par la question qu’elle venait de lui poser. Elle ne devait pas être aussi embarrassé, cela ne dérangeait absolument pas Jackson de répondre à ses questions. Après tout, ils avaient eu une relation tout les deux et c’était normal que ce qu’ils étaient à présent les intéressent.
    Lucy avait sans doute peur de s’imposer dans sa vie. C’état vrai, qu’elle était arrivé comme ça et lui avait annoncé qu’il avait une fille mais maintenant ça irait.

      Jackson Avery – Et bien je vis chez Derreck et Meredith mais bon c’est assez bizarre, tu vois ils sont mariés et je pense que je ne vais pas m’imposer trop longtemps. Ne t’inquiète pas ! Et puis, je n’ais pas de petite amie pour le moment !


    Annonça le jeune homme avait un petit sourire tout en observant sa fille. C’était une bonne chose après tout qu’il n’ait pas de petite amie parce que celle-ci n’aurait sans doute pas aimé le fait que Jackson ait un enfant avec son ex. Cela l’aurait surement déstabilisé. Bref, de toute façon, le jeune homme était célibataire. Donc tout allait bien dans le meilleur des mondes.
    Lucy lui demanda timidement.

      Lucy Shepherd Heaven – J’ai dit au Docteur Yang que je ne reviendrais probablement pas finir ma garde pour ramener Nohélia à la maison, mais peut-être qu’on pourrait discuter un peu plus autour d’un verre si tu es disponible ? Je suppose que tu dois avoir encore beaucoup de questions concernant Nohélia non ?


    Le jeune homme fut surpris que Yang soit le genre de femme à accepter que l’une de ses internes ne finit pas sa garde mais après tout cette femme était assez surprenante. Nohélia était remise maintenant. Sa blessure était réparée et il n’y avait pas eu de commotion. Ainsi elle pouvait rentrer chez elle. Un verre chez Joe, oui cela disait bien au jeune homme. Il aimait beaucoup ce bar et un verre ne serait pas du luxe après ce qu’il avait appris aujourd’hui. Il fit un sourire à la jeune femme. Oui, il avait de nombreuses questions sur la petite. Après tout, il avait manqué environ onze mois de sa vie, sa tête était donc pleine d’interrogations.

      Jackson Avery – Un verre me paraît une très bonne idée Lucy ! Et oui, j’ai de nombreuses questions ! On va pouvoir discuter de tout ça chez Joe ! Et merci Lucy de m’avoir dit la vérité …




Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeLun 27 Fév - 21:13

    Le fait qu'il n'est pas de petite amie réjouit Lucy même si elle savait qu'elle n'aurait dû. La jeune interne ne méritait pas Jackson, c'était une évidence. Elle l'avait fait souffrir et elle s'en voulait énormément pour ça. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir encore de l'attirance pour lui et de regretter leur aventure passée.
    Lucy lui proposa de continuer leur discussion en dehors de l'hôpital. Jackson accepta en proposant qu'ils aillent chez Joe. Lucy hésita. Le bar de Joe était toujours très peuplé et en général, tous les internes, les infirmiers, les résidents et même les titulaires se retrouvaient là bas entre deux gardes ou à la fin de leur garde. Autant dire qu'il n'y avait pas de meilleur endroit pour lancer un ragot, une rumeur...


      Tu es sûre de vouloir aller chez Joe ? Il y aura beaucoup de personnes de l'hôpital et on pourrait se poser des questions.. Je ne veux pas que tu te sentes gêné...

    Lucy rougit. Puis, Jackson la remercia de lui avoir dit la vérité. La jeune interne secoua la tête et glissa une mèche de cheveux derrière son oreille.

      Ne me remercie pas, j'aurais du te le dire plus tôt Jackson...

    Sa petite fille eut un petit bâillement. La jeune maman hésita avant de continuer en disant :

      Je devrais peut être déposer Nohélia chez une amie, elle est fatiguée et n'a pas encore mangé... Ainsi, on pourra discuter un peu plus tranquillement... ?

    Lucy sentait sa petite fille se faire de plus en plus lourde dans ses bras. Elle savait que l'heure de la sieste approchait à grands pas et qu'ensuite, elle aurait très probablement faim et la perspective d'emmener sa petite fille dans un bar ne la réjouissait pas trop... La jeune maman fit passer sa petite fille sur son autre bras et Nohélia posa sa tête sur son épaule tout en laissant échapper un petit baillement. Elle attrapa une mèche de cheveux de sa maman d'une main et de l'autre, elle mit son petit pouce dans sa bouche. Mais Jackson préférait peut être passer un peu plus de temps en compagnie de sa fille... ? Dans tous les cas, l'enfant ne tarda pas à fermer les yeux pour s'endormir tranquillement. La jeune femme trouvait toujours épatant a facilité des enfants à s'endormir n'importe où et n'importe quand... Cette situation était un peu particulière et Nohélia dormait là, comme-ci elle était dans son berceau...
    Jackson lui ouvrit la porte et s'écarta pour la laisser passer. Lucy lui fit un petit sourire pour le remercier. Au moment où elle passa la porte, sa main frôla celle de Jackson et elle la retira, comme-ci celle-ci était brulante. Puis, elle se sentit rougir, c'était ridicule, elle avait l'impression de retourner une dizaine d'années auparavant, les premiers effleurements de peaux, les premiers rougissements... Mais, c'était curieux comme situation non ? Ils se connaissaient et se retrouvaient là, presque deux ans après... Il y avait de quoi se retrouver embarrassé non ? Ils avaient beaucoup partagé par le passé et s'entendaient bien sur tous les niveaux. Depuis leurs retrouvailles, beaucoup de moments remontés dans la mémoire de Lucy : les fous rires qu'ils avaient eu, leurs étreintes passionnées, les bons moments passés chez Jackson ou chez Lucy, leurs confidences... Tous ces petits moments qui avaient rendus leur relation inoubliable aux yeux de la jeune femme. Il avait énormément compté pour elle et elle avait eu du mal à le quitter. Jackson n'était pas seulement mignon, il avait aussi une personnalité à part entière que Lucy appréciait beaucoup. Certes, ils avaient tous les deux un fort caractère et les clashs avaient été nombreux, mais ils avaient toujours trouvé le moyen de se réconcilier et leurs disputes n'avaient jamais duré bien longtemps... Finalement, ils se mirent d'accord sur une chose : Lucy allait amener Nohélia chez une amie et elle le rejoindrait chez Joe.
    La jeune maman rentra donc chez Lorenzo, attrapa quelques affaires pour Nohélia qu'elle mit dans un sac et se changea. Elle enfila une jupe qui lui arrivait aux chevilles et un petit haut simple et finit par de petites bottes noires. Puis, elle déposa Nohélia encore endormie chez une amie.
    Arrivée au bar, elle chercha Jackson du regard. Lucy entendit un sifflement et se retourna, surprise, avant de s’apercevoir qu'il s'agissait d'un homme qu'elle ne connaissait pas. Il lui proposa un verre, et elle refusa poliment. L'homme, visiblement ivre, se fit plus insistant et elle chercha un moyen de partir. Il y avait beaucoup de monde et elle ne voyait pas Jackson. Elle essaya de se fondre dans la foule mais l'homme l'attrapa au poignet pour la retenir. Pourquoi fallait-il que ça lui arrive toujours ? Lucy se débattit mais l'homme crut surement qu'elle faisait ça pour le narguer et la serra plus fort. La jeune interne lui cria de la lâcher.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeSam 3 Mar - 13:40


    Le jeune n’avait pas de petite amie. Enfin pour le moment en tout cas. Après tout, il était plutôt beau garçon et pouvait donc avoir quelqu’un dans sa vie dans peu de temps. Il était conscient du charme qu’il possédait et pouvait s’en servir parfois. Il en avait beaucoup usé quand Lucy l’avait quitté afin de séduire d’autres jeunes femmes. Bref, le jeune homme n’avait donc pas de vie sentimentale normale pour le moment mais était prêt à présent pour en avoir une. Il ne manquait plus qu’une jeune fille avec qui partager cette envie. A ce qu’il avait compris, Lucy n’avait visiblement pas quelqu’un dans sa vie non plus. Il y avait Nohélia et l’internat qui devait sans doute lui prendre beaucoup de temps. Elle vivait chez Lorenzo, un titulaire. Peut-être se passait-il quelque chose entre les deux adultes. Dans tout les cas, cela n’intéressait pas le jeune enfin … Cela ne le regardait pas du moins. Même s’il aurait aimé lui aussi en savoir un peu plus sur sa vie sentimentale. Elle aurait pu trouver ça déplacer alors le jeune homme se tut. De toute façon, avec tous les ragots dans l’hôpital, il le saurait bien vite si elle avait quelqu’un dans sa vie. Peut-être aurait-il l’occasion un autre jour de lui demandé.
    Finalement la jeune femme lui proposa d’aller boire un verre dans un bar. Le jeune acquiesça de bonne humeur. Il avait bien envie de discuter avec Lucy. Après tout, il ne savait presque plus de quoi est composé sa vie. A l’époque, il savait les moindres détails. Maintenant, tout était différent. C’était comme si cela faisait des millions d’années que leurs chemins s’étaient séparés.

      Lucy Shepherd Heaven – Tu es sure de vouloir aller chez Joe ? Il y aura beaucoup de personnes de l’hôpital et on pourrait se poser des questions. Je ne veux pas que tu te sentes gêné …


    La jeune fille rougit quelques peu, ce qui fit sourire Jackson. Le jeune homme ne s’était même pas posé la question du regard des autres. Chez Joe était le seul bar où Jackson se rendait régulièrement. Il aimait l’ambiance là-bas. Il était vrai que c’était sans doute le lieu où il y avait le plus de personnes à l’hôpital. Tout le monde se retrouvait là-bas notamment car il se trouvait juste en face du lieu de travail. Le jeune homme se fichait totalement où il se rendait. Il n’avait que faire des mauvaises langues. Après tout, on pouvait dire ce qu’on voulait sur lui. Ce qui était le plus intéressant était ce que lui-même pensait de sa propre personne. Il poserait toutes les questions qu’il voudrait chez Joe. A part si cela la dérangeait vraiment elle. Lui s’en fichait totalement.

      Jackson Avery – Oui enfin seulement si tu ne veux pas qu’on nous voit ensemble.


    La balle était dans son camp. C’était elle qui choisirait le lieu où ils parleront. Jackson irait où elle voulait de toute façon. Le lieu n’était pas le plus important de toute façon. Ce qui était vraiment essentielle était la vraie discussion.
    La jeune interne glissa une main dans ses cheveux afin de faire tenir derrière son oreille l’une de ses mèches. Jackson lui fit un sourire. Elle avait l’air assez mal à l’aise. Peut-être n’était-ce qu’une impression après tout. Enfin bref, le jeune homme la remercia de lui avoir dit la vérité. Bien sur, Lucy lui redit qu’elle aurait du lui dire plus tôt. Peut-être qu’elle aurait du mais de toute façon, elle ne lui avait pas dit plus tôt, il fallait don arrêter de s’en vouloir. Ce qui était fait, était fait et malheureusement on ne pouvait jamais changer le passé. Elle aurait pu rester muette pendant encore de longues années et finalement un beau jour, ce serait l’enfant en personne qui serait venu le voir pour lui annoncer. Non finalement, Jackson préférait bel et bien la première solution. Elle était nettement moins étrange.
    Nohélia eut un petit bâillement. Elle semblait être bien fatiguée. Mais bon, à cet âge, on ne faisait souvent que manger, boire et dormir. Les bébés passaient le plus clair de leur temps à dormir. Au moins à cet âge, la vie n’était pas vraiment compliquée.

      Lucy Shepherd Heaven – Je devrais peut-être déposer Nohélia chez une amie, elle est fatiguée et n’a pas encore mangé … Ainsi on pourra discuter un peu plus tranquillement ?


    Oui c’était une bonne idée. Lucy ferait mieux de laisser Nohélia à quelqu’un. Après tout, la place d’une enfant n’était en aucun cas dans un bar. C’était un lieu de débauche ou alcool coulait à flot. Si Jackson cherchait bien, il n’avait d’ailleurs jamais vu quelqu’un de moins de seize trainer dans les bars qu’il côtoyait. Elle mit son petit pouce dans sa bouche. Tout cela était très mignon. Jackson regardait Nohélia de sa place sans pour autant s’avancer comme s’il faisait un pas, il risquait de la casser. Il préférait garder une distance respectable. L’enfant commença à s’endormir. Elle arrivait à dormir assez rapidement. C’était assez impressionnant de voir qu’on pouvait s’endormir comme ça. Dans tout les cas, quand on grandissait on n’y arrivait plus vraiment. Le jeune résident, lui, avait du mal. Si il dormait plutôt bien dans son lit ou à l’hôpital. Mais bien sur, lui ne s’endormait pas à tout moment sauf quand il était vraiment très fatigué.
    Jackson ouvrit la porte à Lucy afin qu’elle n’ait pas à trop bouger pour ne pas réveiller Nohélia. Quand elle eut passé la porte, sa main frôla celle de Jackson puis la retira rapidement comme si elle était gênée par ce contact. Il avait été furtif mais agréable. La jeune femme s’éloigna. Il avait été convenu que les deux adultes se retrouveraient au bar. Le temps qu’elle dépose l’enfant chez un ami, il avait tout son temps. Il décida donc de passer d’abord au bureau des infirmières pour déposer le dossier de l’enfant qu’il avait maintenant complété. Il n’y avait pus beaucoup d’infirmières au bureau, c’était assez étrange d’ailleurs. Il n’y avait pas le brouhaha habituel.

    Le jeune homme déposa le dossier puis passa à son casier. Là-bas, il prit une douche rapide et se changea. Il mit une chemise grise et son pantalon noir. Ainsi prêt, il sortit de l’hôpital et traversa la rue. Il pénétra chez Joe et se dirigea vers le bar. Il balaya la salle des yeux et ne vit pas une trace de Lucy. Il s’assit et décida de l’attendre dans le fond du bar. En attendant, il se commanda un verre que Joe lui servit assez vite. C’était ce qui avait de bien ici, on n’attendait jamais beaucoup après les boissons. Joe était quelqu’un d’efficace. Le jeune homme sortit son portable et pianotait doucement les touches en attendant la jeune interne. Soudain, il entendit quelqu’un parlait très fort. Il reconnut la voix de Lucy. Le jeune homme se leva et chercha donc la jeune femme. Soudain, il la vit. Un homme tenait son poignet fermement. Il devait la serrer fort puisqu’elle n’arrivait pas à s’en détacher. Le jeune homme se dirigea vers eux et arrivé à sa hauteur, lui dona un coup de poing en plein sur son visage. Avec la force du coup, l’homme lâcha le poignet de Lucy mais il se releva, voulant apparemment rendre son coup. Ca, Jackson ne l’avait pas vraiment vu venir.

      Jackson Avery – Tu l’as touche plus jamais ! Sinon tu auras affaire à moi !



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 4 Mar - 12:55

    Alors que Lucy tentait désespérément de faire lâcher prise à l'homme ivre qui semblait vouloir passer la soirée avec elle, un poing surgit et alla s'écraser contre le nez de son agresseur. La jeune interne bascula en arrière et il la lâcha au moment où il tomba par terre. Jackson le menaça alors en lui répondant que s'il la touchait encore, il aura affaire à lui. L'homme ivre se releva, énervé et se lança contre Jackson, le faisant basculer sous le poids de son corps. Le jeune résident eut le souffle coupé sous la violence du choc. Lucy se précipita pour tenter de les arrêter et elle se reçut une belle gifle qui l'envoya valser. Non seulement l'homme était complètement ivre et ne répondait plus de ses gestes ni de sa force, mais en plus, il était grand et costaud. Lucy se releva et se précipita vers l'homme en criant :

      Stop ! Arrêtez ! ça suffit !

    Bien entendu, c'était inutile, elle avait beau être courageuse, ça ne faisait pas tout et elle était impuissante pour les séparer. Elle martela de ses petits poings le dos de l'homme qui était à présent sur Jackson. L'homme ivre attaqua de coups de poings Jackson qui se défendait en lui rendant la pareille. Plusieurs personnes se levèrent et les séparèrent tant bien que mal. La jeune interne parvint à se glisser jusqu'à Jackson qui semblait fou de rage et l'attrapa par la main. On parlait déjà d'appeler la police et elle ne voulait pas attirer de mauvais ennuis à Jackson. Une arrestation, même si ce n'était pas lui qui avait lancé la bagarre et qu'il était totalement innocent dans tout ça n'était pas bien vu.... Il opposa une résistance, voulant très certainement retourné dire ses vérités à l'homme ivre mais Lucy insista pour l'éloigner.
    Lucy le tira par la main et l'attira dans les toilettes. C'était propre, mais ce n'était pas étonnant, tout chez Joe respirait la convivialité et le bar bien entretenu. Tout, sauf certains de ses clients... Heureusement, ils n'étaient pas tous comme ça, la plupart était des résidents, des titulaires, des internes, des infirmiers bref, la plupart travaillait à l'hôpital et se tenait bien. D'autres clients venaient des bureaux ou des entreprises aux alentours et se tenait bien également. Malheureusement, un bar restait un bar et certaines personnes, une fois ivre, ne savait pas se tenir... Lucy en avait fait les frais et par la suite Jackson aussi... Heureusement, ce n'était pas toujours le cas et la plupart du temps, ils passaient tous d'agréables soirées ici et la réputation de ce très cher Joe n'est plus à refaire. Une fois la porte des toilettes poussée, Lucy obligea le jeune homme à s'assoir sur un tabouret tandis qu'elle attrapa une serviette propre et la passa sous l'eau froide. La jeune femme s'accroupit pour se mettre à la hauteur de Jackson et lui releva doucement la tête. Une vilaine plaie barrait sa joue et sa tempe présentait déjà les signes avant coureur d'un hématome.


      Excuses moi, pour tout, il y a quelques minutes, je bouleverse ta vie en t'annonçant que tu as une petite fille et voilà que je te mets dans de beaux draps... C'était peut être une mauvaise idée de venir ici.. Je ne fais que porter la poisse...


    En d'autres circonstances, la mine défaite et coupable de la jeune femme aurait pu porter à rire mais Lucy se sentait si coupable. C'était à cause d'elle qu'ils étaient ici et à cause d'elle qu'il s'était attiré des ennuis... Elle passa doucement la serviette sur la joue meurtrie de Jackson. Une main était posée sur le genoux du jeune homme, l'autre essayait de nettoyer sa blessure et d'empêcher son gonflement. Lucy employait des gestes doux. Son front était barré d'un pli soucieux, elle était concentrée sur ce qu'elle faisait. Pour elle, ces gestes lui étaient si familiers qu'elle ne se rendait pas compte qu'ils étaient peut être un peu trop familier justement, un peu trop intime...
    Finalement, elle murmura :


      Je ne pense pas que des points soient nécessaires...

    Le regard de Lucy quitta temporairement sa blessure à la joue pour remonter vers sa tempe. Elle réfléchit quelques secondes, puis, elle continua :

      Ta tempe, tu as pris un mauvais coup... Je vais chercher de la glace, je t'interdis de bouger !


    Levant le doigt d'un air sévère, elle lui fit signe que s'il bougeait, il aurait affaire à elle... Avec une petite crainte tout de même, elle retourna dans la salle. Elle constata avec soulagement que l'homme ivre semblait s'être volatilisé dans la nature. Lucy demanda à Joe de la glace. Quelques minutes plus tard, elle était de retour dans les toilettes. Jackson n'avait pas bougé. La jeune interne enroula doucement la glace dans la serviette et posa cette dernière sur la tempe de Jackson. Lucy ne se rendait pas compte que son visage était proche de celui de Jackson. Soudainement, il lui semblait qu'elle ne l'avait jamais quitté, qu'il ne s'était pas écoulé presque deux ans depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus.. Pourtant, beaucoup de choses avaient changé, elle l'avait quitté, fait souffrir, elle avait vécut une grossesse, eut une petite fille, était sortie avec un autre homme mais personne n'avait jamais remplacé Jackson et il y avait toujours eu cette petite étincelle dans son cœur. Aujourd'hui, elle était célibataire et avait voulu consacrer son temps à sa fille et à sa carrière. Lucy pensait avoir tourné la page sur Jackson, mais en le voyant là, aussi proche, elle se rendit compte qu'elle n'avait rien oublié, que de le voir aussi proche réveillait chaque souvenir passé avec lui...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 7 Mar - 19:19


    Ce mec méritait de se prendre un poing dans la figure par Jackson. Après tout, il avait touché à Lucy et ses intentions ne devaient pas être très pures. Le jeune homme n’avait pas aimé ce petit sourire qu’il portait sur son visage tandis qu’il tenait Lucy par le poignet. Un triple idiot, voilà ce qu’il était, et encore le mot était faible. Jackson se sentait obligé de protéger et défendre l’interne. Après tout, c’était lui qui l’avait fait venir ici. Elle ne tenait pas vraiment à venir chez Joe à l’origine mais le résident aimait cet endroit et l’avait choisi. S’il avait su, il n’aurait jamais proposé de boire un verre dans ce bar. S’il la touchait, il aurait affaire à lui. L’homme avait beau être plus musclé que lui, Jackson n’hésiterait pas à se battre avec lui si cela s’avérait être nécessaire. L’homme était tombé à terre à cause de la force du coup mais celui-ci se releva, plus en colère que jamais. Il se lança contre le résident et le fit tomber par terre. Jackson eut le souffle coupé. L’homme ivre n’était pas vraiment mince et son poids lui écrasait les poumons. Le jeune homme ferma les yeux, comme si la douleur aurait pu être moindre. Lucy voulut l’aider un peu mais elle se prit une gifle et fut envoyé un peu plus loin. Avec sa taille de guêpe, elle ne faisait pas vraiment face avec cet homme grand et costaud. Même Jackson avait du mal. L’interne se releva et se postant près d’eux, cria :

      Lucy Shepherd Heaven – Stop ! Arrêtez ! Ca suffit !


    Cela ne servirait surement à rien puisque Lucy était, comment dire, plutôt toute petite pour qu’on puisse l’écouter réellement. Evidemment, l’homme ivre l’ignora superbement. Il était maintenant sur Jackson qui se sentait de plus en plus mal. Il ne pensait pas qu’il était aussi lourd. Finalement il n’aurait peut-être pas du se frotter d’aussi près à cet immondice. Quel ordure ce mec. Lucy martelait de coup de poings le dos de l’homme. Jackson ignorait si cela avait une quelconque influence. Pendant ce temps, l’homme le rua de coups et le résident lui rendit tout en essayant de taper le plus fort. Il voulait lui faire le plus mal possible afin qu’il lâche enfin l’affaire. Finalement des gens qui regardaient la scène vinrent les séparer. Le jeune homme se sentit tirer en arrière par un homme qui essayait de le contenir. La seule envie que Jackson avait maintenant était d’y retourner et d’achever cet imbécile. Le résident bouillonnait. Lucy se fraya un chemin jusqu’à lui. Elle lui attrapa la main, ce qui atténua légèrement la colère du jeune homme. Il avait néanmoins encore une grande envie de le frapper. Lucy voulut l’entrainer mais il préférait rester là pour se venger. Finalement Lucy insista et il fut bien obligé de la suivre. Elle l’emmena dans les toilettes. Elles étaient plutôt propres. Jackson aimait bien ça chez Joe. Ce n’était pas vraiment sale contrairement à d’autre bar de la ville. Lucy obligea Jackson à s’assoir sur un tabouret. Le jeune homme s’exécuta même si l’envie ne le démangeait pas. La jeune interne prit une serviette propre et la passa sous l’eau. Ensuite, elle vint vers lui et s’agenouilla afin de se mettre à sa hauteur. Elle lui releva doucement la tête. Jackson ne s’était pas vu dans un miroir, il ne savait donc pas quelle tête il avait. L’adrénaline ne lui faisait pour le moment rien sentir. Il ne savait donc pas s’il saignait ou si ce pauvre mec l’avait vraiment défiguré.

      Lucy Shepherd Heaven – Excuse moi, pour tout, il y a quelques minutes, je bouleverse ta vie en t’annonçant que tu as une petite fille et voilà que je te mets dans de beaux draps … C’était peut-être une mauvaise idée de venir ici … Je ne fais que porter la poisse …


    C’était ridicule. Ce n’était pas de sa faute tout ça. Après tout, elle n’avait pas choisi qu’un lourd dingue l’accoste et ne veut plus la lâcher ensuite. C’était de sa faute aussi. Il ne savait pas vraiment se contenir. Il aurait pu réagir en adulte. Après tout, il y avait d’autres solutions que la bagarre dans la vie. Il aurait pu parler mais bon. Il avait cogné et il était quand même fier de lui d’avoir frappé cet idiot. Ce n’était pas vraiment une mauvaise idée. Le bar de Joe était sympathique à l’ordinaire. Mais aujourd’hui, il avait fallu qu’on tombe sur un homme complètement ivre et idiot. La jeune femme passa doucement la serviette sur la jour de Jackson. Cela lui faisait du bien finalement. Lucy était gentille de s’occuper ainsi de lui. Mais il allait bien et ce n’était pas la peine. Elle murmura que des points n’étaient pas nécessaires. Tant mieux, il aurait été vraiment idiot d’avoir une cicatrice sur ce si beau visage. Elle sembla réfléchir quelques instants puis elle lui dit :

      Lucy Shepherd Heaven – Ta tempe, tu as pris un mauvais coup … Je vais chercher de la glace, je t’interdis de bouger !


    La jeune femme leva le doigt comme pour prévenir un enfant qu’il ne fallait pas faire de bêtise s’il ne voulait pas être puni. C’était marrant. Elle était charmante. Tous ces petits trucs, ses petites mimiques lui avaient manqué. Lucy sortit donc des toilettes. Jackson se leva afin de se regarder dans la glace. Il avait une de ses têtes. Ce gars ne l’avait vraiment pas raté. Le jeune homme se rassit sur le tabouret en attendant Lucy. La jeune interne pénétra dans les toilettes et vint poser la glace sur sa tempe. Cette fraicheur sur sa plaie lui faisait beaucoup de bien maintenant que l’adrénaline s’estompait. Le visage de Lucy était proche du sien. Il ne savait pas vraiment quoi faire dans cette situation. Elle était belle. Elle avait été le premier amour de sa vie. Mais elle était partie. Ce jour-là, il avait cru qu’il ne s’en remettrait jamais et pourtant, il allait mieux maintenant. Elle le troublait. Il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait. Le jeune homme avait toujours été assez indécis quand il s’agissait de ses amours. C’était compliqué pour lui.

      Jackson Avery – Lucy, je te remercie beaucoup de prendre soin de moi comme ça ! Ne t’inquiète pas je vais bien !


    Annonça t-il avec son sourire accroché aux lèvres. C’était surement l’une des bonnes choses chez Jackson, il souriait souvent. Bien sur, parfois cela arrivait qu’il soit triste ou mal et n’en éprouvant pas l’envie. Mais en général c’était quelqu’un de très souriant. Il était également expressif. S’il éprouvait de la colère, ou de la tristesse, on le voyait tout de suite à l’expression de son visage. Quand la colère montait en lui, il avait du mal à se contenir, comme l’avait montré la bagarre de l’autre jour. Il regardait Lucy avec ses grands yeux bleus azur. Il n’arrivait toujours pas à croire qu’il avait une fille. C’était comme dans un rêve. On a l’impression qu’on va se réveiller à un moment ou à un autre et voir que finalement ce n’était pas réel. Le jeune homme était à peu prés dans cet état d’esprit. C’était étrange de se réveiller un jour et de savoir qu’on a une fille de presque un an. Elle était là, et Jackson s’y ferait surement. Mais il ne pouvait s’empêcher de se demander quand il avait oublié une protection qui avait pu mener à un accident. Il n’arrivait pas à s’en souvenir. Bien sur, cela faisait quand même presque deux ans, les souvenirs s’estompaient donc au fur et à mesure. Mais bon c’était fait et c’était inutile de revenir sur le passé. Il ne restait plus qu’a assumer. Le visage de Jackson était prêt de celui de Lucy. Il sentait même le souffle de la jeune fille sur son visage.

      Jackson Avery – Tu crois qu’on serait toujours ensemble maintenant si …



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeMer 7 Mar - 21:47

    Lucy fronca les sourcils quand il lui dit qu'il allait bien et quand il la remercia pour prendre soin de lui comme ça. Elle finit par lever un sourcil. S'était-il regarder dans le miroir pendant son absence ? L'homme ivre ne l'avait pas loupé... Une partie de sa joue commençait à enfler, sa tempe aussi et un beau bleu se former dessus. La jeune femme retint un petit sourire et continua avec un air mi-sérieux mi-amusé :

      Oui, je te crois, tu vas parfaitement bien ! D'ailleurs, je pense que tu devrais te faire tabasser tous les jours car tu ne m'as jamais paru aussi en forme !

    Haussant les épaules en réprimant un petit sourire, Lucy lui prit le menton pour le pencher d'un geste à la fois doux et autoritaire dans le but d'examiner un peu mieux sa tempe. C'était quand même pas joli joli et demain, il allait avoir un sacré hématome ! ce sera difficile de cacher au boulot qu'il s'était battu ! Pourtant Jackson gardait le sourire. C'était une de ses nombreuses qualités : il souriait souvent et son sourire était contagieux. Il avait un beau sourire, du genre à illuminer tout son visage et à allumer une étincelle dans son regard. D'ailleurs, Lucy se doutait que beaucoup de jeunes femmes avaient déjà succombé à son sourire et à son regard bleuté... La jeune femme plissa les yeux et continua sur le même ton :

      Et arrête de sourire... Tu as droit de te plaindre pendant deux minutes.. Mais pas plus, alors profites-en !

    Elle lui fit un petit clin d’œil. Puis continua à passer la glace sur sa tempe en reprenant un air sérieux. En y réfléchissant, Jackson aurait pu se passer lui même la glace sur la tempe, mais il ne fit pas mine de prendre la glace et ça ne vint pas à l'esprit de la jeune femme de la lui donner. ça paraissait si naturel pour elle de le soigner, de prendre soin de lui, comme avant...
    Quand avait-il oublié de se protéger ? Lucy s'était souvent posé la question aussi. Ils avaient toujours été prudent à ce niveau-là et elle en avait conclu que c'était probablement arrivé le jour où ils avaient appris tous deux avoir eu de bons résultats à des examens. Ils avaient bien fêté ça, avaient un peu bus et ne gardaient pas un souvenir très net de la soirée... Mais cela aurait pu être à un autre moment... Ils étaient comme ça, à se jetter l'un sur l'autre, animés par une même passion, un même désir... A ce niveau-là, Lucy était comblée, Jackson la comblait. Mais pas qu'à ce niveau-là, il était toujours si prévenant à son égard, si gentil, si attentionné... Bien sure, ils s'étaient disputés, mais jamais bien longtemps. Ou alors, ça pétait bien fort comme on dit puis ils se réconciliaient très vite...
    Lucy était toujours très concentrée sur ses soins, pensant en même temps à leur passé commun quand il la ramena brusquement à la réalité. Jackson lui demanda s'ils seraient encore ensemble et il ne termina pas sa phrase... Lucy comprit tout de suite bien entendu. Seraient-ils ensemble si elle ne serait pas tombée enceinte ? Seraient-ils encore ensemble si elle n'avait pas pris la fuite ? Seraient-ils encore ensemble si elle ne s'était pas éloignée de lui ? Nul ne pouvait savoir. Et maintenant ? Qu'en était-il ? Lucy se rendit brusquement compte de sa proximité avec le jeune homme et rougit très légèrement. Son regard examina le visage du jeune interne, se perdit dans ses yeux bleus, descendit pour s'arrêter sur ses lèvres. Elle se rendit compte non sans surprise qu'elle n'avait qu'une envie à ce moment-là : se pencher et l'embrasser, sentir sa chaleur, son corps contre le sien, se réconforter dans ses bras, sentir ses lèvres contre les siennes, son souffle dans son cou, l'entendre lui murmurer des mots doux au creux de l'oreille... A cet instant-là, elle ne songeait qu'à une chose : retourner deux ans auparavant et retrouver leur insouciance d'avant... Mais la réalité était là, chaque jour les avait séparé un peu plus, chaque moment passé avec Nohélia l'avait éloigné de lui... La réalité la touchait chaque jour de pleins fouets. Elle était seule, sans lui. Leur histoire commune appartenait au passé, il fallait s'y résoudre. Il avait tourné la page, Lucy, quant-à elle, devait s'efforcer de le faire aussi, même si c'était difficile en le voyant aussi proche d'elle. Elle hésita avant de répondre et finit par dire :


      Peut être... ou peut être pas... Peut être que la vie aurait finie par nous séparer ou au contraire nous rapprocher... Tu crois qu'on aurait pu être encore plus proche que ce que nous étions déjà ?

    Hésitante, elle leva une main vers Jackson et lui toucha doucement la joue. Lucy parut alors se resaisir et murmura en se détournant :

      Désolée...

    Elle se releva alors et s'appuya contre le lavabo tout en se regardant dans le miroir. Elle se rendit compte qu'elle était un peu décoiffée, surement à cause de la bagarre et nerveusement, elle tenta de remettre en place quelques mèches rebelles mais peine perdue, ses efforts étaient plus que vains. Avec une petite moue, elle finit par se passer de l'eau sur le visage et dans le cou. Elle avait chaud, il faisait soudainement une chaleur infernale dans les toilettes. Lucy se dit qu'elle devrait peut être boire un verre ou deux, elle en aurait bien besoin. Elle avait l'impression que sa tête était dans un étau et que toutes ses idées étaient embrouillées...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 11 Mar - 10:21



      Lucy Shepherd Heaven – Oui je te crois, tu vas parfaitement bien ! D’ailleurs, je pense que tu devrais te faire tabasser tous les jours car tu ne m’as jamais paru aussi en forme.


    L’usage de l’irone était typique de Lucy. Mais ce n’était pas totalement faux après tout. Le jeune homme n’allait pas si mal que ça. Sa joue commençait à enfler, il avait un bleu se formant sur sa tempe, mais sinon, il n’était pas si amoché. Bon un peu quand même, mais bon. Cela lui faisait un peu mal mais la douleur était supportable et puis, il n’était pas du genre à se plaindre. Lucy haussa les épaules et réprima un petit sourire. Jackson, aussi, souriait. Cette situation l’amusait à présent même si elle était beaucoup moins amusante lorsqu’il était en train de se faire taper quelques minutes plus tôt. Maintenant c’était reparti. Il ne restait pas longtemps en colère. Lucy lui prit le menton dans un geste autoritaire mais à la fois assez doux. Cela réprima un petit rire à Jackson. C’état marrant, mais il souriait souvent pour ne pas dire tout le temps. Bien sur, parfois il n’était pas bien et par conséquent ne souriait pas, mais après tout, il était un être humain et avait le droit comme tout le monde de n’être pas souriant quelque fois. Il était de bonne humeur et considéré la vie comme un cadeau qu’il se devait de profiter, de respecter. Il avait connu des gens toujours torturé et dépressif et il trouvait que c’était bien mal profiter de la vie. Il aimait les gens qui avaient la joie de vivre comme lui et qui profitait de l’instant présent.

      Lucy Shepherd Heaven – Et arrête de sourire … Tu as le droit de te plaindre pendant deux minutes … Mais pas plus, alors profites-en !


    La jeune femme lui fit un petit clin d’œil. Quel honneur, il avait. Deux minutes afin de se plaindre de ce qu’il avait envie. Elle continuait à passer la glace sur la tempe du jeune homme. Il aurait pu le faire lui-même mais cela ne lui avait pas vraiment traversé l’esprit et puis parfois cela avait du bon de se faire un peu assister. Et visiblement, cela ne dérangeait pas Lucy puisqu’elle ne pensa pas non plus à lui tendre la glace pour qu’il le fasse lui-même. L’interne semblait vraiment concentré sur ce qu’elle faisait. Le jeune homme lui, était en train de réfléchir à ce qu’il allait dire afin de se plaindre pendant deux minutes. De quoi pouvait-il se plaindre d’ailleurs ? Sa vie n’était pas parfaite mais elle n’était pas non plus catastrophique. Il n’allait pas non plus se plaindre d’avoir une fille. Après tout, c’était peut-être un cadeau que la vie lui faisait.

      Jackson Avery – Et bien, vois-tu, hier je suis allé à la boulangerie et j’ai demandé une sucette à a cerise et là, annonce horrible. Il n’en avait plus à la boutique ! Il ne leur restait que des au coca. Tu imagines la monstruosité de la chose !


    Annonça le jeune homme le sourire aux lèvres. Il avait préféré faire de l’humour que de se plaindre véritablement. Il avait choisi la sucette à la cerise parce que c’était surement ce qu’il préférait comme bonbon. La cerise avait un goût tellement bon. Le jeune homme en raffolait. D’ailleurs, dés que l’été pointait le bout de son nez, Jackson courrait à la boutique afin de pouvoir s’acheter une barquette. Le jeune homme fit un clin d’œil à la jeune fille avant de changer de sujet.
    Il lui demanda si elle pensait qu’ils seraient toujours ensemble à l’heure qu’il est s’il n’y avait pas eu tout ces événements. Si Lucy était resté avec l’enfant. Peut-être que oui ou peut-être pas après tout. Peut-être que des tentions se seraient créée. De toute façon, cela ne s’était pas passé comme ça. Le temps ne se remontait jamais et il était donc inutile de se concentrait sur ce qu’il aurait pu se passer et se concentrer d’avantage sur ce qu’il s’était passé. La jeune femme semblait hésiter avant de répondre. Peut-être était-elle en train de se remémorer le passé également.

      Lucy Shepherd Heaven – Peut-être … Ou peut-être pas … Peut-être que la vie aurait finie par nous séparer ou au contraire nous rapprocher … Tu crois qu’on aurait pu être encore plus proche que ce que nous étions déjà ?


    Lui demanda t-elle. Elle leva une main et toucha doucement la joue de Jackson. Tout d’un coup, elle se détourna et murmura qu’elle était désolée. Elle se releva et s’appuya contre le lavabo. Elle se regardait désormais dans le miroir. Elle se passa de m’eau sur son visage et son cou. Etre plus proche qu’ils étaient ? C’était une bonne question. Il était vrai que leur relation avait été tellement agréable. Il se comprenait sans même se parler. C’était une relation rare. Ils étaient vraiment proches. Ils s’entendaient parfaitement même si parfois ils se disputaient. Ils avaient tout les deux de forts caractères et parfois, cela ne pouvait empêcher des clashs. Mais en général, les deux jeunes gens ne restaient pas longtemps fâchés l’un contre l’autre. Ils avaient passé de bons moments. Ils avaient révisé ensemble leurs examens et les avaient brillamment réussis. A ce moment-ci Jackson ne savait pas vraiment quoi faire. Il ne fallait pas qu’elle soit encore désolée. Après tout le mal était fait. Et puis il était inutile de s’en vouloir toute sa vie. Le jeune homme se leva de son tabouret. Il s’accouda contre le mur en face de la jeune femme. Il faisait chaud dans les toilettes. Et puis maintenant qu’il était soigné, ils pouvaient peut-être en sortir et allé boire un verre comme ils l’avaient prévu au début.

      Jackson Avery – Arrête d’être désolé Lucy ! Ca ne changera rien de toute façon !


    Annonça le jeune homme à l’interne. Il la prit par les épaules et lui proposa de retourner dans la pièce principale afin de boire un verre. Le jeune homme ouvrit la porte et laissa passer la jeune femme. Il se dirigea ensuite vers une table et s’installa en attendant que Joe vienne prendre leur commande. Ils étaient à une table éclairée dans un coin de la pièce près d’une fenêtre. Le jeune homme aimait bien cette place. Il aimait bien ce bar également. On était sur d’être toujours bien servi lorsque l’on était ici. Le jeune homme regarda attentivement Lucy. Elle n’avait pas vraiment changé depuis les années où ils étaient ensemble. Mais peut-être que le fait que Lucy soit parti était un indice pour dire qu’il ne finirait peut-être pas ensemble. Pour lui faire comprendre qu’il fallait l’oublier et passer à autre chose. Le jeune homme ne savait pas.

      Jackson Avery – Qu’est ce que t’on dit tes parents quand ils ont su pour Nohélia ?




Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 11 Mar - 16:03

    Jackson s'installa en face d'elle, contre le mur en lui disant qu'elle ne devait pas être désolée. Lucy haussa les épaules pas vraiment convaincue par ce qu'il lui disait. Finalement, il la prit par les épaules pour lui montrer le chemin de la salle. Il avait raison, ils pouvaient toujours prendre ce verre. Ils étaient venus pour ça après tout...
    Après qu'ils se soient installés, Jackson lui demanda ce que ses parents avaient pensé de la naissance de Nohélia. La jeune femme fut brusquement évasive et laissa son regard errer sur les clients du bar. Elle n'avait pas vraiment envie de parler de ça et à cette idée, elle ressentit un brusque pincement au cœur. Sans le regarder, Lucy répondit :


      Et bien... Je suppose que mon père doit être furieux contre moi de là haut et qu'il doit se retourner dans sa tombe... Quant-à ma mère, je n'ai pas trouvé le courage de la rappeler. Le mois prochain, ça fera... 7 ans que je ne lui ai pas parlé...

    Ses yeux s'embuèrent de larmes et elle détourna la tête, gênée que Jackson puisse voir ce moment de faiblesse. Au fond, elle avait beau faire la forte, cette situation avec sa famille la bouleversait toujours. 7 ans que sa mère l'avait mise à la porte. Lucy venait d'avoir tout juste 18 ans et traversait une phase difficile. Elle sortait beaucoup, avait de mauvaises fréquentations, se droguait... Il y avait une raison à cela. Il faut dire qu'elle s'était beaucoup mise la pression étant enfant. Surdouée, elle avait sauté plusieurs classes pour se retrouver avec des adolescents beaucoup âgés qu'elle et qui lui avaient mené la vie dure. Ainsi, à 12 ans, elle était en classe avec des adolescents de 15 ans et forcément, ils n'avaient pas les mêmes sujets de conversations et intérêts que la jeune femme... Puis, son frère, Derek devint neurochirurgien, tout comme sa sœur, Amélia. Nancy devint gynécologue et Kathleen, psychiatre. Lucy, elle, se mit en tête qu'elle ne réussirait jamais, qu'elle était la honte de la famille et du coup, elle se mit à avoir de mauvaises fréquentations. Ces nouveaux amis l'entraînèrent sur la mauvaise pente, elle commit de petits crimes comme des petits vols ou prendre de la drogue, elle fréquenta de moins en mois l'école, et malgré les avertissements et les inquiétudes de sa famille, finit par la quitter complètement. La santé de sa mère se dégrada. A finalement 18 ans, sa mère, désespérée, finit par faire la seule chose possible pour la faire réagir : lui demander de quitter la maison. Lucy se débrouilla alors du mieux qu'elle put, elle quitta la ville, se fit engager comme serveuse et reprit ses études. Elle ne redonna jamais de nouvelles à sa famille, non pas car elle leur en voulait, au contraire, mais parce qu'elle était persuadée que sa famille se portait beaucoup mieux sans elle. Aussi, elle ne sut jamais que sa mère regretta longtemps cette décision et la chercha longtemps également. Lucy changea de nom de famille pour "Heaven", tournant ainsi une page sur son passé. Une page qu'elle mit longtemps, très longtemps à tourner et il ne se passe pas un jour sans qu'elle repense à sa famille...
    Aussi, lorsque Jackson lui demanda ce que pensait sa famille de Nohélia, elle sentit son regard s'embuer. Ils avaient un peu évoquer le passé de Lucy lorsqu'ils étaient ensembles et elle lui avait promis qu'un jour elle recontacterait sa famille mais ce jour n'était jamais arrivé... A la maternité, elle s'était sentie terriblement seule et avait eu très envie d'annoncer la nouvelle à sa famille mais elle s'en était sentie incapable... Lucy avait eu peur qu'une fois de plus, elle ne soit pas à la hauteur et une fois de plus, de décevoir sa mère...


      Lorsque j'ai accouché, j'ai eu envie d'appeler ma mère, mais je n'ai pas pu... Je ne voulais pas la décevoir une fois de plus.. J'étais mère, à 25 ans, seule et sans diplôme... Elle aurait cru que... que je lui demandais de l'aide... Je ne veux plus être une déception pour personne... Peut être que plus tard, lorsque je serais enfin diplômée, je trouverais le courage de lui dire...

    Lucy se sentait soudainement toute petite et toute fragile et elle détestait ça. C'était comme-ci le poids de ces derniers mois lui retombaient brusquement dessus. Sa main tremblotait et elle se redressa pour se donner un peu plus de contenance. Ce qu'elle n'avait certainement pas envie, c'était que Jackson pense qu'elle ne s'en sortait pas. Ce n'était pas le cas. Lucy avait certes connu des difficultés au cours des derniers mois, mais aujourd'hui, sa vie avait un sens, sa petite fille était heureuse et elles surmontaient toutes les deux, tous les obstacles qui se dressaient devant elles. Mener de front son internat et élever sa petite fille relevaient du miracle pour les autres internes qu'elle cotoyait, mais finalement, elle s'en sortait bien, ce n'était qu'une question d'organisation. Il y avait la crèche, Nohélia avait une baby sitteur, et de temps en temps, Lorenzo lui donnait un coup de mains. Cela n'empêchait pas Lucy de passer quasiment tous ses moments libre avec sa petite fille mais également de venir décompresser de temps en temps ici ou à la salle de sport avec des amis. La jeune femme était heureuse, elle n'attendait rien de plus.. Si peut être l'amour, mais ça, c'est une autre histoire, elle avait toute la vie devant elle pour trouver celui qui fera à nouveau battre son cœur... Pour le moment, elle avait sa fille, sa vie à l'hôpital et le destin seul, pourra lui dire quand elle tombera sur la bonne personne...

      Arrêtons de parler de moi, je n'ai pas envie de plomber la soirée.... Deux cocktails Melancolie, Joe s'il te plait !

    Le cocktail Melancolie, un cocktail raffiné à base de champagne, vodka, cointreau et d'une touche de liqueur de cerise... Certes le nom n'était pas très engageant, mais le cocktail lui, valait le détour et Joe les réussissait particulièrement bien. Lucy en savait quelque chose, elle en avait souvent pris ici... Elle lui fit un petit clin d’œil en passant la commande. Jackson en prenait souvent avant, ses gout avait-il changé ?
    Joe arriva très rapidement avec leur commande et Lucy but lentement son cocktail en regardant les clients autour d'eux. L'ambiance s'était apaisée. Elle reconnaissait quelques internes, un ou deux titulaires et quelques résidents. Les autres personnes étaient soit des clients des bureaux aux alentours, soit des clients qui venaient souvent... La jeune femme finit par reprendre la parole. Elle était venue ici pour parler de Nohélia avec lui non ? Aussi, elle tenta de lui parler de sa petite fille aussi objectivement que possible, mais c'était dure, pour Lucy, Nohélia était la plus admirable, la plus jolie et la plus attachante des petite fille. Il suffisait de l'entendre parler d'elle pour croire que son enfant était parfait en tout point de vue, mais c'est probablement le cas de toutes les mamans qui parlent de leur enfant non ? Elle murmura avec un petit sourire aux lèvres en songeant à sa petite fille :


      Nohélia va avoir un an le mois prochain. Elle ne marche pas encore mais elle n'en est pas loin... C'est une vraie cascadeuse, il faut toujours avoir un œil sur elle sinon elle grimpe sur tout ce qu'elle trouve ! Elle est têtue et elle sait toujours très bien ce qu'elle veut ! Cela ne l'empêche pas d'être un petit peu timide. Elle a commencé à marcher à 4 pattes à 6 mois et n'a pratiquement jamais été malade, sauf lorsque j'ai commencé mon internat où elle a dû développer toutes les maladies infantiles possibles ! Mais il parait que c'est souvent le cas lorsque les enfants commencent à aller à la crèche. Sinon, elle est très agréable, c'est un vrai petit rayon de soleil, elle sourie tout le temps, rigole la plupart du temps... Elle ne parle pas encore mais dit quelques petits mots...
      Ah, et puis, j'allais oublier, je t'ai amené ça...

    Lucy sortit un petit album de son sac. Elle l'avait récupéré dans son casier. C'était un album photo où elle avait regroupé toutes les photos de Nohélia de sa naissance à il y a encore quelques jours. Elle gardait cette album dans son casier à l'hôpital... Elle avait pris soin de retirer les photos où elle apparaissait avec Nohélia, Jackson ne voudrait certainement pas la voir à chaque fois que l'envie lui prendrait de voir sa petite fille en photos. Lucy y avait noté précieusement durant toute la première année de sa fille des petites anecdotes, le jour où ça arrivait, les dates de prises des photos... C'était en quelque sorte la bible de sa petite fille et la jeune maman y tenait énormément... Mais Lucy avait eu la chance de vivre tout ça en vrai, de passer tous ces moments avec sa fille alors que Jackson n'avait pas été là... Aussi, elle trouvait normal que ce petit album revienne à Jackson... Dès premières heures à la maternité, en passant à son premier quatre pattes et en finissant par la première fois où elle s'était mise debout il y a une semaine, tout y était... Sur toutes les photos, Nohélia respirait la joie de vivre. ça ne remplacerait ces 11 mois que Jackson n'avait pas vécue avec elle, mais c'était, pour le moment, le mieux que Lucy pouvait faire...

      Il y a beaucoup de photos de Nohélia, tu peux le garder, j'ai des doubles chez moi.. Enfin si ça t'intéresse bien sûre...

    Lucy finit son cocktail tout en laissant Jackson feuilleter le petit cahier. Joe s'approcha pour emporter leurs verres vides et lui demanda s'ils en désiraient d'autre. Lucy hocha la tête affirmativement, soudain bien songeuse. Beaucoup d'interrogations se bousculaient dans sa tête. De quoi demain serait-il fait ? Jackson voudra-t-il faire partie de la vie de Nohélia ? Et si oui, comment allait-il s'organiser ? Lucy ne comptait pas lui mettre des bâtons dans les roues s'il voulait faire partie de la vie de Nohélia, bien au contraire. L'enfant avait besoin d'un père... Mais arriveraient-ils à trouver une solution convenable à tous les deux ? La jeune interne glissa une mèche de cheveux derrière son oreille, sentant la nervosité revenir à grands pas... Elle reprit le verre que glissa sur la table Joe pour le porter à ses lèvres, non pas par soif, mais plus pour occuper ses mains...
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 18 Mar - 9:26



      Lucy Shepherd Heaven -Et bien... Je suppose que mon père doit être furieux contre moi de là haut et qu'il doit se retourner dans sa tombe... Quant-à ma mère, je n'ai pas trouvé le courage de la rappeler. Le mois prochain, ça fera... 7 ans que je ne lui ai pas parlé...


    Jackson était vraiment idiot quand il s’y mettait. Il savait que son père était mort. Elle lui avait dit lorsqu’ils étaient ensemble. Et là, il avait fait une gaffe très maladroite. C’était idiot de parler sans réfléchir. S’il avait tourné rien qu’une fois sa langue dans sa bouche avant de parler, il aurait sur qu’il ne devait pas demander ça. Mais c’était fait de toute façon, et il ne pouvait rien changer. Juste entendre la réponse de Lucy. Pour elle, son père était honteux. Le jeune homme ne comprenait pas vraiment pourquoi. Après tout, même si cela était peut-être trop tôt, il se réjouirait surement pour sa fille. Elle n’avait pas parlé à sa mère depuis sept ans. Jackson ouvrit des yeux ronds, assez surpris par cette déclaration. Lui aussi, avait des différents avec sa famille, mais il ne pourrait jamais couper les ponts avec eux. La famille était tout de même sacrée. Le jeune homme connaissait l’histoire de l’interne. Elle lui avait raconté. Sa mère l’avait mis à la porte quand elle avait commençait à avoir de mauvaises fréquentations et à faire vraiment n’importe quoi. Mais maintenant il était temps. Il fallait qu’elle renoue le contact avec eux. Même si elle se persuadait qu’elle y arrivait bien toute seule, elle avait besoin de sa mère. Sept ans, c’était bien trop. Elle aurait du l’appeler depuis bien longtemps. Plus le temps avançait, plus ça allait être difficile. Et sa mère voudrait sans doyte savoir ce qu’est devenue sa fille.


      Jackson Avery – Il faut que tu l’appelles ! Tu n’en a peut-être pas conscience mais tu as besoin d’elle, Lucy !


    Annonça Jackson d’une voix assuré. Il fallait qu’elle l’appelle. Elle ne pouvait pas continuer dans cette situation de toute façon. Peut-être avait-elle honte du comportement qu’elle avait eu dans sa jeunesse mais maintenant c’était terminé. Cela faisait parti de son passé et Lucy était devenue une tout autre femme. Elle avait changé. Elle n’était plus cette adolescente rebelle à présent. Elle avait muri, elle avait grandi. Elle avait un enfant. Elle était désormais mère. Jackson avait essayé quant il était avec lui de lui faire reprendre contact avec sa mère mais elle n’avait pas voulu, elle n’était pas encore prête à ce moment-là. Mais maintenant elle était, elle avait simplement peur. Mais parfois, il faut faire face à ses peurs, on en ressort encore plus fort après. Les yeux de la jeune fille étaient remplis de larmes. C’était un sujet difficile pour elle. Mais elle devait y faire face à présent. Jackson ne cherchait pas à l’obliger, à être méchant. Non il faisait ça pour l’aider, il faisait ça pour son bien à elle. Lucy avait changé de nom de famille quand elle avait quitté sa famille. C’était quelque chose qu’il ne comprenait pas vraiment à vrai dire. Il comprenait qu’elle avait voulu se reconstruire après ça mais changer de nom, il n’avait pas compris. Elle avait surement une raison et malgré cela, le jeune homme ne l’avait jamais jugé. Elle lui avait promis qu’elle reprendrait contact avec sa famille. Mais ce n’était toujours pas fait. Elle avait surement besoin d’un coup de pouce, qu’on la pousse dans cette direction. Et le jeune homme serait là pour l’aider. Jackson connaissait Lucy. Elle avait toujours peur de décevoir quelqu’un.


      Lucy Shepherd Heaven - Lorsque j'ai accouché, j'ai eu envie d'appeler ma mère, mais je n'ai pas pu... Je ne voulais pas la décevoir une fois de plus.. J'étais mère, à 25 ans, seule et sans diplôme... Elle aurait cru que... que je lui demandais de l'aide... Je ne veux plus être une déception pour personne... Peut être que plus tard, lorsque je serais enfin diplômée, je trouverais le courage de lui dire...


    Etre parent à vingt-cinq ans, ce n’était évidemment pas prévu mais elle ne devait pas en avoir honte. Elle devait appeler sa mère maintenant. Il était grand temps. Bien sur la jeune femme disait plus tard mais le problème, c’était qu’elle ajoutait « peut-être ». La vie est trop courte pour ne pas être avec les gens qu’on aime. Selon Jackson elle devrait lui dire maintenant. Ce soir, si ça se trouve. En tout cas, elle ne devait pas attendre car sinon elle ne le ferait jamais. Ce serait dommage de perdre du temps comme ça alors qu’elle pourrait passer de bons moments avec sa mère. Alors peut-être qu’elle n’aurait pas été très d’accord. Mais maintenant, la jeune fille était interne en chirurgie. Elle avait un beau métier et dans quelques années, elle serait titulaire. Et elle était maman. Le jeune homme regardait Lucy dans les yeux. Les yeux embués de larmes, elle semblait si fragile. Jackson aurait aimé l’aider au maximum. Faire tout ce qu’il pouvait pour qu’elle ne soit plus dans cet état. Mais il ignorait quoi faire.


      Jackson Avery – On ne sait pas de quoi demain est fait ! Il peut arriver un tragique accident, et à ce moment-là, tu t’en voudras de ne pas l’avoir appelé plus tôt ! Téléphone-lui, Lucy !


    Lui annonça le jeune homme. Sa voix était douce mais c’était un conseil qu’elle devrait mieux suivre. Jackson lui disait cela seulement pour son bien. Après tout, elle était seule juge de son destin. Mais son avenir lui appartenait. Nohélia serait surement heureuse d’avoir une grand-mère. Elle avait besoin d’aide et c’était normal. On ne pouvait pas tout le temps allier chirurgie et famille. Il en fallait pas avoir honte de demander de l’aide, de renouer avec sa famille. Lucy en avait grandement besoin. Elle avait besoin de retrouver ce confort, cet amour maternel qu’elle avait perdu depuis bien trop longtemps. Lucy se disait surement qu’elle n’avait pas besoin d’appeler sa maman tout de suite, qu’elle était bien comme elle était. Elle avait une merveilleuse vie mais elle avait tout de même besoin d’elle. Lucy se reprit et demanda d’arrêter de parler d’elle. Elle n’avait pas envie de plomber la soirée. Jackson se tut, il ne répondit pas à sa phrase. Elle commanda deux cocktails. C’était l’un de ses préférés. Il en prenait beaucoup avant mais maintenant il avait un peu cessé la consommation de cette boisson sans savoir pourquoi. Pourtant, il avait de la cerise dedans. Tout ce que raffolait le jeune homme. Joe leur apporta rapidement leur verre et le résident commença à boire une gorgée.


      Lucy Shepherd Heaven - Nohélia va avoir un an le mois prochain. Elle ne marche pas encore mais elle n'en est pas loin... C'est une vraie cascadeuse, il faut toujours avoir un œil sur elle sinon elle grimpe sur tout ce qu'elle trouve ! Elle est têtue et elle sait toujours très bien ce qu'elle veut ! Cela ne l'empêche pas d'être un petit peu timide. Elle a commencé à marcher à 4 pattes à 6 mois et n'a pratiquement jamais été malade, sauf lorsque j'ai commencé mon internat où elle a dû développer toutes les maladies infantiles possibles ! Mais il parait que c'est souvent le cas lorsque les enfants commencent à aller à la crèche. Sinon, elle est très agréable, c'est un vrai petit rayon de soleil, elle sourie tout le temps, rigole la plupart du temps... Elle ne parle pas encore mais dit quelques petits mots...Ah, et puis, j'allais oublier, je t'ai amené ça...


    La jeune femme commença à parler de sa fille. Après tout, ils étaient bien venus pour ça. Jackson regardait Lucy tout en se montrant très attentif. Sa fille allait avoir un an. Il avait manqué un an de sa vie. Le résident se demandait si elle avait sentie qu’il était son père quand elle l’avait soigné. Peut-être pas, après tout, elle était petite. Jackson se sentait un peu mal par rapport à ça. Il n’avait pas été là. C’était de sa faute un peu. Il avait laissé Lucy partir sans explications, il aurait du la retenir. S’il l’avait fait, tout aurait été différent. Peut-être n’avait il pas été quelqu’un d’intelligent à cette époque. Il n’avait pas réfléchi assez. La petite grimpait à tout ce qu’elle trouvait. Elle tenait ans doute ça de sa mère car Jackson n’était pas un petit garçon très cascadeur. Au contraire il était plutôt calme. On oubliait même sa présence parfois. Savoir toujours ce qu’elle voulait, n’était pas non plus une ressemblance avec son frère. Lui, était plutôt indécis. Sourire, enfin un point commun avec Jackson. Le résident souriait souvent même sans raison. Parfois dans des situations où il aurait du pleurait, il souriait. Il trouvait une force extrême pour ne pas faire voir le sentiment de détresse. Lucy lui avait amené un petit album. Jackson l’ouvrit. Il y avait de nombreuses photos de la petite fille. Le jeune homme ne put s’empêcher de sourire en voyant cela. Il y avait de nombreuses anecdotes et l’album était presque plein même si Nohélia avait seulement onze mois.


      Lucy Shepherd Heaven - Il y a beaucoup de photos de Nohélia, tu peux le garder, j'ai des doubles chez moi.. Enfin si ça t'intéresse bien sûre...


    Evidemment qu’il allait le garder. Il voulait voir ce qu’il avait manqué et comme le temps ne se remontait pas, il allait découvrir sa vie à travers ces photos. Le jeune homme feuilletait le cahier. Les photos étaient bien prises. L’enfant était très mignon. Elle souriait tout le temps. Jackson aimait savoir que même s’il avait été absent pendant onze mois, il avait tout de même quelque de lui en Nohélia. Lucy, quant à elle continuait à boire son cocktail. Jackson ne faisait plus attention à sa boisson, il regardait l’album à la place.


      Jackson Avery – Je te remercie Lucy ! Tu crois qu’elle pourrait savoir que je suis son père ?



Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitimeDim 25 Mar - 19:16

    Au fond, Lucy ne demandait pas à Jackson de la comprendre, juste d'accepter le fait qu'elle ne soit pas prête à appeler sa mère. C'était compliqué, elle avait beau savoir que c'était du passé, elle n'arrivait pas à faire le premier pas. La jeune interne avait essayé de l'appeler bien des fois, mais à chaque fois c'était pareil, elle laissait sonner et dès que sa mère ou quelqu'un de sa famille décrochait, elle était incapable de répondre et raccrochait. Pour finir, elle s'effondrait en larmes et se sentait mal pendant des jours entiers... Aussi, elle avait décidé de ne la rappeler que lorsqu'elle serait vraiment prête, ou mieux encore, d'aller directement la voir, avec Nohélia. Peut être que de voir sa petite fille en chair et en os l'aiderait à pardonner à Lucy... La jeune femme savait que ce jour arriverait mais là, ce n'était pas le bon moment, pas encore... Ce qu'elle savait également, c'était que Derek était à l'hôpital et ils ne s'étaient pas encore croisés... Ils n'avaient pas du tout les mêmes horaires, elle n'avait jamais été en chirurgie neurologique, mais elle savait qu'un jour, ils se croiseraient, et ce jour-là, elle l'appréhendait beaucoup. Lucy était à mille lieux d'imaginer que sa mère lui avait pardonné et regrettait de l'avoir mise à la porte de leur maison. Pour Lucy, rien que l'idée d'avoir fait souffrir sa mère la rendait complètement malade et elle s'en voulait tellement qu'elle ne pouvait pas imaginer une seule seconde que sa mère lui avait déjà pardonné... Sa mère avait perdu son mari, leur papa et elle avait du élever seule ses enfants, et Lucy l'avait fait souffrir...

      Lucy - « Je sais. Il faut que je le fasses. Mais, je ne suis pas prête, pas maintenant... J'irais surement directement la voir, peut être qu'en voyant Nohélia, elle nous acceptera dans sa vie... Ou peut être que je devrais aller parler à Derek en premier, on ne sait pas encore croisé à l'hôpital, je ne sais même pas s'il est au courant que je suis ici... »


    Finalement, quelques minutes passèrent, Lucy observait les clients du bar quand soudain, son visage s'éclaira et un petit sourire apparut sur ses lèvres :

      Lucy - « Et comment va ta mère ? »


    Lucy esquissa un petit sourire amusé. Elle avait déjà eu l'occasion de rencontrer la maman de Jackson et autant dire qu'elle n'était pas prête d'oublier cette rencontre ! C'était une grande dame, ambitieuse, élégante, le genre de personne qu'on oublie pas... ! Elle se demanda ce qu'elle penserait du fait que Jackson soit papa... Elle connaissait les relations qu'elle entretenait avec son fils et Lucy en savait quelque chose. Sa mère était un peu comme ça, à attendre beaucoup de ses enfants et à les élever d'une manière quasi militaire.. Lucy se doutait fortement qu'elle ne verrait pas la paternité de Jackson comme une bonne chose mais comme un obstacle à sa réussite. Pensive, la jeune maman jeta un coup d'oeil à Jackson et se promit de tout faire pour que ce ne soit pas le cas. Non, Nohélia ne serait pas un obstacle à ses études et à sa réussite, il n'y avait pas de raisons... Finalement, elle gardait un bon souvenir de sa rencontre avec la maman de Jackson, même si cette dernière n'avait pas fait de cadeau à Lucy... Mais c'était le rôle de toute mère, s'assurer que son enfant ait choisie la bonne personne... Lucy se demanda si le jour où Nohélia lui présentera un garçon, pas avant une quinzaine d'années heureusement, elle aurait le même genre de réaction... Elle se souvint de ces fois où Amelia avait ramené un garçon à la maison et la manière dont sa mère l'avait accueillie. Elle s'était montrée si exigeante et si sévère envers ses possibles gendres que ça avait dissuadé Amelia de ramener de nouveaux garçons... Nancy et Kathleen, ses deux autres grandes sœurs n'avaient ramener leurs petits amis à la maison que pour leur annoncer leurs fiançailles, ne laissant pas vraiment le choix à leur mère d'accepter ces nouveaux hommes au sein de la famille... A ces souvenirs, elle eut un petit sourire sur les lèvres, sa famille lui manquait, c'était une évidence...

    Jackson lui demanda s'il pensait que sa fille pouvait savoir qu'il était son père. Lucy réfléchit quelques instants, son regard se porta sur les gens de la salle avant de se reporter vers Jackson. Elle finit par dire :


      Lucy - « Peut être qu'elle le sait déjà oui... Enfin, je veux dire, habituellement, elle n'est pas très à l'aise avec les personnes qu'elle ne connait pas, mais aujourd'hui, elle était calme, elle te faisait confiance... Peut être que oui, elle a senti que tu étais quelqu'un de différent pour elle... Mais dans tous les cas, je pense qu'il est important que tu le lui dises, qu'elle l'entende en mot que tu es son papa... »

    Lucy ne se faisait pas de soucis, Nohélia accepterait Jackson dans sa vie, comme elle l'avait fait précédemment avec Sam, l'ancien petit ami de Lucy. La différence, c'est que Jackson était son papa et qu'elle ne risquait donc pas de le perdre de vue et c'était important qu'elle puisse avoir une présence masculine stable dans sa vie... Bizarrement, Nohélia avait toujours bien accepté les hommes, mais elle était plus intimidée par les femmes... Ainsi, elle avait toujours refusé de se faire garder par des baby sitteurs filles mais elle n'avait eu aucune difficulté à faire entrer Sam ou Lorenzo, le colocataire de Lucy, dans sa vie... La seule personne qui pouvait garder Nohélia hormis eux, était une amie de Lucy, qu'elle connaissait depuis la naissance de Nohélia.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Empty
MessageSujet: Re: *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}   *_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

*_ Quand vient le temps des explications... ♣ {pv Jackson}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est le temps des explications... (Hope et Warren ♥)
» [CLOS] Quand la valse s'emmêle... {Aoi}
» Quand vient l'heure aux confesses (pv Brooky)
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)
» CELESTIN ♣ Quand on confond un clafoutis et une part de clafoutis, on vient pas la ramener !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breathe RPG :: 
Back in the wild
 :: 
Thanks for the memories
-